Spiritualités

Bonjour à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonjour à tous

Message  Invité le Lun 14 Mar 2011 - 14:03

Je m'appelle Franck, j'ai 31 ans.
Issu d'une famille pro catholique, je suis devenu athée durant mon adolescence.
Ensuite, j'ai "étudié" beaucoup d'écrits sur la spiritualité et l'ésotérisme, j'en suis devenu agnostique.
Mais, il y a peu, je suis revenu sur la Bible et le Coran avec un regard plus humble, mais je me suis perdu en chemin.
J'erre donc en ce moment, orphelin de religion, mais pas orphelin de Lumière.

La vérité étant que je sens un manque, qui n'est pas forcement lié au sentiment d'être attaché à une communauté quelle qu'elle soit, mais plutôt que tout être humain doit rayonner ce qui est en lui, sous peine de voir cette Lumière le ronger de l'intérieur s'il n'y parvient...
Et, je me suis rendu compte que pour rayonner au mieux, une "place" était nécessaire pour s'épanouir.
Je ne trouve pas cette place qui devrait être mienne, ni le repos, la paix ou la stabilité qui l'accompagne, donc, j'ai beaucoup de mal à rayonner.

Voilà, pour la petite présentation, merci à tous pour ce forum et l'écoute dont vous pourrez faire preuve Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Invité le Lun 14 Mar 2011 - 16:41

Bonjour et bienvenue Frank /Saraphel

N'y a-t-il pas autant de chemins que d'hommes ? Tu te vois un peu égaré, mais malgré tout tu trouves de quoi te sustenter spirituellement, c'est déjà beaucoup.

La vérité étant que je sens un manque, qui n'est pas forcement lié au sentiment d'être attaché à une communauté quelle qu'elle soit, mais plutôt que tout être humain doit rayonner ce qui est en lui, sous peine de voir cette Lumière le ronger de l'intérieur s'il n'y parvient...
Et, je me suis rendu compte que pour rayonner au mieux, une "place" était nécessaire pour s'épanouir.
C'est amusant ce que tu dis, ou plutôt le paradoxe me fait sourire, d'un côté en creux, un "manque", et de l'autre, un "trop plein" , que tu ne sais où poser ou comment le poser ...

Espérons que "cette petite placette" perdue dans la Toile où tu viens d'atterrir te soit paisible et agréable pour le temps que tu voudras y rester.
Au plaisir de te lire.
njama

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Invité le Lun 14 Mar 2011 - 17:13

Bonjour njama,
Il y a effectivement autant de chemins que d'hommes, et de façons d'appréhender le chemin.
Mais, ce qui nous guide est Un, en cela je crois.
Que l'on soit pro matérialistes, athées, scientifiques, ou issue de quelques religions que ce soit, ce qui nous permet d'avancer, c'est l' "inspiration".
Il ne peut y avoir que des conjectures sur l'origine de cette inspiration, mais en arpentant son propre chemin nous en comprenons toujours plus sur la nature.
Là se trouve la magie: comprendre ce qui nous guide, car ça en dit long sur ce que nous sommes, et par là même, ce que nous faisons de ce que nous sommes.

Effectivement, je me sens vide car je ne sais que faire de ce qui m'emplit.
Avoir une place permet de se situer, mais aussi de savoir quoi faire avec ce qui est en nous.
Trouver sa place, c'est aussi poser les bases des choses qui nous feront agir le moment venu.
Un repère dans le temps, dans l'espace, mais aussi, et surtout, relatif aux liens que l'on crée.
Si j'aime à croire qu'on est avant tout ce que l'on fait, il y a une raison profonde à ma perdition spirituelle:
Pas de place, pas de vibration, pas de vibration, pas d'être, et pas d'être pas d'action...

Merci pour cette "petite placette", c'est le mieux que l'on m'est proposé depuis pas mal de temps Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  pat le Lun 14 Mar 2011 - 21:50

Bienvenue Saraphel

...on est avant tout ce que l'on fait,
Oui, je le crois aussi.
pas d'être pas d'action...

Si on est avant tout ce que l'on fait, il est peut-être plus vrai de dire : pas d'action pas d'être ?
Qu'en pensez-vous?

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Invité le Lun 14 Mar 2011 - 22:48

Je pense que je suis d'accord avec cela, même s'il serait orgueilleux de prétendre savoir agir au mieux, tout comme être au mieux.
Si c'est deux domaine sont liés de causalité réciproque, il n'empêche qu'elle sont régis par des règles totalement différentes.
L'être touche à la spiritualité et aspire à la Vérité, l'agir concerne la réalité et toute la dualité qui la compose.
L'expérience, les erreurs plus que les réussites nous, permet de donner réalité à notre vérité intérieure, mais à dire vrai c'est du "tâtonnement" pas de la science absolue...

Aucune règle, si ce n'est la foi (et encore, c'est une autre chose à travailler), nous permet d'agir conformément à ce que l'on est.
Je dirais même que l'on se découvre aussi en fonction de ce que l'on fait.

Pour fonctionner de manière optimale, sans créer de déséquilibre il conviendrait d'avancer dans son être comme on avance en agissant, et là c'est le drame...
Car il faut aussi faire avec ce que la vie nous offre d'opportunités et d'expériences, ainsi que les qualités des liens que nous créons avec notre entourage et qui nous permet de partager au mieux.

Bref, je pense que dans l'absolue, ici-bas, l'agir prendra toujours un sérieux retard sur l'être, ce qui crée fondamentalement une frustration, et un besoin constant de vivre plus profondément le peu de choses qu'il nous est donné d'expérimenté.

A moins bien sûr que l'on parvienne à se satisfaire constamment de ce que la vie nous offre, exercice difficile, et j'avoue ne pas en être encore capable...
Voilà ce que j'en pense Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Invité le Lun 14 Mar 2011 - 23:20

Saraphel a écrit:Je m'appelle Franck, j'ai 31 ans.
Issu d'une famille pro catholique, je suis devenu athée durant mon adolescence.
Ensuite, j'ai "étudié" beaucoup d'écrits sur la spiritualité et l'ésotérisme, j'en suis devenu agnostique.
Mais, il y a peu, je suis revenu sur la Bible et le Coran avec un regard plus humble, mais je me suis perdu en chemin.
J'erre donc en ce moment, orphelin de religion, mais pas orphelin de Lumière.

La vérité étant que je sens un manque, qui n'est pas forcement lié au sentiment d'être attaché à une communauté quelle qu'elle soit, mais plutôt que tout être humain doit rayonner ce qui est en lui, sous peine de voir cette Lumière le ronger de l'intérieur s'il n'y parvient...
Et, je me suis rendu compte que pour rayonner au mieux, une "place" était nécessaire pour s'épanouir.
Je ne trouve pas cette place qui devrait être mienne, ni le repos, la paix ou la stabilité qui l'accompagne, donc, j'ai beaucoup de mal à rayonner.

Voilà, pour la petite présentation, merci à tous pour ce forum et l'écoute dont vous pourrez faire preuve Smile

Bonjour Franck, je te souhaite la bienvenue,
Je m'exprime très peu sur le forum, sur internet en général, mais suis présente et fidèle à ce lieu et te lirai avec une bienveillante attention drunken
Merci pour les premiers partages que tu offres et tous les autres à venir lol!



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  pat le Mar 15 Mar 2011 - 11:48

Je vous remercie de votre intéressante réponse, mais je ne voulais pas vous entrainer dans un débat philosophique. Si j'ai renversé un peu votre formule, c'était plus par jeu que pour définir réellement une vérité.
Mais puisque c'est fait, je vais vous faire une courte réponse.

Vous dites
:L'être touche à la spiritualité et aspire à la Vérité, l'agir concerne la réalité...
Je crois que les individus que nous sommes sont des entités complexes et que notre activité mentale et physique est difficilement scindable.
Notre pensée précède souvent heureusement notre action. Et sans cette action, la pensée serait sans objet et sans efficacité. Et donc la spiritualité que vous évoquez est autant du domaine de l'être que de l'agir. La spiritualité se nourrit de ce que nous réalisons. Notre spiritualité est directement liée avec la fraternité que nous réussissons à faire naitre en nous. Dans l'expression même de ce que je dis, on voit bien que c'est difficile de faire des catégories qui seraient pour l'une du domaine de l'être, pour l'autre du domaine de l'action.
Et je terminerais bien en vous citant :
L'expérience, ... nous permet de donner réalité à notre vérité intérieure, mais à dire vrai c'est du "tâtonnement" ....
Oui notre construction est tâtonnante (n'est ce pas le propre de l'expérience ?) et ce ne sont pas les quelques vérités rationnelles accessibles qui changent fondamentalement notre quête et les résultats de celle-ci.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  navy le Mar 15 Mar 2011 - 13:28

Je m'appelle Franck, j'ai 31 ans.
Issu d'une famille pro catholique, je suis devenu athée durant mon adolescence.
Ensuite, j'ai "étudié" beaucoup d'écrits sur la spiritualité et l'ésotérisme, j'en suis devenu agnostique.
Mais, il y a peu, je suis revenu sur la Bible et le Coran avec un regard plus humble, mais je me suis perdu en chemin.
J'erre donc en ce moment, orphelin de religion, mais pas orphelin de Lumière.

La vérité étant que je sens un manque, qui n'est pas forcement lié au sentiment d'être attaché à une communauté quelle qu'elle soit, mais plutôt que tout être humain doit rayonner ce qui est en lui, sous peine de voir cette Lumière le ronger de l'intérieur s'il n'y parvient...
Et, je me suis rendu compte que pour rayonner au mieux, une "place" était nécessaire pour s'épanouir.
Je ne trouve pas cette place qui devrait être mienne, ni le repos, la paix ou la stabilité qui l'accompagne, donc, j'ai beaucoup de mal à rayonner.

Bienvenu Franck, ta présentation est émouvante.


Navy

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Invité le Mar 15 Mar 2011 - 15:27

Avant toute chose, merci Mauve, navy et tous les autres de votre chaleureux accueil!

Pour pat, tu viens de découvrir un trait de ma personnalité, je ne prends rien à la "légère" et encore moins les "jeux" Smile
Je suis de ceux qui ont passé leur vie (quasiment) à se justifier de tout, autant par volonté propre d'être claire dans ce que je faisais (ou disait), mais aussi parce que j'ai rencontré beaucoup de gens qui n'ayant pas suffisamment confiance en eux (leur ressenti) me poussaient à étayer mes dires dans tous les chemins possibles et imaginables pour ressentir un peu de ce qui m' "inspirait".

Je ne suis pas avare dans cette exercice (preuve est ce que je suis en train de faire lol), et en même temps cela me plaît car j'ai beaucoup de choses à dire lol
Je sais deux choses par rapport à cela, d'une que je dois me modérer car plus on va chercher les gens pour les aider plutôt que de les inciter à parcourir le chemin d'eux-même, plus ils auront du mal à avancer d'eux-même, donc on les aide une fois, et on les rend dépendant toute leur vie, jusqu'à ce qu'il comprenne ce qu'il s'est passé, se retourne contre nous et nous accuse de tous les maux (ça sent le vécu lol)...

La seconde chose est l'origine de cette attitude, mon père a quitté ma mère quand j'étais très jeune, il aurait mieux fait de ne pas chercher à me revoir, car tout ce qui en a découlé est un besoin quasi maladif de se sentir aimer, accepter, et reconnaître... Car tout ce qu'il a fait à l'époque n'a été que de creuser en moi les sillons de ces manques... Allant, dans les moment de détresse intense, jusqu'à prétendre que Dieu, le Père, m'a abandonné comme mon propre père m'a abandonné... (vision catho quand tu nous tiens lol)

Le besoin de reconnaissance est une maladie quand il dicte inconsciemment chacun de nos actes, et la lutte intérieur pour parvenir à s'en défaire est terrible...

Voilà qui en dit un peu plus long sur le personnage de Saraphel, autrement dit, Franck.
Ne me demandez pas pourquoi j'ai choisi de me livrer ainsi sur ce site, devant vous. Ici ou ailleurs, quelle importance?
L'important, pour moi, c'est de l'avoir fait, et de voir ou ça me mène.
Amicalement Franck.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Invité le Mar 15 Mar 2011 - 20:41

pat a écrit:
Et je terminerais bien en vous citant :
L'expérience, ... nous permet de donner réalité à notre vérité intérieure, mais à dire vrai c'est du "tâtonnement" ....
Oui notre construction est tâtonnante (n'est ce pas le propre de l'expérience ?) et ce ne sont pas les quelques vérités rationnelles accessibles qui changent fondamentalement notre quête et les résultats de celle-ci.
La vie c'est l'aventure ... geek

Nous avons tous à différents degrés un penchant qui a du mal à l'admettre, qui résiste à cette alternative d'un "inconnu" que nous ne maîtriserions pas, et de l'autre, nous ne support(eri)ons pas que tout soit pré-établi, écrit d'avance ... ce qui serait contraire à la liberté même.
En spiritualité, les tendances "religieuses" se partagent ainsi entre "traditions" (et le refus d'innovations qui va avec) et "progressisme" (adaptation permanente).
Toutes situations nouvelles (la vie) concourent ainsi à notre éducation, à notre édification. L'altérité n'est pas que l'autre cet "alter-ego" humain que l'on connaît, c'est aussi "l'étranger", celui dont la culture n'est pas celle que je connais, et, c'est aussi le monde avec tout ce qu'il comporte y compris les interactions qui le parcourent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  pat le Mer 16 Mar 2011 - 1:03

Saraphel a dit
Ne me demandez pas pourquoi j'ai choisi de me livrer ainsi sur ce site, devant vous. Ici ou ailleurs, quelle importance? L'important, pour moi, c'est de l'avoir fait, et de voir ou ça me mène.
En effet, le pourquoi n'a aucune importance. Par contre de l'avoir fait te mène déjà quelque part hors de toi-même.
Il y a des souffrances qu'il faut bien évacuer un jour. L'insatiable besoin d'être aimé n'est presque jamais satisfait même quand on a reçu la « dose normale » d'amour. On pressent toujours qu'il pourrait y avoir plus.

Je crois que l'humain est malade d'amour inassouvi. Et les rendez-vous manqués n'arrangent rien.
Ceci dit, si ce besoin d'être aimé conduit à trop s'investir dans la vie des autres, on récolte exactement l'inverse de ce que l'on espérait.

L'écoute de l'autre dans la fraternité est le premier principe d'une vie qui se veut spirituelle et non pas l'introspection solitaire même animée des meilleurs sentiments.
On changera ce monde en mettant l'autre au centre de soi-même.
Fraternellement

PS Si vous répondez à ce post ne vous étonnez pas de ne pas recevoir de réponse avant Samedi, je m'absente.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Invité le Mer 16 Mar 2011 - 16:52

Saraphel a écrit:
La seconde chose est l'origine de cette attitude, mon père a quitté ma mère quand j'étais très jeune, il aurait mieux fait de ne pas chercher à me revoir, car tout ce qui en a découlé est un besoin quasi maladif de se sentir aimer, accepter, et reconnaître... Car tout ce qu'il a fait à l'époque n'a été que de creuser en moi les sillons de ces manques... Allant, dans les moment de détresse intense, jusqu'à prétendre que Dieu, le Père, m'a abandonné comme mon propre père m'a abandonné... (vision catho quand tu nous tiens lol)

Je ne sais si cela te soulagera, mais je n'ai jamais fait de ma vie, un rapprochement entre mon "paternel" et Dieu Le Père.
"Le Père" est une expression très peu usitée dans l'AT, rare dans le judaïsme, elle est très typique des Évangiles. Le Coran dit Allah !

"Le Père" je le comprends comme "Créateur", "Celui qui a engendré l'homme", par extension, chacun(e) de nous, donc d'après moi, il s'agit plus d'un Attribut que d'un Nom.
Je ne l'ai jamais compris non plus dans une analogie anthropomorphique, et encore moins dans une analogie avec mon paternel. La maman / mère queen vient relativiser l'importance à accorder au père. "père & mère" offre une dualité qui je pense nous protège de l'ambiguïté de ce chausse-trappe sémantique entre "père" et "Père" !
Je n'utilise jamais personnellement cette expression pour parler de Dieu, sauf quelquefois ici sur ce forum pour répondre à certains contextes. Je ne l'utilise pas peut-être parce que, comme j'ai toujours pressenti que cela prêterait à confusion, je n'arrive pas à adopter ce Nom donné par les évangiles de Palestine, ou par l'évangile de la révélation d'Arès.

Nulle contrainte en religion dit le Coran.

Mais si cela fait plaisir à certains d'appeler Dieu, "Le Père", qu'ils (elles) restent à leur aise, je "traduis", et cela ne me dérange pas tant qu'on ne cherche pas à imposer cette dénomination.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Invité le Mer 16 Mar 2011 - 17:05

Bonjour à tous,
Je suis d'accord avec toi njama la liberté est en totale désaccord avec le fait que tout soit écrit.
Mais le fond du problème est que nous avons une fausse idée de "ce qui est écrit".
"Lorsque l'on suis sa légende personnel, tout l'univers conspire à notre réussite." (Merci Paolo Coelho^^)
Il y a une source bienfaisante, mais aussi implacable qui nous guide comme si elle savait mieux que nous ce qui est le mieux pour nous.
Et cela, c'est sûrement la chose la plus frustrante à appréhender, et qui fait que beaucoup, moi y compris, cherchons plus ou moins consciemment, plus où moins souvent, le mauvais chemin, pour éviter d'être entrainer dans une avalanche déterministe qui nous échapperait.
Nous sommes nus, petits et fragiles devant l'Univers, et rien ne prouve que nous devions nous "abandonner" à la "monstruosité" de cette puissance incommensurable...

Le lâcher-prise, la vertu principale des sages et des êtres spirituellement élevés.

Nous n'avons aucune certitude que quoi que ce soit en profitera pour nous faire subir encore plus de souffrance, et l'abandon de soi à un arrière goût de "non-retour".
Nous vivons dans un monde qui m'a, à maintes reprises, prouvé qu'il n'était pas digne de confiance, j'ai laissé des morceaux de cœur, du sang, et ma naïveté sur ma route, mais pire je n'ai constaté que toutes ces choses importantes à mes yeux étaient protégées par une quelconque force divine.
Comment apprendre à faire confiance, lâcher-prise, alors que ce qui est le plus incruster dans notre chair, c'est la trahison, l'abandon, et la peur de la trahison et de l'abandon?

Je me suis fixé très jeune comme règle que si je ne parvenais pas à aider quelqu'un avec mes mots, ma dernière solution serait de lui montrer l'exemple, ça a quasiment toujours marché, j'ai combattu bon nombre d'injustices en agissant ainsi.
Mais là, devant cette état de fait, je suis bloqué, si je veux poursuivre ma route, tout mon être me dicte d'avoir confiance, mais je suis bien incapable de "me" montrer l'exemple.
Je regarde, impuissant, des angoisses et des peurs (que je ne soupçonnai même pas, au point que je me demande si elles m'ont jamais appartenu) m'envahir.
Je crois qu'en terme de développement personnel, je suis arrivé devant un mur où s'entremêlent les peurs légitimes humaines, mais aussi celles qui n'ont rien de réalistes, et qui ne poussent qu'à la folie...

Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, mais si on parle de conscience universelle, il y a forcement une inconscience universelle, et fatalement une frontière entre les deux.
Je crois que je suis en train d'errer entre les deux, je ne vois pas de vaches qui volent (lol) mais je sens bien que bon nombre des choses que j'avais pris pour acquis jusqu'ici seront bientôt inutiles
si je franchit cette frontière.
Une logique qui défie la logique monte doucement:
Il faudrait se détacher de ce qui est le plus important pour soi pour s'en rapprocher comme jamais on avait pu en rêver avant...
Tout perdre pour tout garder.

Pour Pat, je méditerai sur cette phrase:
"On changera ce monde en mettant l'autre au centre de soi-même".

Merci encore à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à tous

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum