Spiritualités

Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pâques

Message  Invité le Dim 17 Avr 2011 - 23:41

La date de la Pâque changée par Constantin
http://stanislaskazal.canalblog.com/archives/2005/11/27/1043249.html

An 325
L'empereur chrétien Constantin ordonne au premier Concile de Nicée de changer la date de Pâques: "Il n'est pas seyant que, dans la plus sainte de nos fêtes, nous suivions les coutumes des Juifs; dorénavant, nous ne devons plus rien à avoir de commun avec cet odieux peuple". Les persécutions violentes des juifs par les chrétiens, qui commenceront à la fin du IVè siècle, sont la conséquence logique de la haine antisémite de l'église chrétienne des débuts.

L'antisémitisme chrétien restera ancré dans les rites catholiques jusqu'aux années 1960' et le concile de Vatican II. Jusqu'à cette date, l'on répétait à chaque messe, dans chaque église catholique, la prière "Oremus et pro perfidis judaeis: ut Deus et Dominus noster auferat velamen de cordibus eorum; ut et ispi agnostant Jesum Christum Dominum nostrum" ("Nous prions pour les perfides juifs notre Segneur et notre Dieu de retirer le voile de leur coeur, qu'ils puissent eux aussi connaître notre seigneur Jésus-Christ")

Voir : http://regard-positif.xooit.com/t1027-INVENTIONS-DE-ROME.htm


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pâques

Message  Invité le Lun 18 Avr 2011 - 15:14

C'est un peu comme le jour de sanctification (et de repos), le samedi (shabbat) ou le dimanche.
Absolument rien dans les évangiles ne dit que le septième jour est le dimanche.

Cela date du Concile de Laodicée (vers 364)
Principaux canons:

Canon 6
Interdit l'entrée dans les églises aux hérétiques obstinés.

Canon 9
Défend aux fidèles d'aller au cimetières et aux églises avec des hérétiques et d'y prier avec eux et à y demander la guérison à leurs prétendus martyrs.

Canon 11
Défend de donner des responsabilités aux femmes dans l'Église et dans les assemblées.

Canon 29
Il n'est pas propre pour les chrétiens de judaïser en chômant le Sabbat, mais ils doivent travailler en ce jour ; ils doivent se reposer le dimanche comme les chrétiens, préférant ce jour s'il veulent. Sous peine d'anathème.

Canon 30
Défend aux chrétiens de se baigner avec les femmes, d'autant que cela est même condamné chez les païens.

Canon 31
Défend aux parents de donner leurs enfants en mariage à des hérétiques, à moins qu'ils ne promettent de se faire catholiques.

Canon 35
Il ne faut pas que les chrétiens quittent l'église de Dieu pour aller invoquer les anges et faire des assemblées défendues. Si donc on trouve quelqu'un attaché à cette idolâtrie, qu'il soit anathème.

Canon 36
Défend aux prêtres et aux clercs d'être magiciens, enchanteurs, mathématiciens ou astrologues, de faire des ligatures ou des phylactères (amulettes) et commande de chasser de l'Église ceux qui en font l'usage.

Canon 37
Défend d'accepter des juifs ou des hérétiques les présents qu'ils envoyaient à leurs fêtes, ni de les célébrer avec eux.

Canon 53
Défend aux chrétiens de danser quand ils assistent aux noces et leur permet seulement d'y prendre modestement leur repas comme il convient à des chrétiens.

Canon 60
Liste les écritures retenues par l'Église, notamment les quatre évangiles canoniques constituant le nouveau testament, rejetant ainsi les autres textes dans la catégorie des Apocryphes.

À ce concile, l'Apocalypse de Saint Jean était lui aussi exclu des livres canoniques ce que ne manque pas de relever Voltaire:
« Le concile de Laodicée, tenu en 360, ne compta point l’Apocalypse parmi les livres canoniques. Il était bien singulier que Laodicée, qui était une Église à qui l’Apocalypse était adressée, rejetât un trésor destiné pour elle; et que l’évêque d’Éphèse, qui assistait au concile, rejetât aussi ce livre de saint Jean enterré dans Éphèse. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Concile_de_Laodic%C3%A9e

Jésus a dit :
"Puis il leur dit: Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat."
Mc 2/27-28


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pâques

Message  pat le Lun 18 Avr 2011 - 22:00

Assunta, l'histoire de l'Homme est l'histoire de l'évolution d'une intelligence qui possède une conscience. L'épaisseur du matérialisme en l'Homme laisse mal entrevoir que sa conscience puisse un jour se spiritualiser au point de changer complètement l'orientation de cette pesanteur matérielle. En attendant, l'épopée n'est pas toujours belle à voir. Nous en avons une magnifique description dans les premières veillées de l'Evangile donné à Arès.

Les luttes religieuses font partie de ce triste constat. Nous sommes bien obligés de l'admettre.
Mais si nous voulons dénoncer les méfaits de telle ou telle religion sur sa durée historique, il faut se méfier de ce que nous pouvons glaner sur internet. Pour bien comprendre et juger l'histoire il faut se référer à ceux qui l'écrivent dans des volumes bien documentés, citant leur référence et si possible en lire plusieurs. Car deux éléments sont vraiment difficile à dominer :
1-Il est pratiquement impossible de nous mettre dans la peau, dans la mentalité d'un grec, d'un égyptien, ou d'un juif anciens car tout ce que nous pouvons dire et juger sur leur société nous échappe.
2-Il est aussi difficile de retracer le contexte historique qui a amené les gens à réagir de telle ou telle façon.

En conséquence nous jugeons des faits pris isolément de leur contexte.
La persécution des juifs par les chrétiens, dont il est question ici est odieuse comme toute persécution. Mais elle ne doit pas occulter l'attitude agressive des Juifs contre les Chrétiens qui n'a pas commencé au tout début mais qui a commencé cependant assez vite à Jérusalem. Etienne un des premiers martyrs, est liquidé par la secte des pharisiens dont Paul de Tarse faisait partie. Jacques est lapidé par le sanhédrin de Jérusalem en l'absence de Pilate et la malédiction appelé « birkhat ha-minim » rédigée pour unifier le peuple juif après le désastre de 70 et 135 est d'une rare violence contre les hérétiques et les nazaréens.

Je ne renvoie personne dos à dos, chacun a ses responsabilités. Je veux dire qu'il faut manier l'enchainement de l'histoire avec prudence. Ne parler que de l'agression des uns en oubliant celle des autres, fausse l'histoire et permet de prouver n'importe quoi.
Quant à l'auteur de cet article dont vous donnez le lien, il manie le fait historique comme ça l'intéresse et laisse de coté le fait symbolique . Son réquisitoire est uniquement à charge et il ne semble pas décidé à essayer de comprendre qu'un système est aussi composé d'individus qui peuvent avoir une vie intérieures spirituelle personnelle d'une toute autre qualité que ce que donne à voir le système.

Nous ne sommes pas là pour promouvoir de tels sites de propagande. Nous sommes là, je le rappelle une nouvelle fois pour essayer d'introduire de la concorde entre les gens et aussi entre les religions appelées à devenir des spiritualités plus abouties. Nous sommes là pour essayer de prouver que l'amour de l'autre reste le fondement d'une société heureuse.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pâques

Message  Invité le Mar 19 Avr 2011 - 0:34

Je ne dirais rien de ce site, je ne l'ai même pas parcouru ! Je me suis contenté de réagir sur les questions de dates.

pat a écrit:
1-Il est pratiquement impossible de nous mettre dans la peau, dans la mentalité d'un grec, d'un égyptien, ou d'un juif anciens car tout ce que nous pouvons dire et juger sur leur société nous échappe.
2-Il est aussi difficile de retracer le contexte historique qui a amené les gens à réagir de telle ou telle façon.

En conséquence nous jugeons des faits pris isolément de leur contexte.

Je veux dire qu'il faut manier l'enchainement de l'histoire avec prudence.

Je pense que l'on peut prendre connaissance de faits sans les juger ! au contraire, je trouve ça même bien de savoir le pourquoi du comment ...
Ou alors on cherche à faire de l'Histoire, à construire un récit à partir d'éléments.
Étonnant non, que des décisions prises au IV° siècle ont encore des répercussions aujourd'hui.

Comme les chrétiens ne fêtaient pas Pâques pour les mêmes raisons ils ont cherché à se "démarquer" de "la" Pâque juive, l'explication paraît simple.
Maintenant savoir pourquoi Jésus a été arrêté et crucifié quand tombait la Pâque juive ????????? D'aucuns y voient que Jésus aurait attendu ce moment pour instituer l'Eucharistie *, mais qu'y a-t-il de certain dans cette (hypo)thése ! Pur concours de circonstance chronologique peut-être ? A vrai dire, personnellement je ne vois pas de lien symbolique évident entre les deux événements (celui de célébrer la sortie d'Égypte, et ce qui allait se produire scratch alors qu'aucun des disciples ne se doutait de ce qui allait arriver) ...
* d'ailleurs si l'on rattache l'institution de l'Eucharistie à Pâques suivant la Cène, quel besoin de la célébrer tous les dimanches ?

Jésus n'a-t-il pas fêter cette Pâque juive avec ses compagnons, pendant que les femmes étaient aux fourneaux ! Wink
Trêve de plaisanterie, j'aime beaucoup la version Maria Valtorta

Jésus s'assied, il ne s'allonge pas. Il reste assis, comme nous, et il parle : "Maintenant que l'ancien rite est accompli, je célèbre le nouveau rite. Je vous ai promis un miracle d'amour. C'est l'heure de le faire. C'est pour cela que j'ai désiré cette Pâque. Dorénavant voilà l'Hostie qui sera consommée dans un perpétuel rite d'amour.
http://vie-spirituelle.all-up.com/t647p15-la-cene

Rien ne dit que ce rite remplace l'ancien, ou l'annule ... un rite, comme une prière, reste toujours valable. Il ne me paraît pas incompatible de célébrer les deux si on veut.


Cène orthodoxe

La date de Pâques n'est pas uniforme dans la chrétienté, les catholiques ont hérité de ce Concile de Nicée en 325 qu'elle soit célébrée à une date fixe (si on peut dire, car c'est suivant les astres), le dimanche après le 14e jour du premier mois lunaire du printemps, donc le dimanche après la première pleine lune advenant pendant ou après l'équinoxe de printemps.

La Pâque juive commence le 14 nissan (qui correspond, selon les années, à la fin du mois de mars ou au mois d’avril dans le calendrier grégorien) et dure huit jours.

Pour les chrétiens orthodoxes il n'y a pas de date fixe, elle se célèbre après Pessa'h juive et dans la première semaine après la pleine lune.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pâques

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum