Spiritualités
ouvert à tous

Ce forum qui porte le nom général de "Spiritualités"

permet à chacun de témoigner de la sienne.

N'hésitez pas à parler de votre foi ou de votre humanisme.
En tant qu'invité, sans vous inscrire,
vous pouvez poster un message dans "Invités, visiteurs, vos réflexions"

Chacun d'entre nous est porteur de divin et donc porteur d'étincelles de vérité.
Si nos croyances nous portent à plus de fraternité et de bonté,
alors il n'est pas inutile de les partager.
C'est ainsi que nous nous approcherons de la "Vérité" dont Dieu seul a le monopole.


______________________________________________________________________________________________________


Déc.2018

La vérité n'est partageable que partiellement car elle avant tout expérience personnelle. Avant d'en partager l'essence, elle est vécu d'abord de l'intérieur.



février 18

Il faut se rappeler que le mal n'est pas venu des religions dont l'enseignement est l'amour du prochain, mais du système religieux,celui qui produit l'esprit de clocher ou de minaret, entrainant division, compétition et finalement haine et rejet.




Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 1899
Date d'inscription : 31/07/2007
Voir le profil de l'utilisateur

Droit à la différence

le Jeu 16 Fév 2012 - 22:14
16 février
Droit à la différence

C'est incroyable ce qu'on peut rencontrer de personne qui n'accepte pas l'opinion d'autrui.
C'est celui-là qui traite vos convictions de sectaires parce qu'elles ne sont pas inscrites dans un grand parti ou dans une grande religion.
C'est celui-ci pour qui vous faites fausse route tout simplement parce qu'il n'a pas pris la peine de comprendre ce que vous lui dites.
Ou le regard condescendant de cet autre quand vous risquez d'affirmer votre croyance en Dieu.

Dans quel monde va t-on vivre ?
Le droit à la différence est semblable à la liberté d'expression. Il est absolu.
Si quelqu'un prend prétexte de ce droit pour faire de sa différence, la référence obligée, il rompt le pacte et supprime la notion même de différence.
Un droit cesse d'être légitime quand il ne respecte pas scrupuleusement les droits des autres.
Les systèmes autoritaires bafouent le droit à la différence et même si le système démocratique présente un progrès à bien des égards, il maintient la différence dans un carcan que la loi majoritaire rend étanche en disqualifiant la contestation.

Nous respecterions peut-être mieux ce droit impératif si nous acceptions tous qu'il n'implique pas obligation d' apprécier et d'approuver cette différence.
Un débat contradictoire implique seulement le respect, mais n'implique pas que l'on doive forcément apprécier ce que dit l'autre.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum