Spiritualités

Avant que ne pleuve le péché des péché (Rév d'Arès 38/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avant que ne pleuve le péché des péché (Rév d'Arès 38/2)

Message  Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 16:10

15déc11 123C71
-------------------
Par la revivification de l'intelligence spirituelle presque éteinte (faible lumignon, Rév d'Arès 32/5), une des actions combinées qui font la pénitence, l'homme maîtrisera ce problème avant qu'il ait atteint le fourmillement irréversible et insoluble qui accompagnez le péché des péchés : la mort spirituelle totale, irréversible, de l'homme, son retour incurable à l'ombre dont le Père l'avait fait sortir (Rév d'Arès vii/2).
Il n'y aura pas de seconde création de l'homme spirituel. L'homme retourne déjà lentement à l'animalité, mais avec encore une chance de salut. S'il continue trop longtemps dans la voie du mal il retombera un jour complètement, sans retour, dans cette animalité,
La surpopulation est un des signes de ce retour lent à la vie de rat — loi des rats (xix/24) — mais en recouvrant l'intelligence spirituelle, la maîtrise de son destin, il peut trouver les solutions, qui, sous l'angle pratique, sont multiples.
La pénitence est la seule voie de salut.

E/38/02
Je t’ai saisi et déposé à la lisière de Mon Champ ; il est temps que la Moisson se fasse, que le monde soit sauvé, avant que ne pleuve le péché des péchés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avant que ne pleuve le péché des péché (Rév d'Arès 38/2)

Message  Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 22:27

Assunta a écrit:15déc11 123C71-------------------
La surpopulation est un des signes de ce retour lent à la vie de rat — loi des rats (xix/24) —

Excuse-moi Assunta, je trouve l'argument assez débile ...
je ne reproche pas au frère Michel d'y voir un facteur de ... mais je le critique ouvertement de ne pas argumenter son point de vue.

Je ne suis pas qu'un homme de foi et d'espérance comme il m'avait répondu, j'ai une raison, un discernement, ... et j'attends quelque chose de plus consistant que des formules à l'emporte-pièces de ce genre-là, que faute d'arguments raisonnés je trouve débiles.

Je suis prêt à argumenter, mais visiblement si je m'en tenais qu'à la foi et aux évangiles, il ne croit pas à la multiplication des pains ... ou à cette idée plus simple que Dieu sait ce dont nous avons besoin, "vraiment besoin" ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum