Spiritualités

le passage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le passage

Message  Invité le Jeu 9 Déc 2010 - 2:10

Bravo pour ceux qui se sont lancés à l'assaut de cette lumière! bravo pour leur esprit mais quelle déception aussi pour l'humain qui pensait que le bien-être était acquis bien qu'allongé comme mort!
Echec donc mais quel appel pour la Terre! Quelle leçon de parcours pour celle que l'on peut nommer Terre de l'ombre!

La terre dans l'ombre d'elle même, c'est terrible de se faire de l'ombre ainsi!
allez, oust les fainéants! au boulot les crasseux! débarrassez moi le terrain et l'ombre se retirera

Cela pourrait être le commencement d'un petit conte, une histoire pour grands ou petits, une histoire à faire grandir la sagesse de toute vie mais j'en garde encore le déroulement bien caché au fond.... de sa tête qui me fait encore de l'ombre pour je puisse tout énoncer

pour ceux qui ne connaissent pas bourgeon, je le situe rapidement:
bourgeon : un point, une vie dans l'ombre de mc, pour être plus clair: un esprit
mc: une personne canal des pensées de bourgeon
un duo inséparable telle une voiture radiocommandée qui ne peut circuler sans ses commandes

L'ombre à terre, la lumière ailleurs, est-ce cela la complémentarité?

Ceux qui ont connu les expériences de mort imminantes le disent tous: un tunnel, un accompagnement, le bien-être et puis cette belle lumière

La vie n'est-elle pas ce tunnel? Certains la font gaie, sans doute sont-ils proches d'une extrémité mais beaucoup la ressentent pesante, angoissante stressante et puis il y a tous ceux qu'on ne voit plus, la mort les a happés au passage...
La vie, un laps de temps qui se déroule sous le tunnel mais qui jusqu'à ce jour n'a jamais débouché sur la lumière des EMI (expérience de mort immimante)
Alors courage car la vie ne se termine pas ainsi aussi brutalement qu'on le dit dans la souffrance, la vie a ses ramifications et voilà que je trouve un second tunnel, un tunnel ou règne le silence, les interrogations...
tout cela c'est bien joli mais finissons les beaux discours!

Comment emprunter ce second tunnel?

le forum n'a-t-il pas, à sa façon, ouvert une voie?




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le passage

Message  pat le Jeu 9 Déc 2010 - 11:32

Bonjour Bourgeon et à tous,
la vie ne se termine pas ainsi aussi brutalement qu'on le dit

Le Message des Evangiles, y compris celui de l’évangile de Thomas qui ne parle ni de la passion, ni de la résurrection, est essentiellement le dévoilement du Royaume de Dieu.
Le grand reproche que les Hommes adressent à Dieu c’est d’être mortels. La grande inquiétude des Hommes est de savoir qu’ils vont mourir.
Jésus a une conception du Royaume destinée à nous rassurer. Le Royaume est un état qui commence ici et maintenant et que la mort n’interrompt pas. Le Royaume n’est peuplé que de vivants,
Jésus n’arrête pas de le dire.

finissons les beaux discours!
Comment emprunter ce second tunnel?
Oui Bourgeon, il y a, comme on a dit, le bla-bla des forums qui n'a d'autres fonctions que de créer les conditions de notre interrogation et qui est parfois le point de départ de ce que nous dominons vraiment, c'est à dire notre action, notre changement.
Je ne crois pas qu'il y ait de second tunnel comme vous dites. Il y a notre vie sur terre qui est juste interrompu par un passage . Mais il y a continuité entre les deux et notre vie d'aujourd'hui est déjà celle de demain. Ainsi le Royaume est déjà là nous dit Jésus et il prétend nous donner les moyens d'y accéder tout de suite comme lui a du y accéder lui-même. Il nous dit, en gros, que Dieu n’est pas au bout de la foi, mais au bout de l’amour que nous portons à notre prochain. Une vie de fraternité, de justice, sans mensonge mène directement et immédiatement au Royaume.

Que les évangélistes interprètent la passion comme le rachat des péchés du monde et que la résurrection soit comme une preuve que Jésus est Fils de Dieu depuis l’origine du monde, ne doit pas nous interdire d’autres interprétations.

On peut penser que ni Jésus, ni a plus forte raison Dieu ne souhaitaient cette mort qui intervient dans des circonstances imprévues et qui prouve seulement qu’un Homme au service de Dieu ou de la justice est une cible de choix pour ceux que ça contrarient. Qu’il ait, par contre, assumé le Sacrifice de cette mission confiée par Dieu ne parait pas douteux au regard des textes dont nous disposons.
Quant à la Résurrection, si elle ne prouve pas que Jésus était Dieu, elle prouve au monde entier qu’un Homme qui pratique le Bien ne doit pas mourir, même si ses contemporains en ont décidé autrement. La mort n'est donc pas une rupture dans la vie spirituelle et je pense que la meilleure préparation à ce qui suit se fait aujourd'hui dans l'amour dont nous sommes porteurs. C'est ce que je trouve dans les Evangiles.


Le petit complément qui suit, s’adresse spécialement à ceux qui connaissent la Révélation d’Arès, qui est dans le droit héritage de ce qui vient d’être dit.
L’Evangile donné à Arès s’efforce de nous faire comprendre que l’exemple de Jésus qui a réalisé ces vertus jusqu’à en mourir est la preuve éclatante que la mort n’a pas de prise sur un tel homme. Trop d’allusions à la Victoire, au Triomphe à la Résurrection pour que ce soit anodin ! Rappelons aussi que la révélation de cet évangile se termine le jour de pâques. On ne compte pas le nombre de fois ou il est affirmé que Jésus a triomphé de la mort et qu’à ce tire il est devenu christ, c'est-à-dire fondu en Dieu.
La vie éternelle est le Royaume des Hommes devenus dieux.

Cet évangile adressé au monde chrétien est un réajustement, avec comme mission supplémentaire et non subsidiaire de faire alliance fraternelle avec les autres assemblées (églises), celles des musulmans et celles des Juifs, car cela fait partie de l'amour sans condition de Jésus.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le passage

Message  Invité le Jeu 9 Déc 2010 - 20:34

bonsoir pat

tu nous emmènes sur la voie de jésus? ouille pour nous qui n'avons que survolé la bible il y a longtemps de cela; d'ailleurs pour la petite histoire mc a eu le coup de foudre sur le nom emmanuel et peu de temps après elle concevait son emmanuel, aujourd'hui un ado

jésus, tel que mc peut le ressentir vu ses propres expériences sur la spiritualité est un homme comme tous les autres;
mérite=zéro
courage= zéro
il n'avait pas le choix, il devait faire ce que son esprit l'envoyait faire

mc n'a pas le choix elle doit faire ce que je lui indique de faire, et sache-le ce n'est pas toujours gai, mais il faut faire le passage; un passage non encore emprunté

ce qui était bon en jésus c'était sa force intérieure, son âme, mais l'âme n'est pas jésus elle n'a pas de nom

Le grand reproche que les Hommes adressent à Dieu c’est d’être mortels. La grande inquiétude des Hommes est de savoir qu’ils vont mourir.

qui dit peur dit dissociation:quand l'âme refuse le chemin de l'homme, elle émet sa vibration détestable, l'homme la reçoit; s'il poursuit son chemin malgré tout, l'âme abandonne, elle n'a d'autre choix: le passage n'a pu se faire entre l'âme et le corps; ce n'était donc pas la bonne âme que le corps incorporait
pour nous Dieu= âme




Je ne crois pas qu'il y ait de second tunnel comme vous dites.

si c'est le corps pat qui parle: ok! il n'y a pas 2 tunnels mais un seul, puis patatras! couché pour longtemps!!!!!!!!!!!!!!!!!! la mort.
si c'est l'esprit de pat qui parle: tout espoir est permis car l'esprit a ses ressources, il dira à son petit pat: "tu as vécu ainsi jusqu'à présent, c'est bien, mais à présent regarde, ton corps est tout froissé! alors écoute-moi dès maintenant, je sais où est le fer à repasser lol!

blague à part, l'esprit donne sa chance au corps mais pour cela, il (l'esprit) doit trouver ce fameux passage: pat, le petit, doit toujours être sur ses gardes et se dire quand il dit par exemple quelque chose qui sort de l'ordinaire: "tiens, ce n'est pas moi qui ai dit cela!"
voilà la première atteinte de l'esprit sur le corps et donc chemin faisant, une relation corps esprit finit par se créer si le petit pat ne confond pas les rôles aussi!
attention, celui qui dira: eureka, j'ai trouvé! est un menteur, il ne peut rien trouver du tout car il ne sait que recevoir!









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le passage

Message  pat le Jeu 9 Déc 2010 - 22:34

Bonsoir Bourgeon
mc n'a pas le choix elle doit faire ce que je lui indique de faire, et sache-le ce n'est pas toujours gai, mais il faut faire le passage; un passage non encore emprunté

Pour moi ce que vous dites là est hors de ma portée. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi votre langage est si mystérieux. Comme je n'arrive pas à intégrer que le corps et l'esprit soient des entités séparées.
Vraiment je ne scinde pas les choses ainsi, je vis dans une certaine unité en m’acceptant comme je suis. Cela a mis du temps, mais j’y suis arrivé.
Mon corps et mon esprit ne forment qu’un tout et j’essaie d’introduire l’ensemble dans l’Eternité, sans savoir vraiment comment ça se passera. Je sais à mesure que les années passent que ce corps va vers une sorte d’extinction, et je ne sais pas ce qu’il devient après. Je sais qu’il pourrit, qu’il disparait sous sa forme ultra matérielle, mais je ne crois pas que nous devenions pour autant un pur esprit. Peut-être y a-t-il des degrés de matérialité et que le corps subsiste dans un de ces degrés. En fait je ne sais rien à ce propos, mais je refuse de faire une si grande césure entre l’esprit et le corps. Chez moi tout marche ensemble.
Et si j’ai amené la référence à Jésus c’est pour dire à quel point je crois en ce Royaume qui est déjà en moi maintenant (Le Royaume est au-dedans de vous, Luc) Il n’y a donc pas de frontière entre ce qu’on appelle la mort et la vie et entre le matériel et le spirituel.
Même si je suis d’accord avec vous pour dire que les deux se gèrent et que si l’un vient à être malmené, l’ensemble subit de lourds préjudices et finit par atteindre une impasse.

D'autre part, je n’ai personne qui attend que je l’alimente en esprit. Et d’ailleurs je m’opposerai à ce genre d’exercice. Mais peut-être que là aussi je n'ai rien compris. Cela ne m'étonnerait qu'à moitié.
Excusez-moi de ne pas donner suite à notre échange dans les jours à venir, car je m'absente jusqu'à mardi.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le passage

Message  navy le Ven 10 Déc 2010 - 22:19

Pour moi ce que vous dites là est hors de ma portée. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi votre langage est si mystérieux.

moi non plus Very Happy

navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le passage

Message  Invité le Ven 10 Déc 2010 - 23:32

No pas grave, le temps fera son travail, car il est impossible de faire évoluer la matière sans s'en séparer drunken

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le passage

Message  Invité le Dim 12 Déc 2010 - 1:09

bourgeon a écrit:
Ceux qui ont connu les expériences de mort imminantes le disent tous: un tunnel, un accompagnement, le bien-être et puis cette belle lumière

La vie n'est-elle pas ce tunnel? Certains la font gaie, sans doute sont-ils proches d'une extrémité mais beaucoup la ressentent pesante, angoissante stressante et puis il y a tous ceux qu'on ne voit plus, la mort les a happés au passage...
La vie, un laps de temps qui se déroule sous le tunnel mais qui jusqu'à ce jour n'a jamais débouché sur la lumière des EMI (expérience de mort imminente)
Alors courage car la vie ne se termine pas ainsi aussi brutalement qu'on le dit dans la souffrance, la vie a ses ramifications et voilà que je trouve un second tunnel, un tunnel ou règne le silence, les interrogations...
tout cela c'est bien joli mais finissons les beaux discours!

Comment emprunter ce second tunnel?

le forum n'a-t-il pas, à sa façon, ouvert une voie?
Le forum (nous, les lecteurs visiteurs de passage ou assidus) s'interroge ...

Nous avons déjà évoqué cette dimension.
Sujet: NDE
http://vie-spirituelle.all-up.com/reflexions-personnelles-f16/nde-t476.htm

Cela me fait penser à cette expérience qu'a vécu une de mes amies > voir post Jeu 19 Nov
Et cela me fait penser à ce que me dit Le Livre (XXX/13 - 16) Théophanies de la révélation d'Arès qui nous révèlent (= lèvent le voile):

Quand) la mort (est d’) un jour, la tête (repose) sur les fleurs douces, (elle) dit : « Bonne, (est) la mort, arôme, été clair ! »

Deux jours, tu cries : « Piège, la mort ! » (Comme) l’aragne (elle) suce ; la mort boit l’eau dans l’œil.

Trois jours, le cri (qui te) reste court sous la terre : « Où (est) l’œil, où (est) la lèvre, où (est) la main ? » Vide.

(Si) la main tient Ma Main, l’œil (peut) pleure(r), l’Eau reste dans l’œil.

L'esprit a besoin du corps, ou, le corps a besoin de l'esprit, (ne voulant donner prééminence à l'un ou l'autre, j'inverse) ...pour le temps "humain" qui est comme feuille verte qui tombe irrémédiablement à l'automne (La vie, un laps de temps ).
Faut-il s'en affliger ?
Pour le rapport du corps à l'esprit, ou de l'esprit au corps, j'arrive à suivre, je pense ...
Pour ce qui est du rapport d'un (autre) esprit à un autre corps (m-c ici dans l'exemple concret) j'ai du mal à suivre.

Le piège ... au deuxième jour ...
Au premier jour, je ne saurais dire comme cela se passe ... ni les possibilités pour l'esprit (tunnel ?) ... de peut-être (?) s'accoupler à un esprit étranger à lui-même !
Espérons que s'il le fait c'est pour la bonne cause ...
Sur ce genre de situation, aussi insolite, presque (mentalement) inconcevable et singulier soit-il, je positive, car il me paraît si indispensable de positiver sur la vie, aussi farfelues que soient ses voies.
Espérons que ce genre de tandem existentiel original nous éclaire, que ce soit sa vocation. Je n'ai rien contre, à priori qu'un esprit s'entiche d'un esprit humain ! aussi bizarre que puisse paraître cette situation Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le passage

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum