Spiritualités
ouvert à tous

Ce forum qui porte le nom général de "Spiritualités"

permet à chacun de témoigner de la sienne.

N'hésitez pas à parler de votre foi ou de votre humanisme.
En tant qu'invité, sans vous inscrire,
vous pouvez poster un message dans "Invités, visiteurs, vos réflexions"

Chacun d'entre nous est porteur de divin et donc porteur d'étincelles de vérité.
Si nos croyances nous portent à plus de fraternité et de bonté,
alors il n'est pas inutile de les partager.
C'est ainsi que nous nous approcherons de la "Vérité" dont Dieu seul a le monopole.


______________________________________________________________________________________________________

Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 1892
Date d'inscription : 31/07/2007
Voir le profil de l'utilisateur

La Pénitence est une transcendance.

le Sam 23 Juil 2011 - 11:23
Pénitence ? drôle de mot qui n'a même pas le charme suranné des mots du passé. C'est un mot qui a pris des rides, qui date. A vrai dire, il n'est pas très agréable à entendre.

Mais qu'en est-il exactement ?
Pénitence vient du latin paenitentia, se repentir
paenitea : je ne suis pas content, je suis désolé de ce qui arrive.
Ainsi on est passé du mécontentement d'une situation plutôt extérieure à soi (paenitet) à l'idée de repentir (mécontentement se soi).

Le dictionnaire donne quelques définitions
1- Regrets, remords, contrition, repentir s'accompagnant de la ferme résolution de ne plus recommencer.
2-Mortification, châtiment, punition (faire pénitence, c'est souvent faire jeûne)
Regrets d'avoir offensé Dieu accompagné de l'intention de ne plus recommencer.

En faisant la synthèse on pourrait donner cette définition :
La pénitence c'est donc d'abord prendre conscience d'une erreur, de ne pas en être satisfait et d'en avoir des regrets, du repentir voire des remords conduisant à prendre la décision de corriger cette erreur et de ne plus y retomber.
C'est donc changer le cours de sa vie.

La pénitence est une transcendance en ce sens qu'elle est un dépassement de soi.

Il faut cesser de considérer le mot pénitence comme s'il s'agissait d'une action mortifère, pénible, donnant à l'individu un air d'apôtre triste, rabat joie, voire lugubre. La réalité qu'il recouvre n'est pas celle que les moralistes religieux nous ont donnée.

Au contraire, le désir de transcendance qui est le véritable sens de pénitence doit donner une allure entreprenante, joyeuse, dynamique. La pénitence regarde vers l'avenir. La prise de conscience de l'erreur passée est certes un moment essentiel puisqu'il conditionne le reste, mais la véritable portée de cette pénitence c'est la décision que l'on prend et que l'on est décidé à tenir.
C'est cette décision qui est porteuse d'avenir et qui change le monde, pas les regrets. Loin de paralyser l'individu, cette décision le stimule au contraire dans la certitude qu'il peut toujours évoluer, qu'il peut toujours se transformer, qu'il n'est pas figé dans un destin qui l'oppresse.
C'est la marche normale, mais inéluctable de notre évolution vers plus d'humanisation
.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum