Spiritualités

L'Homme : un animal en quête d'absolu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Homme : un animal en quête d'absolu ?

Message  pat le Dim 5 Juin 2011 - 20:45

5 juin
L'Homme : un animal en quête d'absolu ?


J'ai dit dans le texte précédent, combien l'animal était libre des soucis habituels des humains. Il est en relation directe avec le Créateur et la Création.
L'Homme a une pulsion qui le pousse à l'absolu. Il est comme possédé par l'absolu divin. Même réduite à un vague sentiment ou à un rêve diffus, cette pulsion vient sans cesse lui rappeler la médiocrité de ses agissements et les dégâts que peuvent lui occasionner ses instincts basiques.
Nous sommes sans cesse en proie à la recherche compulsive de l'amour absolu, de la justice absolue, de la fraternité absolue et de la liberté absolue. Nous crevons d'être contraint de nous contenter d'amour relatif, de liberté relative ou de justice relative. Nous ne nous y habituons pas depuis le temps que nous habitons cette terre.
Cette soif de l'absolue à t-elle un sens?
Est-elle le signe d'une réalité qui faute de s'exprimer pour le moment, n'en marque pas moins un état en devenir ?
Est-ce que notre évolution débouche sur cet absolu ou n'est-ce qu'une perversion de notre esprit, apte à divaguer dans des terrains hors de sa portée ?

L'animal n'a pas cette préoccupation et sa vie s'en trouve simplifiée
.


L'abeille ne se pose pas de question. Elle butine, elle ne sait même pas qu'elle est essentielle à la survie du monde par la fécondation qu'elle apporte accidentellement aux végétaux. Elle est innocente du bien qu'elle fait, elle n'obéit qu'à son simple besoin de nourriture et donc qu'à sa propre survis. Elle ne tire aucun sentiment de joie, d'amour, de justice du service qu'elle rend à la terre.
Tandis que l'Homme, même quand il renonce par déception ou par désespoir à l'amour absolu ou à la liberté absolu sait au moins imaginer ce que cela pourrait être. Il sait aussi que, plus d'amour et de justice ne dépendent que de lui et de son évolution possible.

Voilà pourquoi l'Homme est partenaire de Dieu. La Révélation d'Arès exprime parfaitement cette réalité.
C'est plus précisément dans l'Evangile donné à Arès que ce sentiment est le mieux perceptible.
Cette fusion du Dieu-Eternel avec l'Homme-Jésus devenu Christ, nous résume assez bien toutes les formes de l'amour qui pourraient naitre dans un esprit en quête d'absolu. Le texte nous montre ce qu'est un amour fusionnel d'un Père/mère pour son Fils/Fille. Cet amour fusionnel n'est pas sans évoquer aussi la fusion des corps et des esprits dans l'acte amoureux.
Cependant cette absolue fusion dont nous n'avons que des bribes d'expérience ou simplement une présence fugitive sous la forme frustrée de désir ou de rêve se montre ici sous sa forme la plus aboutie de l'amour du Créateur pour sa Créature.

Dans cet évangile le Créateur crie littéralement son amour pour sa Créature.
Les mots que Dieu nous envoie sont ceux-là même qu'on aimerait dire et réaliser quand notre cœur déborde d'amour pour un autre humain.
La fusion est si forte que l'un est confondu dans l'autre et que le langage de l'un est aussi celui de l'autre. Le « je » et le « moi » de l'un deviennent alors le « Je » et le « Moi » de l'autre.

Si nous ne levons pas un peu de ce rideau occultant des relations de Dieu avec le Christ nous ne comprendrons rien de cette relation du Père et du Fils et nous ne comprendrons rien de cette alternance d'interlocuteur dans l'Evangile donné à Arès.
Pourtant il s'agit là de notre propre communion possible avec le Père. Et cette soif d'amour absolu que nous avons tous enfouie au profond de notre être et qui se termine souvent en repli sur soi, s'exprime dans ce texte en un duo à peine imaginable et concevable.
C'est la voie royale inscrite depuis l'origine dans la nature de l'Homme qui se réalise avec Jésus. Ce qui pouvait encore sembler une chimère avant, devient comme une promesse pour chacun de nous.
C'est un des messages essentiels de l'Evangile donné à Arès
.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme : un animal en quête d'absolu ?

Message  navy le Mar 7 Juin 2011 - 18:31

Ce texte sur l'animal et nous est étrange.

Dans ce forum qui dure depuis 4 ans, certes l'intention est noble et louable et part d'un bon sentiment mais excuses moi Pat, laisses moi te dire que tu, nous (et je m'inclus dedans ) ne sommes pas à la hauteur intellectuellement de l'ambition que nous voulons avoir pour ce site. Ou plus exactement de l'ambition que tu veux avoir.

... et par exemple je pense qu'on pourrait trouver dans la trés abondante littérature de FM un texte qui traite de ce sujet l'animal. L'ensemble, excuses moi de te le dire est assez lourd, je veux dire assez verbeux.
Ce texte comme de nombreux textes du même genre sur ce forum "Spiritualités"
Tout le monde n'a pas les capacités d'expression et l'inspiration du frere Michel, (et je m'inclus dedans encore une fois ) je cite FM mais je pourrais citer beaucoup d'autres.
Pourquoi as tu choisi l'abeille comme exemple enfin tu aurais pu citer un autre animal que l'abeille Smile
Tu te poses la question s'il faut continuer ou pas ce site et tu es lucide quand tu dis.Deux solutions:

-fermer ce site. Cela s'appelle une faillite

-ou continuer à parler dans un désert relatif.

Tu choisis la deuxiéme solution, je pense que tu as tort si ne fait que ça.

Si tu penses grace à ce forum pouvoir réactiver la vie spirituelle, inciter les autres à se changer, à plus d'amour, de justice etc... , tout en soutenant la Revelation d'Arès saches que ta démarche risque de ne pas être comprise. alien

Tout ce que je dis est valable aussi pour mon forum, mais mon forum contrairement au tien n'est pas une fin en soi.
Je pense que tu as tort de te limiter à Internet, tu as tort aussi de croire que la cause Arèsienne c'est seulement la Pénitence.... Je pense qu'il s'agit d'UNE SYNERGIE , c'est à dire à la fois, la Pénitence, la Fraternité, l'Insurgence, le bon exemple.
Il s'agit d'une dynamique, d'un élan, d'une synergie !. Il s'agit d'une dynamique et aussi d'UNE PRESENCE et je ne pense pas que l'on puisse y arriver uniquement en incitant les autres à l'amour et à la pénitence.
La Fraternité c'est important aussi, l'Insurgence ne peut pas se dissocier du reste, l'insurgente peut être aussi le verbe, c'est à dire ne pas avoir peur de dire des choses pas politiquement correctes.

La crainte de tomber dans le bla-bla arésien, ou le bla-bla aréso-chrétien devrait te motiver.
Nous avons un message donner au monde, et ce message tres simple et trés difficile à la fois, ne passe uniquement par des mots. Smile

Je pense que nous devrions nous unir, et ne pas chacun rester dans son coin, et ne pas uniquement nous faire plaisir en faisons ce que nous avons envie de faire ou d'étudier, mais au contraire faire preuve de dicispline et faire ce qui est bon pour l'idéal que nous avons choisi.

Le monde bouge de partout disait un commentateur au blog du frere Michel aujourd'hui et je ne pense pas que ce soit cela le fruit de notre pénitence ajoutait - il mais il faut aussi ne pas rester sur la touche et être visible aux autres, ceux qui agissent, ceux qui bougent , (je pense par exemple aux manifestants espagnols les «indignados» )


Le premier groupe qui logiquement devrait me soutenir, parce qu'il se réclame du même message que moi se fait remarquer par son silence, estimant sans doute que ma méthode est mauvaise. Ce n'est pas la meilleure façon de soutenir les bonnes volontés. Passons!

C'est normal. Les autres freres et soeurs pensent qu'il vaut mieux avoir des contacts plus concrets, plus relationnels. Les freres et autres sympatisants ne sont pas obligés de penser comme toi.



Navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme : un animal en quête d'absolu ?

Message  pat le Mar 7 Juin 2011 - 22:08

Ce texte sur l'animal et nous est étrange....je pense qu'on pourrait trouver dans la trés abondante littérature de FM un texte qui traite de ce sujet l'animal. L'ensemble, excuses moi de te le dire est assez lourd, je veux dire assez verbeux.

Mais ce n'est pas un texte sur l'animal, c'est un texte sur la quête d'absolu de l'Homme exprimée dans la quête de fusion avec son Dieu. Quête magnifiquement exprimé dans l'Evangile d'Arès qui nous met en présence de la fusion du Père avec le Fils.
Pour le reste, je n'ai rien à ajouter

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme : un animal en quête d'absolu ?

Message  navy le Mer 8 Juin 2011 - 23:46

Pour le reste, je n'ai rien à ajouter.

C'est dommage alien

Je persiste et signe:
Je pense que tu as tort de te limiter à Internet, tu as tort aussi de croire que la cause Arèsienne c'est seulement la Pénitence.... Je pense qu'il s'agit d'UNE SYNERGIE , c'est à dire à la fois, la Pénitence, la Fraternité, l'Insurgence, le bon exemple.
Il s'agit d'une dynamique, d'un élan, d'une synergie !. Il s'agit d'une dynamique et aussi d'UNE PRESENCE sur le terrainLike a Star @ heaven et je ne pense pas que l'on puisse y arriver uniquement en incitant les autres à l'amour et à la pénitence sur un forum !
La Fraternité c'est important aussi, l'Insurgence ne peut pas se dissocier du reste, l'insurgente peut être aussi le verbe, c'est à dire ne pas avoir peur de dire des choses pas politiquement correctes.


Je t'ai fait une proposition:
Je pense que nous devrions nous unir, et ne pas chacun rester dans son coin, et ne pas uniquement nous faire plaisir en faisons ce que nous avons envie de faire ou d'étudier, mais au contraire faire preuve de dicispline et faire ce qui est bon pour l'idéal que nous avons choisi.

Like a Star @ heaven présence sur le terrain; Le monde bouge de partout disait un commentateur au blog du frere Michel aujourd'hui et je ne pense pas que ce soit cela le fruit de notre pénitence ajoutait - il mais il faut aussi ne pas rester sur la touche et être visible aux autres, ceux qui agissent, ceux qui bougent , (je pense par exemple aux manifestants espagnols les «indignados» )


Navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme : un animal en quête d'absolu ?

Message  pat le Jeu 9 Juin 2011 - 10:26

Je pense que tu as tort de te limiter à Internet, tu as tort aussi de croire que la cause Arèsienne c'est seulement la Pénitence....
Il s'agit d'une dynamique, d'un élan, d'une synergie !. Il s'agit d'une dynamique et aussi d'UNE PRESENCE sur le terrain et je ne pense pas que l'on puisse y arriver uniquement en incitant les autres à l'amour et à la pénitence sur un forum
Je n'ai rien ajouté la première fois à ce propos, car tu juges de mon action sur internet en disant qu'elle est insuffisante, sans rien savoir ce que je fais en dehors d'internet.
Internet est un outil qui a ses limites, comme tout autre voie de communication. Mais ce n'est pas une raison pour s'en priver. Il suffit juste de savoir ce que l'on peut faire avec. Or avec, et je suis d'accord avec toi sur ce point, on ne peut pas assister un mourant, on ne peut pas porter de la nourriture à des sans-abris, on ne peut pas manifester devant une préfecture, une ambassade ou un ministère...
Si, par exemple, j'échange ici sur mon expérience avec les abeilles, je sais très bien que cela ne peut pas me dispenser d'ouvrir les ruches afin d'en extraire le miel. Par contre grâce aux conseils des uns je pourrais changer ma façon de faire et ainsi améliorer mes actions vis à vis d'elles et réciproquement vis à vis de ceux qui liront mes conseils. (En passant : tu me reproches d'avoir pris cet exemple des abeilles, j'ai des abeilles depuis des années et leur vie illustrait mieux que tout mon propos. Ta réaction me surprend, sous prétexte que ton forum s'appelle "L'Abeille", on ne devrait plus parler de ces animaux. étrange! )
 
Internet nous permet donc d'échanger nos expériences spirituelles, de nous soutenir, de témoigner de ce que nous faisons réellement sur le terrain et d'inviter d'autres à s'engager dans un travail personnel de transformation personnelle (qu'on peut appeler Pénitence) et aussi dans un travail social, politique ou autre pour améliorer le sort de son prochain.
Ce sont deux voies indispensables que l'on appelle, d'une part le changement personnel et d'autre part le changement du monde, sachant que la somme des comportements personnels induit le comportement du monde. Mais il y a l'urgence, la misère de tous les jours qui par fraternité doit être combattue. Cela fait trois activités complémentaires. Mais ces trois activités ne sont pas réalisables toutes sur internet.

La Fraternité c'est important aussi, l'Insurgence ne peut pas se dissocier du reste, l'insurgente peut être aussi le verbe, c'est à dire ne pas avoir peur de dire des choses pas politiquement correctes.
Oui bien sûr

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme : un animal en quête d'absolu ?

Message  navy le Ven 10 Juin 2011 - 15:19

Je n'ai rien ajouté la première fois à ce propos, car tu juges de mon action sur internet en disant qu'elle est insuffisante, sans rien savoir ce que je fais en dehors d'internet.

Non en effet, je ne sais pas ce que tu fait en dehors d'internet Smile

Pour le reste je te repondrai bientôt.


Navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme : un animal en quête d'absolu ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum