Spiritualités

b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  pat le Jeu 27 Jan 2011 - 12:26

b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche et évoque son histoire.

Jésus parle de lui, de l'homme qu'il a été et de ses prouesses pour devenir homme-Dieu. Il parle de ses disciples, de sa mère, de son Père céleste, de son sacrifice et de sa résurrection, de sa victoire sur la mort.

a*Jésus-Christ évoque ses disciples

Veillée 5, le Fils évoque ses disciples, il parle des Témoins de ses pas sur la terre.
« J'avais suscité des disciples
les témoins de Mes Pas sur la terre
pour les envoyer au champ d'Israël »


b* Jésus-Christ parle de sa Mère (Jésus fils de Dieu et de Marie)
Veillée 9 Le Fils continue de parler de lui, parle d'une femme qui a prêté ses entrailles au Père pour qu'y germe le fils en Homme. Il ajoute que les femmes ont été les premières à témoigner de sa résurrection.

Veillée 11: « Marie, qui m'a porté, mis au monde, allaité, vêtu... »
Marie n'a pas porté Dieu le Père, mais elle a porté Jésus devenu Christ-Dieu.
Même remarque à la veillée 30
« Devrai-je regretter le temps où Marie M'enfanta...? »

c*Jésus-Christ parle de son Père céleste

Incontestablement, le Christ parle de cet homme Jésus qui vivait et qui a souffert en Palestine, il y a deux mille ans. Il évoque son Père, le Père de tous les Hommes, ainsi qu'il le faisait pendant sa vie terrestre.

A la veillée 10 :
« Mes Sarments blessés de Mes Plaies ne donnent pas de fruit, le Père les taille... »

Quand la voix de Jésus dit :« Mes Sarments blessés de Mes Plaies ne donnent pas de fruit, le Père les taille... » Si c'est le Père qui les taille, cela veut dire que les sarments blessés sont ceux de Jésus-Christ. Nous sommes ici au cœur du paradoxe, car on peut penser que les Plaies qui ne portent pas de fruit sont aussi des plaies divines par analogie.

« Au Père l'on s'adressera comme Je l'ai prescrit; on fera de même Mémoire de Mon Sacrifice; » (v.33)
Par la construction même de la phrase, on voit que faire mémoire n'est pas la même chose que s'adresser au Père, même s'il ne faut jamais perdre de vu que Dieu parle par la bouche de Jésus.
Ces versets paraissent explicites puisque nous avons ici dans la même phrase une parfaite différenciation entre la prière adressée au Père et la Mémoire du Sacrifice. « On fera de même », c'est à dire comme je l'ai prescrit « Mémoire de Mon Sacrifice »

« ...pour le reste, j’ai dit comment on s’adressera au Père et à la mère élevée au-dessus de l’Orient. (35/04)
….
« Au Père l'on s'adressera comme Je l'ai prescrit;
on fera de même Mémoire de Mon Sacrifice;
Mais d'autres manières aussi, que tu prescriras et que Je scellerai, tu feras
converser Mes Assemblées avec Moi, et avec la femme élevée au-dessus de l'Orient, qui M'a enfanté,» (33/12-13)

D'un coté nous avons le Père a qui on s'adressera comme prescrit et de l'autre « Moi » que l’on identifie davantage comme le Christ, qu'on fera converser avec les Assemblées ainsi qu'avec la femme qui l'a enfanté et qui a été distinguée entre toute par le Père et élevée au-dessus de l'Orient.

Plus loin encore, à la veillé 9, on se rend bien compte que c'est Jésus qui évoque la façon dont le Père l'a engendré spirituellement avec Marie.

« Et n'est-ce pas l'Une d'entre elles
Qui a prêté Ses Entrailles,
Qui en a fait abandon au Père,
Qui Les a remplies de Sa Puissance,
pour que le Fils Y germe en Homme ? » (Veillée 34)


Et le jour où on proclame la résurrection du fils, au nom de ce fils (qui est donc distinct) on peut faire une demande au Père.(10/Cool


d* Jésus-Christ évoque son Sacrifice

A la Veillée 3, verset 6 : Jésus-Christ évoque sa Croix
« ...tous, princes ou rebelles, proclamant Mon Nom
tous élevant ma Croix comme un bâton de commandement ...»

La Croix fait référence à Jésus.
Plus loin, Dieu demande à ce que l'on ne trace plus sa croix sur l'eau du baptême, car on en fait un usage superstitieux. Mais il ne dit pas que la croix est un signe superstitieux. Il dit bien ma croix, donc il la revendique.

« L'eau du baptêmes sur quoi tu traces Ma Croix,
que tu verses sur la tête et le dos,
ne contient aucune puissance.
C'est l'eau dont baptisait Jean. »

Veillée 8, Le Christ évoque son Corps et son Sang, ses Plaies et la Mémoire de son Sacrifice pour lequel il emploie une image qui renvoie vraiment à lui : « encorné sur le bois »
« Personne que Moi ne donne Mon Corps et Mon Sang.
Plus personne ne fera seul Mémoire de Mon Sacrifice...
.....
ils m'ont encorné sur le bois. »

Je ne cite pas sur les innombrables autres allusions aux Corps transpercé, au Sang versé des Plaies.
L'ensemble de ces allusions nous projette sans aucun doute, dans des épisodes de la vie de Jésus

"... faire Mémoire de Mon Sacrifice
Je n'ai pas laissé d'autre observance à mes Témoins"
Évangile d'Arès A 8/9


Mes Témoins ? On peut penser qu'il s'agit des apôtres....


e*Jésus-Christ évoque son triomphe, sa résurrection

Veillée 10 Le Christ toujours, dit qu'il n'a jamais parlé d'autel (allusion à l'autel de la Messe chrétienne). Il y substitue le rituel de la Mémoire du sacrifice qui devra se faire sur une table, dite table du Mémorial avec au dessus un tabernacle qui suivant qu'il sera ouvert ou fermé symbolisera sa passion, le Sacrifice fait pour assumer sa mission le conduisant finalement à la mort, ou symbolisera, au contraire la Victoire, le triomphe que représente sa résurrection.
« Pour que les pécheurs soient consolés
A la vue de ma Victoire. »

Plus loin, l'allusion aux femmes disciples de Jésus est évidente :
« ne furent-elles pas seules à résister au Tentateur,
à rendre Témoignage de Ma Résurrection ? »

Et encore, veillée 10 :
« Ce jour-là, l'Assemblée célébrera MON TRIOMPHE ,
Mes Œuvres Prodigieuses
en Hymnes et en Cris de Liesse.
Elle proclamera MA RÉSURRECTION
et le Baptême des pécheurs dans Mon Eau Sainte .
Ce jour là ,
Ce qui sera demandé dans la foi
vous sera accordé du Père en Mon Nom »

Tout indique que quand Jésus parle de sacrifice et de résurrection, il s'agit d'abord de son sacrifice à lui et de sa propre résurrection. Quand il parle de victoire, de triomphe, c'est du triomphe sur la mort que représente sa résurrection suivi de son ascension qu'il évoque. Et ce jour là (le jour d'évocation de sa résurrection) ce qui sera demandé dans la foi, sera accordé du Père en son Nom (Mon Nom : celui de Jésus-Christ)
Il me semble que l’ambiguïté n’est pas possible puisque Le Christ qui évoque sa Résurrection quelques lignes avant, précise que ce que l’on demandera au Père, de sa part, le jour de la célébration de cette Victoire sera accordé par le Père en son nom à lui, Jésus-Christ.
Cette dernière phrase n'aurait aucun sens si c'est le Père qui parle :
elle aurait alors cette allure : Ce qui sera demandé le jour de la proclamation de la Résurrection (laquelle ?) vous sera accordé du Père au nom du Père.
En mon Nom ne peut pas désigner une autre personne que le Christ.

Conclusion
Tout dans l'Evangile d'Arès fait allusion à la vie de Jésus : son sang versé, le sacrifice de sa vie pour mener à bien sa mission, pour l'assumer jusqu'au bout et enfin son triomphe sur la mort qu'on appelle aussi résurrection.
Cependant, nous verrons plus loin, que la fusion du Père et du Fils est aussi une Victoire de l’amour réalisé du Père et du Fils.


Dernière édition par pat le Mer 30 Mar 2011 - 14:36, édité 1 fois

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  Invité le Ven 28 Jan 2011 - 21:42

Il parle de ses disciples, de sa mère, de son Père céleste, de son sacrifice et de sa résurrection, de sa victoire sur la mort.
On pourrait toujours soutenir la thèse que Dieu (le Père) a mémoire de tout cela ... mais la formulation des versets renvoie bien ("évoque" comme tu dis) à ces temps en Palestine, à cette "réalité historique".

Je ne pense pas (point de vue personnel) que l'on puisse lire les évangiles sous le même regard que cet évangile d'Arès, pour au moins deux raisons, qui sont que les premiers sont des écrits qui rapportent les paroles de Jésus, alors que dans celui d'Arès Jésus lui-même parle. La perspective est nécessairement différente.
D'autre part, s'il vient à l'évidence du croyant que le Verbe s'exprimait par Jésus à cette époque, par des paraboles, ou par le sermon sur la montagne, ... il est d'autres endroits où c'est bien l'homme Jésus qui s'adressait aux gens qu'il rencontrait comme à ses proches.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  pat le Sam 29 Jan 2011 - 12:58

Njama a dit :
D'autre part, s'il vient à l'évidence du croyant que le Verbe s'exprimait par Jésus à cette époque, par des paraboles, ou par le sermon sur la montagne, ... il est d'autres endroits où c'est bien l'homme Jésus qui s'adressait aux gens qu'il rencontrait comme à ses proches.

Oui, et on voit bien là la complexité du prophétisme.
Lorsque Elie après une joute hollywoodienne avec les prophètes de Baal, finit par faire en sorte que son sacrifice (un boeuf immolé), se consume et qu'il prouve ainsi que Yahvé est le vrai Dieu, fait-il acte prophétique en égorgeant tous les prêtres de Baal ?
Lorsque Mouhamad passe d'une guerre de défense à une guerre de conquête ou lorsque simplement il légifère fait-il acte de prophétisme ?
Un prophète est avant tout un humain qu'un signe du ciel désigne pour accomplir une tache spécifique. Tache qu'il assume tant bien que mal, parfois avec difficultés. Ce n'est pas un surhomme et dans le meilleur des cas, il assume sa mission avec bonheur, mais toujours avec les limites de personnalité, de caractère et de culture qui le caractérisent.
C'était vrai aussi pour Jésus, sauf que pour lui, nous avons la conviction que même s'il n'a pas réussi complètement sa mission, cela ne l'a pas empêché d'être fondu dans le divin, ainsi qu'il en est, de la vocation de tout Homme qui le veut.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  Invité le Dim 30 Jan 2011 - 23:15

pat a écrit:

Incontestablement, le Christ parle de cet homme Jésus qui vivait et qui a souffert en Palestine, il y a deux mille ans. Il évoque son Père, le Père de tous les Hommes, ainsi qu'il le faisait pendant sa vie terrestre.

Tout dans l'Evangile d'Arès fait allusion à la vie de Jésus ...

Comme je le faisais remarquer dans la section a) de ce développement de pensées : "Dieu le Père parle par la bouche de Jésus et Jésus n'est alors qu'un rapporteur, qu'un messager", comme pour ce site catholiquedu.free.fr *, "Le Père" est une expression propre aux seuls évangiles, propre à Jésus, non sans rapport par évidence à ce que l'homme (adamah = être humain) fût engendré de Dieu, donc "Père" de l'humanité !
L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.
Genèse 2/7

"la prière des pécheurs comme Je l’ai livré à Mes Témoins mais qu’ils n’ont pas pu livrer au monde :"
Évangile d'Arès A 12/04
PÈRE DE L’UNIVERS,
TOI SEUL ES SAINT. QUE RÈGNE SUR NOUS TA SAINTETÉ POUR QUE NOUS FASSIONS TA VOLONTÉ, POUR QUE NOUS RECEVIONS NOTRE NOURRITURE, POUR QUE NOUS PUISSIONS PARDONNER ET RECEVOIR PARDON, POUR QUE NOUS RÉSISTIONS AUX TENTATIONS ET QUE SOIT ABATTU LE MALIN, POUR QUE RÈGNENT A JAMAIS SUR NOUS TA SAINTETÉ, TA PUISSANCE ET TA LUMIÈRE.

Si comme tu le dis Pat, il n'est pas qualifié de "fils d'Adam"
----A l'autre extrémité, un second fils : Jésus qui n'est pas qualifié de fils d'Adam, qui a rompu avec l'orgueil et le pouvoir et qui à ce titre a mérité avec sa mère d'être soustrait à toute ascendance. Ainsi Dieu pour bien marquer qu'il s'agit de deux humanités différentes, en qualité, le place en dehors de l'héritage d'Adam.
il n'en demeure pas moins, qu'en appelant Dieu "Son Père", il "ancre" sa filiation dans ce temps "Primordial".

Et par là même, son témoignage de "palestinien" qu'il était, déborde complétement d'une vue assez empirique d'un monothéisme né d'Abraham, ou de Moïse ... qui ne tient pas la route deux secondes si l'on veut accorder un peu de bienveillance à ce que Noé fût un prophète, ce que s'accordent à dire juifs (hébreu : נֹחַ nōa'h : repos ou consolation) , chrétiens, musulmans ("Nûh" Noé Sourate 71).

"Père" est certainement cette expression qui nous renvoie à notre origine la plus "Essentielle" et la plus "cosmogonique".


* http://catholiquedu.free.fr/cultes/ISLAM/99.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PÈRE DE L’UNIVERS

Message  Invité le Lun 31 Jan 2011 - 0:04

sur le PÈRE DE L’UNIVERS, je voudrais ajouter cette note personnelle sur cette prière, de ne pas trop accorder d'importance "à la lettre".

Parmi les traductions du Notre Père chrétien, telles que véhiculées par l'histoire, nous trouvons différentes formulations à travers le temps, du genre:

Notre Père Céleste
Notre Père Qui es aux cieux
Notre Père, Qui es és cieux
(ancienne version en Gallica 1669)
Père!

l'idée (à mon sens) était assez clairement exprimée, elle en reste très proche, quand bien même l'expression littérale plus précise "Père de l'univers" n'y figure pas. N'en faisons pas un petite pomme de discorde, les traducteurs ont fait ce qu'ils pouvaient pour rendre le sens antique dans nos idiomes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  Invité le Lun 31 Jan 2011 - 15:11

pour reprendre le titre du sujet "L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche et évoque son histoire", à Arès c'est bien ce "Jésus_Christ" (fait un dieu) qui parle, mais cette prière PÈRE DE L’UNIVERS est celle de l'homme Jésus.

Cela n'aurait absolument aucun sens qu'elle soit du Père !

Voir le sujet: Les sources juives du Notre Père

tous les éléments du Notre Père se retrouvent dans les prières juives

http://vie-spirituelle.all-up.com/t744-les-sources-juives-du-notre-pere


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  Invité le Lun 31 Jan 2011 - 18:18

Njama, il y a un message pour toi dans ta boite.

Je vais bientôt m'atteler comme tu me l'a suggéré à ces discussions sur le Christ "L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche et évoque son histoire" et autres questions.
C'est trés difficile pour moi ces questions, je ne vous promet rien. Laughing

victor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  Invité le Mer 2 Fév 2011 - 11:04

cette prière PÈRE DE L’UNIVERS est celle de l'homme Jésus.

Cela n'aurait absolument aucun sens qu'elle soit du Père !
Comment cela pourrait-il avoir du sens, puisque ce "Père de l'Univers" dans sa première phrase est une louange strictement monothéiste ... dont le "TOI" affirme bien la direction, celle de la parole de l'homme adressée à Dieu.

PÈRE DE L’UNIVERS,
TOI SEUL ES SAINT.

Ce qui nous embrouille un peu à mon idée, c'est que ce temps "palestinien" (historique) vient se mêler à ce temps "contemporain" de 74 à Arès. Pour sortir de la contradiction ou du paradoxe, on peut penser que Jésus_Christ [fait (un) Dieu] n'est plus "dans le temps", il est "hors du temps" (l'éternité pouvant être vue comme un continuum de présent) ... et donc que ces paroles (d'un autre temps pour nous) dîtes hier et redites aujourd'hui, n'ont en rien perdu une seule once de leurs valeurs.

Rien ne venait signifier dans les Évangiles (de la Bible) qu'il s'agissait d'une Observance. Voir le Sujet: Le Notre Père, Observance ? pas Observance ? concernant l'ambiguïté entre les écrits de Matthieu et celui de Luc
... définir une Observance ... vient ici s'opposer à l'invitation de faire, au respect du libre-arbitre d'observer ou non le conseil reçu.

Une prière peut-elle "par nature" être une Observance ?
Ici dans ces récits des évangélistes qui concernent le Notre Père, la narration de Matthieu (ou sa traduction ?) tend à faire comprendre qu'il s'agirait d'une Observance : Voici donc comment vous devez prier ...

Alors que chez Luc, la question ne se pose même pas qu'elle pourrait l'être [une Observance], elle exclut même cette façon de voir: Il leur dit: Quand vous priez, dites ...
[...]
http://vie-spirituelle.all-up.com/t748-le-notre-pere-observance-pas-observance
L'évangile d'Arès ne semble pas aller dans le sens de l'Observance (genre commandement ou édit divin), puisque cela reste une "prescription" ("comme je le prescris" (12/05) "car le pécheur doit bien à son salut l'instant d'une prière...", ce qui n'invalide aucunement toute autre prière.
Cette prescription me semble avoir plus de portée venant de l'homme Jésus lui-même, connaissant comme tu le dis Pat, son triomphe, sa résurrection ...

Tout cela me conduit à penser que c'est l'homme qui parle dans "ces versets" ...
Si l'homme (Jésus) était, il est toujours ... on peut bien imaginer que cette conscience bien humaine a subsisté en lui, quand bien même il est et demeure dans Celle "éclatante" depuis son temps nazaréen.

L'évangile d'Arès semble apporter un juste équilibre entre le texte de Luc, simple invitation, et l'excès du texte de Matthieu à ce qu'il me semble je précise.

Il ne faut pas vouloir faire de Jésus le visage humain de Dieu, sinon on retombe dans les questions du Concile de Nicée ou celle d'anthropomorphiser Dieu.
"PÈRE" oui ! mais PÈRE DE L’UNIVERS, univers dans lequel l'homme a une place et une vocation très particulière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  pat le Mer 2 Fév 2011 - 12:06

Il ne faut pas vouloir faire de Jésus le visage humain de Dieu, sinon on retombe dans les questions du Concile de Nicée ou celle d'anthropomorphiser Dieu.

Non pour échapper à ce risque, il faut juste "spiritualiser" l'Homme.
Alors Jésus peut être vu comme le visage humain de Dieu, comme tout être humain peut être vu comme le visage de Dieu.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: b- L'individualité Jésus-Christ parle par sa propre bouche e

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum