Spiritualités

La Franc-maçonnerie et le christianisme sont-ils compatibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Franc-maçonnerie et le christianisme sont-ils compatibles

Message  Invité le Sam 5 Mar 2011 - 23:47

Christianisme et franc-maçonnerie sont-ils compatibles et solubles l’un dans l’autre ?



Vaste question qui fait des encore remous !
Actuellement un Évêque agite le landerneau à Monaco où le catholicisme est religion d’État, et ce n’est pas goût de tout le monde !
La position de l’Église n’est pas très claire sur ce sujet, il faut dire qu’en plus de quelques brochettes de ministres et de magistrats, banquiers, ... un certain nombre de prélats dont des cardinaux faisaient partie de la très sulfureuse Loge P2 ICI


Le rocher monégasque des Grimaldi, terre sismique au demeurant, en est secoué. Mgr Bernard Barsi, archevêque de ce tout petit diocèse, vient de déclarer que l’adhésion à la franc-maçonnerie, quelle que soit l’obédience choisie, était incompatible avec l’appartenance à l’Église catholique."
[...]
Mgr Barsi, ancien vicaire général à Nice de Mgr Jean Bonfils (conservateur intransigeant) rappelle avec fermeté : « L’enseignement constant de l’Église catholique est clair à ce sujet et a été confirmé par une déclaration de la Congrégation de la doctrine de la foi, en date du 26 novembre 1983 ». Ce qui veut dire que « Le jugement négatif de l’Église sur la franc-maçonnerie demeure inchangé, parce que ses principes ont toujours été incompatibles avec la doctrine de l’Église : c’est pourquoi il reste interdit par l’Église de s’y inscrire. » Et l’archevêque, dans la foulée, va plus loin encore : « Les catholiques qui font partie de la franc-maçonnerie sont en état de péché grave et ne peuvent s’approcher de la sainte communion ».

Pour justifier un tel sévérité, Barsi prétend que les principes de l’Église et de la maçonnerie ne sont pas conciliables. Ainsi, pour les frères trois points, « Dieu n’est pas présenté comme un dieu personnel susceptible d’entretenir des relations et une alliance avec les hommes, mais comme le Grand Architecte de l’univers. Considéré comme une référence plus ou moins lointaine, il ne saurait être Père, et l’homme ne pourrait être pour lui un partenaire. Affirmer l’existence de ce personnage n’équivaut pas à professer la foi catholique en un seul Dieu, révélé dans le mystère trinitaire du Père, du Fils et de l’Esprit saint. »

Enfin, il conclut par un contre-sens sur l’initiation maçonnique : « La franc-maçonnerie entretient et cultive la notion de secret, réservant son accès à quelques initiés en désignant tous les autres comme des profanes. Dans la foi catholique, l’Évangile du Salut, proclamé et vécu par le Christ, est offert et accessible à tous. En toute personne humaine, quelle qu’elle soit, est reconnue l’image, et la ressemblance de Dieu ».



Lire l'article complet sur Golias > http://golias-editions.fr/MONACO-L-ARCHEVEQUE-CONTRE-LES

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum