Spiritualités

LES RELIGION SONT DES SYSTEMES A ELLES SEULES

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

01072014

Message 

LES RELIGION SONT DES SYSTEMES A ELLES SEULES




Jeudi 27 février
Il faut se rappeler que le mal n'est pas venu des religions dont l'enseignement est l'amour du prochain, mais du système religieux,celui qui produit l'esprit de clocher ou de minaret, entrainant division, compétition et finalement haine et rejet.
Les religions ont ça de commun : l'amour du prochain. Très bien, très beau, mais cela ne veut par dire qu'elles sont pures. L'étymologie du mot n'empêche absolument pas que les religions sont un rassemblement, un groupe d'hommes de femmes obéissant à une élite qui a créé un système, une façon d'organiser leur croyance, les rendant unique donc à part des autres croyances.
Les religions sont des organisations spécifiques, organisées par des hommes, (plus souvent pour des hommes), répondant à une façon de se comporter, d'adopter leur ligne de conduite pour ceux et celles qui les suivent, pour se distinguer d'autres religions. En cela elles sont devenues un vrai système. Car toutes, même si elles prônent l'amour du prochain, défendent leur clocher, leur violence, leur méchanceté en leur sein, et entretiennent donc l'hypocrisie, la contradiction et le goût du pouvoir...
Un religion qui est une organisation de système, qui entretient tout cela, est une mauvaise religion.

Prenons l'exemple tout récent des CATHOLIQUEs

Le président de la Conférence épiscopale italienne (CEI) a défendu samedi des directives controversées approuvées par le Vatican qui exempte les évêques italiens de l'obligation à signaler à la police des cas de suspicion de sévice sexuel impliquant des enfants.
"Le Vatican exige que l'on respecte les lois nationales, et nous savons qu'il n'y a aucune obligation (de signaler des abus) en vertu du droit italien", a déclaré le cardinal Angelo Bagnasco à des journalistes en marge d'une réunion à Gênes.
Pour le cardinal, les prêtres ont par contre le "devoir moral" d'agir pour protéger les personnes vulnérables et de "contribuer au bien commun".
La publication vendredi de cette directive de la CEI a déclenché la fureur des groupes de soutien aux victimes, avec en première ligne l'association américaine d'anciennes victimes de prêtres pédophiles (SNAP) qui déplore la "contradiction étonnante, déprimante et irresponsable entre ce que disent les officiels du Vatican sur la violence, et ce qu'ils font contre les abus".
L'Église a maintes fois été accusée par les victimes de couvrir les abus par des prêtres et des religieux, déplaçant simplement des prédateurs d'un diocèse à l'autre plutôt que de les déclarer, mettant ainsi d'autres enfants en danger.
Depuis 2010, le Vatican oblige les évêques à signaler aux autorités toute information sur de possibles cas de sévices, mais seulement dans les pays où ils sont tenus de le faire en vertu du droit national.

ISLAM (vu sur un site "yabiladi" témoignage d'un musulman)

selem aleykom
je pense que mon pseudo reflète bien l'état actuel de mes pensées, c'est a dire des doutes immenses, des remises en questions importantes, un vertige spirituel qui me fait balancé entre la croyance et l'incroyance.
Je suis perdu, je suis devenu septique sur plein de choses en islam, plus je me pose des questions, moins j'ai de reponses, ou alors plus j'ai les reponses a mes questions et plus sa me détache de l'islam.
Car pour moi certaines reponses sont ireel, abérentes, absurde.
Plus le temps passe et plus mon esprit se met a déchiré l'image du prophète sws, le traitant d'imposteur, de profiteur de femme, d'etre cruel exetera exetera
la faute a quoi? disons que je me suis mis a lire avec impartialité, en prenant du recul, en restant détaché comme une personne non musulmane partant de zéro qui serait a la recherche de la vérité, cela m'a valu un ébranlement spirituel sans précédent.
se poser des questions qui pour moi me paraissent logique sont considéré comme des wess wess; alors que je pense que c'est inévitable de se les poser et obligatoire d'avoir les reponses pour construire sa foi de maniére solide.
Pour moi a l'heure actuel, avec ce que j'ai lu, j'ai l'impression qu'il ya deux islam. Celui des gens qui suivent sans trop réfléchir, donc le beau islam celui ou tout le monde est beau et gentil, ou on invite les gens a la convertion par des propos je ne dirais pas mensonger, mais j'opterai plutot pour dire que c'est une légère manipulation d'esprit faible et de personne influencé par le milieu social ( entourer de maghrébin)
si on se mets a vraiment se poser des questions sur certains aspect de l'islam et qu'on lit de notre coté sans écouter certains prédicateurs qui se garde bien de montrer des aspects qui pourrait éloigné les gens a se convertir ou a raproché les brebis égaré, on verra aisement que l'islam n'est pas peace and love;
quelque exemple qui m'on retourné le cervau :
la guerre pour convertir les gens de force
le statut des femmes qui est éxécrables
les faux miracle du coran, ou plutot la manipulation des gens sans trop de connaissance et d'esprit faible
l'esclavage
le fait de pouvoir avoir plusieurs femme ilimité lorsqu'elle sont esclaves
le fait qu'aucun cheikh ne peut convertir les non musulman du monde alors qu'ils connaissent bien l'islam
le fait que les non musulman aille en enfer alors que certains cherche la vérité mais ne sont pas convaincu de lislam
exétéra éxétéra

Réponse qui lui a été faite
Al-Ghazali disait:_" Le doute est un chemin vers la vérité." Le doute peut donc aider à avancer.
Et vous ne vous arrive-t-il jamais de douter?

du moment que tu ne change pas de religion ,ton doute peut etre que bénéfique pour ta construction
Chaque religion lutte pour préserver son beau clocher, son beau son de cloche !!!

Je pense que ce n'est pas seulement dans la chrétienté que les "fidèles" (pour ne pas dire soumis à un système) fuient, dans l'islam également car l'être humain n'est pas stupide, il voit bien que quelque chose cloche dans ces fameuses organisations religieuses que forme chacune des religions.

Les religions sont des pouvoirs, ou le sont devenus. Et elles existent toujours car les gens ont besoin de chefs, aiment obéir, ne se prennent plus la tête car on réfléchit pour eux. On vit dans un système "tout tout de suite alors on laisse d'autres diriger sa pensée par fainéantise"...

Ceux qui osent réfléchir et dire ce qui ne va pas, passent alors pour des mécréants, des faibles voire des ennemis. C'est en cela que l'on constate que les religions, toutes les religions, ne sont que des organisations faites par des humains aimant le pouvoir, qui révèle le goût de la puissance, de la domination et de l'argent de ceux qui donnent les directives, les grandes lignes sous couvert de belles phrases tirées de l'Evangile (quel qu'il soit). Qui fait les religions ??? Les hommes. parce que Tout système, organisation, est créé par les humains...

Dieu ne parle pas de "religion" mais de "assemblée'. Très différent. Différence IMMENSE !!!
Assemblée = Réunion de personnes dans un même lieu autour d'un sujet commun.
Il n'y a pas de dominant ni de chef, juste des personnes qui veulent parler/agir sur un sujet commun.
Et Donc tous les hommes et femmes qui veulent le beau et vrai, ce fameux Bien, peuvent se réunir sans problème et sans se disputer sur la croyance ou non-croyance de l'autre, ou voir un ennemi si non adhésion à la croyance de l'autre. L'essentiel étant d'agir en ensemble sur un sujet commun (quel qu'il soit). Cela rejoint en tous point ce qui est écrit dans la RA.

L'étymologie de ce mot est simple : action de réunir, rassemblement.
En ôter tout protocole, toute hiérachie, toute idée de domination (qui appelle obligatoirement un chef)... pour laisser la place à l'écoute des uns des autres qui ont retrouvé leur expression propre, pour mettre en ensemble des actions ou buts communs qui sont pour le bien et uniquement pour le bien, le meilleur, le bonheur et l'amour de l'humanité....

Lorsque cela existera, tous ces roitelets de pacotilles qui se croient grands, intelligents, puissants, mais au fond prétentieux et orgueilleux, fous d'amour du pouvoir et du goût de dominer, ceux-là disparaîtront par la force des choses...
C'est ce qu'attend Dieu = ne plus être des Etres soumis, obéissant à des règles soit-disant infaillibles, à des religions qui ont peur de toute évolution, religions très prudentes mimant la modernité pour faire croire à une grandeur d'esprit, religions salissant, flétrissant ceux qui ne pensent pas comme elle, pire allant jusqu'à menacer et tuer tout ce qui ne lui est pas semblable....
POUR DEVENIR des électrons libres, réfléchissant, ouvrant notre coeur et nous rassemblant pour défendre la grandeur et dignité de l'humanité (tous les êtres humains et par extension tous les êtres vivants)...

Chaque Homme de valeur, de cette belle valeur, est le bienvenu...

john steppes
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

LES RELIGION SONT DES SYSTEMES A ELLES SEULES :: Commentaires

Message le Mer 2 Juil 2014 - 10:50  pat

John Steppes a écrit:Les religions ont ça de commun : l'amour du prochain. Très bien, très beau, mais cela ne veut par dire qu'elles sont pures. L'étymologie du mot n'empêche absolument pas que les religions sont un rassemblement, un groupe d'hommes de femmes obéissant à une élite qui a créé un système, une façon d'organiser leur croyance, les rendant unique donc à part des autres croyances....
Un religion qui est une organisation de système, qui entretient tout cela, est une mauvaise religion.

Si vous lisez bien ma phrase c'est exactement ce que je dis : Il faut se rappeler que le mal n'est pas venu des religions dont l'enseignement est l'amour du prochain, mais du système religieux, celui qui produit l'esprit de clocher ou de minaret, entraînant division, compétition et finalement haine et rejet.
Sur l'idée qu'il ne doit pas y avoir de chefs, de dominant, de hiérarchie ni de disputes théologiques et qu'au contraire nous devons tous œuvrer dans le sens du Bien, nous sommes tous d'accord, je crois. Mais Dieu parle bien d'Assemblés au pluriel et la veillée 25 respecte tous les modes de croyance (excepté de dire que Jésus est né dieu ou est dieu de toute éternité).


Romps avec tous le Corps de Mon Sacrifice; dans leurs rangs, fais circuler le
calice,
joins tes prières à leurs prières, apporte ton offrande à leurs temples,
donne tes filles à leurs fils
La mesure et la douceur
ont disposé les bans
du grand conseil de Mes Assemblées;
Je l'attends sur Ma Montagne Sainte. (25, 8 et 9)


Pour ma part,
j’interprète cela ainsi  : Sépare en plusieurs parties  le Corps de Mon Sacrifice (les Chrétiens, puisque avant, Dieu ou le Christ, parle du "vent fou levé de Nazareth"), et fait circuler le même calice. Cependant il ne dit pas, ils doivent tous prier de la même façon mais "Joins tes prières à leur prière". Exactement ce que vont faire les musulmans, les juifs et les protestants dont vous avez parlé dans l'autre post hier.

Personnellement je n'ai jamais pensé que Dieu voulait la stricte disparition des religions en tant qu'assemblées de croyants (lire la veillée 25) (Juifs, Musulmans, Catholique, Orthodoxes, Protestants  et autres), j'ai pensé qu'il voulait que chacun se réforme, se change à la lumière de sa propre réflexion, de sa conscience, de l'écoute du souffle en eux et du Message arésien s'ils en ont un jour connaissance.
Les deux réformes importantes pour les Chrétiens étant d'abord de considérer Jésus comme un prophète devenu un Dieu et de supprimer la fonction de prêtre ou de prince de l'église pour faire de chaque membre de l'assemblée un simple fidèle.


Dieu ne parle pas de "religion" mais de "assemblée'. Très différent. Différence IMMENSE !!!
Assemblée = Réunion de personnes dans un même lieu autour d'un sujet commun.

Dieu parles des Assemblées au pluriel.
Sur les 32 fois que j'ai relevé le mot Assemblée, 22 fois, le mot est au pluriel et désigne des Assemblées de culte différentes et 10 fois au singulier lorsque le mot désigne l'Assemblée spécifique arésienne.

Je ne t'envoie pas abolir les assemblées de culte, mais les nettoyer des
princes,
de leurs prêtres et de leurs docteurs, (7,4)

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 2 Juil 2014 - 13:44  john steppes

Merci Pat.
Ce que je voulais dire c'est que le mot RELIGION ne sera plus utilisé, il doit être banni. Il est à lui seul devenu négatif, ou du moins source d'erreurs. Le mot assemblée que Dieu utilise est plus approprié.... et plus juste..

Les deux réformes importantes pour les Chrétiens étant d'abord de considérer Jésus comme un prophète devenu un Dieu et de supprimer la fonction de prêtre ou de prince de l'église pour faire de chaque membre de l'assemblée un simple fidèle.
Jésus est un prophète qui a retrouvé l'Image et Ressemblance de Dieu.

L'assemblée est un lieu de réunion. Et les Hommes y participant ne sont pas "de simple fidèles" (c'est religieux encore cela, ce mot aussi est à bannir comme le mot religion). Fidèle de quoi, de qui ??? Ce mot appelle à obéir inconsciemment, il y a quand même l'idée de soumission, de ne pas déroger à une directive.
Non, je crois que chaque membre sera frère/soeur de l'autre, et c'est évident puisqu'il n'y aura plus de hiérarchie religieuse. Le mot frère est plus juste et équitable et démontre la force et l'autonomie de la personne. On peut se réunir, s'assembler sans que quelqu'un commande les autres. Heureusement !!!

Moi je ne suis pas fidèle...car le côté moutonnier n'est pas loin. Je pense que les hiérarchies de toutes religions ont changé les mots pour mieux amener les gens à obéir voire, si on s'en tient à l'histoire religieuse même actuelle, à les dominer, tout en brandissant l'étendard de la peur pour ne pas qu'ils quittent les rangs.
Dans la RA Dieu use du mot Fidèle une dizaine de fois, soit en parlant de Ses Fidèles à Lui, soit en parlant des fidèles de Michel Potay (allant dans le sens de la RA bien sûr pas dans le sens obéissance absolue) ou des fidèles qui suivent les religieux. "....les parures et les couronnes que revêtent encore les princes et les prêtres sourds et ignorants, pour se faire une gloire devant leurs fidèles - E/34/02 ".

MAIS il est clair que la Fidélité on ne la doit qu'à Dieu (en ce qui me concerne c'est à Lui seul) pas à un intermédiaire au cas où il y aurait risque de déification, d'adulation, pour ne plus tomber dans les travers des religions.

Remarquez que dans toute religion le mot "frère" n'est pas employé....
Par contre si on me dit "frère" alors je comprends l'importance de l'autre qui est aussi "frère", nos liens sacrés, mon ouverture à lui, etc... et le Fond qui nous unit et réunit...
Dieu parle de "Mes fidèles" et de frère pour les rapports entre Hommes pour bien expliciter la grandeur des rapports humains, la beauté et le grand respect entre les Hommes tournés que vers le Meilleur... C'est pas pour rien à mon avis...
E/03/09
Homme Michel, dépose ta couronne, descends de ce trône ; ce sont les Miens, Que J’ai donné en héritage à tout Mon Peuple ; tous sont princes, tous règnent sur la mort et sur l’enfer quand ils vivent selon Ma Parole. J’ai couronné tous Mes Fidèles.

Quand on se change intérieurement et que l'on devient image et ressemblance, nous sommes couronnés intérieurement. Tant que nous ne suivons pas la Voie Droite, la couronne alors est portée à l'extérieur par ignorance de la réalité divine dont est porteur l'Homme, ce qui indique bien que l'Homme n'a pas fait son changement ou sa mutation intérieure !!! Et alors il se croit roi et surtout roi des autres...

Dieu parles des Assemblées au pluriel.
Sur les 32 fois que j'ai relevé le mot Assemblée, 22 fois, le mot est au pluriel et désigne des Assemblées de culte différentes et 10 fois au singulier lorsque le mot désigne l'Assemblée spécifique arésienne.

Je ne t'envoie pas abolir les assemblées de culte, mais les nettoyer des
princes,
de leurs prêtres et de leurs docteurs, (7,4)
Quand Dieu parle de ses Assemblées, il y a un A majuscule au mot
Pour les assemblées humaines et particulièrement des religions monothéistes, le "a" est un a minuscule...


"E/16/04 Aucune assemblée n’appellera ton patronage ; il n’y aura que des assemblées de Dieu."
Ici aussi il est très clair : pas de hiérarchie mais aussi pas de moutonnisme, pas de clônage c'est-à-dire que chaque assemblée sera elle-même, unique par les membres qui la composent et non pas la copie conforme d'une autre ou sous la houlette de michel potay ou de toute assemblée qui voudrait formater celle naissante.....

Créer une assemblée sans aucun patronnage de celles déjà existantes. C'est évident puisque chaque homme et femme est unique !!! Chaque assemblée doit être unique mais ayant le même Fond .. donc allant dans la même direction !!!

Liberté totale = c'est évident si le Fond domine !!! Et réciproquement si le Fond est là, la liberté aussi...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 2 Juil 2014 - 13:58  john steppes

10 fois au singulier lorsque le mot désigne l'Assemblée spécifique arésienne.
Je n'avais pas fait attention. Pourquoi une Assemblée spécifique arésienne ?????
Non Dieu parle de "Mes Assemblées", les Assemblée où Dieu est à la première place et non pas un homme !!!
Arès est un lieu de rappel, pas une nouvelle religion (elle ne devrait pas normalement). Donc pas en faire quelque chose de spécifique.
Certes Dieu parle des assemblée de culte pour les 3 religions.
Mais il n'utilise pas le mot "culte" lorsqu'on devra créer les Assemblées de Dieu. Parce que tout Homme tournés vers son frère désirant la même chose pour tous, le meilleur ou ce fameux Bien, même l'incroyant ou l'agnostique allant dans ce sens, y sera accepté... Et ce sera malgré tout une Assemblée de Dieu et non plus une assemblée de culte car le culte peut être voué à une personne et souvent il en est ainsi....
Les Assemblées pour se fortifier, s'entraider, car le but est d'aller dans le monde, parler au monde.
En attendant ces Assemblées, chacun choisit là où il se sent bien et où il peut s'améliorer pour amener sa pierre à l'édifice...
Actuellement les assemblées arésiennes se ressemblent et sont sous le patronnage de michel potay....
Ce n'est pas ce qui est demandé par Dieu... (voir mon post plus haut)...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 2 Juil 2014 - 15:36  pat

Dix fois au singulier quand Dieu parle de la nouvelle Assemblée à créer, plutôt que Assemblée arésienne, oui vous avez raison. Mais les vingt-deux autres fois c'est pour désigner les Assemblées déjà existantes. Quant à mettre un "A" majuscule ou minuscule, c'est à chacun de l'écrire comme il le comprend puisque la Parole est donné verbalement.

Quand j'emploie le mot fidèle d'une assemblée, cela veut dire fidèle à Dieu et non pas au Hommes ou aux églises.


Je ne t'envoie pas abolir les assemblées de culte, mais les nettoyer des
princes,
de leurs prêtres et de leurs docteurs, (7,4
)
jésus en son temps avait dit la même chose. Cela me suffit pour admettre que les assemblées du culte quelles qu'elles soient ne doivent pas disparaitre et que seuls les princes et les prêtre doivent évoluer vers de simples "frères" si vous préférez.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 2 Juil 2014 - 19:02  john steppes

Oui assemblées de culte pour les croyants sans patronnage aucun
E/16/04 Aucune assemblée n’appellera ton patronage ; il n’y aura que des assemblées de Dieu


On peut supposer aussi des assemblées sans culte, car les assemblées de culte sont bien les religions existantes moins leurs hierarchies et soumission à cette hiérarchie.


Les assemblées de Dieu seront celles qui connaissent le Rappel de Dieu (arès) et également les assemblées créée par les athées, agnostiques, humanistes,  participant au changement du monde. Puisque Dieu appelle les scandalisés, les athées, les agnostiques... Eux aussi participeront du Ban des assemblées...


Le verset 16/04 me semble très important. Par exemple si demain vous vouliez créer une assemblée, personne ne pourrait vous dire comment l'organiser, quoi dire, quoi penser, imposer leur "patte"... Logique, normal, puisque vous vous êtes mis en marche... Et ce refus de patronnage est pour préserver la liberté totale de l'Homme. Dieu regarde le coeur de l'Homme, et si tout va dans son sens, pourquoi vouloir avoir main mise sur les assemblées qui voudraient se créer ???

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 2 Juil 2014 - 19:17  navy

Ce que je voulais dire c'est que le mot RELIGION ne sera plus utilisé, il doit être banni. Il est à lui seul devenu négatif, ou du moins source d'erreurs. Le mot assemblée que Dieu utilise est plus approprié.... et plus juste..

Ta vision des choses est completement libertaire. Tu ne vois les choses qu'à travers ce prisme. C'est la faute du frere michel qui a laissé les freres et sœurs dire n'importe quoi alors qu'ils sont pour un grand nombre d'eux sans culture et illettrés... (ce n'est pas moi qui le dit mais Zazie ) 

Il ne faut supprimer aucun mot !!! tu es vraiment obnibulé par la haine de la religion au point de vouloir supprimer le mot lui-même... . Very Happy

mais il n'y a pas de definition qui soit reconnue comme valable pour tout ce que l'usage permet aujourd'hui d'appeler religion. Il faut voir cela dans une vision historique. La religion a commencé avec le monde, toute connaissance était obligatoirement religieuse ... quand l'homme a découvert le feu c'était religieux, quand il a construit des tours (la tour de Babel) c'était religieux  etc .. la non-religion n'existait pas... puis est venue La renaissance  et après la science. 


Aujourd'hui nous avons depuis peu une nouvelle religion, la Laïcité  Very Happy

Dernière édition par navy le Jeu 3 Juil 2014 - 9:16, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 2 Juil 2014 - 21:55  john steppes

bonsoir Navy
Je ne parle pas comme michel potay.
Je ne parle pas comme les pèlerins d'arès
Tout ça ne m'intéresse pas...
Je me désolidarise de ces groupes et de lui aussi. Je suis un électron libre qui réfléchit par lui-même. Merci de ne pas m'affubler ou m'associer à une soumission que j'exècre... Toute soumission est exécrable !!!

Je réfléchis par rapport à ma propre expérience de vie :
Enfant je me disais que malgré les croyances des uns et des autres (à travers leur religion respective) tout était pareil : il y avait des tueurs, des voleurs, des menteurs, les gens ne se remettaient pas en question (combien de fois ai-je entendu "c'est comme ça on n'y peut rien") etc.... Et je sentais au fond de mon coeur qu'il fallait que Dieu vienne tout réexpliquer aux hommes qui n'avaient plus rien compris (les religions aussi puisque ce  sont les hommes et non Dieu qui font les religions).
Quand il y a eu la RA, j'étais tellement surpris, je me suis dis "enfin"...
Et ce qui est dit correspond à ce que je pensais (sur les religieux qui salissent tout, Potay en prend plein la tête car n'oublie pas que Dieu s'adresse alors à un évêque)..


Note bien que Dieu parle de ASSEMBLEES. Ce qui est plus beau, plus grand et plus merveilleux que le mot religion. Pourquoi utiliser le mot haine ?? Cela ne veut pas dire que je hais les religions, ni qui que ce soit : bonjour l'interprétation !!!!...

Je n'ai pas besoin de ces sentiments négatifs. Je dis juste que pour accomplir désormais il y a des mots trop emplis d'erreurs, de vérité aussi je te l'accorde, mais beaucoup trop d'erreur - comme le mot religion - que les gens acceptent en se laissant embobiner par facilité et faiblesse, parce qu'ils ne réfléchissent plus et préfèrent obéir comme des ânes ou par intérêt pur. Et ceci tout gens de toute religion !!!!

Dans un monde changé il y a des mots qui auront disparu ou bien transformés car synonymes de division et d'erreur.... Et dans ce monde changé il n'y aura qu'une façon de vivre : sous les préceptes de Dieu !!!
C'est cela que j'explique clairement.


Aujourd'hui nous avons depuis peu une nouvelle religion, la Laïcité
C'est TA croyance !! Elle est fausse. Tu répètes bêtement les gens qui veulent salir la laîcité.



La laîcité n'existe pas "depuis peu". Tu n'y connais rien apparemment.
C'est depuis 1905 que la laîcité est mise en route. Mais cela ne s'est pas fait du jour au lendemain. Tout à commencé au moment ou juste après la révolution française. Tu vois ça date pas d'hier. Les gens n'ont pas de compte à rendre à des religieux qui fouillaient jusque dans leur lit.... Non plus de cela !! Ils se sont révoltés, à juste titre d'ailleurs, pour retrouver leur liberté. La liberté ce n'est pas se mêler de la vie de l'autre, ce que fait justement les religions (regarde les intégristes, dès qu'une religion est au pouvoir elle devient perverse et mauvaise, contraire aux prescriptions de Dieu !!!...)

Mais par contre la grandeur de la laïcité, contrairement à toutes les religions, est d'accepter les croyances, toutes, même non établies.... Michel Potay par exemple n'a JAMAIS été embêté par qui que ce soit, ni par n'importe quel gouvernement de droite et de gauche, comme il l'a fait croire (pour cacher le fait qu'il était de droite, bien bien à droite et qu'il déteste la gauche : lis bien ses réponses, il faut bien lire)... et n'a été embêté par aucun religieux. Il faut arrêter de salir la laîcité.

Ce sont souvent les religieux comme toi qui le font. Je respecte les religions mais ne va pas trop loin dans tes propos. Ici on est en France pas dans les pays orientaux. Il faut s'adapter quand on est ici !!!


N'oublie pas que c'est Sarkozy le copain de Potay qui a voulu mettre en danger la laïcité, tout d'abord en parlant de laïcité positive (il voulait amener une brouille ce pauvre type, où en est-il aujourd'hui??? mais il n'a pas réussi) et également il a fait un discours très religieux à Rome (pour plaire à la majesté du vatican, à plusieurs on règne mieux n'est-ce pas??? il avait besoin des voix des catholiques, c'est un malin), il a essayé en copinant avec les rois catholiques de mettre la religion en avant... Ce  pauvre type a voulu déglinguer la laïcité (qui est une et non pas positive ce qui sous tendrait un négatif, il est très malin ce sarko) Mais les gens ne sont pas dupes, ceux qui réfléchissent grandement ont vu le jeu de ce malin politicien et les gens savent que la Laïcité est ce qui a permis l'évolution de la société...
Heureusement j'ai jamais voté pour ce type qui a volé beaucoup d'argent aux Français... et qui s'est servi au passage. Il a tellement escroqué et menti...


Je dis BRAVO à la laïcité. La religion au pouvoir, on a vu ce que cela donnait en occident et ce que cela donne en Orient !!!
Il ne faut pas faire de la laïcité, un diable !! Ne sois pas le vilain religieux qui veut ôter la laïcité du moins la salir. Sors de ce corps Sarkozy !!!!
Ou alors va jusqu'au bout de ta pensée : si la laïcité est une religion et qu'elle t'empêche de vivre ce que tu es dans ton entièreté, alors va vivre dans un pays où la religion règne. Sois cohérent !!!
Puis ensuite revient nous dire ce que tu en penses.. Mais salir bêtement ne sert à rien...

Je suis un fervent défenseur de la Laîcité. Je suis son chevalier servant. Attention je selle mon cheval et je prends l'épée !!!

La laïcité = Elle est la bienvenue car GRACE A LA LAICITE, justement, cela permet que chacun ait sa propre croyance (juive, chrétienne, musulmane et toutes les autres) que chacun puisse vivre à sa guise, mais qu'elle ne s'immisce pas dans la vie quotidienne pour se mêler de la vie des gens jusqu'à la sexualité....
La laïcité a permis une grande évolution (particulièrement pour les femmes), même si tu veux croire le contraire. On n'a pas besoin de la religion au pouvoir !!!!


Navy, ne mélange pas tout s'il te plaît !!!!

Et revenons au sujet des Assemblées qui ne seront pas des religions car elles ne seront pas soumises à des rois blancs et à leurs acolytes qui leur obéissent aveuglément !!!!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 3 Juil 2014 - 7:41  pat


Je crois que nous disons à peu près la même chose concernant les Assemblées de culte qui sont effectivement "les religions existantes moins leurs hiérarchies et soumission à cette hiérarchie". Pour les autres types d'assemblées nous sommes aussi d'accord.

Concernant le mot religion, il est comme tous les autres mots connotés (pénitence, péché, rédemption,...), il demanderait à être redéfini.

Cependant derrière le mot, il y a une une réalité humaine qu'il ne faut pas balayer d'un revers de main. Quand on aura précisé ce qu'il faudrait réformer dans la religion: excès d'autoritarisme, dogmatisme, intégrisme... il restera à considérer les « croyants », les assemblées qui composent ces religions. Et la majorité de ces croyants sont des personnes qui font le Bien. Ceux dont la foi n'étaient que culturelle ont déserté les églises. Ceux qui restent essaient de vivre pleinement le message évangélique. La plupart sont engagés dans des associations qui si elles n’existaient pas, mettrait la communauté des Hommes dans une situation plus précaire encore que celle que nous connaissons. De nombreux autres sont actifs dans des associations laïques de même type. Sans doute aurez vous du mal à admettre cela et me répondrez qu'il n'y a pas qu'eux à faire le bien. Je ne dis pas le contraire et je dis heureusement.
Je connais quelques personnes engagées dans la religion qui connaissent mon engagement arésien qui ne leur est pourtant pas favorable et qui malgré cela me respectent et m'acceptent parmi eux ponctuellement pour un service aux autres. Je ne pratique pas leur religion, personne ne me pose de question et j'ai un immense respect pour leur action discrète, désintéressée auprès de gens démunis.

Dieu a dit des choses sur la religion, renvoyons les personnes concernées ou qui se sentent concernées à sa Parole. Dieu ne nous investi d'aucune mission à ce sujet. Ne soyons pas trop exaltés dans nos jugements.

Pour la laïcité c'est la même chose. Le principe a donné de l'oxygène aux peuples qui l'ont adopté et a remis la religion a sa juste place. Mais ne soyons pas angélique. Ce que vous dites de la laïcité est théorique. Ses principes sont justes, mais les Hommes qui appliquent ces principes ne sont pas toujours aussi purs, exactement comme dans la religion. Il y a  chez eux aussi des forcenés, des gens qui veulent éradiqués toute croyance, qui ne supportent pas ce qu'ils appellent « l'obscurantisme ». Un obscurantisme défini par eux seuls. Il y a dans la laïcité le même danger de dogmatisme, d'intolérance que dans la religion, Navy a raison sur ce point. Il faut faire la différence entre les principes définis par une appartenance,  et ce que certains Hommes en font réellement.
On n'a pas attendu la laïcité pour inventer la solidarité et la charité (autre mot connoté). Le problème de toute institution, de tout principe c'est que bon nombre de ceux qui les appliquent  se croient investis d'un pouvoir en récompense de leur action. C'est ça le scandale, le détournement fourbe d'un bon principe !
Bref dans ce domaine comme dans d'autres, il n'y a pas d'un coté le blanc et de l'autre le noir.

John Steppes a écrit:
Attention je selle mon cheval et je prends l'épée !!!

Ce n'est guère plus rassurant que ce que disent les religieux.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 3 Juil 2014 - 12:02  john steppes




Ce n'est guère plus rassurant que ce que disent les religieux.
Ce n'est pas pour tuer bien sûr... je voulais donner une image forte....

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 3 Juil 2014 - 14:56  pat

De temps en temps, je réponds avec une note d'humour sans jamais mettre de smileys. Si j'avais cru vraiment que vous parliez autrement qu'au sens figuré, j'aurais été, pour le coup, très inquiet...

Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 11:28  Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum