Spiritualités

La perception des sens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La perception des sens

Message  Invité le Lun 12 Nov 2007 - 12:02

Bonjour à tous,

Dieu, qui est Amour, désire l'homme libre de ses choix pour évoluer vers son étoile. Il nous lègue les dons divins et le libre-arbitre.

Ils sont les instruments qui nous permettent de nous édifier au fil de notre existence, selon le subtil et sublime Dessein.

Ils ne se situent pas dans notre intellection, mais dans nos sens. Chaque instable détient la même mesure d'énergie « Souffle de Dieu ».

L'humain doit pour s'édifier en conformité avec la Volonté suprême, réagir fermement, avec rigueur, contre son orgueil.

Réagir contre celui qui est assis à la place de sa conscience et raisonne sans discontinuité, qu'il n'existe pas d'être plus fort et plus beau que lui.

Nous devons acquérir le don de la conscience, qui s'obtient par un travail de rigueur et d'observance de soi.Ces deux outils maîtrisés nous apporteront dans le temps la réflexion qui valide la compréhension de soi.

Sans conscience, il n'y a pas de réflexion. Sans réflexion, il n'y a pas de compréhension de soi. Sans compréhension de soi, il n'y a pas d'être. Sans être, il n'y a pas d'esprit. Sans esprit, il n'y a pas d'âme. Sans âme, il n'y a pas d'effigie à l'image de Dieu.

Les obtentions, qui se posent dans celui de la réception sensitive des sens, représentent la notion du concept de la perception du droit, tel qu'il est enchâssé dans la première mesure du Dessein exemplaire inattaquable.
sunny

Je vous salue bien bas
flower
Tya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception des sens

Message  pat le Lun 12 Nov 2007 - 12:29

Bonjour tya

Sans conscience, il n'y a pas de réflexion. Sans réflexion, il n'y a pas de compréhension de soi. Sans compréhension de soi, il n'y a pas d'être. Sans être, il n'y a pas d'esprit. Sans esprit, il n'y a pas d'âme. Sans âme, il n'y a pas d'effigie à l'image de Dieu.
Ce paragraphe est facile à comprendre et on pourrait dire simplement pour résumer que l'âme est l'image de Dieu en nous et que cette âme ne peut voir le jours sans une conscience réfléchie.
Mais si la formule parait simple, elle ne rend pas compte de l'émergence de l'âme, car elle ne se révèle pas seulement à coup de réflexions, de compréhension de soi...mais aussi dans les actions libres de notre vie. Notre individualité spirituelle ne se construit pas avec notre pensée seulement, mais aussi avec nos actes. Une conscience non agissante reste un réceptacle vide.

Les obtentions, qui se posent dans celui de la réception sensitive des sens, représentent la notion du concept de la perception du droit, tel qu'il est enchâssé dans la première mesure du Dessein exemplaire inattaquable
.
Par contre ce paragraphe est pour moi, complètement incompréhensible. Je regrette d'être aussi peu réceptif. Mais je crains que ce ne soit pour le coup assez ésotérique (je sais que tu n'aimes pas le mot, mais ?)

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La perception des sens

Message  Invité le Lun 12 Nov 2007 - 14:06

Bonjour Pat,

Pat dit :
Citation:
L’âme est l'image de Dieu en nous et que cette âme ne peut voir les jours sans une conscience réfléchie. sunny

Mais si la formule parait simple, elle ne rend pas compte de l'émergence de l'âme, car elle ne se révèle pas seulement à coup de réflexions, de compréhension de soi...mais aussi dans les actions libres de notre vie. Notre individualité spirituelle ne se construit pas avec notre pensée seulement, mais aussi avec nos actes. Une conscience non agissante reste un réceptacle vide.
study

Entièrement d’accord avec toi c’est pour cela que j’ai dit que cela ne peut ce faire qu’avec l’outil le libre arbitre. Mais également ce que j’ai cité tel un menuiser qui pour façonner un ouvrage va tout au long le faire à l’aide de plusieurs outils indispensable pour la finition de son œuvre, il en va de même pour la constitution du futur être. elephant

Avant de passer à cette phase que tu cite il en existe une autre qui la précède dans l’acquisition de ce que je viens de citer. Le libre arbitre agit dans les choix et les actions proposé par son invisible.

Qu’on ayant d’abord acquis tout les outils nécessaires à la construction du futur être. Cette étape est la première elle est fondamental pour passer à la suivante la prise des choix ne peut se faire qu’avec une bonne compréhension de soi, la compréhension de soi, ne peut se faire qu’avec le développement de la réflexion ect….ect….

Pat dit
Par contre ce paragraphe est pour moi, complètement incompréhensible. Je regrette d'être aussi peu réceptif. Mais je crains que ce ne soit pour le coup assez ésotérique (je sais que tu n'aimes pas le mot, mais ?)

Ne sois pas si sevère avec toi tu possède la perception du Coeur sunny


Tya dit:
Les obtentions, qui se posent dans celui de la réception sensitive des sens, représentent la notion du concept de la perception du droit, tel qu'il est enchâssé dans la première mesure du Dessein exemplaire inattaquable.


Quand je dis obtentions je parle des Valeurs Nobles. De celles que l’on développe avec nos sens. Et non pas de celle que la société d’aujourd’hui nous propose sur un plateau d’or et qui ne reflète pas celle qui spécifie celles qui sont détenu par Dieu. flower

Prenons un exemple d'une violation de la mesure Angélique ; l'adultère est considéré comme une infraction de la volonté divine.

Combien peuvent se vanter, sans que l'on se moque d'eux, de n'avoir jamais commis le libertinage ? affraid

L'engorgement des tribunaux de divorces a eu pour effet de le modifier, en le soumettant à sa nécessité, celle de gérer les dossiers en instance, afin de les notifier plus rapidement, dans le but de désengorger les murs de la justice. monkey confused

Uniquement avec cet acte, que beaucoup désignent comme un stéréotype, il y a eu deux transgressions de la volonté du Raisonnement Divin exemplaire. Question Exclamation

Transgression initiale de l'illicite, et déformation de la règle du Juste, à seule fin d'abréger un style d'existence, soumettant par cet acte la mesure intègre angélique, à leurs préméditations décousues.

La volonté d'une société, même si celle-ci semble louable, ne pourrait soumettre l'Equitable à sa servitude. study

Car le droit premier tire sa force et se nourrit du Souffle Divin, primant sur nos inclinaisons. Il ne peut être réversible, pour gérer notre évolution à nos convenances.

En métamorphosant la rectiligne loyale dans le cas de l'adultère, ils ont accentué et non diminué l'ampleur de la chose.

La transposition de la loi a-t-elle changé pour autant quelque chose à leur évolution ?

Il suffit de voir ce que provoque le parjure, pour se rendre compte des détériorations, excitées par les trahisons, qui ont généré des altérations engendrant à leurs tours des aphtes, enchaînant les unités dans le panorama de la tarentule.

L'inconstant est inscrit dans nos entrailles comme une violation de la mesure de la règle de droit. Elle reste prestigieuse, incorruptible, et ne répond qu'à la détermination du Divin.
scratch
De l'action de l'infidélité, naît une affluence de malignités, que les nés ne peuvent gérer et ne font que subir, les emprisonnant dans la toile de la mygale, qu'ils se sont manufacturés.

Par ces faits les mortels servent, inconsciemment avec dévotion, la nourriture de la brumeuse, dans son accroissement, au lieu de servir la Règle Magistrale de notre Concepteur. scratch

Ils sont promis à se rendre avec facilité devant les tribunaux, pour demander la rupture, sans tenir compte des répercussions que leurs actes génèrent.

On entendrait moins de pas dans les couloirs des tribunaux, si les unités se penchaient sur les véritables répercussions, qu’elles engendrent et qu'elles vont devoir subir, par l'axe opposé à la Justice Souveraine. scratch

Le désir du futur couple naît, de se lier pour le meilleur et pour le pire. Ce serment, toutes les ressemblances au début le chérissent dans leurs cœurs, dans l'acte de l'union, devant l'autel de Dieu.

Quand, dans le temps de la vie, s'immisce le perfide du libertinage, comment doit-Il à votre avis, examiner et traduire le vœu par lequel les unités se sont jurées fidélité et promises de vivre ensemble, pour le meilleur et pour le pire ?

L'un a commis la violation, et l’autre se défile devant son serment. C'est vis-à-vis de l'Inventeur qu'ils tentent de se cacher.

(Cette analyse ne tient pas compte bien évidemment de toutes celles ou ceux qui n'ont pas eu d'autres choix que de passer par un tribunal pour récupérer leur liberté mise en danger par l'autre moitié. Que Dieu les assiste dans cette épreuve, à faire le bon choix).

A l’heure des morts, l’obscur fera avec ses unités ce qu'il doit produire, en rendant à César ce qui découle de César, et au Découvreur ce qui le précise.

L'énergie ne repartira dans sa fontaine liminaire, qu’assainie comme il se doit, en se conformant dans l'assise de la règle parfaite.

Sans se tracasser du chagrin, et de la douleur qu'elle procure, de même qu'elles ne se sont pas obstruées, du mal que leurs actions ont conçu.
Il y a foule, aux portes de l'enfer.

Comme tu peux le constater il n’y a rien d’ésotérique dans cet enseignement la seule différence c’est qu’il diffère de ceux que les sociétés d’aujourd’hui nous propose comme nourriture ce n’est pas la mienne.

Ce n'est pas le fait que je l'aime ou que je ne l'aime pas mais il ne reflète aucunement de près ou de loin l'enseignement que j'ai perçu. flower

Je vous salue bien bas

Tya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception des sens

Message  Invité le Mar 13 Nov 2007 - 3:25

pat a écrit:

Les obtentions, qui se posent dans celui de la réception sensitive des sens, représentent la notion du concept de la perception du droit, tel qu'il est enchâssé dans la première mesure du Dessein exemplaire inattaquable.
Par contre ce paragraphe est pour moi, complètement incompréhensible. Je regrette d'être aussi peu réceptif. Mais je crains que ce ne soit pour le coup assez ésotérique (je sais que tu n'aimes pas le mot, mais ?)
Je t'avais prévenu tya que cette phrase allait constituer une pierre d'achoppement Question Exclamation bounce
Il n'y a rien d'ésotérique Pat, c'est Shocked ... par quel bout le prendre ?
Je te rassure, je ne valais pas mieux que toi.
J'avoue qu'à la lecture de son manuscrit j'ai trouvé cette phrase très indigeste Embarassed pale et obscure monkey . Elle n'a pas souhaité ou su la reformuler, parce que c'est ce qu'elle veut précisément exprimer.

Je reprends sa phrase et je la décompose (pour la compréhension, je sépare les deux parties qualificatives) en espérant simplifier:

"Les obtentions, ... représentent la notion du concept de la perception du droit, ..."
(tya) Quand je dis obtentions je parle des Valeurs Nobles.

[qui se posent dans celui de la réception sensitive des sens,]
(tya)Quand je dis obtentions je parle des Valeurs Nobles. De celles que l’on développe avec nos sens.

[ tel qu'il est enchâssé dans la première mesure du Dessein exemplaire inattaquable.]
(tya) Car le droit premier tire sa force et se nourrit du Souffle Divin, primant sur nos inclinaisons. Il ne peut être réversible, pour gérer notre évolution à nos convenances.

Je tente une première transcription, en suivant ses remarques:
Les Valeurs Nobles, que l'on développe avec nos sens, représentent la notion du concept de la perception du droit,, on ne peut gérer notre évolution à notre convenance (le Dessein de Dieu est inscrit (enchâssé) et Il a fait que nous puissions percevoir ce droit, ou cette règle).
C'est pas du VERY GOOD FRENCH, mais j'espère que cela s'éclaircit un peu ?
Après ce premier dégrossissage, reste que "la notion du concept de la perception" ... ??? je passe la main à tya pour la suite des explications.
geek

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception des sens

Message  pat le Mar 13 Nov 2007 - 10:02

Merci njama,
En faisant un effort de lecture et de compréhension, j'arrive au texte suivant

L'âme est l'image de Dieu en nous. cette âme ne peut naître sans une conscience réfléchie (Il n'y a pas d'être sans compréhension de soi)
Les valeurs nobles que l'on développe avec nos sens, tirent leur force et se nourrissent du souffle divin. Nous n'avons aucun pouvoir sur ce Souffle Divin, et notre évolution y est soumise. Nous avons cependant la liberté de nous placer ou pas dans le sillage de ce souffle.


Sans doute, que je trahis les subtilités de cette pensée. Mais, pour moi, elle est inabordable telle qu'elle est formulée; une phrase comme : représentent la notion du concept de la perception ...reste trop abstraite, trop intellectuelle.
Quelque soit la nature de l'enseignement que tu as reçu tya, tu as intérêt me semble t-il à ré-ancrer tes formulations sur un sol plus ferme.
A te lire, on sent la richesse d'une pensée, on sent la poésie affleurer, mais c'est trop indigeste ainsi présenté. Le lecteur a trop de mal à déchiffrer, il faut l'aider.
C'est une opinion strictement personnelle et je ne veux pas interférer sur ta façon de faire. Mais je te dis les choses comme je les sens. Je ne juge pas le fond de ce que tu dis, mais la forme.
Fraternellement

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La perception des sens

Message  Invité le Mar 13 Nov 2007 - 13:07

Bonjour à tous,

Un grand merci à toi Njama, et à toi Pat,

Ma ma maïa caramba !!! Youpi youpi Vous m’enlevez une épine du pied. jocolor

Pat dit :
En faisant un effort de lecture et de compréhension, j'arrive au texte suivant

L'âme est l'image de Dieu en nous. cette âme ne peut naître sans une conscience réfléchie (Il n'y a pas d'être sans compréhension de soi)

Les valeurs nobles que l'on développe avec nos sens, tirent leur force et se nourrissent du souffle divin.
Nous n'avons aucun pouvoir sur ce Souffle Divin, et notre évolution y est soumise. Nous avons cependant la liberté de nous placer ou pas dans le sillage de ce souffle.

C’est exactement le reflet de ma phrase. study

Pat dit:
Sans doute, que je trahis les subtilités de cette pensée. Mais, pour moi, elle est inabordable telle qu'elle est formulée; une phrase comme : représentent la notion du concept de la perception ...reste trop abstraite, trop intellectuelle.

Quelque soit la nature de l'enseignement que tu as reçu tya, tu as intérêt me semble t-il à ré-ancrer tes formulations sur un sol plus ferme.


J’en ai pris conscience. Et si vous me l’accorder Njama, et toi je vais mettre ta phrase. En te lisant j’étais submergée d’une bonne et douce émotion.
flower study study lol!

Je vous salue bien bas
Tya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perception des sens

Message  Invité le Mar 13 Nov 2007 - 19:36

Il y a une différence entre la notion que nous possédons et qui reste bien pâle, bien frêle comparée à celle de la notion que détient Dieu c’est cette notion que Dieu veut que nous soyons en mesure d’acquérir tout au long de notre existence dans ce monde.
study
[
b]La notion de la Valeur du respect que l'on développer tout au long de notre vie va constituer dans le temps le squelette du futur être.[/b]
study

C’est pour cela que c’est faux de dire que l’on possede un être tant que nous avons pas mis tout en œuvre pour l’être.

Il faut se méfier de son pire ennemie tapie dans notre ombre notre orgueil.

Je vous salue bien bas
flower
Tya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception des sens

Message  Invité le Mer 14 Nov 2007 - 0:38

Bonsoir Pat

L'âme est l'image de Dieu en nous. cette âme ne peut naître sans une conscience réfléchie (Il n'y a pas d'être sans compréhension de soi)
Les valeurs nobles que l'on développe avec nos sens, tirent leur force et se nourrissent du souffle divin. Nous n'avons aucun pouvoir sur ce Souffle Divin, et notre évolution y est soumise. Nous avons cependant la liberté Je nous placer ou pas dans le sillage de ce souffle.
Je suis émerveillé par la clarté de ta re-formulation ! santa
et je vois que je n'en suis pas le meilleur supporter:
Ma ma maïa caramba !!! Youpi youpi Vous m’enlevez une épine du pied.jocolor

"
"Ainsi le Créateur lui garde-t-il non son âme, puisqu'Adam l'a rejetée librement, mais la possibilité de la récupérer ou de se la recréer librement, autrement dit, sa faculté créatrice qui va jusqu'à la possibilité de se recréer une âme à la condition, bien sûr, de retrouver les mécanismes (amour, pardon, paix, liberté, intelligence, etc.) qui la font réapparaître et agir à nouveau comme organe existentiel et fondamental de la vie spirituelle: la Vie, quoi!

freesoulbolg entrée (0071) Réponse de Michel au commentaire : 26Oct07X 71C4
http://www.freesoulblog.net/jGA/jGAtv.html

Cette ré-appropriation ou re-construction ne peut se faire sans la "ré-incorporation" des Valeurs Nobles "les mécanismes (amour, pardon, paix, liberté, intelligence, etc.)", c'est ce que dit Tya, ce qu'elle cherche à marteler dans les consciences, ... et Michel ne dit pas autre chose.
Je note également que Michel parle "d'organe" "comme organe existentiel et fondamental de la vie spirituelle" tout comme tya dit que c'est le squelette du futur être.
La notion de la Valeur du respect que l'on développer tout au long de notre vie va constituer dans le temps le squelette du futur être.
La base, en quelque sorte.
Sans noblesse, pas d'âme. Nous ne pouvons "gérer notre évolution à nos convenances" ... parce que cela fait partie du Dessein de Dieu.

Bravo encore Pat.
Je lui avais bien dit aussi que "la notion du concept de la perception..." c'était pas clair confused ... parce qu'une perception , c'est déjà imprécis en soi en tant que sensation, sentiment, ..., qu'un concept est une représentation, et donc que "la notion d'un concept" était la représentation d'une représentation ... Suspect Shocked Suspect

Je comprends qu'elle soit contente "Youpi youpi" drunken

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception des sens

Message  Invité le Jeu 15 Nov 2007 - 0:51

Njama dit:
La base, en quelque sorte.
Sans noblesse, pas d'âme. Nous ne pouvons "gérer notre évolution à nos convenances" ... parce que cela fait partie du Dessein de Dieu.
Quel belle base.
L'humanité est très loin de réaliser la Puissance divine en Action uniquement par le Souffle qui nous permet d'avoir froid.
Il a fixé sa Sagesse, sa Justice, son Amour pour l'éternité et nul homme ne pourra les remettre en cause c'est divin.sunny sunny


Je vous salue bien bas

Tya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception des sens

Message  Invité le Sam 17 Nov 2007 - 20:01

bonsoir à tous,


Excusez moi, je ne vois pas bien ou vous voulez en venir les uns et les autres . Quel est l'objet de vos cogitations ?

La notion de la Valeur du respect que
l'on développer tout au long de notre vie va constituer dans le temps
le squelette du futur être.

je dois vous dire que vos propos, surtout ceux de Tya, sont "compliqués".
je suis sûr qu'il est possible d'exprimer les mêmes choses de façon plus SIMPLE.Smile

Comme le dit Pat, c'est trop indigeste ainsi présenté. Le lecteur a trop de mal à déchiffrer.Smile Smile

Adam37

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception des sens

Message  Invité le Sam 17 Nov 2007 - 20:21

Bonsoir adam37,sunny

adam37 dit:

[color=#5e4a2c]
je dois vous dire que vos propos, surtout ceux de Tya, sont "compliqués".[color:d3b5=#5e4a2c:d3b5]je suis sûr qu'il est possible d'exprimer les mêmes choses de façon plus SIMPLE.






Oui Pat nous l’a démontré et ce qu’il a écris est clair pour tout le monde enfin je crois

Je vous salue bien bas

Tya:flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception des sens

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum