Spiritualités

2) La voix du Père et la voix du Fils sont perceptibles dans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2) La voix du Père et la voix du Fils sont perceptibles dans

Message  pat le Mar 18 Jan 2011 - 16:21

2) La voix du Père et la voix du Fils sont perceptibles dans l’Evangile d’Arès

On pourrait penser que l'ensemble de l'Evangile d'Arès, prononcé par la bouche de Jésus, n'est qu'une longue dictée de la Parole du Père. Jésus ne serait alors qu'un ambassadeur. Jésus ayant été fondu en Dieu, n'existerait plus en tant qu'individualité

Mais le texte ne donne pas vraiment cette impression.
Au contraire, le Père, l'Eternel et le Fils, Jésus-Christ semblent s'exprimer dans leur individualité et il est facile d'identifier l'un et l'autre.
-Ainsi de nombreuses fois il est fait mention d'évènements qui sont à n'en pas douter des évènements ayant traits à la vie même du Christ en tant qu'il a été l'Homme-Jésus. De plus, le Christ parle de son Père, et le nomme.
S'il est clair que le Père s'adresse en son propre Nom par la bouche de Jésus, il est clair aussi, que ce Jésus porte-parole s'exprime également en tant que Jésus devenu Christ, fils du Père.
Insensiblement nous passons de l'un à l'autre.
En voici un exemple caractéristique :

« Tu ne scelleras aucunes fiançailles, parce que J'ai effacé celles de Ma Mère sur les registres du temple », (33/17)
On s'aperçoit que le verset 33/17 est prononcé spécifiquement par le Christ puisqu'il dit « Ma Mère »
Par contre, incontestablement c'est le Père qui parle en 2/12, quand il dit avoir effacé
« des registres de César
son nom,et le nom de sa mère des registres du temple,
pour qu'il n'ait plus de génération », (2/12)

Évidemment « son nom » c'est celui de Jésus et « sa mère » c'est Marie. L'emploi de pronoms personnels nous aide à identifier l'interlocuteur.
Cependant nous verrons dans un des chapitres suivants que quand le Christ parle, c'est une Parole en union étroite avec le Père. C'est l'union du Créateur et de sa Créature qui s'adressent à nous. Tout dans l'Evangile d'Arès dément que Jésus soit le fils d'un Dieu trinitaire. Par contre, le Père en la personne de Jésus devenu christ semble avoir "adopté" la vie historique de celui qu’il a fusionné en lui. Ce serait en quelque sorte la conséquence de cette fusion.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum