Spiritualités

LAICITE/RELIGION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LAICITE/RELIGION

Message  Invité le Mar 13 Déc 2011 - 3:11

"Le principe de laïcité est le seul moyen de faire vivre ensemble les gens qui croient et ceux qui ne croient pas." François Bayrou
FB a défendu au procès de Charlie Hebdo la laïcité et les "principes fermes" pour vivre ensemble.
---------------

Source :
http://www.lepost.fr/article/2011/03/06/2426415_francois-bayrou-l-islam-la-laicite-et-le-voile.html
François Bayrou, l'Islam, la laïcité et le voile
Extrait :
Le port du voile par les jeunes filles est une manifestation très visible de ce mouvement de revendication de l’Islam.

Ce signe, le voile, porte en lui trois significations fortes qui sont de nature à inquiéter fortement l’architecture de valeurs autour desquelles se sont construites la République et son école.

Première signification : le port du voile affirme, surtout lorsqu’il est l’objet d’un conflit, que la loi de Dieu est supérieure à la loi des hommes. Pour notre société au contraire, la loi, dans l’espace public, a un caractère éminemment séculier.

Deuxièmement, dans cette loi, le statut de la femme est au moins distinct de celui de l’homme et, à bien des égards, inférieur.

Troisièmement, le voile a une signification dans l’ordre du désir. Il dit qu’il revient à la femme de ne pas provoquer la seule vue du corps, la seule vue de la chevelure, est une provocation. Le voile dit que ce n’est pas à l’homme d’éduquer et de gouverner son désir. D’une certaine manière, le voile justifie l’homme dans l’abandon à son instinct immaîtrisable. C’est à la femme de répondre du désir, sinon à ses risques et périls. Et ainsi, comme le disent les jeunes filles des cités, le seul choix réside entre " pute " et " soumise ".


Le choc est profond, vous le voyez bien, parce qu’il ne relève pas seulement d’une conviction religieuse, mais par l’intermédiaire de cette conviction religieuse, une véritable anthropologie d’une conception de la femme, de la société, et de l’humanité tout entière.

Il ne s’agit pas seulement de religion, il s’agit de la femme, il s’agit de l’homme masculin et des personnes humaines masculines et féminines qui forment ensemble l’humanité.Naturellement, la question du voile n’englobe pas à elle seule les questions aujourd’hui à la laïcité à la française.

http://www.mouvementdemocrate.fr/medias/bayrou-jdd-laicite-positive-140908.html
François Bayrou: "La laïcité est positive en elle-même"
Extrait
JDD : Parler de sa foi n'est pas naturel pour un homme politique?
FB : Non, ce n'est pas naturel, puisque c'est intime. La foi, c'est ce qu'un être porte de plus intime. C'est comme l'amour. D'ailleurs, c'est de l'amour. Rien n'est plus dangereux que d'y mélanger la politique. Ou l'État. Ou le pouvoir. Faire sauter cette séparation, c'est dangereux pour l'État, et je vous le dis comme croyant, c'est aussi dangereux pour la religion.
....
JDD : Y a-t-il des moments où vos choix politiques contredisent votre foi?
FB : Il y a des débats de conscience. Débats sur la bioéthique, sur l'utilisation des embryons, sur l'origine de la vie... Mais quand je vote les lois, je ne les vote pas seulement au nom de mes préférences. Je dois aussi chercher le meilleur équilibre possible pour la société française. Autrement dit, tenir compte de ceux qui ne pensent pas comme moi.
....
JDD : Et inversement, y a-t-il des prises de positions, des projets qui découlent de votre foi?
FB : Toute une vision de l'homme, le refus du matérialisme, tout un humanisme, la solidarité, tout cela est dans le message. Mais dans ma fonction, je pense en citoyen, non pas en religieux.
.....
JDD : Nicolas Sarkozy est-il croyant?
FB : Je ne le sais pas et n'ai pas à le savoir. Cela appartient à sa vie personnelle. C'est à son discours officiel que j'objecte. Mélanger la religion et la politique, ce n'est bon ni pour la République, ni pour la religion. La laïcité, c'est le refus du mélange des genres. L'ordre de l'État, l'ordre du spirituel : cette séparation est fondamentale.
....
JDD : Le président parle d'une "laïcité positive", respectueuse des religions.
FB : Ajouter un adjectif, c'est vouloir changer le sens du mot. Pour moi, la laïcité est positive en elle-même, puisqu'elle est une émancipation.


Autre vidéo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LAICITE/RELIGION

Message  navy le Mar 13 Déc 2011 - 13:30

François Bayrou pas mal mais c'est quand même un ROI NOIR Smile
ou alors Dupont-Aignan, si je votais, je voterai pour Dupont-Aignan.



navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LAICITE/RELIGION

Message  Invité le Mar 13 Déc 2011 - 16:15

"Ajouter un adjectif, c'est vouloir changer le sens du mot. Pour moi, la laïcité est positive en elle-même, puisqu'elle est une émancipation."
François Bayrou

Bien d'accord.

La loi sur le voile est un "loi d'exception" (qui peut rappeler d'autres lois "d'exceptions" comme celles des codes vestimentaires, et d'autres). Aucun trouble à l'ordre public n'était constitué, et le port de ces voiles ne gênait pas la liberté d'autrui.

Cacher ce signe religieux ...
Tout ce fatras de débats va se retourner contre le "religieux", cachez cet habit de juif, cacher cette soutane, cette bure, cacher ce voile de nonne, cacher cette croix, cette étoile de David, cette Bible, ce Coran, ...
Tout ce fatras de débats va, en extrapolant, se retourner contre la (les) spiritualité(s), "l’œcuménisme naturel" qui traverse la société civile qui ne se partage pas en frontières fixes entre 3 ou 6 religions, en agnostiques et athées.

Tout cela cache une sorte de raisonnement religieux (conscient ? inconscient ?), qui hélas semble traverser aussi bien le gauche que la droite (mais bien plus la droite, l'extrême droite).

Il faut « Sortir de l’amalgame "être laïc, c’est être athée" »
http://www.saphirnews.com/Dounia-Bouzar-Sortir-de-l-amalgame-etre-laic-c-est-etre-athee_a13585.html

Oui d'une certaine manière la laïcité est anti-cléricale, car les principes républicains ne connaissent que le "citoyen" (sans distinctions de clercs et laïcs, de croyants, de non-croyants). Et si pour certains être laïc en république c'est être anti-clérical, j'assume totalement cet anti-cléricalisme.

Car l'inverse est que, les clergés (quels qu'ils soient) et leurs suiveurs qui n'admettent pas ce principe laïque qui découle de la Constitution qui s'appuie sur la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, sont "anti-républicains". Tous les adversaires de la laïcité sont des anti-citoyens, des casseurs de la république.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LAICITE/RELIGION

Message  pat le Mar 13 Déc 2011 - 22:15


Si l'Etat interdit le port d'un insigne religieux, c'est qu'il intervient dans ce religieux, alors qu'il est censé ne pas s'en occuper tant que l'ordre public n'est pas en cause.
Si l'on a des principes, il faut les respecter.
Que le foulard soit la marque d'une soumission ou d'un statut différent de la femme par rapport à l'homme, n'intéresse l'Etat que si cela se traduit par un délit ou par une injustice flagrante.
Il y a bien des filles qui mettent le foulard par coquetterie, on ne peut pas le leur interdire sous prétexte que cela peut cacher d'autres intentions.

C'est à celui qui accuse de faire la preuve que ce qu'il dénonce est néfaste et non pas à l'usager de prouver que ce qu'il fait est bien le fait de son propre choix.

Les principes de la laïcité sont claires :

En 1966, les Nations Unies ont voté un Pacte International relatif aux Droits civils et Politiques. L’article 18 de ce Pacte a été repris dans La Déclaration sur l’élimination de toutes les formes d'intolérance et de discrimination fondées sur la religion ou la conviction  de 1981 des Nations Unies :
Article 1: Définition juridique.

Le droit de pensée, de conscience, et de religion ou de croyance;
Le droit d’avoir une religion ou n’importe quelle conviction de son choix;
Le droit de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu'en privé, par le culte et l'accomplissement des rites, les pratiques et l'enseignement;
Le droit de ne pas subir de contrainte pouvant porter atteinte à sa liberté d'avoir une religion ou une conviction de son choix ; 
Le droit de la puissance publique de restreindre la manifestation de sa religion ou de sa conviction uniquement dans les cas qui sont prévus par la loi et qui sont nécessaires à la protection de la sécurité publique, de l'ordre public, de la santé ou de la morale ou des libertés et droits fondamentaux d'autrui.

D'autre part,la République française respecte en principe toutes les croyances, en vertu de
l'article 1er de la Constitution française de 1958, qui ne reconnaît aucun culte et de l'article 2 de la loi de 1905, concernant la séparation des Églises et de l’État)

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LAICITE/RELIGION

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum