Spiritualités

a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  pat le Ven 18 Fév 2011 - 10:48

a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Le Père nous dit d'emblée, à la veillée 2, qu'il parle par la bouche de Jésus et aussitôt après, le Père utilise l'image du Miroir pour qualifier ses rapports avec le Christ.
Un Christ désigné par le Père comme son deuxième fils, né homme, mais fondu à lui sans retour, comme on fond un alliage d'or et d'argent, formant un miroir si éblouissant que les anges et les élus ne pourraient le voir, si Dieu ne le ternissait pas par son souffle. Cette superbe image qui n'offre aucun doute possible, place Jésus définitivement parmi les Hommes ayant réalisé pleinement leur nature divine.

C'est donc ce Miroir plus « éblouissant que mille soleils », cet alliage, cette fusion entre l'humain et le divin qui parle dans l'évangile d'Arès sous la forme, tantôt du Père, tantôt du Fils dans une unité représentée par l'image du Miroir.

Jésus par la bouche duquel Dieu parle, n'est plus tout à fait le prophète qui parcourait la Palestine, il y a deux mille ans. Il est devenu Dieu « à cause de ses exploits pour mettre ses pas dans Mes Pas » (veillée 2-12)
Le Messager qui s'exprime au Nom du Père et qui n'a pas perdu sa personnalité, n'en est pas moins rattaché intimement au Père.
Il ne faut donc plus s'étonner que la Parole livrée par Jésus ne soit pas celle d'un simple Messager mais celle d'un humain fondu en Dieu. Dès lors la Parole divine s'étaye de nombreux faits qui relèvent de la vie propre de Jésus.



pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Ven 18 Fév 2011 - 12:36

comme on fond un alliage d'or et d'argent,
"comme l’argent s’allie à l’or, ..." (2/14)

Je voudrais apporter quelques précisions qui j'espère donneront du "relief" à cet "alliage" (s'allier) argent-or, ainsi qu'à ce verset.

On lui donne deux noms, le premier assez contemporain est "or blanc", le second plus antique "electrum".
Le premier s'obtient par fusion thermique de l'or et de l'argent.

L'electrum est un métal historique, car il est un des seuls alliages existant à l'état natif, dans la nature, et le premier alliage à avoir été utilisé par l'homme qui le considérait comme un métal pur.
Les proportions d'or et d'argent varient selon les endroits.

La présence de fortes concentrations d'électrum dans le fleuve Pactole (en Asie Mineure) a fait la fortune de nombreux rois là-bas : Midas, Crésus, Salomon, ... d'où l'expression "décrocher le Pactole" !
mais on en trouve bien ailleurs comme en Bretagne Wink (avis aux chercheurs d'or) > Le "trésor de Laniscat", 545 pièces d'électrum qui dateraient du IV ou IIIe siècle avant JC

formant un miroir si éblouissant ...
Il a eu différents usages, il a servi à fabriquer la monnaie (vers le VII° av JC), à faire des bijoux, de nombreux objets, dont des miroirs ...
On lui conférait des vertus magiques en alchimie, de plus son éclat argenté lui donne une brillance surnaturelle.
Dans cet alliage, il est difficile de distinguer l'argent de l'or, bien que l'on devine la présence de l'un comme de l'autre. Ainsi, dans l'Evangile d'Arès le Verbe de Dieu, s'entremêle et alterne parfaitement au Verbe de Jésus (fait "un" Dieu) ...


... si éblouissant que les anges et les élus ne pourraient le voir, si Dieu ne le ternissait pas par son souffle.

"Je vis encore comme de l'airain poli, comme du feu, au dedans duquel était cet homme, et qui rayonnait tout autour; depuis la forme de ses reins jusqu'en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu'en bas, je vis comme du feu, et comme une lumière éclatante, dont il était environné. "
Ézéchiel 1/27

" Je regardai, et voici, c'était une figure ayant l'aspect d'un homme; depuis ses reins en bas, c'était du feu, et depuis ses reins en haut, c'était quelque chose d'éclatant, comme de l'airain poli.
Il étendit une forme de main, et me saisit par les cheveux de la tête. L'esprit m'enleva entre la terre et le ciel, et me transporta, dans des visions divines, à Jérusalem, à l'entrée de la porte intérieure, du côté du septentrion, où était l'idole de la jalousie, qui excite la jalousie de l'Éternel.
Et voici, la gloire du Dieu d'Israël était là, telle que je l'avais vue en vision dans la vallée."
Ézéchiel 8/2 -4

L'ordre des mots me paraît important !
L'argent est un métal moins noble, il s'oxyde contrairement à l'or.
"comme l'argent s'allie à l'or", ne peut être équivalent à "comme l'or s'allie à l'argent".
Si l'argent (symbolisant l'homme ?) s'allie à l'or (symbolisant Dieu ?) ... c'est à lui, l'homme de chercher à s'allier (alliance) à Dieu ... comme c'est Dieu qui fait fusionner "en le fondant en Moi" ... "sans retour" de façon irréversible, comme pour l'electrum qu'il faudrait fondre pour dissocier or et argent
c'est leur faiblesse qui leur fait refuser l'Alliance de l'Aigle. (23/2).

"en le fondant en Moi" (2/13)

"Ô énergie de mon Seigneur, Force irrésistible et vivante, parce que, de nous deux, Vous êtes le plus fort infiniment, c'est à Vous que revient le rôle de me brûler dans l'union qui doit nous fondre ensemble."
Teilhard de Ch., Milieu divin, 1955, p. 96.
"fondre" ne fait pas forcément référence à de la chaleur, même si dans le contexte d'alliage de métaux, c'est l'image qui viendrait à l'esprit.
"fondre" dont les sens sont multiples (voir ICI), signifie davantage et de manière générale, un changement d'état, la disparition d'un ancien pour un nouveau ...

La glace fond, le sucre dans mon café aussi, et je fonds parfois littéralement en larmes Sad

liens pour plus de détails sur l'électrum:
http://electrum.fr/
http://www.sacra-moneta.com/Mots-generaux-Techniques-de-fabrication/L-electrum-ou-or-pale-monnaye-dans-l-antiquite.html


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Sam 19 Fév 2011 - 15:41

pat a écrit:
Jésus
[par la bouche duquel Dieu parle,] n'est plus tout à fait le prophète qui parcourait la Palestine, il y a deux mille ans.


Je dirais même de façon plus affirmative, " il n'est plus le prophète qui parcourait la Palestine".
Son messianisme est historique, il a deux mille ans et appartient à un contexte, celui de la Palestine. De la même façon, celui d'Abraham, de Moïse ou de Mahomet, tous prophètes, sont également historiques.
L'analogie doit nous éclairer pour ne pas exagérer le rôle de l'un ou de l'autre. Ce n'est pas pour rien (j'imagine) que cet inventaire des prophètes est rappelé dès la Veillée 2.
Oui nous pouvons discuter du cas singulier et tout à fait extra-ordinaire de l'homme Jésus mais sans perdre de vue dans la lecture de l'évangile d'Arès cette perspective tracée en préliminaire, tout en tenant compte qu'il est celui qui s'est manifesté à Arès ce qui donne à ce premier Message de 1974 une signification toute particulière, toute "personnelle" qui s'inscrirait dans la continuité de son prophétisme et qu'il ne faudrait pas dissoudre à mon idée dans une Universalité ...

Que les effets de ces prophétismes se poursuivent encore aujourd'hui est tout autre chose que la réalité d'un "prophète" (homme) qui côtoie au quotidien la condition humaine d'une société bien précise.

Je ne crois pas qu'il y ait de risque de l'affirmer, car le Jésus de la chrétienté n'est pas plus celui de cette réalité historique de Palestine.

Nous devons tenir compte de ce "Il est devenu Dieu ..." sauf à faire un total anachronisme ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Sam 19 Fév 2011 - 18:04

bonjour Njama, bonjour Pat, bonjour tout le monde Laughing

C'est interressant ce que vous ne craignez pas d'affirmer!
on manque un peu de recul pour réfléchir là dessus.

C'est dommage que nous ne soyons pas plus nombreux içi pour dialoguer.
Il y avait un texte sur le blog du frere michel qui parlait Du silence des Médias ... et je comprend la solitude de Michel mais je regrette aussi (ce n'est pas ironique ) du silence des intellectuels concernant cette Révelation d'Arès ...

Victor

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  pat le Dim 20 Fév 2011 - 22:21

Bonsoir Victor,
C'est interressant ce que vous ne craignez pas d'affirmer!
C'est dommage que nous donnions ou que je donne l'impression d'affirmer quelque chose. Mais en même temps je me rends compte que c'est inévitable.
Aussi pour dissiper tout malentendu, je tiens à repréciser que tous mes propos concernant le Message arésien ne sont que des impressions personnelles n'ayant aucune autorité.
Cette Parole est appelée à murir en chacun de nous et c'est de ce murissement que je témoigne ici, car je crois beaucoup que c'est l'ensemble de ces murissements qui donnera la plénitude de ce texte si riche et si complexe.

J'essaie de rester au plus près du texte et partant de ce texte, j'échange avec d'autres une façon de le voir.


pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Dim 20 Fév 2011 - 23:15

pat a écrit:
C'est dommage que nous donnions ou que je donne l'impression d'affirmer quelque chose. Mais en même temps je me rends compte que c'est inévitable.
Aussi pour dissiper tout malentendu, je tiens à repréciser que tous mes propos concernant le Message arésien ne sont que des impressions personnelles n'ayant aucune autorité.

J'essaie de rester au plus près du texte et partant de ce texte, j'échange avec d'autres une façon de le voir.

Je co-signe totalement.

Mon dernier propos un peu affirmatif t'a peut-être troublé Victor (?), mais il ne porte que sur un point très particulier et précis qui me semble relever du simple bon sens, ou comme on dit, "depuis [Jésus] ... de l'eau a coulé sous le pont" !
D'ailleurs l'apparence du Jésus apparu en 1974 à Arès décrit dans le préliminaire de l'évangile éponyme (page 22 Édition 89) ne peut pas être celle perçue par ses congénères historiques lorsqu'il se baladait dans les cantons de Palestine.

Si tu me lis bien, je ne suis pas avare de "Il me semble", ou "à ce qu'il me paraît" ou encore "à mon idée" ... souvent soulignés.
Maintenant je ne prends pas les lecteurs pour des débiles ... chacun a un cerveau pour réfléchir, et comme dit Pat:
Cette Parole est appelée à murir en chacun de nous et c'est de ce murissement que je témoigne ici, car je crois beaucoup que c'est l'ensemble de ces murissements qui donnera la plénitude de ce texte si riche et si complexe.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Lun 21 Fév 2011 - 0:23

C'est donc ce Miroir plus « éblouissant que mille soleils », cet alliage, cette fusion entre l'humain et le divin qui parle dans l'évangile d'Arès sous la forme, tantôt du Père, tantôt du Fils dans une unité représentée par l'image du Miroir.
C'est la divinité de l'Homme révélée qui représente Dieu. Physiquement d'où Image de Dieu, si l'Homme se regarde dans un miroir il voit sur son visage resplendir la beauté de Dieu d'où image de Dieu.
La divinité doit rayonner en nous. Elle est là et demander à transparaître.
Happés par les idées du monde, ne sachant faire silence en nous, nous n'entendons plus cette divinité ou Christ en nous.
L'idée de divinité, (être divin, christ en nous), l’idée d’universalité, été remplacée par des idées et des opinions personnelles. La dévotion des saints s'est adressée à la personnalité des prophètes et des saints, sans reconnaître (ou en l'ayant oublié) que cette divinité, cette universalité, existe en chacun de nous.
Beaucoup louent et glorifient les maîtres et les saints, leur attribuant des pouvoirs, c’est terrible, plutôt que de reconnaître que ce pouvoir nous est donné à tous. On le voit dans toutes les religions et celles-ci ont entretenu – très souvent sciemment – cette erreur.

Jésus est venu nous rappeler cette vérité à Arès : nous sommes comme lui, pouvons devenir des Christ, et ainsi nous fondre en Dieu. De même il l'avait affirmé également aux gens qu'il côtoyaient outre ses disciples "Moi et le Père nous sommes Un" (nous-mêmes sommes Un avec Dieu) ou « Ce que je fais vous pouvez le faire aussi et vous ferez de plus grandes œuvres encore ».

En mettant au premier plan notre divinité qui est là en nous et attend qu'on l'éveille, nous deviendront comme Jésus et Dieu pourra ainsi s'adresser au monde par nous-mêmes comme Il l'a fait avec Jésus à Arès et comme Il le fait parfois à travers les enfants.
C'est en cela que nous serons de nouveau des dieux, c'est à dire EN TANT QUE DIEU.

Donc IMAGE
1 : Représentation d'une personne ou d'une chose grâce aux beaux-arts : peinture, sculpture, photographie... [Beaux-arts].
2 : Ce que renvoie le miroir. Synonyme miroir.
3 : Représentation mentale que l'on se fait de quelque chose ou de quelqu'un. Synonyme idée.


et RESSEMBLANCE
Fait de ressembler à quelqu'un ou quelque chose. Synonyme similitude

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Lun 21 Fév 2011 - 1:17

Tu me donnes l'occasion Assunta de te répondre en restant en relation directe avec le >> Sujet: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir
Car c'est ici que la révélation d'Arès vient se frotter contre la tradition ...
Assunta a écrit:
De même il l'avait affirmé également aux gens qu'il côtoyaient outre ses disciples "Moi et le Père nous sommes Un" (nous-mêmes sommes Un avec Dieu) ou « Ce que je fais vous pouvez le faire aussi et vous ferez de plus grandes œuvres encore ».
C'est l'évangile de Jean qui dit cela:
Moi et le Père nous sommes un.
Jean 10/30

Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.
Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.
Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe! Celui qui m'a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?
Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les œuvres.
Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces œuvres.
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père;
et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.
Si vous m'aimez, gardez mes commandements.
Jean 14/6 à 15
L'essentiel de la christologie chrétienne s'appuie là-dessus !

Mais rien n'affirme que ce Jean soit l'apôtre.
L’identification de l’auteur du quatrième évangile fait problème. La plus ancienne tradition chrétienne l’attribuait à Iohanân bèn Zabdi, devenu en français Jean, fils de Zébédée, qui l’aurait écrit dans sa vieillesse à Éphèse. Mais à partir du XIXe siècle, même dans l’Église, des exégètes élèvent des doutes: le véritable auteur serait un certain Jean le Presbytre ou, pour d’autres, tout simplement un inconnu.
Introduction traduction de l'évangile par André chouraqui


http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vangile_selon_Jean

C'est l'écrit d'un charismatique, ou d'un mystique qui fait état d'une vision plus interiorisée du message chrétien, et dont la composition est très différente des autres évangiles dits "synoptiques"

Les évangiles comptent 44 paraboles. Elles sont toutes contenues dans les évangiles synoptiques (Matthieu, Luc, Marc). L'évangile selon Jean ne comporte aucune parabole.

Mais c’est dans Jean qu’on trouve la doctrine trinitaire la plus élaborée, à tel point qu’on a pu qualifier Jean de « théologien ».

« Au commencement était la Parole et la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. » (Jn 11). « Tout fut par lui et sans lui rien ne fut. » (Jn 13). « Et la Parole s’est faite chair. » (Jn 114). « Nul n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. » (Jn 118). « Je suis la lumière du monde. » (Jn 812). « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. » (Jn 858 ; cf. Ex 314). « Moi et le Père nous sommes un. » (Jn 1030). Et encore : « Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera. Tout ce que le Père a est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera. » (Jn 1613-15)..


http://fr.wikipedia.org/wiki/Trinit%C3%A9_chr%C3%A9tienne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Lun 21 Fév 2011 - 2:09

Merci de clarifier les choses. Il me semble que ce qu'on fait les prophètes, nous devons aussi l'accomplir. Donc il est possible que ce qu'a fait Jésus nous en soyons capables aussi, sinon où serait notre image et ressemblance avec Dieu. Le pouvoir que l'humain a en lui tous les humains l'ont. La capacité de jésus d'être ce qu'il a été, c'est notre capacité aussi, non ?
Jean peut être interprète mais il ne se trompe pas automatiquement.
Jésus nous a montré la voie. Nous pouvons le suivre et même guérir aussi même si ce n'est pas de façon spectaculaire comme lui l'a fait, mais qui dit que nous n'en serions pas capable ?
Tout ce que Jésus nous a dit (hier et à Arès) est valable pour nous tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Lun 21 Fév 2011 - 14:47

Il est devenu Dieu « à cause de ses exploits pour mettre ses pas dans Mes Pas » (veillée 2-12)

Cette phrase par elle-même révèle bien un état transitoire (historique), non ? celui de sa vie terrestre, celui de la condition humaine de fils d'Adam à l'Est d'Eden ?

J'ai l'impression que l'interprétation chrétienne (ou l'image laissée au fil des siècles) s'est "focalisée" sur sa résurrection qui ne pouvait venir que du Père
"car tu n’as pas pouvoir de te ressusciter" (29/05)
"Ma Puissance Se souviendra de la plus infime esquille au fond des abîmes, de la cendre portée au loin par l’ouragan, et les ressuscitera en Mon Jour." (33/29)

"Fascinés" (y-a de quoi !) par ce Mystère (eschatologique) laissé à quelques témoins (apparition aux femmes, aux apôtres, aux deux disciples du village nommé Emmaüs (Luc 24/13) ...) qui dépasse l'entendement humain, ses enseignements (moyens de parvenir à ... ) n'ont-ils pas été en grande partie délaissés au profit d'un culte voué à cette "épiphanie" ?

Finalement "l'instituteur" aurait tant ébloui, passionné, ravi ... que l'intérêt spirituel se serait déplacé de ses enseignements à l'ineffable charisme de sa personne ... devenu « Miroir » du Père, Fils

En ce qui me concerne, je n'arrive pas à comprendre un Jésus_le_nazaréen "déjà" Fils de Dieu ... ou alors les dés étaient pipés d'avance pour m'exprimer simplement.
Par chaque prophète, Dieu apporte une Aide à l'homme, un "coup de pouce" Rolling Eyes si je puis dire, celle d'un Père attentif, généreux, Miséricordieux, ... toujours circonstancié, contextuel, ... pour le remettre dans la bonne direction ... c'est ainsi que je vois les choses, et c'est cette base, "grille de lecture" simpliste peut-être (?) qui me permet de donner du sens à chaque tradition, à chaque élan prophétique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Lun 21 Fév 2011 - 16:38

Bonjour à tous,

Tous ces sujets sur Jésus se recoupent y compris le sujet que j'ai commençé : "Qui est Jésus pour le Judaïsme ?"


Il me semble que ce qu'on fait les prophètes, nous devons aussi l'accomplir. Donc il est possible que ce qu'a fait Jésus nous en soyons capables aussi, sinon où serait notre image et ressemblance avec Dieu. Le pouvoir que l'humain a en lui tous les humains l'ont. La capacité de jésus d'être ce qu'il a été, c'est notre capacité aussi, non ?

Nous sommes comme lui, pouvons devenir des Christ, et ainsi nous fondre en Dieu.
Assunta


Non, je ne comprends pas Assunta ce besoin que vous avez tous les P.A. et ex-P.A de vouloir devenir Christ ou Prophétes .... ....... Dieu.
Et d'affirmer que si Jésus l'a fait nous pouvons aussi le faire Laughing
Cela est propre aux P.A.
Et puis d'abord qu'appelles tu nous fondre en Dieu ? devenir un Christ est une une chose, nous fondre en Dieu est une expression plus atténuée.

Aussi pour dissiper tout malentendu, je tiens à repréciser que tous mes propos concernant le Message arésien ne sont que des impressions personnelles ...Pat

Moi aussi mais j'y reviendrai.



Victor





Dernière édition par Victor le Lun 21 Fév 2011 - 17:05, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Lun 21 Fév 2011 - 17:02

En ce qui me concerne, je n'arrive pas à comprendre un Jésus_le_nazaréen "déjà" Fils de Dieu ... ou alors les dés étaient pipés d'avance pour m'exprimer simplement.
Par chaque prophète, Dieu apporte une Aide à l'homme, un "coup de pouce" si je puis dire, celle d'un Père attentif, généreux, Miséricordieux, ... toujours circonstancié, contextuel, ... pour le remettre dans la bonne direction ... c'est ainsi que je vois les choses, et c'est cette base, "grille de lecture" simpliste peut-être (?) qui me permet de donner du sens à chaque tradition, à chaque élan prophétique. Njama

je ne peux pas suivre Njama, rentrer dans les arcanes difficiles des questions sur le Christ.
Mais il me semble que jésus était prédestiné.

victor


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Lun 21 Fév 2011 - 17:20

Victor a écrit:
Tous ces sujets sur Jésus se recoupent y compris le sujet que j'ai commençé : "Qui est Jésus pour le Judaïsme ?"
On attend toujours la suite , mais ce n'est pas ici qu'il faut la mettre steup ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Invité le Lun 21 Fév 2011 - 18:28

Victor a écrit:je ne peux pas suivre Njama, rentrer dans les arcanes difficiles des questions sur le Christ.
Mais il me semble que jésus était prédestiné.
Ce fil de discussion ne traite pas de ces "arcanes" du Christ comme tu dis.
l’homme Jésus n’est pas Dieu ; c’est le Christ Qui est Dieu, c’est Moi né de Jésus né de Marie. (32/02)
Je voulais dire que quelque soit le prophète Abraham, Moïse, Mahomet ou qui tu veux j'essaie d'avoir la même lecture.
Malheureusement je trouve, chaque religion ne s'en tient souvent qu'au sien en glorifiant son "prophète" ...

Merci de prêter davantage attention à la façon dont se déploie la discussion autour de la Chronique de Pat.
Nous en sommes à : l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: a- l'Eternel et le Christ forme un Miroir

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum