Spiritualités

a) Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

a) Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est

Message  pat le Mar 18 Jan 2011 - 16:45

a) Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est alors qu'un rapporteur, qu'un messager.

Prenons seulement quelques exemples :
Veillées 1 et 2, c'est incontestablement le Père qui parle et Jésus est sans ambiguïté son porte parole. c'est donc Jésus qui descend à nouveau pour témoigner et qui va prêter sa voix à Dieu le Père. Il ne fait aucun doute que c'est le Père qui parle puisqu'il nous le dit lui-même à la veillée 2
:
"J'ai parlé par Jésus et je parle encore par lui à toi, aujourd'hui." (2/15)
En veillée 4, le Père évoque son Souffle...
Veillée 6 et 7, à nouveau c'est le Père, le Semeur qui parle, donnant en veillée 7, des conseils de vie spirituelle pratique, évoquant aussi sa Parole, évoquant son Bras qui donne force et évoquant aussi son pardon.

« Fais plier dans les coffres, qu'elles y pourrissent!, les parures que tu portes, comme Aaron,
que J'ai prescrites à Moïse comme bouclier contre la magie pour les temps qui précédèrent Ma Victoire sur elle et sur la mort, » (34-2)

C'est bien Dieu le Père qui fait plier les parures qu'il avait prescrites à Moïse comme bouclier en attendant sa Victoire sur la magie et sur la mort.
On pourrait multiplier les exemples, cela ne fait aucun doute.



Dernière édition par pat le Mar 19 Avr 2011 - 9:41, édité 4 fois

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: a) Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est

Message  Invité le Ven 21 Jan 2011 - 1:44

Dieu le Père
On pourrait écrire Dieu tout court ...

Ici je cite l'évangile de Barnabé, apocryphe souvent cité par des musulmans (vous comprendrez pourquoi en lisant la fin de cette citation), dont je doute de l'authenticité comme nombre d'observateurs. Cependant j'apprécie certains passages dont celui-ci pour ce qu'il tente d'exprimer du "Père" ...

Chapitre 17

A ces paroles de Jésus, Philippe répondit :«nous sommes contents de servir Dieu, mais nous désirons connaître Dieu, car le Prophète Isaïe a dit :«Vraiment, tu es un Dieu caché!». Et Dieu dit à Moïse son serviteur :«Je suis celui qui suis».

Jésus reprit :« Philippe, Dieu est un bien sans lequel il n'y a pas de bien. Dieu est un être sans qui rien n'existe. Dieu est une vie, sans qui rien ne vit. Il est si grand qu'il remplit tout et qu'il est partout. Il est le seul qui soit sans égal. Il n'a pas eu de commencement et il n'aura jamais de fin, mais il a donné commencement à tout et à tout il donnera fin. Il n'a ni père, ni mère, il n'a pas d'enfants, ni de frères, ni de compagnons. Et comme il n'a pas de corps, il ne mange pas, il ne dort pas, il ne meurt pas, il ne marche pas, il ne se meut pas, mais il demeure éternellement, sans ressemblance humaine, car il est incorporel, sans composition, immatériel, d'une substance parfaitement simple. Il est si bon qu'il aime seulement la bonté. Il est si juste que lorsqu'il punit ou pardonne, on ne peut pas le reprendre. Bref, je te le dis, Philippe, ici-bas tu ne peux ni le voir, ni le connaître parfaitement, mais dans son royaume, tu le verras pour toujours. En lui consiste toute notre félicité et notre gloire!»

Philippe répondit :«Que dis-tu, Maître? Il est écrit aussi en Isaïe que Dieu est notre Père; comment donc n'a-t-il pas d'enfants?» Jésus dit :«Beaucoup de paraboles sont écrites dans tous les Prophètes; pourtant tu ne dois pas les comprendre selon la lettre mais selon le sens. En effet les cent quarante quatre mille Prophètes que Dieu envoya au monde, ont parlé obscurément, mais après moi viendra la splendeur de tous les Prophètes et saints; il éclairera les ténèbres de tout ce qu'ont dit les Prophètes, car il est le Messager de Dieu »


"Père" est à l'évidence plus une métaphore, qu'une figure ayant quelques rapports à nos aspects morphologiques. Chronologiquement, ce n'est pas le père qui est à l'image du fils, mais l'inverse. L'origine ne pourrait naître d'une image.
Père est aussi une "relation" à ... l'être engendré, pére est si relation anthropomorphique il y aurait est attribution de qualités identiques.
Père est ... il faudrait poursuivre l'inventaire ...
Un père n'ayant pas deux enfants qui se ressemblent, au moins cela confère à chacun une unicité existentielle, image et ressemblance de l'Unicité de Dieu.

Évangile de Barnabé téléchargeable ICI > http://www.ebooks-gratuit.org/livres/pdf/barnabe-evangile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Père ?

Message  Invité le Dim 23 Jan 2011 - 18:24

"Le Père" est un terme pour désigner Dieu qui ne se retrouve que dans la première partie de la révélation d'Arès, dite Évangile d'Arès.

Cette désignation est absente de la Thora et très rare dans l'Ancien Testament

"Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix." Isaïe 9/5

"Le Père" un terme spécifique au christianisme, appellation qui ne fait partie du Coran comme le souligne ce site catholique:
http://catholiquedu.free.fr/cultes/ISLAM/99.htm

La piété musulmane s'est plue très vite à grouper les 99 " plus beaux noms de Dieu, à les méditer et à les réciter, en s'aidant des grains d'une sorte de chapelet. Cette coutume se recommande d'une tradition " A Dieu, appartiennent 99 noms, cent moins un ; car lui, l'Unique, aime à être désigné par ces noms, un par un ; quiconque connaît les 99 noms entre en Paradis.
Dieu possède les noms les plus beaux, priez-le avec ces noms :

Le bienfaiteur ; Le voyant ; Le miséricordieux ; L'attentif ; Le roi ; Le juge ; Le beau ; Le juste ; La paix ; Le subtil ; Le fidèle ; L'observateur ; Le protecteur ; Le clément ; Le puissant ; Le magnanime ; Le réparateur ; L'agréable ; Le grand ; Le glorifié ; Le magnifique ; Le gardien ; Le nourricier ; L 'intendant ; Le majestueux ; Le généreux ; Le veilleur ; Celui qui exauce ; Le sage ; Le superbe ; Le très-aimant ; Le tout-puissant ; Le témoin ; La vérité ; Le fort ; Le droit ; Le pardon ; Le justicier ; Le bon ; L'aimable ; Le maître du Royaume ; Le créateur ; Le travailleur ; L'organisateur ; L'indulgent ; Le dominateur ; Le donateur ; Le dispensateur ; Le victorieux ; La connaissance ; Celui qui ouvre les cœurs ; Celui qui ferme les cœurs ; Celui qui abaisse ; Celui qui élève ; Celui qui donne la dignité ; Celui qui l'enlève ; L'inébranlable ; Le saint ; Le digne de louanges ; L'omniscient ; Le principe ; Celui qui ressuscitera ses créatures ; Le créateur du ciel et de la terre ; Le vivant ; L'opulent ; L'inventeur ; L'immuable ; L'unique ; L'éternel ; Le compatissant ; Le charitable ; Le prudent ; Le producteur ; Le prévenant ; Le premier ; Le dernier ; Le manifesté ; Le caché ; Le réconfortant ; Le digne ; Le Seigneur de majesté ; la vie et la mort ; L'équitable ; Le rassembleur ; Le suffisant à lui-même ; Le riche ; Celui qui détient les biens ; Celui qui les répartit ; Celui qui les distribue ; La lumière ; Celui qui dure toujours ; Le glorieux ; L'universel ; Le guide ; L 'immanent ; Le parfait ; Le sublime ; Le patient ; Le don :

Le 100e nom est demeuré ineffable, connu de celui à qui Dieu le communique.

Le Père ?

Pour concilier tout le monde, je suggère que le 100e nom soit "Le Père" Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a) Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est

Message  Invité le Lun 24 Jan 2011 - 2:22

Père ou Le Père, peu importe. Père représente le Père spirituel, qui a partagé ses dons avec l'Homme qui a tout son libre-arbitre. Si l'Homme use intelligemment de ses dons hérité de Dieu (Père Spirituel) il devient un dieu - moins important peut-être que Dieu mais un dieu quand même.
Peu importe comment on Le nomme, mais Père est très bien et me convient.

Le bienfaiteur ; Le voyant ; Le miséricordieux ; L'attentif ; Le roi ; Le juge ; Le beau ; Le juste ; La paix ; Le subtil ; Le fidèle ; L'observateur ; Le protecteur ; Le clément ; Le puissant ; Le magnanime ; Le réparateur ; L'agréable ; Le grand ; Le glorifié ; Le magnifique ; Le gardien ; Le nourricier ; L 'intendant ; Le majestueux ; Le généreux ; Le veilleur ; Celui qui exauce ; Le sage ; Le superbe ; Le très-aimant ; Le tout-puissant ; Le témoin ; La vérité ; Le fort ; Le droit ; Le pardon ; Le justicier ; Le bon ; L'aimable ; Le maître du Royaume ; Le créateur ; Le travailleur ; L'organisateur ; L'indulgent ; Le dominateur ; Le donateur ; Le dispensateur ; Le victorieux ; La connaissance ; Celui qui ouvre les cœurs ; Celui qui ferme les cœurs ; Celui qui abaisse ; Celui qui élève ; Celui qui donne la dignité ; Celui qui l'enlève ; L'inébranlable ; Le saint ; Le digne de louanges ; L'omniscient ; Le principe ; Celui qui ressuscitera ses créatures ; Le créateur du ciel et de la terre ; Le vivant ; L'opulent ; L'inventeur ; L'immuable ; L'unique ; L'éternel ; Le compatissant ; Le charitable ; Le prudent ; Le producteur ; Le prévenant ; Le premier ; Le dernier ; Le manifesté ; Le caché ; Le réconfortant ; Le digne ; Le Seigneur de majesté ; la vie et la mort ; L'équitable ; Le rassembleur ; Le suffisant à lui-même ; Le riche ; Celui qui détient les biens ; Celui qui les répartit ; Celui qui les distribue ; La lumière ; Celui qui dure toujours ; Le glorieux ; L'universel ; Le guide ; L 'immanent ; Le parfait ; Le sublime ; Le patient ; Le don :
Tous ces noms représentent la NATURE De MON PERE SPIRITUEL. Comment est Dieu ? Tu as donné la réponse.
NATURE ici veut dire ce que l'on peut imiter, devenir. Car là est le but de tout homme et femme = Etre comme Dieu = de même nature que Lui le Père Spirituel, cette nature qui est en chacun et que l'on doit réveiller !!!

Et comme j'ai la même nature que mon Père Spirituel, et que mon but est de rayonner cette nature pour ETRE de même que mon Père (Dieu tout puissant) qui est mon exemple, alors :
JE SUIS CELUI QUI EST :
JE SUIS Le/la bienfaiteur ; JE SUIS le/la voyant ; JE SUIS le miséricordieux ; JE SUIS l'attentif ; JE SUIS le/la roi ; JE SUIS le juge ; JE SUIS le beau ; JE SUIS le juste ; JE SUIS la paix ; JE SUIS le subtil ; JE SUIS le fidèle ; JE SUIS l'observateur ; JE SUIS le protecteur ; JE SUIS le clément ; JE SUIS le puissant ; JE SUIS le magnanime ; JE SUIS le réparateur ; JE SUIS l"'agréable ; JE SUIS le grand ; JE SUIS le glorifié ; JE SUIS le magnifique ; JE SUIS le gardien ; JE SUIS le nourricier ; JE SUIS l 'intendant ; JE SUIS le majestueux ; JE SUIS le généreux ; JE SUIS le veilleur ; Celui qui exauce ; JE SUIS le sage ; JE SUIS le superbe ; JE SUIS le très-aimant ; JE SUIS le tout-puissant ; JE SUIS le témoin ; JE SUIS le vérité ; JE SUIS le fort ; JE SUIS le droit ; JE SUIS le pardon ; JE SUIS le justicier ; JE SUIS le bon ; JE SUIS l'aimable ; JE SUIS le maître du Royaume ; JE SUIS le créateur ; JE SUIS le travailleur ; JE SUIS l'organisateur ; JE SUIS l''indulgent ; JE SUIS le dominateur ; JE SUIS le donateur ; JE SUIS le dispensateur ; JE SUIS le victorieux ; JE SUIS le connaissance ; JE SUIS Celui qui ouvre les cœurs ; JE SUIS Celui qui ferme les cœurs ; JE SUIS Celui qui abaisse ; JE SUIS Celui qui élève ; JE SUIS Celui qui donne la dignité ; JE SUIS Celui qui l'enlève ; JE SUIS l'inébranlable ; JE SUIS le saint ; JE SUIS le digne de louanges ; JE SUIS l'omniscient ; JE SUIS le principe ; JE SUIS Celui qui ressuscitera ses créatures ; JE SUIS le créateur du ciel et de la terre ; JE SUIS le vivant ; JE SUIS l'opulent ; JE SUIS l'inventeur ; JE SUIS l'immuable ; JE SUIS l'unique ; JE SUIS l'éternel ; JE SUIS le compatissant ; JE SUIS le charitable ; JE SUIS le prudent ; JE SUIS le producteur ; JE SUIS le prévenant ; JE SUIS le premier ; JE SUIS le dernier ; JE SUIS le manifesté ; JE SUIS le caché ; JE SUIS le réconfortant ; JE SUIS le digne ; JE SUIS le Seigneur de majesté ; v vie et la mort ; JE SUIS l'équitable ; JE SUIS le rassembleur ; JE SUIS le suffisant à lui-même ; JE SUIS le riche ; JE SUIS Celui qui détient les biens ; JE SUIS le Celui qui les répartit ; JE SUIS le Celui qui les distribue ; JE SUIS la lumière ; JE SUIS le Celui qui dure toujours ; JE SUIS le glorieux ; JE SUIS l'universel ; JE SUIS le guide ; JE SUIS l 'immanent ; JE SUIS le parfait ; JE SUIS le sublime ; JE SUIS le patient ; JE SUIS le don.

Tout cela doit vibrer EN l'Homme pour rejaillir à l'extérieur. Je m'approprie la Nature de Dieu pour la vivre en moi et ainsi devenir Dieu, même si c'est Lui qui reste le plus grand.
Le Nom de Dieu représente Sa Nature. Et cette Nature héritée du Père est la Naure de l'Homme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a) Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est

Message  Invité le Lun 24 Jan 2011 - 19:33

Dieu le Père parle par la bouche de Jésus ...

sauf erreur on appelle cela le Verbe ... de Dieu qui s'exprime par les prophètes
"et je parle encore par lui à toi,... " (2/15)

La veillée 2/1 à 11 en livre un petit inventaire qui, soit dit en passant, fait démarrer le "monothéisme" bien avant Abraham

Je suis Celui Qui a parlé par Adam, , Mon Premier Fils
Je suis Celui Qui a parlé par Azor,
Je suis Celui Qui a parlé par Noé ...
Je suis Celui Qui a parlé Abraham et par Moïse
Je suis Celui Qui a parlé par Mouhamad
Je suis Celui Qui a parlé par Élie
Je suis Celui Qui a parlé par Jésus, Mon Second Fils

On notera que l'énumération ne respecte pas la chronologie, et va du Premier Fils au Second.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a) Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est

Message  pat le Lun 24 Jan 2011 - 22:48

Oui, njama,
Cette veillée nous présente une rapide histoire spirituelle de l'humanité.
Histoire divisée en deux époques :

---- la première, l'extrémité originelle du prophétisme, représentée par le premier Homme, ou la première communauté d'Hommes ; Adam, qualifié de premier fils. Premier fils, créé à l'Image du Père, et qui a choisi de dominer toute la terre, comme si les dons divins lui avait au sens littéral (dé)-tourné la tête. Fausse route fatale, entrainant à sa suite toute sa descendance . C'est l'histoire de cette humanité adamique qui échoue à retrouver sa Ressemblance avec le Père, à devenir les Dieux auxquels leur nature profonde les destine. Dieu nomme dans l'ordre : Azor, Noé, Abraham, Moïse, Mouhamad, Elie, tous qualifiés avec insistance de fils d'Adam et donc rattachés à cette humanité déroutée. Tous attendant le Jour de Dieu en passant par la fosse, tous sauf Elie qui a été glorifié, pour n'avoir pas perpétrer les mauvais choix d' Adam et qui de ce fait a échappé à la mort.

----A l'autre extrémité, un second fils : Jésus qui n'est pas qualifié de fils d'Adam, qui a rompu avec l'orgueil et le pouvoir et qui à ce titre a mérité avec sa mère d'être soustrait à toute ascendance. Ainsi Dieu pour bien marquer qu'il s'agit de deux humanités différentes, en qualité, le place en dehors de l'héritage d'Adam. Il est le prototype d'une autre humanité possible, une humanité désormais capable de retrouver cette divinité par sa seule force spirituelle.. Celle du fils qui commence une nouvelle ascendance : celle qui permet d' échapper à la fosse. Car, la séparation du corps d'avec l'esprit est une anomalie et le destin de l'Homme n'était pas de mourir Le fils dont le Père espère qu'il sera suivi par d'autres humains. Ce fils qui donne l'espérance à l'humanité entière que c'est possible.

Ces époques ne sont pas présentées strictement comme historiquement linéaires. Nous avons bien un ancrage historique, mais à la lecture, on voit qu'il s'agit aussi de temps spirituels aussi bien historiques que contemporains.
Ainsi la question qui se pose est une question d'actualité éclairée par un monde historiquement clos : sommes nous les fils de cette humanité adamique ou les fils de cette nouvelle humanité marquée par la réussite de Jésus à devenir fils de Dieu ?

Avons-nous choisi de rester dans l'héritage de la descendance du premier fils, maitre de la terre ou avons nous choisi une nouvelle ascendance, celle du second fils « qui a renoncé au vœu d'Adam de dominer la terre » ?

Dieu nous dit qu'il parle encore aujourd'hui par ce prophète d'exception qui, par sa vie exemplaire s'est hissé jusqu'à la divinité.
Cette réussite de partenariat de la Créature et de son Créateur s'exprime merveilleusement à partir du verset 13, quand Dieu parlant de Jésus dit qu'il l'a fait entrer dans sa Maison Royale pour :

« ....en faire un Dieu
en le fondant en Moi sans retour
comme l'argent s'allie à l'or
pour former un miroir, qui serait
plus éblouissant que mille soleils
si Je n'y faisais passer Mon Souffle
pour en ternir l'éclat
et le rendre supportable aux anges et aux élus,
Mon Souffle Que J'exhale pour Me rendre visible.(veillé 2, 13-14) »


Jésus a été fondu en Dieu. Il est devenu un Fils de Dieu accompli.
Spirituellement, Jésus devenu Jésus-Christ et Dieu ne font plus qu'un.
Jésus étant entré dans la perfection divine, il est devenu Christ-Dieu. Leur Parole devient commune.

Etrange parole, où Jésus-Christ devient aussi éblouissant que Dieu lui-même. Vision insupportable si Dieu ne faisait pas passer son souffle pour ternir un tel éclat. Nous voici par ces quelques phrases projetés dans le monde merveilleux du divin où le prophète goûte vraiment au Royaume.
Etrange aussi cette confidence de Dieu qui nous suggère que l' éclat du miroir qu'il forme avec sa Créature lorsque celle-ci est redevenu Image et Ressemblance est insoutenable même aux anges et aux élus.


Enfin Dieu en arrive au présent et confirme Michel comme prophète dépositaire de la Parole en tant qu'il est son Messager. Pour résumé, nous avons donc : deux Hommes, fils de Dieu aux destins complètement opposés et des prophètes en grand nombre, messagers de la Parole de Dieu, dont Michel est le dernier en date, oint par Dieu lui-même.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

“ABBA PÈRE”

Message  Invité le Mar 8 Fév 2011 - 19:22

njama a écrit:"Le Père" est un terme pour désigner Dieu qui ne se retrouve que dans la première partie de la révélation d'Arès, dite Évangile d'Arès.

Cette désignation est absente de la Thora et très rare dans l'Ancien Testament

"Le Père" un terme spécifique au christianisme
Si le mot "Père" ne figure pas dans les Écritures (ou très rare) il n'était pas du tout étranger aux prières juives.

Voir :Sujet: Les sources juives du Notre Père
http://vie-spirituelle.all-up.com/t744-les-sources-juives-du-notre-pere

Si j'en crois les connaissances en linguistique de cet homme , David Wilkerson:
“ABBA PÈRE”

Cette phrase se réfère à une coutume orientale, du temps de la Bible, concernant l’adoption d’un enfant. Tant que les documents d’adoption n’étaient ni signés ni scellés, l’enfant considérait cet homme comme un père. Il n’avait pas le droit de l’appeler Abba, qui signifie « mon ».

Dès lors que les documents étaient signés, enregistrés et scellés, le tuteur présentait l’enfant à son père adoptif, et pour la première fois l’enfant pouvait dire « Abba père »! Tandis que le père l’embrassait, l’enfant criait : « Mon père ! Il n’est plus un père mais mon père. »

ICI

cette information rejoint celle "d'Esprit d'adoption" évoquée dans lettre de Paul aux Romains, ch 8, v 14-16
«car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!
L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.»

Le terme « Abba » se trouve dans trois passages du Nouveau Testament, toujours accompagné du mot « Père » :

« Et il disait : Abba, Père, toutes choses te sont possibles » (Marc 14:36),
« … par lequel nous crions : Abba, Père ! » (Romains 8:15),
« … criant : Abba, Père » (Galates 4:6).

« Abba » est la forme araméenne du mot hébreu pour « Père » (« ab »), une forme ayant un caractère d’insistance ; et dans l’usage de ce mot qui est fait dans le langage juif, il peut aussi être employé pour « mon Père » ou « notre Père ».

http://bibliquest.org/BriemC/BriemC-FAQ-371-Abba_et_Pere_Signification.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a) Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum