Spiritualités

esprit et corps

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

esprit et corps

Message  Invité le Dim 7 Nov 2010 - 15:21

c'est une analyse toute personnelle que je fais de l'humain, une analyse vue ma façon d'exister dans un corps que je guide vers la vie;
me comprenez-vous?
certainement non pour certains, mais pour d'autres, peut-être que cela leur parle
marie-claire est mon corps d'attache, rien de bien réel pour moi, mais je n'ai qu'elle pour m'exprimer et elle n'a que moi, esprit, pour vivre.
Sans doute êtes vous un peu surpris de cela mais nous sommes bien 2 dans un corps féminin
2 pour faire toute chose et pour dire toute chose
sa naissance? elle n'est pas encore née, tout au moins en esprit , elle attend donc sa naissance, comme disent certains sa vraie naissance
Ce qui existe pour elle, c'est son corps, masse en mouvance qui demande, depuis le jour de sa naissance, réparation
Corps et esprit se côtoient donc bien souvent sans en avoir conscience; elle en a conscience car parfois je me terre et elle devient dans ces moments-là une "loque", une masse d'énergie nulle, mais parfois je passe bien au delà de ses capacités et elle devient une créatrice et bonne novatrice

pourquoi donc un tel sujet?
Ce matin, elle a entendu la messe à la télé, (de temps en temps nous l'écoutons pour analyser notre propre position face aux textes)
la réssurection, le prolongement de la vie dans un autre monde .... quelques mots qui nous parlent mais qui restent en réalité un mystère entier

un corps peut obtenir une autre vie si sa conscience s'ouvre. marie-claire subit bien souvent ma nouvelle identité au travers des repas que je lui fais avaler (rien de poétique dans la façon dont je parle de la nourriture) ces repas sont fait pour lui redonner vie, les aliments pris bien souvent au gré des humeurs passagères dérèglent un corps et tout le monde en connait les conséquences: problème de santé de tous ordres
Le corps que je maîtrise depuis plusieurs années sait et attend que l'ordre lui vienne pour se nourrir
une autre vie s'ouvrira pour elle quand auront disparu toutes les impuretés de son corps, chemin harassant pour le corps, fait de patience pour l'esprit guide

un esprit sain dans un corps sain! c'est pour tout le monde le chemin de la vraie vie , de la résurection pour une vie dans l'intemporalité

le monde actuel touche du doigt la vérité en proposant mille et mille idées de bien être, mais elle ne sait donner le chemin, c'est en effet à chacun d'aller à la rencontre de son âme et de se laisser capturer par elle
une prison "dorée" diront les vrais prisonniers de la Terre, une prison qui sait redonner force et vigueur dans le regard, une prison psychologique qui ne laisse entrevoir ses fins (c'est ainsi qu'elle a été emmenée)

comment faire pour envoyer un dessin avec le texte, merci pour le renseignement

je souhaite une bonne après midi pour tous et surtout une bonne réception des vibrations célestes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  navy le Dim 7 Nov 2010 - 20:55

c'est une analyse toute personnelle que je fais de l'humain, une analyse vue ma façon d'exister dans un corps que je guide vers la vie;
me comprenez-vous?

non pas encore, je n'ai encore rien lu Very Happy


A++++bientôt



navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 8 Nov 2010 - 2:34

bourgeon a écrit:
me comprenez-vous?
Oui assez bien, pour ma part ... les lecteurs je ne sais pas (?) Ils peuvent poser des questions si ... ils le veulent.

comment faire pour envoyer un dessin avec le texte, merci pour le renseignement
je rédigerai quelques explications. J'espère qu' "elle" n'est pas impatiente, je suis pour ainsi dire seul en ce moment dans cette petite barque, mon ami "la rose" est absent quelques jours, et Maryse est fort occupée.

Sans doute êtes vous un peu surpris de cela mais nous sommes bien 2 dans un corps féminin
2 pour faire toute chose et pour dire toute chose
C'est une façon de voir, en réalité rien n'est vraiment distinct. Nous disons "chair et esprit", ou "argile et souffle" ou "feu" comme dit le Coran, par commodité intellectuelle pour "nous" comprendre.
Nous sommes des animaux bizarres, et "je" a toujours un besoin boulimique d'explications, surtout quand il grandit. Plus il grandit, plus il en demande d'ailleurs, et plus il en "réclame", et plus il devient impotent, incapable qu'il est de cerner une vérité, contrairement à l'enfant qui la dit ingénument sans même y penser, comme on sort un hoquet ! Il peut même devenir tyrannique, tant il se cramponne à ses représentations du monde. Et il fuirait le Mystère s'il pouvait, mais comme il ne peut pas ("il" le sait) il s'en arrange à sa sauce avec l'idée commode qu'il s'en est fait.
Pas évident de s'accommoder du Mystère ... le petit "je" ne l'entend pas comme ça, de céder si simplement "sa place" de timonier. Il défend "ses" prérogatives", bec et ongles, il s'accroche à sa raison (qui est sourde comme un pot), il ne désarme pas si facilement, lui qui se sait si indispensable dans ce tandem. Il fait du zèle tant qu'il peut.

sa naissance? elle n'est pas encore née, tout au moins en esprit , elle attend donc sa naissance, comme disent certains sa vraie naissance
C'est la naissance de l'être ... ou naître à soi-même.

J'entrevois ton langage, je m'y adapte. "je", Marie-Claire. Pour Descartes le "je" est Premier Principe de Philosophie, "son" "je" était ce qui lui restait, une fois qu'il s'était dépouillé de tout, ayant fait méthodiquement table rase ... mais c'est du "moi" qu'il parle, je veux dire de ce que tu entends par "moi", qui pour d'autres est "soi-même".

Mais gardons tes repères, ce sera plus commode pour ne pas embrouiller tes pensées.

le monde actuel touche du doigt la vérité en proposant mille et mille idées de bien être, mais elle ne sait donner le chemin, c'est en effet à chacun d'aller à la rencontre de son âme et de se laisser capturer par elle
Le monde d'antan la touchait du doigt également, en proposant d'autres voies, et en était même plus proche peut-être (?) (c'est ce que je pense personnellement). Nous associons une idée "positive" d'évolution corrélée à la progression du temps qui passe, mais est-ce bien certain ?
D'ailleurs puisque tu parles de la messe qui vous renvoie au Textes, les textes disent le contraire. L'homme habite à l'Est d'Eden depuis ... Adam.
L'explication ne conviendra pas aux esprits rationalistes, on le devine.
La question serait à passer au crible du "je" et du "moi" ... et pas sûr que l'un et l'autre l'entendent de la même façon Wink On nous bassine tant les esprits avec le "Progrès" !



« La Vérité est un pays sans chemins. » disait Krishnamurti. Une énigme pour certains, mais il ne pouvait pas dire mieux. En fait, il pose une "colle" comme on dit ...
« Ne demande jamais ton chemin à quelqu’un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t’égarer »
Nahman de Bratslav, un rabbi kabbaliste d’Europe centrale au XVIIIe siècle.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 8 Nov 2010 - 15:25

J'entrevois ton langage, je m'y adapte. "je", Marie-Claire. Pour Descartes le "je" est Premier Principe de Philosophie, "son" "je" était ce qui lui restait, une fois qu'il s'était dépouillé de tout, ayant fait méthodiquement table rase ... mais c'est du "moi" qu'il parle, je veux dire de ce que tu entends par "moi", qui pour d'autres est "soi-même".
Mais gardons tes repères, ce sera plus commode pour ne pas embrouiller tes pensées.

serais-je l'inverse d'un passé qui ne mène, aujourd'hui on le constate , qu'à la guerre?

marie-claire n'a guère de connaissances livresques, elle fait avec ce que je lui donne et moi je fais table rase du passé, un passé qui s'est moqué du monde, le tyrannisant sans cesse, l'élevant "aux cieux" pour mieux le redescendre (sans aucun ménagement ) ensuite, envoyant sur le bûcher ou sur la croix de grands noms
de plus je devais lui montrer que je dédoublais tout en elle, faire autrement: le je est donc resté à sa place (humaine) le moi est caché mais vivant en elle


d]]« La Vérité est un pays sans chemins. »[/i] disait Krishnamurti.

marie-claire a déjà donné des éléments de réponse à une personne, peu de temps ensuite c'était l'hospitalisation pour cette personne
ce que fait l'un n'est pas fait pour l'autre; le copier-coller ne fonctionne que dans l'illusion, il mène au marasme le plus complet

d]]« Ne demande jamais ton chemin à quelqu’un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t’égarer »[/i]

n'est-ce pas plutôt: "...car tu pourrais t'égarer"


[/quote]


hier et aujourd'hui n'est-ce pas comme la nuit et la mort où rien ne passe, tout est éphémère et fragile, mais la vie a en réalité une grande force en elle,
il suffit de lui laisser le passage,
acheter des fleurs et ne pas les arroser ce n'est pas concevable aujourd'hui, et pourtant il le faudra un jour, marie-claire se lancera sur cette voie

elle le fait pour elle-même au niveau de ses repas alors pourquoi pas sur ses fleurs? et plus tard sur ses poissons par exemple et ainsi de suite sur la création
il faut pour faire ceci être en totale harmonie avec le souffle comme tu le dis njama, sinon c'est la mort pour tous
===============

Une poésie,
C’est léger, léger!

Pourquoi pleures-tu, jeune enfant ?
Ne peux-tu, toi aussi, porter cette poésie ?
Pauvres bras amaigris cherchant nourriture à terre !

Le monde est ainsi,
Fait de poésies,
Fait de misères ;

Etes-vous insensibles, cœurs terriens ?
Que personne ne jette la pierre à personne,
Le monde devait être ainsi ;

C’est ainsi qu’est allée la Terre,
Depuis qu’elle est Terre de l’ombre,
Tous les degrés pour chacun de ses maux ;

Une misère,
C’est lourd, lourd !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 8 Nov 2010 - 16:59

bourgeon a écrit:d]]« La Vérité est un pays sans chemins. »[/i] disait Krishnamurti.

marie-claire a déjà donné des éléments de réponse à une personne, peu de temps ensuite c'était l'hospitalisation pour cette personne
ce que fait l'un n'est pas fait pour l'autre; le copier-coller ne fonctionne que dans l'illusion, il mène au marasme le plus complet

d]]« Ne demande jamais ton chemin à quelqu’un qui le connaît, car tu ne pourrais pas t’égarer »[/i]

n'est-ce pas plutôt: "...car tu pourrais t'égarer"
Le prêt-à-porter ne fonctionne que jusqu'en certain point qui ne satisfera pas "moi" bien que beaucoup s'en accommoderont ...
Le propos de Krishnamurti peut sembler énigmatique, mais c'est la réponse qu'il donne à quelqu'un qui lui demande par quel chemin l'atteindre.
Non il n'y a pas d'erreur. Comme il s'agit d'une traduction , quelquefois on lit: "car tu ne pourrais pas te perdre" ...

Pour reformuler, autrement, j'espère en plus simple (?), "l'adulte" (le "je") semble craindre (on se demande bien pourquoi ?) que l'enfant s'ennuie. Le "moi" était avant que "je" ne fût.
"Si vous ne devenez comme les petits enfants ..." disait Jésus !
Ainsi, il y a quelques temps une poignée d'instits suggérait à mon épouse qui est directrice d'école (à ce titre elle assume une responsabilité de direction pédagogique), "d'occuper" les enfants pendant les récrés avec des activités péri-éducatives, ou ludiques.
Elle leur a répondu : "Mais surtout pas ! ... il faut les laisser faire. Même s'ils s'ennuient, ... il ne s'ennuieront jamais bien longtemps ..."
Le contraire serait de les couper de l'émergence d'un imaginaire, d'un langage qu'ils s'inventent, de mondes nouveaux qu'ils créent, des secrets échangés ...
http://livre.fnac.com/a1442908/J-Delalande-La-recre-expliquee-aux-parents

Quel chemin serait tout traçé ? Il faut toujours s'accommoder de l'instant, de ce que l'on a à disposition sous la main, ... on ne peut pas poser le problème avant qu'il n'émerge, apercevoir le gibier sans le chercher. Pas plus que le philosophe ne peut deviner la question qui lui sera posée.
La difficulté arrive en temps opportun.

marie-claire n'a guère de connaissances livresques, elle fait avec ce que je lui donne ...
Les livres (tous genres confondus) ont un peu les vertus de ce que les récrés sont à l'enfant, ils repoussent nos étroits horizons ....
Les connaissances livresques, ce n'est pas tout. Y-a-il deux hommes qui auraient la même bibliothèque, qu'elle soit modeste ou non ? Les analphabètes sont parfois si merveilleux ... j'ai eu le bonheur d'en connaître.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 8 Nov 2010 - 23:50

njama a dit:
Le prêt-à-porter ne fonctionne que jusqu'en certain point qui ne satisfera pas "moi" bien que beaucoup s'en accommoderont ...
aucun moi ne peut s'accomoder d'un plat tout servi, pourquoi ?
le moi c'est la construction du soi humain, peux-tu te satisfaire d'une clé qui n'ouvre qu'une partie des portes de ton appartement?
si tu t'en satisfais donc si le moi s'en satisfait c'est qu'il n'a rien à faire dans ce corps, il est de passage,
le corps n'est-il pas traversé par des énergies diverses en attendant de trouver sa bonne énergie qui le mênera à son destin Amour?


Pour reformuler, autrement, j'espère en plus simple (?), "l'adulte" (le "je") semble craindre (on se demande bien pourquoi ?) que l'enfant s'ennuie. Le "moi" était avant que "je" ne fût. "Si vous ne devenez comme les petits enfants ..." disait Jésus !

que je comprends ce que tu dis (c'est marie claire qui parle) , mais à l'époque où ma seconde fille était jeune et jusque assez tard je m'alarmai de voir ma fille rester dans un coin à sucer son pouce, aujourd'hui, je ne m'alarmerais plus, elle construisait à cette époque sa personnalité en paix, et aujourd'hui c'est à dire dans qq mois elle décrochera son doctorat, alors oui ça valait le coup de rester inerte
je dis cela pour rassurer les parents dont les enfants semblent s'ennuyer, en réalité "ils" travaillent de l'intérieur
ce n'est pas un moment très agréable, je le sais parce que je vis aussi l'isolement et les moments d'inactivités; je suis au courant de ce qui se passe en moi, (ma petite voix m'avertit toujours)


Ainsi, il y a quelques temps une poignée d'instits suggérait à mon épouse qui est directrice d'école (à ce titre elle assume une responsabilité de direction pédagogique), "d'occuper" les enfants pendant les récrés avec des activités péri-éducatives, ou ludiques.
Elle leur a répondu : "Mais surtout pas ! ... il faut les laisser faire. Même s'ils s'ennuient, ... il ne s'ennuieront jamais bien longtemps ..."
Le contraire serait de les couper de l'émergence d'un imaginaire, d'un langage qu'ils s'inventent, de mondes nouveaux qu'ils créent, des secrets échangés ...


très belle réponse

quelle relation, njama, vois-tu entre le moi et le je?
pour mc ce sont 2 entités différentes, l'une de chair l'autre d'esprit
2 entités dont les chemins devront se croiser un jour ou l'autre sur Terre pour.... ( je ne continue pas de dire... c'est trop tôt pour en parler




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 9 Nov 2010 - 0:51

Je voulais dire
bien que beaucoup de "je" s'en accommoderont ...

bien que beaucoup de "moi" n'aurait pas de sens.

le moi c'est la construction du soi humain, peux-tu te satisfaire d'une clé qui n'ouvre qu'une partie des portes de ton appartement?
Très belle image ...
Je pensais à la parabole de la brebis perdue, les 99 autres ne comptent plus, seule celle qui manque occupe ses pensées et le berger s'aventure dans la nuit pour la retrouver.
Sans manque, pas de désir.

quelle relation, njama, vois-tu entre le moi et le je?
pour mc ce sont 2 entités différentes, l'une de chair l'autre d'esprit
Je dirais bien 2 perceptions différentes ... je vois davantage et de plus en plus tout comme une une question de "conscience".
Je n'ai jamais trouvé meilleure explication que celle-ci. ICI
Bonne lecture j'espère qu'elle "vous" plaira ... en plus elle est amusante à lire ...

@ demain

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Jeu 11 Nov 2010 - 15:21

bourgeon a écrit:
le moi c'est la construction du soi humain, peux-tu te satisfaire d'une clé qui n'ouvre qu'une partie des portes de ton appartement?
si tu t'en satisfais donc si le moi s'en satisfait c'est qu'il n'a rien à faire dans ce corps, il est de passage,
le corps n'est-il pas traversé par des énergies diverses en attendant de trouver sa bonne énergie qui le mênera à son destin Amour?
Dans ton histoire d'appartement, il y a une réciprocité nécessaire entre "moi" et "je", comme un effet miroir (ou image et ressemblance). Pourquoi l'un exigerait-il de l'autre ce qu'il ne donne pas lui-même ?
mais c'est "moi" le maître du "je" ou du jeu ...
C'est une maison bleue ...
Ceux qui vivent là, ont jeté la clé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Jeu 11 Nov 2010 - 15:36

Il ne faut rien séparer, ni vivre en dualité - corps, esprit, moi et je.
tout doit être en harmonie. toutes pensées, actes, changement, fait partie du Tout. Pourquoi tout séparer ou voir les choses comme une dualité ? C'est cela qui crée la souffrance.
Il faut être à l'écoute de son être intérieur. Pas classifier ce que l'on est (on classifie assez à l'extérieur). On EST tout simplement. Découvrir l'harmonie en soi.
Ne pas s'attarder sur les problèmes mais savoir voir toutes les choses belles. Et aussi découvrir le sens de sa vie. Sinon c'est la dysharmonie. Tout (acte, pensée, changement) doit être une joie.
Tout sert (corps, esprit, moi, je).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Jeu 11 Nov 2010 - 22:01

merci Assunta de donner ta pensée mais je vois en toi quelqu'un qui se trouve au dessus de la mélée, quelqu'un qui voit la beauté de la vie (je ne la rejette pas, elle est belle) mais à terre est-elle si belle?
tout fane, tout périt, la faim est toujours présente....

oui, cette dualité j'en ai besoin pour entrer dans la matière , n'oublie pas que mc se fait canal et recueille "ses" pensées d'ailleurs, d'un ailleurs qu'elle ne connait pas qu'importe

ce qui m'interresse c'est de lui rendre la vie plus supportable, mais avant toute chose il m'a fallu me démarquer d'elle même

l'unité pour celui qui est mais pour celui qui n'est pas, la dualité ou plus exactement la main tendue du haut vers le bas

tout esprit a ce chemin à prendre, tout esprit non matérialisé à terre
l'esprit de mc a pu se matérialiser mais n'est plus conscient et moi son être intérieur ne peut me matérialiser mais possède la conscience

une conscience que je mets au ras des pâquerettes car ce qui est important n'est pas de souffler à l'humain que la vie est belle car elle n'est pas belle du tout à terre:
on se tire dessus, on meurt, on ment, on triche, on est malade...
que ton esprit la trouve belle je veux bien, alors je vais lui demander de rentrer dans la matière et il constatera que la vie n'est pas cela

tout le monde est trompé dans cette affaire: le monde spirituel qui chante les beautés d'une vie qui n'existe pas en réalité , le monde terrestre qui croit vivre la beauté (pour certains) mais qui ne vive en réalité rien


njama, pour "l'appartement" c'est à dire le corps, le moi c'est le colocataire mais aussi la connaissance, le "je" c'est le propriétaire mais aussi l'ignorance
le moi possède tous les codes d'entrée que le je ne connait pas
donc dire à quelqu'un: fait ceci ou cela pour t'en sortir, ne peut qu'être que déstabilisant pour un "moi" qui se veut actif et mener "son corps" comme il l'entend. voilà pourquoi certains jeunes n'acceptent rien de la société, ils sont ainsi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Jeu 11 Nov 2010 - 23:21

Bien sûr que le monde est terrible, mais nous sommes aussi dans le monde et pouvons par notre changement apporter au monde pour l'aider à s'améliorer puis changer. Notre propre changement a des répercussions sur le monde et dans l'univers. A contrario nos mauvaises actions et pensées aussi. D'où changer de regard et de façon de penser.

-----------------


Gitta Mallasz
Celui que j’ai nommé "Ange" a peu de ressemblance avec l’Ange des Traditions.

"Mais peut-on rencontrer son ange tant que l’on demande seulement pour soi-même ? Cet accouplement royal entre la matière et la lumière n’est-il pas prévu plutôt pour une Cause à défendre, pour servir mille hommes dans une tâche au lieu de servir seulement sa petite personne ?
Vivre avec son ange c’est tout simplement vivre conscient.
Conscients de notre utilité sur terre, conscients de ce pour quoi nous sommes faits, conscients de notre tâche individuelle."

C’EST LUI QUI TE CHERCHE, TU N’AS QU’A CEDER

dialogues avec l’ange p.49



---------------------------

PAROLES DE Gitta Mallasz :
L’ange pour moi est ma moitié vivifiante
Et moi, je suis sa moitié vivifiée.
Il est ma préfiguration dans l’invisible
et moi je suis sa figuration dans le visible.
Il est mon pareil intemporel
et moi je suis son pareil limité dans le temps.
Il est mon complément intuitif dans l’esprit
et moi je suis son complément exécutif dans la matière.
Il est mon corps de lumière,
et moi je suis son corps de matière."



"L’ange pour moi, c’est celui qui m’accompagne, mon conseiller secret pour être meilleur, mon arrêt vivifiant, mon intuition géniale, mon rendez-vous secret avec la conscience, mon intime conviction immédiate sans aucune intelligence, ce qui répond sans concession quand j’ai une vraie question."


"Qui est l’ange pour moi ? Celui qui, sans relâche, me pousse vers ma grandeur avec une infinie patience car il est le seul qui sache ce pour quoi je suis faite."
SI VOUS POUVIEZ SAISIR L’ATTIRANCE D’AMOUR
DU POIDS VERS LA LUMIERE,
SI VOUS POUVIEZ RESSENTIR L’ATTIRANCE
D’AMOUR DE LA LUMIERE VERS LE POIDS,
ALORS VOUS GOUTERIEZ L’IVRESSE

dialogues avec l’ange p.85

Et vous ? Quelle est votre propre définition de l’ange ?...

Car il appartient à chacun de trouver sa propre définition :
Et quel que soit le nom qu’on lui donne, l’ange est notre interlocuteur dans la conscience.

Gitta Mallasz
"Dialoguer avec son ange est une voie sans voie. L’enseignement des anges est au-delà de toute forme fixe ; il est dynamique, l’essentiel étant le changement perpétuel. Ce qui était bon hier peut encombrer aujourd’hui. L’ange des Dialogues s’adresse à l’homme individuel, créateur, déjà responsable de lui-même."

Le saut dans l'Inconnu, Edit. Aubier
"Dialoguer c’est :
Non pas le doute d’une opinion, mais le sentiment d’une infaillible certitude.
Non pas une interprétation qui explique, mais une intuition qui soulage.
Non pas le moindre signe de magie, mais la plus simple façon d’être.
Non pas des phrases qui s’étirent, mais des mots qui concentrent.
Non pas une réponse intelligente, mais une perspective ignorée.
Non pas le bonheur de briller, mais l’ivresse d’être.
Non pas comprendre après, mais voir pendant."
Cahiers d'Art'as, n°8


"Mais peut-on rencontrer son ange tant que l’on demande seulement pour soi-même ? Cet accouplement royal entre la matière et la lumière n’est-il pas prévu plutôt pour une Cause à défendre, pour servir mille hommes dans une tâche au lieu de servir seulement sa petite personne ?
Vivre avec son ange c’est tout simplement vivre conscient.
Conscients de notre utilité sur terre, conscients de ce pour quoi nous sommes faits, conscients de notre tâche individuelle."

C’EST LUI QUI TE CHERCHE, TU N’AS QU’A CEDER


dialogues avec l’ange p.49

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Jeu 11 Nov 2010 - 23:50

oui Assunta c'est beau mais la matière tu n'en parles pas
Or c'est la matière qui pose problème pour tous et ce monde spirituel n'a-t-il pas pour vocation de descendre en bas?
je dois descendre, c'est la raison pour laquelle je prends possession du corps de mc et l'emmener vivre "plus haut" vibratoirement,

mc est une personne très cartésienne au départ, n'ayant vécue avec aucune croyance; ma vie devait lui révéler mon existence,
L'amour nous lie l'un à l'autre mais je n'entrerai pas sur ce terrain car avant de recevoir la dorure il faut retirer les "saletés"

je suis à terre dans un corps qui ne m'appartient pas mais que je sais manipuler si je dois le faire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Ven 12 Nov 2010 - 1:21

Or c'est la matière qui pose problème pour tous et ce monde spirituel n'a-t-il pas pour vocation de descendre en bas?
je dois descendre, c'est la raison pour laquelle je prends possession du corps de mc et l'emmener vivre "plus haut" vibratoirement,
Je te réponds par rapport à ma façon de voir, de croire. Et par rapport à ce que je comprends de ce que tu exprimes (j'espère te comprendre).
Pour moi il est difficile de séparer MATIERE et ESPRIT. Je pense que c'est l'erreur cette séparation. Comme dit l'Ange à Gitta Mallasz, tout sert.
En physique quantique ils démontrent bien que matière et esprit sont liées puisque il y a création et transformation : création par les pensées et actes, transformation par la possibilité de transformer notre corps (le guérir) dépasser nos souffrances et difficultés (par ex. quelqu'un qui est tombé très bas financièrement peut par sa création intérieure se relever, même si cela peut paraître bizarre c'est un fait).
L'Homme (homme et femme) par leur pensée créent. Ils ont la possibilité de transformer même leur corps par la pensée. Je veux dire par là, se soigner, se guérir. Tout cela est possible. Pour qu'une telle chose soit possible il est important de croire que l'un et l'autre (matière et esprit) sont liés et donc doivent être des outils en harmonie et non pas en dualité.
La matière est un support pour pouvoir vibrer. La matière, par le changement, se spiritualise automatiquement. S'il y a difficulté c'est que l'un ou l'autre résiste. Ce n'est pas la matière qui résiste mais les émotions que l'on met sur elle (très souvent la peur) qui freine, bloque l'évolution et peut faire tout échouer. On en revient toujours à soi, à comme tu dis apprendre à être maître de soi : gérer nos émotions particulièrement, ôter tout doute, crainte, et peur, lâcher prise.

-----------------------
je suis à terre dans un corps qui ne m'appartient pas mais que je sais manipuler si je dois le faire
Je ne sais pas si tu es l'esprit de mc ou quelque chose d'autre qui s'exprime. Il ne faut rien forcer et attendre que mc soit prête a aller plus haut. A vouloir forcer les choses on produit le contraire.
Quand tu dis que tu prends possession du corps de mc, cela me semble bizarre ? Tu es quelque chose extérieur à elle ???
Il me semble que les êtres qui veulent devenir ou sont spirituels ont tout en eux. La vie n'est pas de l'extérieur vers l'intérieur mais tout le contraire DE L'INTERIEUR VERS L'EXTERIEUR !
L'humain doit s'éveiller intérieurement pour vivre, être plus haut vibratoirement. Si tu es quelque chose d'extérieur à elle ce n'est pas bon.
A moins, et cela me semble plus juste ici, que mc se dédouble, c'est-à-dire sépare son être charnel et son être intérieur, pour en faire 2 entités différentes. Mais ici aussi cela n'est pas bon.

Il est important que mc retrouve une Unité en elle. Pour l'instant elle se sépare en 2 et c'est négatif. Cela produira et entretiendra les difficultés de toutes sortes.
MC retrouve cette unité c'est essentiel.
Pendant des siècles la religion catholique a fait séparer le corps et l'esprit. Et a créé cette dualité en disant que la matière n'est pas bonne, est impure, malsaine, etc... (notamment le corps et sa fonction sexuelle). Il y a un relent de cela dans ton expression, ou plus exactement ton expression fait penser à cela. C'est pour cela que je te demande gentiment de retrouver ton unité. Etre Un en toi. Sinon c'est la dualité et c'est pas bon car tu ne pourras pas bien évoluer (on ne doit rien forcer ni forcer l'autre à s'élever vibratoirement s'il n'est pas prêt).
Quand tout vient de Dieu (ou du meilleur en soi si on ne croit pas) il y a attente que l'autre soit prêt, jamais il n'y a manipulation !! Tout cela me semble assez bizarre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  pat le Ven 12 Nov 2010 - 12:31


Je vois que la grande question débattue ces derniers jours est l'antinomie, l'opposition entre esprit et corps, entre matérialité et spiritualité.
C'est vrai que nous avons souvent conscience d'une opposition entre corps et esprit, une sorte de tiraillement entre nos idéaux attribués à l'esprit et nos actions que nous attribuons au corps.
Nos agissements seraient liés à la matière et nos pensées à l'esprit.
Je pense qu'une opposition aussi radicale est assez dangereuse. Elle a conduit la pensée gnostique, pourtant si riche, a des impasses.

Cependant je sais très bien que certaines personnes ont davantage que d'autres cette sensation de dualité. Il n'est donc pas dans mon intention d'affirmer quoi que ce soit qui nierait cette sensation et même les convictions philosophiques ou spirituelles qui en découlent.

Sur ce sujet, en ce qui me concerne, je crois effectivement que parfois notre engluement dans le matériel crée un barrage à notre développement spirituel. Je crois aussi que ce qui caractérise l'Homme parmi les mammifères, c'est son pouvoir spirituel et pour moi qui suis croyant, sa Ressemblance avec Dieu puisque créé à son Image. On peut alors penser que Dieu possède lui aussi quelque matière dans son Essence divine et comme le dit Assunta à propos des découvertes modernes sur la matière, il n'y a sans doute pas une frontière si importante entre l'épaisseur de ce que nous nommons la matière et la fluidité contenu dans l'élément premier constitutif de cette matière.

Ce que vous ressentez, Bourgeon, comme les maux émanant de la matière ne sont peut-être que les effets de notre manquement à y introduire du spirituel. Mais ce spirituel n'est pas une entité à part du matériel il en est plutôt l'accomplissement, l'aboutissement.
Il n'est pas question pour moi de se priver de ce corps, de cette matière qui est ce qu'elle est, parce que nous n'avons pas réussi à y introduire la bonté et la beauté de Dieu, qui est si nous le voulons notre bonté et notre beauté aussi.

Car nous ne savons rien de ce que peut être un esprit sans corps. Ceux qui ont quelques expériences de dissociation sont tantôt heureux tantôt malheureux de subir ce phénomène. Ils ne nous donnent pas vraiment de quoi trancher.

Quoiqu'il en soit, jusqu'à une ultime étape dont je ne connais rien, je me dis que ce corps/esprit m'a été donné pour que je me réalise en tant qu'être divin. Que le don que je fais, le sourire que je donne, l'aide que j'apporte qui sont d'ordre matériel réalisent une dimension d'ordre spirituel et que les deux sont à la fois dans le même effort et aussi dans le même bénéfice du résultat.
Notre esprit s'exprime par notre corps. Quand notre corps sera au bout, épuisé, douloureux, il se passera quelque chose que l'on appelle la mort, que l'on dit être la séparation du corps et de l'esprit. C'est donc vrai qu'ils se séparent un jour. On nous dit aussi qu'ils se retrouveront comme si finalement l'un privé de l'autre en restait orphelin à jamais. Quoiqu'il en soit nous ne savons rien de ce moment.

En attendant, il ne me paraît pas douteux que si nous avons été appareillés d'un corps c'est surement pour en faire quelque chose. Sinon, on entre dans le délire gnostique qui prétend que le monde est régi par deux dieux. L'un mauvais, le démiurge, celui qui a construit le monde matériel, l'autre, le bon, le vrai dieu, est celui qui a conçu la spiritualité.

Je crois qu'il vaut mieux atteler le cheval à la charrue afin de creuser un admirable sillon plutôt que d'essayer de former ce sillon sans l'aide du cheval.
Que ferait la charrue/esprit sans le cheval/corps?

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Ven 12 Nov 2010 - 21:53

Pour moi il est difficile de séparer MATIERE et ESPRIT. Je pense que c'est l'erreur cette séparation. Comme dit l'Ange à Gitta Mallasz, tout sert.
En physique quantique ils démontrent bien que matière et esprit sont liées puisque il y a création et transformation : création par les pensées et actes, transformation par la possibilité de transformer notre corps (le guérir) dépasser nos souffrances et difficultés (par ex. quelqu'un qui est tombé très bas financièrement peut par sa création intérieure se relever, même si cela peut paraître bizarre c'est un fait).



Assunta que fait le professeur de geo pour expliquer à ses jeunes élèves le feu des éruptions volcaniques: il ouvre le globe terrestre en 2 pour ensuite le refermer
Avec mc, je fais c'est le même processus, je me fais connaitre, elle doit ressentir et avancer selon les ressentis
matière et esprit sont liés, certes mais de quel esprit parles-tu aussi?
mc a son propre esprit , j'ai le mien; le sien est en état de somnolence en raison de la matière , le mien est actif;
Je détaillerai plus loin


L'Homme (homme et femme) par leur pensée créent. Ils ont la possibilité de transformer même leur corps par la pensée. Je veux dire par là, se soigner, se guérir. Tout cela est possible. Pour qu'une telle chose soit possible il est important de croire que l'un et l'autre (matière et esprit) sont liés et donc doivent être des outils en harmonie et non pas en dualité.
La matière est un support pour pouvoir vibrer. La matière, par le changement, se spiritualise automatiquement. S'il y a difficulté c'est que l'un ou l'autre résiste. Ce n'est pas la matière qui résiste mais les émotions que l'on met sur elle (très souvent la peur) qui freine, bloque l'évolution et peut faire tout échouer. On en revient toujours à soi, à comme tu dis apprendre à être maître de soi : gérer nos émotions particulièrement, ôter tout doute, crainte, et peur, lâcher prise.



le pouvoir de l'esprit sur le corps,
oui le corps peut guérir de tout, encore faut-il savoir comment?
pourquoi tant de médecine ? pourquoi le vieillesse? le corps doit pouvoir évoluer sans faille

depuis mon union avec mc ( 57 ans), son corps n'a absorbé aucun médicament (18 ans) ; j'ai testé le froid ( douche froide hiver comme été pendant près de 6ans), j'ai testé et je teste encore différents aliments l'ayant sortie des repas traditionnels, j'ai testé l'endurance ( plus de 100km à la semaine), je teste à présent la chaleur (douche plutôt très chaude), j'ai testé les nuits glaciales (températures négatives) à dormir dans une voiture, je teste la course à pied à présent et mon travail va se terminer dans quelques mois parce que je lui aurais rendue une partie de sa jeunesse
voilà la raison de mon accompagnement : savoir retourner le temps dans un corps
elle a souffert mais maintenant elle voit le bout du tunnel
un corps, pour rester vigoureux, a besoin d'aide, l'esprit du corps n'a pas l'approche pour cela
savait-elle que ses canaux étaient bouchés à certains endroits?
elle l'a su un beau jour où tout s'est "débouché", et que les bouchons lui interdisaient tout effort, tout déplacement, le médecin n'a pas été appelé , le temps a fait son travail,
elle a été patiente et 4 années après, elle réapprend à courir, c'est encore difficile mais ça vient doucement


Il est important que mc retrouve une Unité en elle.

elle n'est pas coupée en deux mais nous sommes 2 pour maîtriser la matière





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Ven 12 Nov 2010 - 23:09

[quote="pat"][color=green]
Je vois que la grande question débattue ces derniers jours est l'antinomie, l'opposition entre esprit et corps, entre matérialité et spiritualité.

pat si tu as lu ce que j'ai répondu à Assunta, c'est une toute autre histoire que la notre
c'est celle de la main tendue, de la compassion vraie qu'un esprit donne à "son" corps, c'est tout simplement le dévoilement de la vie.
mc n'a aucune croyance, elle vit l'accompagnement par l'esprit

C'est vrai que nous avons souvent conscience d'une opposition entre corps et esprit, une sorte de tiraillement entre nos idéaux attribués à l'esprit et nos actions que nous attribuons au corps.

mc aussi a connu ces tiraillements, le corps a envie de manger, l'esprit lui dicte autre chose comme "écoule déjà ce qui est en toi"

l'esprit guide c'est le raisonnable, pas une bouchée en trop, bien que parfois elle ait connu le gavage
l'intéret de la terre c'est de rendre acceptable, l'intéret du ciel c'est de rendre parfait


Il n'est pas question pour moi de se priver de ce corps, de cette matière qui est ce qu'elle est, parce que nous n'avons pas réussi à y introduire la bonté et la beauté de Dieu, qui est si nous le voulons notre bonté et notre beauté aussi.

le corps est divin pour le ciel, et pourtant rien ne semble le prouver, peut-être est-ce le moment d'y songer?

Notre esprit s'exprime par notre corps. Quand notre corps sera au bout, épuisé, douloureux, il se passera quelque chose que l'on appelle la mort, que l'on dit être la séparation du corps et de l'esprit.

épuisé ? douloureux ?
donc quelque chose ne "tourne pas bien" dans ce que l'on nomme vie
Si la vraie vie s'exprimait sur Terre pas un seul être ne connaîtrait le moindre problème, pas un être s'enrhumerait...


En attendant, il ne me paraît pas douteux que si nous avons été appareillés d'un corps c'est surement pour en faire quelque chose.

relier matière et lumière; un corps de matière peut accéder à un corps de lumière en toute continuité




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  pat le Sam 13 Nov 2010 - 11:16

Bourgeon a dit :
le corps est divin pour le ciel, et pourtant rien ne semble le prouver, peut-être est-ce le moment d'y songer?
Oui, au point d'inconséquence ou nous en sommes, il est temps que nous songions à accomplir notre nature qu'on dit d'une infinie richesse tant sur le plan des possibilités intellectuelles que des possibilités spirituelles.
Sans doute que l'Homme est le créateur de sa nature spirituelle


Si la vraie vie s'exprimait sur Terre pas un seul être ne connaîtrait le moindre problème, pas un être s'enrhumerait...
On peut penser que si l'Homme parvenait à créer cette nature spirituelle, son corps qui n'est pas son ennemi, acquérerait lui aussi une harmonie insoupçonnable.

relier matière et lumière; un corps de matière peut accéder à un corps de lumière en toute continuité
Oui, je crois aussi et c'est dans l'harmonie que cette continuité peut se faire.

mc a son propre esprit , j'ai le mien; le sien est en état de somnolence en raison de la matière , le mien est actif;
J'ai beaucoup de mal à penser une telle dissociation. Mc a un esprit et un corps qui essaient de s'harmoniser ensemble et si je comprends bien, en raison de circonstances particulières dans son rapport avec la matière, son esprit est en somnolence.

Je comprends parfaitement cela. Mais je ne comprends pas que mc soit présenté à la troisième personne comme si celui ou celle qui s'adresse à nous sur ce forum était tout autre, tellement tout autre que son esprit à lui ou à elle serait actif alors que pas celui de mc.
Je suis un peu perdu dans les méandres d'un « moi », d'un « je » dont je n'ai jamais perçu avec autant d'acuité, la différenciation.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 15 Nov 2010 - 0:47

pat a dit:

Mc a un esprit et un corps qui essaient de s'harmoniser ensemble et si je comprends bien, en raison de circonstances particulières dans son rapport avec la matière, son esprit est en somnolence.

Je comprends parfaitement cela. Mais je ne comprends pas que mc soit présenté à la troisième personne comme si celui ou celle qui s'adresse à nous sur ce forum était tout autre, tellement tout autre que son esprit à lui ou à elle serait actif alors que pas celui de mc.
Je suis un peu perdu dans les méandres d'un « moi », d'un « je » dont je n'ai jamais perçu avec autant d'acuité, la différenciation.



voilà un dessin qui parle (si je réussis à l'envoyer)

ce dessin, comme tous ceux que je fais, est fait sans la "présence" de la personne physique qui se fait canal
Avant d'obtenir quelque chose de parlant il a fallu travailler longtemps, la main ne faisait au départ que des gribouillages....

oiseau= esprit

l'un dort, celui du corps, l'autre tournoie autour du corps





(si l'envoi ne réussit pas, j'attendrai l'explication de njama mon nouveau prof inform très courageux d'ailleurs!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mer 17 Nov 2010 - 19:15

je retente l'expédition

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Ven 19 Nov 2010 - 20:59



(enfin la réussite grâce à njama)
c'est donc un dessin réalisé "les yeux fermés", mc ne savait pas ce qui allait ressortir, d'ailleurs de nombreux coups de crayon ont été effacés
on voit donc un corps et la présence des 2 esprits, l'un est endormi, il appartient au corps et l'autre est le guide, il entretient le corps aussi.; son rôle ne s'arrête pas là car il a pour mission d'éveiller le corps à la vie spirituelle, c'est lui qui le mène à la prière quand il choisit ce chemin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Ven 19 Nov 2010 - 21:15

c'est donc un dessin réalisé "les yeux fermés", mc ne savait pas ce qui allait ressortir, d'ailleurs de nombreux coups de crayon ont été effacés
on voit donc un corps et la présence des 2 esprits, l'un est endormi, il appartient au corps et l'autre est le guide, il entretient le corps aussi.; son rôle ne s'arrête pas là car il a pour mission d'éveiller le corps à la vie spirituelle, c'est lui qui le mène à la prière quand il choisit ce chemin
Très joli !
Bourgeon tu es un des 2 esprits dans le corps de MC. Le corps est de la matière appelé à être spirituelle. Si je comprends bien tant que l'esprit de mc n'est pas spirituel son corps ne pourra pas être spirituel (éveillé, ouvert). OK mais son corps est éveillé malgré tout puisque tu as besoin d'elle pour t'exprimer, il est éveillé sauf quand il dort dans le sens physique. Si tu peux t'exprimer ici, mc est capable de t'écouter à défaut de t'écouter de te lire, parce que pendant que tu écris, c'est sa main extrêmité du corps à mc, qui écrit. A moins qu'elle ne soit médium ou qu'elle se dédouble pour que tu écrives ???
Même si un humain n'est pas spirituel, son esprit est quand même alerte, il entend voire il lit s'il n'entend rien (sa voix intérieure) et sait quand même les actions qu'il fait. Ecrire n'est pas anodin à moins d'être en transe ici ou bien avoir la maladie d'Alzheimer.
Si tout cela n'est pas du "pipeau", secoue-là, réveille-là et finis-en une fois pour toute.

Tout le monde peut faire un tel dessin et affirmer tout ce que tu dis.
C'est dans le corps de mc que tu dois "travailler" "éveiller". Ici tu peux t'exprimer OK, cela ne me dérange pas, mais j'ai l'impression que ça tourne en rond tout ça. Si tout est véridique donne un délai à la réalisation de l'éveil ou réveil du corps et l'esprit de mc.
Adresse toi à elle à partir de ce forum. Elle lira ton message !
La pauvre elle sait même pas que tu causes avec nous !!!

Sleep


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Ven 19 Nov 2010 - 21:51



désolé pour la grandeur de l'image mais nous aimons ce dessin

voilà la double nature de l"homme"
une partie ange, une partie terre et entre les deux , la voix, la mienne pour elle

la main c'est à dire l'humain ne sait rien du chemin à entreprendre; l'ange, la voix intérieure est là et sait, mais pour ceux qui n'ont pas encore ce conduit ce sont leurs envies, leurs flashs, leurs impulsions qui les guident
certes, l'humain "apprend" l'enfant va à l'école mais en réalité n'a-t-il pas tout dans son propre esprit?
un esprit qui vit c'est comme un livre ouvert
un esprit qui dort c'est donc un livre fermé
Quand l'homme sera éveillé (l'esprit éveillé), tout apprentissage sera terminé il saura,
le but du chemin spirituel est de trouver l'énergie dit Amour qui du ciel ou d'ailleurs sera capable d'ôter le corps de la terre, en un mot de le nourrir, la nourriture aura une autre saveur

non je ne secouerai pas mc, j'attends que son corps trouve l'équilibre complet sans .... (je ne le dis pas ici)

ce n'est pas parce que quelqu'un sait raisonner qu'il a l'esprit éveillé; l'esprit guide a le même rôle que la maman qui répond à la place de l'enfant parce que celui-ci ne sait ou ne peut encore répondre

Avant de connaître son "dédoublement" mc était comme tout le monde elle apprenait, retenait ou ne retenait pas au bon vouloir de l'esprit guide;
un enfant qui refuse l'école c'est un esprit qui a sa voie tracée; c'est la raison pour laquelle mc a eu beaucoup de difficultés à obtenir ses diplômes mais elle les a eu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Ven 19 Nov 2010 - 23:48

bourgeon a écrit: il entretient le corps aussi.; son rôle ne s'arrête pas là car il a pour mission d'éveiller le corps à la vie spirituelle, c'est lui qui le mène à la prière quand il choisit ce chemin

Est-ce que tu pourrais approfondir, préciser cette pensée, si cela t'est possible naturellement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Ven 19 Nov 2010 - 23:56

bourgeon a écrit:
on voit donc un corps et la présence des 2 esprits, l'un est endormi, il appartient au corps et l'autre est le guide, il entretient le corps aussi.; son rôle ne s'arrête pas là car il a pour mission d'éveiller le corps à la vie spirituelle, c'est lui qui le mène à la prière quand il choisit ce chemin

Est-ce bien deux esprits ?
ou différents niveaux de conscience, car l'un ne semble pas pouvoir faire sans l'autre ?

Je n'aime pas beaucoup le terme "niveaux", mais faute de mieux, ou d'une meilleure inspiration du moment ...

Par analogie, l'eau, la vapeur, la neige, la glace, n'est ce pas toujours de l'eau ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Sam 20 Nov 2010 - 1:40

Un enfant qui parait, c’est un esprit qui se terre pour un temps, le temps que s’ouvre pour lui une porte, celle de la vie. Un corps est né, un esprit s’est endormi : quel esprit sera apte à le réveiller ? C’est toute la recherche mystérieuse que mène la Terre depuis que la matière l’a envahie.
Dans cette matière, si difficile à interpréter, l’esprit devenu corps perd toute perception d’avenir et de devenir ; il est tel un aveugle au milieu d’un océan de crabes, il perd ses moyens, son équilibre ; il s’est évanoui au bon milieu de son chemin entre Ciel et Terre, mais la chance survient : une entité, un accompagnateur spirituel est là, jamais très loin pour le soutenir, voire prendre sa place : c’est la porte ouverte à toutes les expériences de la vie et elles sont nombreuses comme chacun le sait : l’excès de nourriture ou son manque, l’amour, le crime, la richesse, la pauvreté, le pouvoir, la soumission, la propreté, la saleté, l’ordre, le désordre….Chaque esprit a pour devoir d’évacuer toute négativité de la planète, chacun choisit sa part et la traite.

Où est donc l’esprit dans une personne physique ? Rien n’est physique dans un esprit, tout est joie, tristesse, tout est de l’ordre de l’être, du ‘je suis’ ; la personne physique, de par sa nature, ne peut être ce « je suis » mais l’âme, de par son essence, l’est.
Un corps ne serait donc qu’une masse mouvante habitée par quelque esprit en charge de devoir, celui d’évacuer les illusions au travers du corps, laboratoire d’esprits passagers.

L’âme : un esprit lié à un corps ? Mais quel corps ? Bien souvent, un corps volé au hasard des rencontres sur le marché des corps inoccupés, à l’image de la maman coucou déposant son œuf dans un nid voisin, l’âme dépose ses ambitions ou ses extravagances dans un corps loin de ses préoccupations ; mais, parfois, ce corps l’intéresse, elle sait tout de son esprit endormi, elle a donc le devoir de l’éveiller : c’est mon cheminement, le sien aussi.

(ceci est un extrait de notre livre en préparation)

l'entretien du corps? tout le monde sait que la nourriture pose problème , un jour c'est le ko, le corps vieillit
Mais, ce corps terrestre n'a pas encore testé quelque chose de grand: la force de l'âme nourricière
mc a quitté depuis bien longtemps déjà toute nourriture traditionnelle, bien souvent elle n'a qu'un seul maigre repas et pourtant tout est stable en elle
Comment se fait-il qu'elle ne perde pas de kg ? elle a pourtant perdu une partie de ses graisses; sa circulation sanguine s'améliore (plus de veines apparentes sur les mains ( elles réapparaissent un peu en cas de coup de chaleur)
pour dire de façon simple: elle retire l'extérieur et construit l'intérieur, n'oubliez pas qu'elle marche beaucoup en général
seule elle ne pouvait faire cela, d'ailleurs elle ne s'est jamais occupée d'elle, 0 maquillage, 0 soin, 0 régime

quel lien doit-il exister entre corps et cet esprit conquérant? un lien d'appartenance, d'Amour
Sur terre qui a trouvé l'âme soeur? qui se nourrit que d'amour?
Au fait ne parle - t- on pas de la fin du monde en 2012?
oui, de ce monde sans lien, qui erre au petit 'bonheur' la chance

le monde est un grand échiquier dont toutes les pièces ont été malmenées; tout se remettra à sa place avec le temps


l'appel de la méditation, de la prière est aussi mené par l'esprit qui cherche en vous un point, une approche,
mc ne passe pas par ce chemin et le peu de fois que je l'ai soumise au silence elle se sentait flotter; je préfère l'activité à ces moments de silence

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum