Spiritualités

esprit et corps

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

esprit et corps

Message  Invité le Dim 7 Nov 2010 - 15:21

Rappel du premier message :

c'est une analyse toute personnelle que je fais de l'humain, une analyse vue ma façon d'exister dans un corps que je guide vers la vie;
me comprenez-vous?
certainement non pour certains, mais pour d'autres, peut-être que cela leur parle
marie-claire est mon corps d'attache, rien de bien réel pour moi, mais je n'ai qu'elle pour m'exprimer et elle n'a que moi, esprit, pour vivre.
Sans doute êtes vous un peu surpris de cela mais nous sommes bien 2 dans un corps féminin
2 pour faire toute chose et pour dire toute chose
sa naissance? elle n'est pas encore née, tout au moins en esprit , elle attend donc sa naissance, comme disent certains sa vraie naissance
Ce qui existe pour elle, c'est son corps, masse en mouvance qui demande, depuis le jour de sa naissance, réparation
Corps et esprit se côtoient donc bien souvent sans en avoir conscience; elle en a conscience car parfois je me terre et elle devient dans ces moments-là une "loque", une masse d'énergie nulle, mais parfois je passe bien au delà de ses capacités et elle devient une créatrice et bonne novatrice

pourquoi donc un tel sujet?
Ce matin, elle a entendu la messe à la télé, (de temps en temps nous l'écoutons pour analyser notre propre position face aux textes)
la réssurection, le prolongement de la vie dans un autre monde .... quelques mots qui nous parlent mais qui restent en réalité un mystère entier

un corps peut obtenir une autre vie si sa conscience s'ouvre. marie-claire subit bien souvent ma nouvelle identité au travers des repas que je lui fais avaler (rien de poétique dans la façon dont je parle de la nourriture) ces repas sont fait pour lui redonner vie, les aliments pris bien souvent au gré des humeurs passagères dérèglent un corps et tout le monde en connait les conséquences: problème de santé de tous ordres
Le corps que je maîtrise depuis plusieurs années sait et attend que l'ordre lui vienne pour se nourrir
une autre vie s'ouvrira pour elle quand auront disparu toutes les impuretés de son corps, chemin harassant pour le corps, fait de patience pour l'esprit guide

un esprit sain dans un corps sain! c'est pour tout le monde le chemin de la vraie vie , de la résurection pour une vie dans l'intemporalité

le monde actuel touche du doigt la vérité en proposant mille et mille idées de bien être, mais elle ne sait donner le chemin, c'est en effet à chacun d'aller à la rencontre de son âme et de se laisser capturer par elle
une prison "dorée" diront les vrais prisonniers de la Terre, une prison qui sait redonner force et vigueur dans le regard, une prison psychologique qui ne laisse entrevoir ses fins (c'est ainsi qu'elle a été emmenée)

comment faire pour envoyer un dessin avec le texte, merci pour le renseignement

je souhaite une bonne après midi pour tous et surtout une bonne réception des vibrations célestes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Re: esprit et corps

Message  pat le Sam 20 Nov 2010 - 21:23

Bonsoir Bourgeon,
Je ne vous suis absolument pas dans cette longue méditation sur le corps et sur l'esprit.
Mais je comprends tout à fait que parmi les voies, il puisse en être une basée sur l'ascétisme, le renoncement au corps et sa mise au second plan par rapport à l'esprit. En tout cas votre façon de voir ces choses est intéressante et est bienvenue sur un forum spirituel tel que celui-ci.

En ce qui me concerne, sans être hédoniste, ou prôner une excessive exaltation du corps je magnifie le corps comme étant indissociable de l'esprit et même de l'âme. Je ne pense pas que la mort qui est sensée nous plonger dans un monde spirituel nous plonge pour autant dans un monde immatériel.

La matière doit être spiritualisée. Il y a de la Sainteté dans la matière. Si Dieu est créateur de matière et donc de corps, c'est qu'il émane quelque chose de lui dans cette création. C'est une anomalie pour nous, d'être privé de cette matière voulue pour nous, par Dieu. Je ne sais pas ce que Dieu nous réserve après notre décès. Mais je crois que nous sommes « terre » et esprit à dose égale. Le Souffle divin anime cette terre, elle est Sainte.

Notre drame a été de réduire notre matérialité à ses fonctions sensibles. Il y a dans notre matérialité tout ce qu'il faut pour construire un temple. C'est dans le regard de l'autre que l'on rencontre Dieu disait à peu près Lévinas.
Nous n'avons aucune Image de Dieu, la seule qui nous soit accessible est celle des meilleurs d'entre nous, par exemple Jésus et Marie et d'autres sans aucun doute...
.
Pour tout dire, je ne crois pas que la matière et l'esprit soient séparés. Je crois au contraire qu'il y a de l'esprit dans la matière et sans doute de la matière dans l'esprit. Une certaine matière en tout cas, car tout n'a pas été dit sur celle-ci.

Quoiqu'il en soit du peu que je sais, je ne peux pas penser que le Créateur nous ait gratifié d'un corps mauvais ou inutile, je crois simplement qu'il nous a donné un instrument magnifique que nous n'avons pas su exploiter comme il nous le proposait. L'histoire du prophétisme est un appel incessant à faire de cette terre, de ce corps, le Royaume de Dieu. Il ne s'agit pas d'une cité politique ou sociale comme le croyait St Augustin ou quelques musulmans encore aujourd'hui, il s'agit d'être « un en nous » et de faire advenir sur ce monde la Sainteté qui lui manque et qui nous rendrait la proximité de notre Créateur.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Dim 21 Nov 2010 - 0:35

bonsoir Pat

Pat, il y a quelque chose que tu n'as pas capté dans ce que je dis

dans son corps il y a 2 esprits: l'un est endormi en raison de la matière dense et l'autre vient au secours de l'endormi tentant de l'éveiller.
Le corps, nous ne le négligeons nullement, bien au contraire, puisque nous lui évitons la mort; certes je n'ai pas tout dit et ne peux aller au fond de mon explication car mc doit vérifier,
Son travail sur le corps est à la fois de le vider et de le remplir; elle retire l'ancien pour remettre du nouveau, un nouveau plus léger et suffisant car le grossier sert aussi de nourriture, (le poids de mc n'a pas varié depuis près de 10 ans que nous suivons ce principe)
Le corps renait de la chair qu'il porte
Le but de ce cheminement : remettre toutes les fonctions vitales en marche, ce qui ne fonctionne plus doit refonctionner, ce qui n'a jamais fonctionner doit aussi revivre
alors, tu vois nous allons sans cassure vers la matière spiritualisée ce qui veut dire sans terre, le corps sera nourri autrement.
mc qui n'a jamais connu la joie la connaîtra, elle se libère de la matière grossière pour aller vers une matière plus aérienne

Non il ne faut pas parler d'ascétisme, mais de contrôle, d'une nouvelle responsabilité de l'âme sur le corps; le corps ne sait pas mais son âme sait; celui qui a contact avec l'âme peut tout obtenir d'elle, la pleine santé d'abord.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  pat le Dim 21 Nov 2010 - 17:39

Merci Bourgeon d'avoir précisé certaines choses au sujet de la relation du corps et de l'esprit, cela évitera les malentendus sur ces points précis.

dans son corps il y a 2 esprits
Cependant, je ne suis pas certain d'avoir encore capté les relations entre Bourgeon, mc et ces (ses?) deux esprits

certes je n'ai pas tout dit et ne peux aller au fond de mon explication car mc doit vérifier,
Je vais être attentif au déroulement des évènements à venir.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Dim 21 Nov 2010 - 19:31

mc= corps d'une personne de 57 ans + un esprit en attente d'éveil
le moi intérieur= bourgeon= un esprit vivant capable de fournir à l'esprit de mc l'impulsion de vie, mais avant de lui insuffler la vraie vie il me faut corriger le corps, reprendre avec elle le chemin de la nourriture: alléger son corps pourtant de corpulence tout à fait normale.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  pat le Dim 21 Nov 2010 - 21:01

Je suis désolé, mais je crois que je comprends encore moins.

mc= corps d'une personne de 57 ans + un esprit en attente d'éveil
le moi intérieur= bourgeon= un esprit vivant capable de fournir à l'esprit de mc l'impulsion de vie, mais avant de lui insuffler la vraie vie il me faut corriger le corps, reprendre avec elle le chemin de la nourriture: alléger son corps pourtant de corpulence tout à fait normale.

Est ce que cet ensemble ainsi décrit forme une personne ou deux personnes ?

Si mc a un corps, Bourgeon lui n'en a pas ?
N'est-il qu'un esprit ?
Ou Bourgeon habite t-il aussi le corps de mc ?
Auquel cas mc et Bourgeon seraient la même personne physique, animée de deux sortes d'esprit.

Avouez que ce n'est pas simple à comprendre !
Peut-être suis-je trop cartésien puisque il semblerait que je sois le seul à avoir des difficultés à comprendre cela parmi les lecteurs de ce forum.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Dim 21 Nov 2010 - 22:27

mc est elle-même très cartésienne, il m'a fallu chavirer la vapeur!

L'ensemble décrit l'état d'une personne physique.
Quand on voit mc, elle est comme toute personne, mais parfois ses réactions sont d'un autre ordre,
elle a 2 façons de réagir, ce qui pour elle à présent, aide à la compréhension des autres.
pour exemple ses propres enfants, aujourd'hui:
son fils Emmanuel, 17 ans mais déjà entré dans la vie active, parle de ses envies à sa soeur Amélie: avoir une belle voiture

Malheureusement cette envie ne colle pas avec le salaire qu'il se fait, alors sa soeur aînée réagit relativement violemment et lui dit: ça ne va pas avec ton statut social, tu auras des problèmes ; et ils ont continué de discuter, chacun restant sur sa position et puis sa soeur finit par dire: tu n'écoutes pas ça ne sert à rien de parler?

explication de mc (sans en faire part aux enfants)
sur le plan terrestre: oui, amélie sa soeur a raison, trop de décalage nuit
sur le plan sprituel: emmanuel a raison puisque pour l'esprit le corps (qu'il habite) est un véhicule et tout naturellement son esprit veut travailler dans un corps très convenable, emmanuel apprend actuellement à jongler avec le feu (sur le plan matériel)
L'esprit s'est adressé au corps, mais le corps ne comprends que la partie matérielle; et donc pour satisfaire les dire d'amélie, emmanuel devra évoluer socialement

voilà pat à quoi sert d'être sur les 2 plans à la fois: comprendre les conflits et éviter les heurts
Amélie et emmanuel parlaient chacun à leur niveau, c'est la raison pour laquelle Amélie lui dit: ça ne sert à rien de parler tu n'écoute pas;
Amélie entourée de livres de philo reste liée au matériel, Emmanuel qui a rejeté les livres tout jeune est prêt pour la vie "libre", peut tout faire avec n'importe quoi et pourquoi pas avec une belle voiture (matérielle); mais néammoins il se questionne énormément sur ce qu'est un humain comme s'il recevait en direct ses leçons intérieures- la vie ne l'a pas épargné ( boisson, drogue, s'est ouvert les veines à plusieurs reprises .... il va bien maintenant - son travail spirituel est fini)

pour répondre à ta question : mc travaille avec un esprit qui n'est pas le sien; ce qui maintenant lui donne une aisance qu'elle n'avait pas.
Si mc a un corps, bourgeon n'a pas encore de corps, mais comme tout esprit il sait se glisser dans son corps et actionner les commandes (digestives entre autre)
que peut l'esprit de mc?: que dire, car elle même se demande si elle existe au moins un tout petit peu!
ce qu'elle sait c'est que toute sa vie a été comme sacrifiée, habitée par la lenteur de ses réactions, de sa compréhension... sans doute un esprit gênant l'habitait à ce moment-là

Ce n'est pas simple , pourquoi? parce que la vie confond tout;
cette belle unité réclamée n'est en réalité qu'un leurre qui perdure encore ; mais pour combien de temps?
Amélie va finir par se rendre compte de ce qui se passe en elle ; elle vit actuellement les extrêmes: la joie excessive et son contraire, le gros cafard; l'autre jour elle dit: je vis avec des aurtomatismes, et donc perd certaines choses
elle est travaillée intérieurement mais doit finir par se comprendre; c'est une future philosophe


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Dim 21 Nov 2010 - 23:40

Si mc a un corps, bourgeon n'a pas encore de corps, mais comme tout esprit il sait se glisser dans son corps et actionner les commandes (digestives entre autre)
Mais alors tu prends possession du corps de mc ?, Tu es extérieur à elle mais tu profites de son enveloppe. Pas cool. Tu profites de sa faiblesses.
Apparemment c'est pour l'aider, mais quand même c'est grave cette façon de faire car elle aurait pu tomber sur un "mauvais esprit".
Il ne faut pas profiter de la faiblesse des gens, les humains le font parfois entre eux, mais si les esprits le font, "ça craint" comme on dit familièrement.

Pourquoi MC n'arrive pas à lire ce forum ??
Parce que pour t'exprimer tu te sers d'elle ??
Tu dis vouloir l'éveiller, mais ne forces-tu pas les choses ??
As tu le droit de t'immiscer dans son corps ?? C'est pas respectueux !!
Bizarre tout ça !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010 - 1:54

Assunta, tu nous fait sourire par ta façon de t'interroger mais pour te connaître un peu plus nous sommes allés vite fait sur tes messages. Tu dis que tu as été sauvée par Dieu, en es-tu sûre? Pour nous, c'est ton âme qui t'a sauvée, c'est elle qui te guide, te fait vivre ce que tu dois vivre pour, un jour, tu te tournes du bon côté
Oui, je prends possession de son corps comme tout esprit prend possession d'un corps pour le guider, mais naturellement tout n'est pas aussi simple que cela sinon tu ne dirais pas que mc a de la chance de n'être pas tombé sur un mauvais esprit.
Mais avant de m'avoir, durant sa jeunesse par exemple, n'avait-elle pas le mauvais qui traversait toute sa famille et qui l'a, comme a dit un de ses prof, abrutie au travail parce que sa tête refusait d'avancer intellectuellement et que son père ne lâchait pas prise

La vie envoie aux hommes ses leçons, ils sont confrontés à nombre d'évènements plus ou moins agréables; c'est ainsi, il faut passer par là; certains cependant, semblent dès leur naissance gâtés mais le sont-ils vraiment? Ils chantent la beauté de la vie mais n'en connaissent pas la valeur, le goût; ceux-là connaîtront-il ces mauvaises rencontres un jour? l'avenir le dira ; mais pour mc et les siens le plus pénible est derrière eux, reste à épanouir toute sa famille, y compris sa mère

Pourquoi mc préfère se taire pour me laisser la plume? elle espère apprendre au travers des écritures, comme elle apprend au travers des dessins
et pourquoi sommes-nous sur ce forum? Le partage, les échanges d'idées font partie de la recherche, elle avance avec vous, comme vous vous avancez avec nous et d'autres
Jésus est allé vite en besogne, pouvait-il être accepté des autres ?
Le bonheur ne peut se vivre seul, nous espérons ce chemin de vie une voie vers le bonheur
Alors toujours bizarre?
je suis certain que certaines personnes ne comprennent rien à ton histoire personnelle quand Dieu t'a sauvée (pour employer tes termes), et pour nous, tu ne vas pas assez en profondeur avec ton âme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010 - 2:29

Avant de connaître son "dédoublement" mc était comme tout le monde elle apprenait, retenait ou ne retenait pas au bon vouloir de l'esprit guide;
un enfant qui refuse l'école c'est un esprit qui a sa voie tracée; c'est la raison pour laquelle mc a eu beaucoup de difficultés à obtenir ses diplômes mais elle les a eu

Si je te lis tu dis bien :
Avant de connaître son "dédoublement" mc était ...

Peut-être que si m-c était coupé de sa petite voix intérieure, pour x raisons qui peuvent tenir à l'éducation, ainsi en est-il des enfants dont on veut faire de bons petits soldats, ... le jour où elle l'a découverte, (ou re-découverte ?) cela lui est apparu (en conscience) comme "un dédoublement".

Le système, ou la société, a tendance à véhiculer implicitement que l'enfant grandit, et qu'il devient une personne par une construction de connaissances, et que la "raison" (une faculté de l'intellect) apparaît vers l'âge de 7 ou 8 ans .... Bref la personne "s'appareille" un peu à la fois, et s'habille d'une culture représentative du monde. Nous vivons dans une époque particulièrement "scientiste", beaucoup plus scientiste que réellement scientifique. Le positivisme du début du XIX° s'inscrit dans un courant de pensée matérialiste, et comme dit Pat, notre drame a été de réduire notre matérialité à ses fonctions sensibles.

Si étymologiquement la biologie est science de la vie, elle ne décrit que la matière, et conjecture sur le fonctionnement de cette machinerie. Elle n'en reste qu'au stade de l'animalité, et de sa motorisation.
De là, à ce que cette façon de "nous voir" dans les rapport "à nous-mêmes", "à l'homme", au Vivant, nous ait largement influencé, il n'y a rien de très étonnant.
« La philosophie positive est l’ensemble du savoir humain, disposé suivant un certain ordre qui permet d’en saisir les connexions et l’unité et d’en tirer les directions générales pour chaque partie comme pour le tout. Elle se distingue de la philosophie théologique et de la philosophie métaphysique en ce qu’elle est d’une même nature que les sciences dont elle procède, tandis que la théologie et la métaphysique sont d’une autre nature et ne peuvent ni guider les sciences ni en être guidées ; les sciences, la théologie et la métaphysique n’ont point entre elles de nature commune. Cette nature commune n’existe qu’entre la philosophie positive et les sciences. Mais comment définirons-nous le savoir humain ? Nous le définirons l’étude des forces qui appartiennent à la matière, et des conditions ou lois qui régissent ces forces. Nous ne connaissons que la matière et ses forces ou propriétés ; nous ne connaissons ni matière sans propriétés ou propriétés sans matière. Quand nous avons découvert un fait général dans quelque une de ces forces ou propriétés, nous disons que nous sommes en possession d’une loi, et cette loi devient aussitôt pour nous une puissance mentale et une puissance matérielle ; une puissance mentale, car elle se transforme dans l’esprit en instrument de logique ; une puissance matérielle, car elle se transforme dans nos mains en moyens de diriger les forces naturelles. »

— Emile Littré, Auguste Comte et la philosophie positive
A notre époque, qui gouvernent ? ... quelques sénats de scientifiques, et quelques sénats d'élites qui impriment "en lois" leurs manières de voir le monde, tout comme leurs prédécesseurs théologiens imprimaient les leurs. D'un fondamentalisme on est passé à un autre dont le scientisme actuel en est le rejeton vigoureux comme un chiendent
Tout comme le marxisme, le positivisme se réclame d'une philosophie matérialiste, mais il a, à mon avis, causé autant si ce n'est plus de dégâts que le premier. Philosophie des Lumières dit-on, le salut par la science !

A ma connaissance, le seul courant de pensée qui se soit opposé à cette idéologie positiviste, c'est le romantisme. Le romantisme, c'est la revendication des poètes du « je » et du « moi », c'est la réaction du sentiment contre la raison, c'est l'exhaltation, c'est les extases du cœur, sensibilité, ravissement, ...
Malheureusement, il ne rencontrera que peu de soutien, ou que peu de compréhension. Il sera considéré par l'Église comme une résurgence du panthéisme ... et aurait été classé hérésie si elle avait encore été aux pouvoirs.

Ces mots "tellement essentiels", sentiment, cœur, ... pourtant étaient dits en contrepoints de ce délire positiviste.

« Le monde doit être romantisé. Ainsi on retrouvera le sens originel. [...] Quand je donne aux choses communes un sens auguste, aux réalités habituelles un sens mystérieux, à ce qui est connu la dignité de l'inconnu, au fini un air, un reflet, un éclat d'infini : je les romantise »
Novalis

Je crois que nous avons tous à divers degrés été conditionnés par certaines façons de voir le monde, par une certaine façon d'entrevoir nos rapports aux autres, - ce qui conditionne le rapport à "soi-même" - et que nous le restons plus ou moins. A divers degrés nous sommes tous plus ou moins des éclopés de la vie, boiteux, ou estropiés.
Après nous tombons, pour nous en remettre, comme voie salutaire, dans la question de l'ouverture d'esprit. C'est je pense ce que fait l'esprit avec m-c qui se retape tout doucement de ses engourdissements.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010 - 2:44

Pourquoi mc préfère se taire pour me laisser la plume? elle espère apprendre au travers des écritures, comme elle apprend au travers des dessins
et pourquoi sommes-nous sur ce forum? Le partage, les échanges d'idées font partie de la recherche, elle avance avec vous, comme vous vous avancez avec nous et d'autres
Voilà ma réponse. Donc elle est consciente que tu écris ici. Ce n'était pas évident à te lire ou peut-être avais-je mal compris (pas rapidement !!).

Jésus est allé vite en besogne, pouvait-il être accepté des autres ?
Vite en besogne ?? Crois-tu vraiment ? Avec le recul c'est facile de dire cela mais certainement tu as des raisons de le dire ??

je suis certain que certaines personnes ne comprennent rien à ton histoire personnelle quand Dieu t'a sauvée (pour employer tes termes), et pour nous, tu ne vas pas assez en profondeur avec ton âme.
Oui bien sûr qu'il y a des gens qui ne comprennent pas tout comme il y en a qui ne te comprennent pas non plus très certainement.
Par Dieu j'entends l'Energie cosmique, Présence Divine omniprésente qui se révèle partout et est en nous tous. Omniprésent, Omniscient, Omnipotent et Omniactif.
pour nous, tu ne vas pas assez en profondeur avec ton âme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010 - 3:33

njama, tu as combien de bibliothèques dans ton cerveau?
Elle est vide la sienne donc la mienne, elle n'a pas suffisamment lu et surtout retenu, et je ne peux aller au devant d'elle, quoique parfois je lui lance un mot totalement inconnu de son vocabulaire et vite le dico, il existe! c'est rassurant pour elle car annoncer que l'école est (pas encore) mais sera inutile un jour, c'est assez osé! Le monde ne peut accepter cette utopie!

Il me faut donc par avance lui montrer ce qu'un esprit hors de la matière peut obtenir.
La science n'a pas fini de trouver ses manquements; la puissance d'une machine ne vaut pas celle de l'esprit,
c'est dur pour mc d'écrire cela bien qu'elle se doute de quelque chose puisque de ses yeux, elle a pu observer son propre coeur fonctionner ainsi que son cerveau, un miracle de la matière défaite dirai-je mais qui, sur le plan humain, ne veut rien dire, qu'importe..
mc est "transportée" ainsi, elle voit, exécute et comprend bien plus tard, des années plus tard parfois


njama a dit:
Si je te lis tu dis bien :
Avant de connaître son "dédoublement" mc était ...

Peut-être que si m-c était coupé de sa petite voix intérieure, pour x raisons qui peuvent tenir à l'éducation, ainsi en est-il des enfants dont on veut faire de bons petits soldats, ... le jour où elle l'a découverte, (ou re-découverte ?) cela lui est apparu (en conscience) comme "un dédoublement".


C'est l'époque qui voulait cela, rien ne s'avouait: les 2 mondes avançaient l'un près de l'autre sans communiquer ou si peu car malgré tout les psy sont apparus de cette façon (communication entre être et humain, ou plus exactement avancée spirituelle de l'humain)

le mot dédoublement est placé entre guillemets, ce n'est pas pour rien, c'est plus juste de dire accompagnement; mais ne voyant rien de visible sur la personne physique on pense dédoublement; comme on parle du dédoublement de la personnalité




Si étymologiquement la biologie est science de la vie, elle ne décrit que la matière, et conjecture sur le fonctionnement de cette machinerie. Elle n'en reste qu'au stade de l'animalité, et de sa motorisation.

oui, l'esprit cachait son jeu; mais si aujourd'hui l'esprit sort de la matière il va entraîner l'homme vers des drôles de découvertes.
De nouvelles relations s'établiront à tous les niveaux de la création.... c'est encore tôt pour dévoiler, mc commence tout juste avec les plantes


Je crois que nous avons tous à divers degrés été conditionnés par certaines façons de voir le monde, par une certaine façon d'entrevoir nos rapports aux autres, - ce qui conditionne le rapport à "soi-même" - et que nous le restons plus ou moins. A divers degrés nous sommes tous plus ou moins des éclopés de la vie, boiteux, ou estropiés.
Après nous tombons, pour nous en remettre, comme voie salutaire, dans la question de l'ouverture d'esprit. C'est je pense ce que fait l'esprit avec m-c qui se retape tout doucement de ses engourdissements.

[/quote][/color]


non, pas d'engourdissement, tu dois comprendre avec je que j'ai écrit plus haut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  pat le Lun 22 Nov 2010 - 11:40

Bonjour Bourgeon,
Hier je vous ai posé une question concernant les deux identités que vous nommez ici dans nos échanges, à savoir mc et Bourgeon

Est ce que cet ensemble (mc et Bourgeon) ainsi décrit forme une personne ou deux personnes ?

Vous me répondez :
L'ensemble décrit l'état d'une personne physique.

Or ce que vous écrivez ensuite à Assunta et njama suggère qu'il s'agit en fait de deux personnes bien distinctes.
Vos dernières interventions me font penser que mc a eu un problème physique, dont la gravité l'a mise (je crois qu'il s'agit d'une femme) un peu en retrait du monde. Retrait physique et peut-être mental ? En tout cas, elle semble vivre une sorte de rééducation après avoir perdu le contrôle de sa personnalité. Elle a donc besoin de quelqu'un qui la ramène à elle-même.
Il est bien évident que cette analyse ne prétend pas décrire à votre place ce qui existe réellement. Mais je cherche à comprendre et j'en arrive, excusez-moi, à penser que vous brouillez les cartes volontairement pour une raison que j'ignore, cela va de soi.

N'avez-vous pas la possibilité de nous présenter les choses d'une manière plus simple, quitte ensuite à revenir lentement sur l'aspect spirituel de votre vécu. Pour l'instant, je n'y comprend rien et je crois que cela nuit à la progression de l'enrichissement réciproque dont vous parlez à juste titre.
Ceci dit, je suis très en phase avec ce que vous dites en complément de la juste remarque de Njama :
Si étymologiquement la biologie est science de la vie, elle ne décrit que la matière, et conjecture sur le fonctionnement de cette machinerie. Elle n'en reste qu'au stade de l'animalité, et de sa motorisation.
-oui, l'esprit cachait son jeu; mais si aujourd'hui l'esprit sort de la matière il va entraîner l'homme vers des drôles de découvertes.
De nouvelles relations s'établiront à tous les niveaux de la création....

Belle journée.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010 - 12:20

bourgeon a écrit:
le mot dédoublement est placé entre guillemets, ce n'est pas pour rien, c'est plus juste de dire accompagnement; mais ne voyant rien de visible sur la personne physique on pense dédoublement; comme on parle du dédoublement de la personnalité
Je crois que les lecteurs arriveront mieux à te suivre maintenant. Ce dédoublement n'est pour moi pas réel, mais une vue de l'esprit.
Je ne pense pas que l'homme, même si dans cette ère contemporaine imprégnée d'idéologies matérialistes, attache beaucoup d'importance à ce "corps physique", à cette réalité "matière", il ne se perçoit pas seulement qu'en tant que tel. Et fort heureusement !
Il n'en a pas toujours été ainsi, puisque dans l'antiquité, l'homme était fortement attiré par d'autres forces qu'il puisait dans des pratiques magiques. Même certains papes de l'Église catholique ont écrit des traités de magie, pour te dire. Un comble, non ?



Peut-être que cela dépend de l'attention que l'on porte au monde (j'en reviens à mes romantiques) , d'où "l"impression" d'avoir affaire "comme" à deux entités distinctes et différentes, alors qu'en fait, c'est toujours "conscience". Le surnaturel n'est dit sur-naturel que parce qu'il n'est pas inscrit dans des registres de perceptions "ordinaires", ou autrement dit, puisque "inconnu", il se distingue du "connu". Tu l'admets toi-même:
puisque de ses yeux, elle a pu observer son propre cœur fonctionner ainsi que son cerveau, un miracle de la matière défaite dirai-je mais qui, sur le plan humain, ne veut rien dire, qu'importe..
mc est "transportée" ainsi, elle voit, exécute et comprend bien plus tard, des années plus tard parfois
"puisque de ses yeux" ... les yeux de l'esprit ? ou, l'esprit lui-même ne peut se passer d'outils de perception, que lui a fourni le corps ou l'échafaudage spirituel (appelé tonal dans l'explication des sorciers) crée grâce à ce corps ?

Pour moi, esprit et corps (que tu dissocies en pensée) forment UN couple. La seconde force ayant voulu dominé la première, le déséquilibre s'est installé, comme dans la relation d'un couple homme-femme, ou même d'une relation humaine, si l'un prend le dessus sur l'autre, pour imager.

Mon point de vue rejoint celui de Pat:
Il y a de la Sainteté dans la matière. Si Dieu est créateur de matière et donc de corps, c'est qu'il émane quelque chose de lui dans cette création. C'est une anomalie pour nous, d'être privé de cette matière voulue pour nous, par Dieu.

Pour tout dire, je ne crois pas que la matière et l'esprit soient séparés. Je crois au contraire qu'il y a de l'esprit dans la matière et sans doute de la matière dans l'esprit. Une certaine matière en tout cas, car tout n'a pas été dit sur celle-ci.


Maintenant d'un point de vue spirituel, puisque nous arrivons d'une certaine façon aux mêmes conclusions,
oui, l'esprit cachait son jeu; mais si aujourd'hui l'esprit sort de la matière il va entraîner l'homme vers des drôles de découvertes.
De nouvelles relations s'établiront à tous les niveaux de la création....
ce n'est pas tant ce que ces aspects de conscience qui sortent de l'ordinaire pourraient révéler, car l'on en ferait encore des connaissances, que la façon pour l'homme de se sortir de ce pétrin dans lequel il se trouve, pour rétablir une harmonie.
D'une certaine manière l'homme oscille entre l'être et l'avoir. C'est son côté dominant, possédant, conquérant qui le noie dans cet obscurantisme.

Le romantisme, à ne pas confondre avec sentimentalisme, était une voie, qui appelait à prendre en compte cet indicible qui nous côtoie, nous entoure, et dans lequel on baigne. Qu'on l'appelle métaphysique ou autrement n'est pas très important, puisque nous sommes très limités pour le décrire.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010 - 13:17

Qui est mc? qui a été mc?

Dans sa jeunesse, une enfant renfermée sur elle-même, une enfant poussée aux études par un père qui ne cédait pas, une enfant qui, par son attitude, laissait à penser au milieu scolaire qu'elle était battue: études difficiles; retirée du lycée pendant 2 années pour poursuivre seule sa première et sa terminale C afin de tenter le bac ( elle aurait dû redoubler sa seconde, or elle avait déjà deux ans de retard sur les autres et en portait la honte) bac réussi, direction: la fac en physique chimie, redoublement de la 1ière année puis cursus normal jusqu'à la maîtrise dont elle a échoué le certificat chimie ( colère folle du père qui continue de la violenter mais cette fois-ci il y a retour de bâton, elle ne se laisse pas faire et lui donne un bon coup dans le dos) immédiatement c'est la porte!
mariée très vite puis les enfants.
Ceci constitue sa vie terrestre.

Jusque-là rien ne paraît, tout le monde vit normalement, mais à la naissance de la 3ième (gabrielle), une personne, ancienne camarade de fac (agrégée en math) lui propose la radiésthésie, cette camarade avait été interpellée par la façon de parler de mc.
Qu'était-ce la radiésthésie? mystère pour mc alors elle reçoit comme explication: c'est une communication avec Dieu, d'autres personnes pensent qu'avec ce pendule elles communiquent avec l'ange.
Mc tente l'expérience et se sent toute émue; sa fille ainée qui ne perdait pas une parole de la conversation fabrique son pendule et tout de suite obtient les rotations, mc mettra 45 minutes pour les obtenir et depuis ce jour rien n'a cessé.
Son pendule, un clou au bout d'une ficelle accompagnait tous ses déplacements (dans la poche) , puis il fut remplacé par son bras qui, en marchant tournait discrètement dans un sens ou dans l'autre, puis c'est la tête qui prit la relève, elle la sentait pivoter très légèrement puis un jour, désolée devant une plante qu'elle aimait bien elle pense tout haut:
"mais qu'est-ce qu'il te manque?"
une réponse se fit entendre intérieurement: "de l'air", puis très vite: "je ne te lâcherai plus"
Elle mit sa plante d'intérieur sur le balcon, il y faisait pourtant froid et en effet le contact a continué et ne s'est jamais arrêté; plus tard est venu le dessin puis l'écriture que nous continuons de travailler; un jour, ce sera le piano, la sculpture, puis je ne dis pas le reste mais elle se doute.

Ceci concerne donc la personne humaine rattrapée par une entité autre qu'elle auparavent, mais je n'ai pas tout dit puisqu'elle a eu la possibilité de soigner certaines personnes notamment une paralysie faciale incurrable selon l'hôpital et une sinusite qui menait régulièrement la personne chez le médecin
Elle a obtenu aussi d'autres résultats sur la végétation, sur la disparition d'un dépot de calcaire (dans des toilettes inutilisées depuis très lontemps et dont le fond de la cuve était devenu tout noir) la cuve a retrouvé son éclat neuf et le reste encore malgré sa non utilisation, sur la propreté d'un morceau de tissu qui était devenu méconnaissable, piqué par l'humidité et qui a, comme par enchantement, retrouvé sa teinte bleue; mais tout cela appartient au spirituel, c'est du passé et ce n'est guère interressant car ce ne sont pas ces petites manifestations de la vie d'ailleurs qui feront d'elle une personne à part entière

Ainsi pour répondre à toi pat ( je tutoie facilement par écrit), sa personne physique est normale, elle est le 1 en 2 si on considère qu'il existe quelque chose de vivant pour elle même, mais comme elle le dit souvent elle même: "est-ce que j'existe au moins?", certes si on la pince un cri sort de sa bouche mais est-ce pour autant exister?

Elle n'a aucun problème comme tu le décris, pat, elle a seulement trouvé sa voie ainsi que sa voix intérieure, mais pour dire plus juste je l'ai retrouvée, nous nous sommes retrouvés en tant qu'esprit et non en tant que personne humaine

La situiation n'est pas simple ni pour elle, ni pour ceux qui l'entourent car eux aussi sont pris dans la mouvance, mais dans quelque temps tout sera plus limpide pour elle et pour les siens.

Le monde ne s'interrogera-t-il pas sur ce qui se passe pour lui même: rien n'est normal parfois mais quand ce 'parfois' devient proche du 'souvent', alors les pensées s'orientent autrement, et la division interne se produit ou semble se produire.

Est-ce moi,esprit, qui cachait mon jeu ou bien est-ce mc qui était reliée à un autre niveau spirituel que le sien?
c'est une question qui attend sa réponse pour elle même, elle n'en sait rien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010 - 14:01

m-c, c'est une enfance dure, sans frivolités vraisemblablement. Ou pleine de pesanteur qui ne laissait que peu ou pas de place à la légèreté de l'être, à l'imaginaire (?).
Après des années, d'une complicité éteinte, le contraste n'a dû s'en révéler que plus fort, plus marqué. Tu dis "sa vie terrestre", mais la vie ne traverse-t-elle pas tout ?

Je me trompe peut-être bourgeon (?), mais c'est ma façon d'expliquer ce que tu appelais "dédoublement". Pour moi, il en est du corps et de l'esprit, ce qu'un pays est à un autre, et j'en sais quelque chose depuis ma plus tendre enfance puisque je suis né sur une frontière. Crois bien que cela s'est imprimé dans ma conscience depuis mon plus jeune âge, qu'en fait de frontière, il n'en existe que des mentales. Je veux bien battre et parcourir en tous sens cette campagne avec qui veut et aussi longtemps qu'il le veut passer d'un côté ou de l'autre, je le mets au défi de la trouver cette frontière. J'avais bien compris que les gens "de l'autre côté" sont des humains tout semblable à ceux qu'on appelle français. Là où il y avait continuité, l'homme a inscrit discontinuité.
Cet endroit n'est d'ailleurs de république française que depuis 1802. La France éternelle, c'est du pipeau !
C'est évident que quelqu'un du fin fond du limousin ne peut en avoir une idée aussi aiguë que celle que j'en ai.

Le monde ne s'interrogera-t-il pas sur ce qui se passe pour lui même: rien n'est normal parfois mais quand ce 'parfois' devient proche du 'souvent', alors les pensées s'orientent autrement, et la division interne se produit ou semble se produire.
J'ai aussi l'idée que pour que le monde change, il ne suffit pas simplement de remplacer un faire par un autre, science par magie, ou l'inverse pour reprendre mon exemple, ou la salière par la poivrière, mais que le regard que nous portons sur le monde (sur lHomme (homme et femme) change sera déterminant. Et qu'à partir de là les pensées s'orienteront autrement.

Une petite chanson pour faire un break ! une de 1995. C'est pas vieux.
Il n'est jamais trop tard pour "se" réveiller ! pour apprendre à dire ...
C'est fou fou fou ... ce qu'on peut apprendre avec des chansons. Il y a des jours où je me dis que si l'on y prêtait davantage et VRAIMENT "attention", elles suffiraient amplement pour toute notre éducation spirituelle drunken

http://www.youtube.com/watch?v=S2oIwp1GLUk

J'n'étais encore qu'un enfant d'chœur
Qu'j'avais déjà un cœur de rocker
J' n' aimais pas beaucoup l'école,
...
Avec mon cœur de rocker
J'ai jamais su dire je t'aime


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Lun 22 Nov 2010 - 14:37

puisque de ses yeux, elle a pu observer son propre cœur fonctionner ainsi que son cerveau, un miracle de la matière défaite dirai-je mais qui, sur le plan humain, ne veut rien dire, qu'importe..
mc est "transportée" ainsi, elle voit, exécute et comprend bien plus tard, des années plus tard parfois
"puisque de ses yeux" ... les yeux de l'esprit ? ou, l'esprit lui-même ne peut se passer d'outils de perception, que lui a fourni le corps ou l'échafaudage spirituel (appelé tonal dans l'explication des sorciers) crée grâce à ce corps ?
Pour moi, esprit et corps (que tu dissocies en pensée) forment UN couple. La seconde force ayant voulu dominé la première, le déséquilibre s'est installé, comme dans la relation d'un couple homme-femme, ou même d'une relation humaine, si l'un prend le dessus sur l'autre, pour imager.

oui, njama, nous sommes reliés (intérieurement pour elle), et seul les esprit s'appartiennent, nous formons un couple et bien souvent elle ressent au niveau de son ventre mon énergie, c'est doux à recevoir;
elle possède le corps et bourgeon possède l'esprit mais ni l'un ni l'autre ne peuvent rester dans cet état;
mc ne peut se passer de moi, même si elle n'en a pas encore pleine conscience je fais fonctionner l'ensemble de son corps
et moi, bourgeon je ne peux me passer de son corps, mon avenir en dépend, (le sien aussi)

Mon point de vue rejoint celui de Pat:
Il y a de la Sainteté dans la matière. Si Dieu est créateur de matière et donc de corps, c'est qu'il émane quelque chose de lui dans cette création. C'est une anomalie pour nous, d'être privé de cette matière voulue pour nous, par Dieu.

Pour tout dire, je ne crois pas que la matière et l'esprit soient séparés. Je crois au contraire qu'il y a de l'esprit dans la matière et sans doute de la matière dans l'esprit. Une certaine matière en tout cas, car tout n'a pas été dit sur celle-ci.


Maintenant d'un point de vue spirituel, puisque nous arrivons d'une certaine façon aux mêmes conclusions,
oui, l'esprit cachait son jeu; mais si aujourd'hui l'esprit sort de la matière il va entraîner l'homme vers des drôles de découvertes.
De nouvelles relations s'établiront à tous les niveaux de la création....
ce n'est pas tant ce que ces aspects de conscience qui sortent de l'ordinaire pourraient révéler, car l'on en ferait encore des connaissances, que la façon pour l'homme de se sortir de ce pétrin dans lequel il se trouve, pour rétablir une harmonie.
D'une certaine manière l'homme oscille entre l'être et l'avoir. C'est son côté dominant, possédant, conquérant qui le noie dans cet obscurantisme.



pour nous dieu c'est l'esprit, le moi intérieur, celui qui fait du corps qu'il mène sa création.
[/quote]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 1:01

Jésus est allé vite en besogne, pouvait-il être accepté des autres ?
Vite en besogne ?? Crois-tu vraiment ? Avec le recul c'est facile de dire cela mais certainement tu as des raisons de le dire ??



Assunta que se passe-t-il dans une classe où sont réunis une très grande majorité d'élèves moyens et un tout petit noyau d'élèves exellents?
conflit! les moyens demandent à comprendre, à ralentir le rythme et qu'il y ait des heurts à la récré n'est pas impossible
Jésus allait de l'avant, les miracles ne sont pas des "faits" viables longtemps, la Terre a besoin d'en comprendre le chemin, d'où l'exclusion du gênant, de celui qui est mais ne fait pas
Jésus lui-même ne pouvait parler, c'est ce que mc nomme la prison, elle voudrait dire mais elle sent en elle le retrait alors vaut mieux se taire




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 2:00

Tu dis "sa vie terrestre", mais la vie ne traverse-t-elle pas tout ?

njama si tu confonds tout qu'obtiens-tu ?
un détonation?

la vie a fonctionné ainsi depuis...si longtemps! se servir dans le plat de l'autre c'est pratique mais ce n'est pas formateur, voilà où nous en sommes.
Le monde est propre en général, les poubelles nettoyées, rangées, les villes sont acueillantes, c'est la façade.
Entrons à l'intérieur: ongle jaunis par la cigarette, dos voutés, calvities, ...ouille je sais que ça fait mal mais c'est une réalité , la construction humaine manque de fondation;
(je suis conscient d'avoir mélangé 2 "plans" ; l'humain et ses outils!)

l'épopée de Babel n'est-elle pas en marche?

( désolé, mc est en panne sèche que va-t-elle faire? accepter cet écrit non achevé ou tout annuler?)

pas terrible quand on compte sur les autres pour avancer!

ceci est pour vous montrer que la vie spirituelle a été le moteur de la vie terrestre et que, toute bouche ouverte affraid , l'humain s'en est servi sans conscience de ce qu'il mettait en route: son ignorance


mc apprend au travers de ses écrits, mais là que se passe-t-il? où vais-je l'emmener, (c'est à nouveau la panne!)

va-t-elle s'énerver? non elle le sait elle subit mes transitions,

et si la Terre subissait aussi ces transitions, que ferait-elle?

qu'est-ce qu'une transition? est- ce un freinage dans la réception des énergies? pas drôle pour celui ou celle qui devait s'en nourrir, il faudra attendre pour que les forces reviennent?
de belles constructions mais en réalités aucun suivi, un jour patatras tout s'effondre
le plat était-il empoisonné? il manquait de consistance

allez-vous nous dire que vous n'avez rien compris? ça manque de consistance! c'est normal, il est minuit, chut! ils dorment Sleep




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 12:33

bourgeon a écrit:
njama si tu confonds tout qu'obtiens-tu ?
un détonation?
Boum ! clown

Pas du tout. Il faut s'acclimater aux paradoxes. Je m'étonne que m-c n'y soit pas habituée, elle qui est physicienne et chimiste. Elle doit avoir une certaine familiarité avec les mouvements relatifs et les mouvements apparents.
D'un point de vue relatif, nous vivons dans un monde héliocentré, d'un point de vue apparent (perceptions) il est géocentré. je ne vois pas de contradiction, les deux affirmations sont vraies. La controverse de Galilée est un faux débat, une histoire de bataille intellectuelle dans laquelle on voulait affirmer un point de vue par rapport à un autre, sans se référer aux mêmes bases d'observations.
"Dieu est le point tangent entre zéro et l'infini" Alfred Jarry, in Gestes et opinions du Docteur Faustroll, pataphysicien. (je t'enverrais la démonstration mathématique si tu veux).
La multiplicité s'intègre dans l'unicité. Logiques des ensembles.
L'universalisme est une somme de "régionalismes", tout comme la parole est une somme de langues.
Le temps, on peut en avoir une conception cyclique qui est aussi valable que la conception linéaire. Question de repères.

Les perspectives seraient de faire concorder mécanique classique, théorie de la relativité et théorie quantique. Certains chercheurs y travaillent.
En sciences humaines, il faudrait faire de même, arriver à une pensée quantique.

pas terrible quand on compte sur les autres pour avancer!
nous n'avons pas d'autres choix. Sans l'extériorité, pas d'intériorité. Ne tirons-nous pas tout ce que nous sommes (ou croyons être) du monde ?

et bien souvent elle ressent au niveau de son ventre mon énergie, c'est doux à recevoir;
Doux, pas toujours. On dit aussi la peur au ventre !
Oui effectivement le ventre est un centre de perception.

On peut espérer qu'un jour l'Occident s'intéressera à autre chose qu'à son sexe, son nombril et son cerveau.

pour nous dieu c'est l'esprit, le moi intérieur, celui qui fait du corps qu'il mène sa création.
Si l'esprit "fait partie de" l'humain, est un élément de ce couple "corps_esprit", caractéristique de l'Homme, je ne pense pas que l'on puisse affirmer que l'esprit soit Dieu, ce qui serait inévitablement réducteur pour Dieu. Les Écritures sur lesquelles se fondent notre cosmogonie, nous disent que l'Homme a été fait à l'image et la ressemblance du Créateur. Mais peut-être pouvons-nous dire que cet esprit porte le reflet comme en miroir de cette "Parenté divine" .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 12:55

Aujourd'hui, j'ai décidé de n'être rien ou si peu; dire, ce que je ressens. Est-ce possible d'être rien? mais tout d'abord bonjour à tous et à toutes et je vous remercie pour votre patience. Ce forum prend son temps, d'ailleurs je suis étonnée de voir si peu de d'adhérents; sur les autres forum, ce sont des fusées, ça fait la queue pour l'inscription, mais aussi pas de temps de prendre conscience d'une différence dans les messages lus on vous éjecte vite

Rien! quelle horreur pour moi, j'avais tellement pris l'habitude qu'on me dicte tout!
Je comprends de mieux en mieux comment tout fonctionne mais que de claques je reçois, alors vite je rentre dans ma coquille et le dialogue intérieur reprend.
tout expliquer : les jeunes n'en veulent pas, mais les anciens l'acceptent-ils? S'ils le refusent, à quoi servent les mots? le langage?
La vie ne doit être cela, mais alors qu'est-ce que la vie ? une chorégraphie ?
Je ressens que cette phrase n'est pas de moi; rien! je ne peux donc plus être rien, je suis relevée et hop! l'intérieur prend le dessus !!!! C'est sans doute mieux puisque je suis rien!

Est-ce l'unité recherchée? Dans ce cas est-ce vraiment une unité puisque tête et jambe ne s'appartiennent pas vraiment ?
Picasso et ses humains disloqués, est-ce cela que nous sommes vraiment ? Eparpillés un peu à droite, un peu à gauche, un peu en haut, et pourquoi pas en bas!
Tout un espace pour dire que nous n'existons pas!
Amélie, en me montrant une radio de son cerveau, me dit : voilà où se trouve la vie, toutes mes idées sont là! elle ne montre le trou qu'ils ont fait, un manque de matière; c'est beau, mais c'est effrayant!
(Espérons que la matière se reformera à cet endroit)
Mourir un peu pour laisser s'exprimer la vie, la vraie,voilà le chemin que je souhaite à tout le monde
Alors une vie plus saine paraît, adieu les prétentions

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 13:40

. Je m'étonne que m-c n'y soit pas habituée, elle qui est physicienne et chimiste. Elle doit avoir une certaine familiarité avec les mouvements relatifs et les mouvements apparents.

mon pauvre njama, je te l'ai dit mc était une passoire, elle ne retenait rien ou si peu et puis de toute façon tout est à reprendre.
Toi par contre, ouille! c'est une échelle de pompier qu'il me faut trouver, je ne t'arrive pas à ta cheville, mais je vais tenter.

A ce que je perçois, tu as pris l'univers en considération, j'en étais qu'à la dimension humaine, à sa dualité: qui fait quoi dans lui? l'esprit ou le corps?
Cette dissociation qui est bien réelle mais qui est cachée donc ignorée, c'est un colis piégé pour chacun de nous un jour ou l'autre.

D'un point de vue relatif, nous vivons dans un monde héliocentré, d'un point de vue apparent (perceptions) il est géocentré. je ne vois pas de contradiction, les deux affirmations sont vraies. La controverse de Galilée est un faux débat, une histoire de bataille intellectuelle dans laquelle on voulait affirmer un point de vue par rapport à un autre, sans se référer aux mêmes bases d'observations.


Tout à fait d'accord, la terre est plate donc et verticale! pour que notre chemin aille vers le haut! Que diront les terriens?

"Dieu est le point tangent entre zéro et l'infini" Alfred Jarry, in Gestes et opinions du Docteur Faustroll, pataphysicien. (je t'enverrais la démonstration mathématique si tu veux).pas la peine, je l'ai dans ma tête!!!! (je ne suis plus nulllleee!! lol! )


pas terrible quand on compte sur les autres pour avancer!
nous n'avons pas d'autres choix. Sans l'extériorité, pas d'intériorité. Ne tirons-nous pas tout ce que nous sommes (ou croyons être) du monde ?

et bien souvent elle ressent au niveau de son ventre mon énergie, c'est doux à recevoir;
Doux, pas toujours.


Si ce n'est pas doux, une dissociation est ressentie; corps et esprit ne font plus tout à fait un; c'est comme une alerte, un avertissemnt, comme une sanction pour le chemin suivi, ça doit nous alerter

On peut espérer qu'un jour l'Occident s'intéressera à autre chose qu'à son sexe, son nombril et son cerveau.

( ne désespère pas, c'est en marche je commence à lire J.J Rousseau)

pour nous dieu c'est l'esprit, le moi intérieur, celui qui fait du corps qu'il mène sa création.
Si l'esprit "fait partie de" l'humain, est un élément de ce couple "corps_esprit", caractéristique de l'Homme, je ne pense pas que l'on puisse affirmer que l'esprit soit Dieu, ce qui serait inévitablement réducteur pour Dieu. Les Écritures sur lesquelles se fondent notre cosmogonie, nous disent que l'Homme a été fait à l'image et la ressemblance du Créateur. Mais peut-être pouvons-nous dire que cet esprit porte le reflet comme en miroir de cette "Parenté divine" .
[/quote]


Dieu, l'ensemble des moi réunis, une force pris dans son ensemble?
L'esprit guide la matière, ne la fait-il pas selon son choix de chemin?


Tiens, se dit l'esprit, je me vois bien dans un corps alerte! alors il fera de "son" corps un sportif ;
ou alors:
je le voudrais gros et pesant, ainsi j'évaluerai ma force car mon devoir est de le rendre beau

Dieu, je le fais au niveau de chacun, ça permet de ne pas mourir pour aller à sa rencontre!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 14:55

On peut espérer qu'un jour l'Occident s'intéressera à autre chose qu'à son sexe, son nombril et son cerveau.
les gens ne sont pas aussi simplistes qu'on veut le croire, ni aussi bas (il y en a certainement mais pas autant que tu le penses ou écrit).
Cela fait longtemps qu'ils cherchent et ont découvert pour certains autre chose que ce que tu dis, la spiritualité. Les barrières sont mises par ceux-là même (tout pouvoir et ceux qui n'arrivent pas à imposer leur pouvoir) qui ont peur de voir les gens évoluer et par là même ébranler leur édifice.
Ces gens, les occidentaux sont prudents et évoluent parfois dans leur coin ou se réunissent entre eux, et en ont marre des classifications, des formatages.
Je ne suis pas aussi pessimiste que toi. Je ne sais pas qui donne une telle image de l'occident. Le problème c'est que, comme l'occident (pour sa majorité) ne prononce pas le nom de Dieu ET refuse toute catégorisation et dogme, alors automatiquement on en conclue qu'il n'a rien de spirituel, qu'il est athée, que les gens sont stupides et ne comprennent rien. Trop simple et trop facile. Regarde bien ce sont souvent ceux qui veulent imposer leur idée, ou bien ceux qui veulent encore plus dominer, ou bien ceux qui n'arrivent pas à imposer leurs idées/croyances qui parlent ainsi.
L'occident a cela de bien : il se documente sur toutes les croyances et forcément rejette l'abjection. REjeter l'abjection d'une religion , d'un dogme, d'une pensée, etc... ne veut pas dire rester au niveau de son nombril et regarder que soi. Non il y a réflexion, profonde réflexion avant le rejet et surtout l'occident tient compte de ce qui fut avant d'accepter n'importe quoi qui pourrait de nouveau remettre des abjections en avant.
Un film récent (ou récemment sorti) concernant la physique quantique a été énormément vu. Comment ? Pas par la presse mais par le bouche à oreille. Les gens, l'occidental, n'est pas aussi bas que tu le crois.
Il faut arrêter d'opposer et apprendre à voir aussi le Beau en occident. Et ce Beau est amené par beaucoup Hommes occidentaux.
Sinon tu en viens à dire comme certains que (ils parlent particulièrement des Français) les gens sont stupides et que athées. c'est trop simpliste et trop facile de salir avant de connaître, de s'ouvrir à l'autre.

Ceux qui réfutent ou dénigrent sont souvent ceux qui ont très peur.
En tout premier lieu l'Humain doit ôter sa peur (peur de l'inconnu aussi). C'est cette peur qui freine et empêche de vivre.
Comme tu dis dans un de tes posts, parfois il suffit de peu et juste changer de regard pour diriger autrement nos pensées. mais en général, l'Occident n'est pas aussi bas que tu l'affirmes.


Dernière édition par Assunta le Mar 23 Nov 2010 - 15:08, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 15:05

mon pauvre njama, je te l'ai dit mc était une passoire, elle ne retenait rien ou si peu et puis de toute façon tout est à reprendre.
Toi par contre, ouille! c'est une échelle de pompier qu'il me faut trouver, je ne t'arrive pas à ta cheville, mais je vais tenter.
Je n'ai jamais cherché à retenir quoi que soit. J'essayais de comprendre ... après refaire une démonstration, c'est facile, les éléments s'emboitent comme dans un puzzle.
Je me suis arrêté au bac, j'ai nettement eu moins de courage que toi !Bravo tout de même à m-c, une maitrise en Physique ... il me reste quelques bases. Une fois qu'on a les bases, comme en musique, après ce ne sont que des variations ...

A ce que je perçois, tu as pris l'univers en considération, ...
Je n'ai jamais tant regardé par la fenêtre qu'à l'école ... c'était un début pour regarder vers le Ciel Wink
L'école quelle souffrance ! j'aurais dû arrêter mes études bien avant, un certificat d'études, c'est largement suffisant. Mais avec mon paternel c'était pas possible ! Chacun sa croix Rolling Eyes

Tout à fait d'accord, la terre est plate donc et verticale! pour que notre chemin aille vers le haut! Que diront les terriens?
C'est le Champ Magnétique qui importe ... nous n'en sommes pas encore tout à fait à la spiritualité en WiFi, mais on y arrive un peu à la fois !
Peut-être que le bonhomme d'Ampère que tu dois bien connaître pourrait aider les terriens (je te rafraichis la mémoire au cas où ... > placé sur le fil, le courant entrant par ses pieds et sortant par sa tête, regarde le point M, son bras gauche indique le sens du champ magnétique.)



Comme on dit, l'important est de ne pas perdre le Nord ! le reste après ...


Tout ça ne me donne pas la recette des crêpes, mais j'ai encore le temps de chercher, la chandeleur ce n'est pas demain.

Si ce n'est pas doux, une dissociation est ressentie; corps et esprit ne font plus tout à fait un; c'est comme une alerte, un avertissement, comme une sanction pour le chemin suivi, ça doit nous alerter
Une alerte ne pourrait rester sans signification, ni sans cause.
Ventre affamé n'a point d'oreilles ... et, ventre gavé ne cherche pas querelle (proverbe auvergnat)
La beauté du Fuji est sans beauté pour l'homme affamé.

Rousseau ... très bien

Émile ou de l’éducation !

« Dieu lui-même a parlé : écoutez sa révélation. C’est autre chose. Dieu a parlé ! Voilà certes un grand mot. Et à qui a-t-il parlé ? Il a parlé aux hommes. Pourquoi donc n’en ai-je rien entendu ? Il a chargé d’autres hommes de vous rendre sa parole. J’entends ! Ce sont des hommes qui vont me dire ce que Dieu a dit. J’aimerais mieux avoir entendu Dieu lui-même ; il ne lui en aurait pas coûté davantage, et j’aurais été à l’abri de la séduction. Il vous en garantit en manifestant la mission de ses envoyés. Comment cela ? Par des prodiges. Et où sont ces prodiges ? Dans les livres. Et qui a fait ces livres ? Des hommes. Et qui a vu ces prodiges ? Des hommes qui les attestent. Quoi ! Toujours des témoignages humains ! Toujours des hommes qui me rapportent ce que d’autres hommes ont rapporté ! Que d’hommes entre Dieu et moi ! »

« Dans les trois révélations, les livres sacrés sont écrits en des langues inconnues aux peuples qui les suivent. Les Juifs n’entendent plus l’hébreu, les Chrétiens n’entendent ni l’hébreu ni le grec ; les Turcs ni les Persans n’entendent point l’arabe ; et les Arabes modernes eux-mêmes ne parlent plus la langue de Mahomet. Ne voilà-t-il pas une manière bien simple d’instruire les hommes, de leur parler toujours une langue qu’ils n’entendent point ? On traduit ces livres, dira-t-on. Belle réponse ! Qui m’assurera que ces livres sont fidèlement traduits, qu’il est même possible qu’ils le soient ? Et quand Dieu fait tant que de parler aux hommes, pourquoi faut-il qu’il ait besoin d’interprète ? »






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 15:11

Qui m’assurera que ces livres sont fidèlement traduits, qu’il est même possible qu’ils le soient ? Et quand Dieu fait tant que de parler aux hommes, pourquoi faut-il qu’il ait besoin d’interprète ? »
Dieu est en nous, nous sommes nos propres interprètes si on sait l'Ecouter. D'où l'importance de ne pas tomber dans une soumission humaine.
Pour paraphraser Gandhi : Il y a autant de Voie Divine qu'il y a d'Hommes (homme et femme) sur cette terre (en occident AUSSI comme partout ailleurs).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Invité le Mar 23 Nov 2010 - 15:18

Sinon tu en viens à dire comme certains que (ils parlent particulièrement des Français) les gens sont stupides et que athées. c'est trop simpliste et trop facile de salir avant de connaître, de s'ouvrir à l'autre.

Comme tu dis dans un de tes posts, parfois il suffit de peu et juste changer de regard pour diriger autrement nos pensées. mais en général, l'Occident n'est pas aussi bas que tu l'affirmes.
Ce n'est pas en disant que la pensée Occidentale s'enferme dans le matérialisme qu'elle est basse ou haute. Elle vit recluse sur elle-même avec ses dogmes et tend à imposer au reste du monde ses propres façons de voir, et ses compréhensions de la vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: esprit et corps

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum