Spiritualités

Annoncer et ENONCER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annoncer et ENONCER

Message  Invité le Lun 19 Nov 2012 - 18:29

En quelque sorte Michel Potay a annoncé mais sans ENONCER. Il y a chez Michel Potay un vrai probléme d'énonciation. (mais on ne peux pas ne pas recconaitre que FM l'a annoncé la R.A.)

Je veux dire il aurait pu dés les toutes premiéres années se livrer à un énoncé préçis et sans ambiguité de ce que c'est que "les pouvoirs" dont il est question dans la R d'A. Mais il a préferé rester dans le vague..... Qu'est-ce que la politique qui est dénoncée dans la R d'A. ? Est ce toute forme d'autorité, comme le disent un grand nombre de pelerins d'Arès ? Est ce une chose qui peut se confondre avec ce qu'on appelle "les autorités " ? Est ce la loi dans son principe qui est condamné par Dieu dans la R d'A. Je ne le crois pas mais c'est à lui de le préciser.

Une simple lecture de Révélation d'Arès ne permet pas de définir vraiment ces élements.
c'est à lui MP de le préciser.Mais je n'ai pas connaissance de tous ces écrits non plus.

A mon avis la politique c'est les Rois (roi noirs)
voir le fameux chapitre sur Samuel dans la bible.
les rois font les guerres... les rois cherchent à étendre le PRESTIGE des pays ou ils regnent .
ce que ne cherchent pas forcément les peuples qui cherchent seulement en general à vivre en paix et dans le bonheur. sunny
voir les les pays qui sont tout le temps à se comparer les uns aux autres.
A rivaliser.
aujourd'hui encore les républiques sont dans la lignée des anciens rois ... mais ils n'en ont peut-être pas conscience. alien
Donc il me semble que ce qui est dénoncé dans la R.A. ce n'est pas "les autorités" , la "gestion compétente " comme l'appelle MP mais la politique (la continuation des rois de l'ancien temps) mû par la volonté de pouvoir, qui pense à la place des peuple avec un semblant de démocratie ...etc ...
tout cela est p-e évident mais n'a pas été suffisament énoncé par notre frere Michel...

car il évident pour moi (je ne sais pas ce qu'en pensent les autres participants) que l'Europe, ni la Mondialisation n'a pas été voulu par les peuples. sunny



(A développer)


victor


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  pat le Mer 21 Nov 2012 - 15:47

Michel Potay a parlé de nombreuses fois de la politique, des lois, de l'autorité. Il y a d'innombrables articles là dessus. Et il me semble au contraire qu'il est parfaitement clair concernant cela. Quelques uns lui ont d'ailleurs assez reproché d'avoir une position jugées par eux par trop radicales.

Les pouvoirs sont clairement identifiés, ce sont des individus ou des instances qui asservissent, qui commandent, qui s'octroient de la puissance vis à vis de personnes qui les ont mandatés pour les représenter.

La politique est l'exemple de cette instance dominatrice dont le désintéressement à la cause du peuple n'est pas toujours évident. Certes, il y a heureusement, des individus désintéressés, épris de justice, mais ce n'est pas ce qui ressort du système. Ce qui ressort du système, c'est une sorte de caste dont le but est de garder le pouvoir, alors que leur unique fonction, leur seul justification devrait être un parfait dévouement, un effacement derrière les causes et les individus qu'ils servent. Au contraire, ils se servent parfois de ces individus pour se battre entre eux et asseoir leur puissance.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  pat le Jeu 22 Nov 2012 - 8:17

Pour compléter ce que je disais hier ci-dessus, à propos de la politique, avant de connaitre le vaudeville écrit par la droite aujourd'hui, on est bien ici devant un refus caractérisé de s'en remettre au bien commun.

C'est la droite aujourd'hui, c'était la gauche hier, la politique semble se préoccuper d'elle-même, d'engager des stratégies qui, sous couvert de vertu n'en sont pas moins égoïstes et partisanes.

Dans cette histoire, où est le désintéressement, où est le sens du bien commun, de la collectivité ?
L'indécence prime et on a du mal à penser que ces Hommes soient vraiment là, au service des gens, comme ils aiment nous le faire croire.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  Invité le Jeu 22 Nov 2012 - 16:09

Michel Potay écrit d'une façon et se contredit aussi.
28sep12 135C1
Il y a longtemps j'avais consulté un juriste sur ce point: "Puis-je créer un parti pour faire disparaître la politique ?" Il m'avait répondu à peu près ceci (je ne me souviens pas termes exacts): "Non, parce que la liberté d'expression ne suffit pas pour se présenter aux élections. Non, parce qu'un parti qui serait contre la politique serait contre le fonctionnement républicain de législature et gouvernement par élection et donc ne pourrait prendre place dans un concert d'idées dont il contesterait l'utilité pour l'humanité. C'est comme si un parti d'anarchistes se présentait aux élections. L'anarchie n'a rien de républicain et ne peut se porter candidate."
Je me demande aujourd'hui si ce que ce juriste m'a dit est bien exact, mais nous pouvons très bien présenter dans notre mission, à côté de la réflexion spirituelle de fond, qui est principale, une réflexion sur la nuisibilité de la politique et sur l'aspiration à un autre monde fonctionnant autrement.

17oct12 135C55
Les vrais politicens cherchent à créer des comportements sociaux, mais les "politiciens antipolitiques" cherchent à développer des comportements individuels et par là entrent grosso modo dans nos vues.
Les vrais politiciens ont prouvé que la bonne politique (qui ne prend pas la même queue de vache) existe. Le Parti Humaniste par exemple l'a prouvé c'est pour cela qu'il est dénigré, ce n'est pas pour rien. Faire le bien est attaqué toujours. Le problème avec Michel Potay c'est que tout ce qui ne tourne pas autour de l'idée de Dieu (et de sa vision à lui) ne vaut rien du tout. Il est intransigeant, égoïste en voulant imposer ses seules idées qu'il juge seules valables.

28sep12 135C1
Ici il peut y avoir une "mission sociale" utile et opportune à la différence de la "mission sociale" de type "laïcité et lutte des classes" totalement inopportune, qui affecta notre mission il y a des années.
La lutte des classes même chez les religieux existe, la preuve chez les PA qui tenaient compte longtemps (et moins aujourd'hui certainement car cela les a desservis) de la condition sociale/financière.

La politique n'est pas mauvaise en soi, c'est ce que nous en faisons, comme tout du reste !!! Car il faut un minimum de lois pour protéger les individus et notamment les femmes et les enfants. Ce ne sont pas les religieux qui bougeront pour eux (non seulement l'histoire le prouve mais continue à le démontrer aujourd'hui encore) !!!! Les religieux veillent à ce que leurs idées soient acceptées et appliquées - par religieux j'entends aussi MP et ses PA).
Des Hommes ont démontré et continuent de vivre la vraie politique dont les politiciens copient leurs idées d'ailleurs !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  Invité le Lun 26 Nov 2012 - 19:42

La politique n'est pas mauvaise en soi, c'est ce que nous en faisons, comme tout du reste !!! Car il faut un minimum de lois pour protéger les individus et notamment les femmes et les enfants.

C justement ce qu'on peut reprocher à Michel Potay, n'avoir pas été assez explicite là dessus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  pat le Mer 28 Nov 2012 - 16:45

Assunta vous dites :
Il est intransigeant, égoïste en voulant imposer ses seules idées qu'il juge seules valables.
Pourquoi toujours émettre un jugement. Pourquoi ne pas vous contenter de témoigner de vos idées sans avoir recours au dénigrement de l'autre.
Personne ne vous attaque, ne mordez pas ainsi.
Michel Potay a donné son avis sur la politique et les lois par rapport au Message arésien qui les condamne.

Mais Dieu respecte l'Homme. Il ne dit pas (et son prophète non plus) que les lois qui protègent les femmes et les enfants, autrement dit, les faibles de notre société, sont mauvaises. Il dit que c'est regrettable qu'un être humain, qui a en lui une parenté divine soit obligé de se contraindre par des lois pour arriver à protéger les faibles. Chez un humain évolué cela devrait être naturel de protéger le faible. C'est ce naturel de l'Homme spiritualisé qui est la Loi qui vient : la Loi que Dieu a prévu au bout du changement de l'Homme. C'est autant la Loi de Dieu que celle d'une humanité à venir.
C'est pour cela que l'Homme doit d'abord changer. Il doit atteindre ce haut niveau d'humanité pour se passer de lois. Personne ne peut penser qu'en supprimant les lois , l'Homme deviendra meilleur. Au contraire il faut que l'Homme deviennent meilleur pour se passer de lois. Il y a une cause et une conséquence. Ne pas inverser les deux.

Les locaux d'Arès sont assurés, sont protégés par différents systèmes directement liés à la bonne marche de la loi.
N'importe quel croyant qui se verrait ou qui verrait ses enfants agressés ferait appel aux gendarmes et finalement à la loi, ne serait-ce que, pour seulement neutraliser l'agresseur.

Il faut bien comprendre que les idées qu'on émet les uns et les autres ne sont souvent que des idéaux vers lesquels on doit tendre, pas des coups de force imposés à une société qui ne serait pas prête.
Dans l'état de notre société, la politique, la loi s'imposent par nécessité. Il faut juste savoir que cette forme de sujétion n'est pas un but en soi.
Mais Dieu n'est pas pressé. Il n'impose rien. Il attend que l'Homme change. Il ne mandate aucun Homme pour faire changer artificiellement la société par des moyens qui seraient autoritaires et violents. Dieu donne du temps à l'Homme car il aime sa Créature même quand celle-ci n'est pas aimable. Cependant il demande dans le Message arésien que nous nous attelions à cette tache, et en même temps il prévoit que cette évolution (si elle se fait) se fera sur plusieurs générations.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  navy le Jeu 29 Nov 2012 - 1:37

Mais Dieu respecte l'Homme. Il ne dit pas (et son prophète non plus) que les lois qui protègent les femmes et les enfants, autrement dit, les faibles de notre société, sont mauvaises. Il dit que c'est regrettable qu'un être humain, qui a en lui une parenté divine soit obligé de se contraindre par des lois pour arriver à protéger les faibles. Chez un humain évolué cela devrait être naturel de protéger le faible. C'est ce naturel de l'Homme spiritualisé qui est la Loi qui vient : la Loi que Dieu a prévu au bout du changement de l'Homme. C'est autant la Loi de Dieu que celle d'une humanité à venir.
C'est pour cela que l'Homme doit d'abord changer. Il doit atteindre ce haut niveau d'humanité pour se passer de lois.
Bien sur il est souhaitable Pat que les gens agissent bien et fassent le bien par eux mêmes, par amour du bien et non en y étant contraints par des lois ... etc ... c'est ce que me disait toujours mon pére et je le comprenais toujours et d'ailleurs c'est souvent comme ça que ça se passe au niveau individuel, les hommes pris individuellement ne sont pas des monstres mais la societé veut le croire .....
pour autant je ne suis pas sur que Dieu dans la RA condamne le principe de la loi Question

Michel Potay a parlé de nombreuses fois de la politique, des lois, de l'autorité. Il y a d'innombrables articles là dessus. Et il me semble au contraire qu'il est parfaitement clair concernant cela.

Il en a parlé bien sur maintes fois, ce n'est pas ce que je voulais dire ...
Mais il me semble qu'au début il a laissé se developper chez certains qui étaient pourtant en premiére ligne, une compréhension libertaire et ultra simpliste de cette parole ... et il a laissé faire !
comme il a laissé faire "la mission sociale".
Voyez vous, quand je suis arrivé chez les pelerins d'arès, au local de Paris, j'ai été victime de freres et soeurs d'esprit libertaire ou anarchiste qui m'ont dit "nous sommes pour une société sans chefs, sans lois, sans hiérarchie", c'est ça la Révélation d'Arès !
Je suis atterré par la confusion des esprits qui regnait.
il me semble que si la Dieu denonce les pouvoirs, les rois, les princes du culte, la Politique, etc ... Il n'empêche pas toute forme d'organisation humaine, ce qu’il faut bien garder d’administration publique, de lois ...
Certes frere Michel, vous en en avez parlé un peu, mais vous auriez pu dés les premiéres années vous livrer à un énoncé préçis et sans ambiguité de ce que c'est que "les pouvoirs" dont il est question dans la R d'A,

Je crois que Frere Michel ne me pardonne pas de lui avoir dit (voir 05oct12 135C31 ) qu'il a attendu maintenant pour préciser que politique NON, mais gestion compétente OUI.



navy


Dernière édition par navy le Jeu 29 Nov 2012 - 1:58, édité 2 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  Invité le Jeu 29 Nov 2012 - 1:41

Pourquoi toujours émettre un jugement. Pourquoi ne pas vous contenter de témoigner de vos idées sans avoir recours au dénigrement de l'autre.
J'exprime mon désaccord, où est le dénigrement ??

Mais Dieu respecte l'Homme. Il ne dit pas (et son prophète non plus) que les lois qui protègent les femmes et les enfants, autrement dit, les faibles de notre société, sont mauvaises.
Les femmes font parties des faibles ??? N'est-ce pas justement le contraire ?? Les violences des hommes envers les femmes ne dénotent-elles pas justement la faiblesse de ceux-ci ?? Etre spirituel n'est-ce pas, en attendant que la Loi de Dieu prévue au bout du changement de l'Homme, être spirituel n'est-ce pas justement aider ces hommes (en attendant que tout change) à évoluer et à porter un autre regard non seulement sur la femme mais également et en premier sur eux-mêmes.
Qu'ils changent leur regard extérieur, mais pour en arriver là il est important qu'ils regardent intérieurement ce féminin en eux, qu'ils refoulent ou refusent depuis des siècles, pour certains (je ne généralise pas). Ce refus et/ou refoulement rejaillit sur le féminin extérieur que représente la femme.

Regard extérieur :
L'homme doit poser un autre regard sur la femme en tant qu'être créée par Dieu et donc à respecter car Dieu l'a faite aussi, comme l'homme, à son image et à sa ressemblance, même si des différences existent entre les genres (ce qui n'en fait nullement une non-égale), cela n'ôte en rien à la femme les mêmes droits, liberté TOTALE, individualité et libre arbitre qu'à l'homme sans parler des 5 dons que Dieu lui a donné aussi.

Regard intérieur :
L'homme doit enfin prendre conscience de son féminin intérieur, féminin sacré, en lui. S'il continue à le refouler en lui alors il aura beaucoup de mal à apprécier le féminin extérieur que représente la femme. Il continuera de porter un regard erroné sur ce féminin et on voit ce que cela donne depuis des siècles (bien qu'il y ait eu évolution, et grâce au courage des femmes qui ont lutté pour leur droit).

En attendant que les lois soient dépassées, il est important que la femme ait à égalité avec l'homme le droit d'être protégée. Mais cette protection ne veut absolument pas dire faiblesse pour elle. C"est la vision ancestrale, archaïque toujours admise qui justifie les hommes et leur permet d'éviter de remettre en question certains de leur comportement, certains dires et attitudes, particulièrement celles indignes d'un homme divin.

Il est temps non seulement que l'homme élève enfin son regard, et agissant ainsi, aide son frère à évoluer et à se connaître pour dépasser l'image qu'il a des femmes certes mais pire que tout de lui-même. Il doit retrouver ou découvrir ce féminin en lui pour pallier aux violences faites aux femmes.

En attendant, certes, HEUREUSEMENT que des lois protègent les femmes (les femmes ont rappelons-le largement contribué à ce que ces lois les protègent) mais hélas les mesures contre les violences des hommes faites aux femmes sont considérées encore moins importantes que d'autres mesures concernant d'autres lois. On le voit toujours même si certains de droite ou de gauche essaient d'améliorer certaines choses, les femmes passent toujours en second (les délits à caractère sexuel représentent à eux seuls la moitié des cas traités dans les tribunaux, c'est quand même incroyable et inquiétant).

En attendant que cette "Loi qui sera" vienne, l'homme doit faire l'effort d'apprendre ce qu'est un être humain, particulièrement ce qu'est une femme, et pour cela il doit (ré)apprendre la considération qu'il doit avoir des femmes, ainsi que la considération de lui-même, car l'homme tout comme la femme est un être divin.
L'homme doit accepter que ce féminin en lui est un don de Dieu. Il n'a pas à en avoir peur ni à le refouler.
Donc il est temps que l'homme apprenne ce qu'est ce féminin en lui et se réconcilie avec lui afin de pouvoir se rééquilibrer et ainsi n'avoir plus besoin d'agresser le féminin extérieur que représente la femme.

N'est-ce pas ce que Dieu à Arès est venu demander : que les femmes et particulièrement les hommes, apprennent à se connaître soi, à s'aimer soi d'abord donc s'accepter en totalité, pour pouvoir aimer son prochain comme soi-même mais aussi à fortiori accoucher ensemble (les hommes et les femmes) d'un monde meilleur ???


Dernière édition par Assunta le Jeu 29 Nov 2012 - 2:12, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  pat le Jeu 29 Nov 2012 - 11:53

Assunta a dit
J'exprime mon désaccord, où est le dénigrement ??
Quand on dit de quelqu'un « Il est intransigeant, égoïste en voulant imposer ses seules idées qu'il juge seules valables », on n' exprime pas son désaccord, on juge la personne. Exprimez son désaccord c'est commenter, critiquer des idées sans juger la personne qui les a exprimées. Dire je ne suis pas d'accord avec vous sur tel ou tel point n'est pas la même chose que dire vous êtes égoïste et intransigeant.

J'ai dit : Mais Dieu respecte l'Homme. Il ne dit pas (et son prophète non plus) que les lois qui protègent les femmes et les enfants, autrement dit, les faibles de notre société, sont mauvaises.


Vous répondez avec une double interrogation, comme si vous ne saviez pas depuis longtemps que je ne considère nullement la femme comme étant de nature plus faible que l'homme
Les femmes font parties des faibles ??
Mais rappelez-vous, c'est vous qui avez écrit plus haut : "Car il faut un minimum de lois pour protéger les individus et notamment les femmes et les enfants". Cette phrase induit que les enfants et les femmes ont besoin de protection car ils sont sont susceptibles d'être maltraités. Ils sont donc en état de faiblesse par rapport à une société dominée par les hommes. J'ai bien dit "les faibles de notre société et pas les faibles par nature".

Et vous partez dans une plaidoirie pour défendre la femme que personne n'attaque ici.

L'homme doit accepter que ce féminin en lui est un don de Dieu. Il n'a pas à en avoir peur ni à le refouler.
Nous sommes d'accord mais ce n'est pas le sujet
l'homme tout comme la femme est un être divin.
Bien sûr, d'ailleurs je ne veux tellement pas faire de différence que je ne parle jamais d'homme et de femme mais de l'humain ou de l'Homme que j'écris toujours avec un « H » majuscule.

Puisqu'une fois de plus, vous vous focalisez sur ce thème, et puisque c'est à moi que vous répondez je vous dirai (je suis désolé de continuer hors sujet) que je ne pense jamais homme ou femme sur le plan spirituel mais seulement l'Homme (dans le sens d'humain).
Ensuite sur un plan sociologique, morphologique, sexuel, culturel parfois, l'Homme se décline en femme et homme. L'humanité est faite de leurs aspects complémentaires. Mais ils ne se confondent pas. Ils sont distincts car il y a des choses que les uns et les autres n'ont pas les moyens de vivre de la même façon.
Je vais citer deux exemples, mais il y en a d'autres plus subtils, moins évidents :
-Un homme et une femme n'auront jamais le même vécu de l'expérience sexuelle dans leur chair. La volonté d'être identique sur ce plan n'y fera rien.
- De plus, un homme, jusqu'à aujourd'hui en tout cas, ne pourra jamais avoir l'expérience de l'accouchement et des modifications hormonales qui y sont liées.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  pat le Jeu 29 Nov 2012 - 13:30

Navy dit que lorsqu'il est arrivé chez les pèlerins d'Arès on lui a dit : :
"nous sommes pour une société sans chefs, sans lois, sans hiérarchie", c'est ça la Révélation d'Arès !

Oui tu as raison, c'est ce qu'on disait à l'époque. C'est ce qu'a dit aussi Michel Potay. Et ce n'était pas faux.
Ce qui était dangereux c'est de se focaliser uniquement sur ce thème qui est l'énoncé d'un résultat, mais qui ne dit rien du long combat sur soi qu'il faudra mener pour y arriver. Cette proclamation n'a de sens, en effet, que si on explique bien l'effort colossal à accomplir pour un tel résultat. Le témoin de l'évènement a dit et redit cela sur le thème de notre foi existentielle.

A l'époque, je m'en souviens aussi, on pensait qu'en transformant la société, qu'en agissant sur la politique, autrement dit en utilisant les canaux qu'on dénonçait, on arriverait à faire une sorte de révolution. On oubliait que d'autres, avant nous, avaient bien théorisé ces notions avec autrement de courage et de détermination depuis un siècle, sans arriver à un résultat probant, ce sont les anarchistes.

L'originalité du Message évangélique et du message arésien, c'est de ne pas s'engouffrer dans le changement social, juridique, politique comme par exemple les communistes, mais de dire qu'il faut attendre que la somme de nos vertus personnelles change le monde. Autrement dit, il faut attendre une certaine maturation du monde avant d'espérer une société sans hiérarchie.
Chacun des humains doit changer pour lui-même, ensuite et seulement ensuite, il peut espérer ne plus « être un loup pour l'Homme ».
L'ordre qui établit la soumission des uns et la domination des autres, ne peut disparaître que par la transformation spirituelle de l'Homme. Il ne suffit pas de proclamer « nous sommes pour une société sans chefs, sans lois, sans hiérarchie » mais d'extirper en chacun de soi tout désir d'être un chef.
Quand la majorité des Hommes attend que la société évolue par la loi ou la politique, nous on préconise le changement individuel qui seul est durable. Bien entendu, cela ne nous défend pas d’améliorer les lois et la politique dont nous sommes les contemporains. Mais notre objectif, s'il est plus lointain, est aussi plus susceptible d'être définitif.
C'est ça qu'il faut qu'on se dise, c'est ça que dit le message arésien me semble t-il.

Je me répète et j'en suis désolé, mais les mots en se recoupant et en étant agencés de plusieurs manières deviennent peut-être plus explicites.

il me semble que si la Dieu dénonce les pouvoirs, les rois, les princes du culte, la Politique, etc ... il n'empêche pas toute forme d'organisation humaine,
Bien sûr, l'humain est un être social et pour vivre en société il faut de l'organisation, de la solidarité, des règles...
Prenons un petit exemple dans le domaine des règles pour illustrer le propos général.
Il y a longtemps tout le monde jetait ses déchets dans la nature sans même se poser de question. Il n'y avait pas de lois ni même de règles en la matière.
Puis les villes ont grossi , les gens se sont déplacés, des déchets se sont accumulés dans certains endroits de forte concentration humaine (les rues, les lieux publics, les jardins...), alors la société, l'administration a promu des lois punissant le dépôt de ces déchets.
Aujourd'hui un bon nombre de citoyens n'ont plus besoin de loi, ni même de règle et à aucune prix ils ne jetteraient un papier dans la rue.
On peut espérer (ce n'est pas certain ) qu'avec l'évolution, ce type de règle devienne un jour obsolète.
Voilà un exemple d'évolution qui pourrait à un moment donné déboucher sur une inutilité de la loi.

C'est l'évolution humaine qui conditionne tout. Rien n'est gagné mais tout reste possible.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  Invité le Jeu 29 Nov 2012 - 14:10

pat a écrit:Assunta a dit
J'exprime mon désaccord, où est le dénigrement ??
Quand on dit de quelqu'un « Il est intransigeant, égoïste en voulant imposer ses seules idées qu'il juge seules valables », on n' exprime pas son désaccord, on juge la personne. Exprimez son désaccord c'est commenter, critiquer des idées sans juger la personne qui les a exprimées. Dire je ne suis pas d'accord avec vous sur tel ou tel point n'est pas la même chose que dire vous êtes égoïste et intransigeant.

J'ai dit : Mais Dieu respecte l'Homme. Il ne dit pas (et son prophète non plus) que les lois qui protègent les femmes et les enfants, autrement dit, les faibles de notre société, sont mauvaises.


Vous répondez avec une double interrogation, comme si vous ne saviez pas depuis longtemps que je ne considère nullement la femme comme étant de nature plus faible que l'homme
Les femmes font parties des faibles ??
Mais rappelez-vous, c'est vous qui avez écrit plus haut : "Car il faut un minimum de lois pour protéger les individus et notamment les femmes et les enfants". Cette phrase induit que les enfants et les femmes ont besoin de protection car ils sont sont susceptibles d'être maltraités. Ils sont donc en état de faiblesse par rapport à une société dominée par les hommes. J'ai bien dit "les faibles de notre société et pas les faibles par nature".

Et vous partez dans une plaidoirie pour défendre la femme que personne n'attaque ici.

L'homme doit accepter que ce féminin en lui est un don de Dieu. Il n'a pas à en avoir peur ni à le refouler.
Nous sommes d'accord mais ce n'est pas le sujet
l'homme tout comme la femme est un être divin.
Bien sûr, d'ailleurs je ne veux tellement pas faire de différence que je ne parle jamais d'homme et de femme mais de l'humain ou de l'Homme que j'écris toujours avec un « H » majuscule.

Puisqu'une fois de plus, vous vous focalisez sur ce thème, et puisque c'est à moi que vous répondez je vous dirai (je suis désolé de continuer hors sujet) que je ne pense jamais homme ou femme sur le plan spirituel mais seulement l'Homme (dans le sens d'humain).
Ensuite sur un plan sociologique, morphologique, sexuel, culturel parfois, l'Homme se décline en femme et homme. L'humanité est faite de leurs aspects complémentaires. Mais ils ne se confondent pas. Ils sont distincts car il y a des choses que les uns et les autres n'ont pas les moyens de vivre de la même façon.
Je vais citer deux exemples, mais il y en a d'autres plus subtils, moins évidents :
-Un homme et une femme n'auront jamais le même vécu de l'expérience sexuelle dans leur chair. La volonté d'être identique sur ce plan n'y fera rien.
- De plus, un homme, jusqu'à aujourd'hui en tout cas, ne pourra jamais avoir l'expérience de l'accouchement et des modifications hormonales qui y sont liées.

Relisez certains propos de MP et voyez s'il n'y a pas de jugement et particulièrement dire que les athées les empêchent d'être reconnus. Exprimer une opinion même si ça déplait fait passer pour du jugement.

Mais rappelez-vous, c'est vous qui avez écrit plus haut : "Car il faut un minimum de lois pour protéger les individus et notamment les femmes et les enfants".
Concernant mon post j'ai réagi sur l'adjectif FAIBLE que vous avez accolé au terme femme.
Vous dites : "Mais Dieu respecte l'Homme. Il ne dit pas (et son prophète non plus) que les lois qui protègent les femmes et les enfants, [u]autrement dit, les faibles de notre société sont mauvaises." (fin de citation)
J'ai réagi sur l'adjectif FAIBLE que vous avez accolé au terme femme (les enfants OK). C'est tout. En faire une polémique ne m'intéresse pas. Car ma réponse n'est pas du tout une attaque ni même une polémique, mais une expression spirituelle (mais il faut le comprendre), qui, si elle dérange, ne dérange que ceux et celles qui lisent. Le problème alors n'est pas mien.
Relisez quand même mon post il est très intéressant point de vue spirituel !!!!
sans orgueil aucun.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  pat le Jeu 29 Nov 2012 - 21:35

Assunta a dit :
Car ma réponse n'est pas du tout une attaque ni même une polémique,
Mais je n'ai pas dit que votre réponse était une attaque où une polémique, je remarque juste que vous réagissez au mot faible concernant la femme sans vous préoccuper du contexte général, de l'esprit dans lequel cela a été dit.
Relisez quand même mon post il est très intéressant point de vue spirituel !!!!
Oui votre point de vu est intéressant et spirituel, j'ai juste dit qu'il était hors sujet.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annoncer et ENONCER

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum