Spiritualités

La laïcité n'est pas le rejet de la (ou des)religions

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La laïcité n'est pas le rejet de la (ou des)religions

Message  Invité le Mar 8 Nov 2011 - 15:22

Rappel du premier message :

Je reprends ce post que je viens d'écrire dans le sujet Kadhafi (qui n'a rien à voir) comme base d'un nouveau fil de discussion, car il y a matière à dire et à discuter, au profit de toutes formes de sensibilités religieuses. Un peu comme le serait comme on dit "un cas d'école" dont nous pourrions tous tirer de la graine.

La laïcité n'est pas le rejet de la religion, ou des religions. Elle est le rejet des représentants du clergé en tant que "partenaires" dans un dialogue démocratique de la vie républicaine.
Ces représentants du clergé, au mieux, peuvent être considérés comme une "délégation étrangère". Ils ne représentent qu'eux-mêmes, leur propre administration, dans laquelle les croyants de base n'ont pas leur mot à dire. D'une certaine façon, il faut comprendre que le clergé était un État dans l’État.

La loi de 1905 n'enlève absolument aucun droit aux membres du clergé, tous confondus, quels que soient leur niveau dans leur organisation interne. Ils sont tous citoyens à part entière. Rien ne leur interdit à chacun de se présenter comme candidat à des élections, municipales, départementales, régionales, nationales. Il y a eu d'ailleurs dans l'histoire de la république quelques députés prêtres, dont le célèbre abbé Pierre qui le fut de 1945 à 1951.
Ou plus simplement de vivre des responsabilités dans des cadres associatifs, car rien ne leur interdit de créer des associations, des syndicats, un ou plusieurs partis pour participer au dialogue démocratique et communiquer le fond de leurs pensées chrétiennes ... qui, qu'on le veuille ou non, devrait se transcrire dans la vie sociale (donc politique) pour être accompli ...

A un certain moment, une partie de la base de ce clergé avait rejoint des associations comme la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), ou l'ACO (Association Catholique Ouvrière - la suite "adulte" de la JOC -) qui étaient assez bien soutenues par certains prêtres ... lesquels ont fini par être dissuadés par leur hiérarchie, l'un après l'autre, de participer et de soutenir ces officines revendicatrices au plan politique ou syndicale de plus d'équité et de justice sociale.

Pour moi, l'Église, dans son orgueil, a raté le coche de la laïcité. Ce qui est peut-être une des raisons majeures pour laquelle on lui tourne le dos (?)
L’Église (Le Vatican, je ne parle pas de tous les prêtres) a toujours pris le parti de la classe bourgeoise ici, comme en Amérique latine où elle a rejeté violemment les nouveaux penseurs du christianisme, et la théologie de la libération.

La loi de 1905 ne prive donc en rien, les croyants, clercs ou non, de leur participation à la vie politique s'ils le souhaitent.


Dernière édition par njama le Mar 8 Nov 2011 - 16:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Re: La laïcité n'est pas le rejet de la (ou des)religions

Message  Invité le Lun 5 Déc 2011 - 20:40

On ne se comprend peut-être pas bien sur le terme de prosélyte Assunta ?

Personne ne cherche à te convertir à l'islam si tu n'es pas musulman(e) ... personne n'a jamais une seule fois cherché à ce que je me convertisse.
Je ne peux pas en dire autant de quelques "sectes" chrétiennes croisées dans ma vie.
Le christianisme est hautement prosélyte ! toutes obédiences confondues, catho, évangéliques ... il y a une mentalité de "colons" dans le christianisme. c'est son côté Christ Pantocrator, Christ-Roi, le règne du Christ sur la terre, sur TOUTE la terre bien sûr jusqu'au fin fond des îles.
Pas étonnant de voir pulluler des missions chrétiennes sur tous les continents jusqu'au bout de l'Asie, jusqu'en Chine. Phénomène qui s'est largement aggravé avec les facilités logistiques d'aujourd'hui.

C'est une multinationale le christianisme, la plus grande au monde ! hiérarchisée, organisée, ...

Effectivement les impérialismes occidentaux ont trouvé la chaussure idéale dans le christianisme pour les accompagner dans toutes leurs conquêtes, et "civiliser" les terres conquises toutes peuplées de "païens" forcément, ou de religions arriérées.

Ajoute encore 14 siècles d'ostracisme vis à vis de l'islam ... n'est-ce pas une injustice criante cette mise à l'index ? cette mise au ban ...
Le foulard, c'est une question très secondaire ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité n'est pas le rejet de la (ou des)religions

Message  pat le Lun 5 Déc 2011 - 22:12

Il me semble que la Révélation musulmane a eu lieu en Arabie et que sa présence ailleurs s'est faite par des guerres de conquête exactement comme le christianisme dont elle partage bien la violence.
Sur le plan historique nous n'avons rien à nous envier les uns les autres.

Pour parler d'aujourd'hui, c'est vrai que l'opinion publique est très partagée suivant les pays dont on parle. Certains pays sont extrêmement tolérants et d'autres beaucoup moins. Dans certaines régions il est très difficile de vivre en tant que chrétiens. On le sait, les exemples d'assassinat ne manquent pas et encore dernièrement avec les coptes. Les jeunes filles chrétiennes qui par définition ne se voilent pas subissent de graves stigmatisations quand ce n'est pas pire. Dans d'autres endroits, comme en Égypte, les chrétiens ne peuvent accéder à certains postes de l'administration.
Je ne vois pas, en France, de groupe appelant à l'assassinat au sortir des mosquées, pas plus que je ne constate une différence de statut à partir de la religion.

Pour ma part, je vois globalement un réel effort de la part de la France pour que les musulmans aient des salles de prière, pour qu'ils puissent se nourrir suivant leur principe, pour qu'une véritable égalité de droit soit mise en place et ceci grâce à des services sociaux tolérants.
Tout n'est pas parfait loin sans faut, mais il faut entendre le tollé de la société quand le principe d'égalité des droits est mis en question. Il y a aujourd'hui trop de musulmans en France qui vivent normalement pour que l'on puisse évoquer un véritable racisme de masse à leur égard.
N'oublions pas aussi qu'il a fallu, qu'il faut toujours éduquer nos contemporains à la tolérance envers une religion qui n'existait pratiquement pas il y a encore cinquante ans.
Alors que la chrétienté, dans les pays traditionnels musulmans est antérieure à l'arrivée de l'Islam. C'est bien eux les conquérants dans ces pays là et pas le contraire.
Comme on parle sur un plan général on trouvera toujours un endroit de par le monde pour affirmer ou infirmer ce que l'on dit. Il faut donc être prudent dans ce qu'on affirme.

En conséquence, je crois qu'il vaut mieux arrêter de compter les coups et essayer au contraire d'instaurer un climat propice à la concorde, comme cette association catholique qui s'est cotisée pour offrir à un Imam des Coran afin que ses fidèles puissent prier dans leur livre.


pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité n'est pas le rejet de la (ou des)religions

Message  pat le Lun 5 Déc 2011 - 22:54

Laïcité

L'espace public ou l'espace social appartient à tout le monde. Il doit permettre, la libre circulation et aussi la libre expression.
La laïcité n'exclut pas la religion, elle garantit au contraire qu'aucune ne soit exclut par une autre. Elle garantit donc la libre expression des unes et des autres, sauf à perturber l'ordre public.
C'est vrai que du fait de son historicité, l'opinion publique a plus de tolérance vis à vis de la chrétienté que vis à vis de l'islam.
Mais ce n'est pas normal et bon nombre d'association de citoyens dénoncent ces dérivent lorsqu'elles arrivent. Nous sommes, en effet, parfois loin des principes fondamentaux. Mais c'est pour leur respect qu'il faut se battre et obliger le législateur a s'y soumettre. Car c'est grâce à ces principes en attendant mieux, que toutes les communautés peuvent espérer vivre en paix.

En conséquence, la laïcité ne doit obliger personne à se taire sur ses convictions aussi bien dans l'espace privé que dans l'espace public. L'Etat n'a pas à se mêler de qui porte un foulard, de qui porte un crucifix, de qui porte la kippah à partir du moment où ces habits n'entravent pas la vie sociale.
Un voile qui masque le visage entrave la vie sociale. C'est un principe de notre vie en commun.
Pour le reste, il faut lutter pour qu'une loi ne vienne jamais perturber la liberté de porter ou non des signes indiquant sa philosophie, sa religion ou tout autre chose qui n'appelle pas à la violence car ici encore on se heurte à l'ordre public qui comme la laïcité permet à l'espace public de rester un espace d'échange et de courtoisie.
La liberté doit être absolue dans ce domaine.
La laïcité c'est justement permettre à chacun de pouvoir s'exprimer avec des droits identiques dans la sphère publique.
Si la Laïcité était de permettre de s'exprimer dans l'espace intime, je ne vois pas ce qu'elle aurait à nous dire.


La laïcité doit être géré par le bon sens, pas par l'idéologie. Elle est au service des citoyens et pas le contraire. Elle permet une pluralité d'expression religieuse. Son utilité s'arrête là.
On a enlevé les crucifix de l'espace public pour autant on n'a pas tué l'idée de Dieu. Il n'y a aucune raison pour que les croyants accaparent cet espace public qui par définition se partage avec des croyants d'horizon différents et des incroyants.
A moins de vouloir interdire aux autres croyants l'expression de leur foi et de vouloir interdire l'expression de l'incroyance on ne peut pas vivre dans une société plurielle avec une hégémonie d'une seule expression de la foi.

Je rêve d'une société où les croyants iraient dans le même bâtiment religieux (églises, mosquée, temples) exprimer le bonheur de leur foi religieuse, un espace sur le chancel duquel on mettrait les différents livres de la Parole de Dieu, ainsi que le prévoit le Message arésien.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La laïcité n'est pas le rejet de la (ou des)religions

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum