Spiritualités

C'EST LA GUERRE !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

15112015

Message 

C'EST LA GUERRE !




C'EST LA GUERRE   !


Propos absolument étonnants du frére Michel sur cette guerre et daech:

Frère Michel: Ce qui s'est passé à Paris, c'est un acte de vengeance sans fin. La France fait la guerre à Daech en se mêlant d'on ne sait trop quoi dans une région du globe où nous n'avons rien à faire. Alors Daech fait la guerre à la France. Aucune surprise. Contre des guerilleros décidés on ne peut rien faire. À preuve ce qui s'est passé hier soir.
                .../...
La France fait la guerre à des gens que nous ne connaissons même pas; ils nous renvoient la balle. Soyons au-dessus de l'événement, sinon c'est la panique et notre pays se liquéfie en peur.
À la télévision on voit des meurtres ou la guerre, on tue à qui mieux mieux sur toutes les chaînes. Eh bien! c'est ce qui vient de se passer. Que croit-on ? Que ce qui s'est passé sur l'écran ne peut pas se passer dans la rue ?

Frère Michel: Oh le 11 janvier ! La deuxième guerre mondiale, elle, que j'ai vécue étant adolescent, a fait 50 millions de morts ! C'était il y a 70 ans (ce n'est pas si vieux).
.../...
Frère Michel: Consigne: Faites les étonnés si on vous en parle!

Évitez de parler de ça. 126 morts chez nous. Combien de morts fait notre aviation contre Daech en Syrie ? Tout cela est d'une immense tristesse. Devenons des gens de paix, de bonté!.../...La France a eu 127 morts à Paris hier soir. La Russie il y a quelques jours a eu 224 morts dans un avion qu'a fait exploser l'État Islamique au-dessus du Sinaï. Beyrouth a eu 43 morts avant-hier dans un attentat à la bombe, etc. C'est la guerre, mais qui a raison dans une guerre ?

.../...
et ... Je ne saurais pour ma part prendre parti pour un belligérant contre l'autre.

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

C'EST LA GUERRE ! :: Commentaires

Message le Dim 15 Nov 2015 - 15:32  navy

Certes, c'est la guerre (certes une guerre un peu particuliére) et le guerre c'est pas uniquement bombarder et regarder ça à la télé, c'est des 2 cotés - avec forcément des répercussions pour les populations ....
Ce dont n'ont pas assez pris conscience avant ces évenements du 13 novembre les gouvernements.
Certes, on peut parler de "vengeance sans fin" (RA 27/9 ) c'est l'occasion ou jamais et c'est tellement vrai que chaque guerre est la plupart du temps la conséquence de la guerre précédente O.K. MAIS enfin on ne peut pas mettre tout au même niveau, c'est de la part de Michel Potay une application un peu simpliste de sa Révelation d'Arès vous ne trouvez pas ?
Si je comprends bien pendant pendant la guerre (de 39-45) MP n'aurait pas pris position contre les nazis et aurait condamné les résistants .....





Dernière édition par navy le Lun 16 Nov 2015 - 5:51, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Nov 2015 - 0:26  visiteur

Bonjour navy

Pourquoi dites-vous C'EST LA GUERRE  ! ?
La guerre en principe c'est entre deux États (ou + ) ... l’appellation EI (État Islamique) est trompeuse, aucun pays dans le monde ne connaît cet État auto-proclamé.
Je trouve que Dominique de Villepin a raison de dire: «Le piège, c'est l'idée que nous sommes en guerre»
Ce terme, employé par François Hollande et Nicolas Sarkozy, «je ne le reprends pas», a assuré Dominique de Villepin. «Pas plus que je ne reprends l'idée que nous sommes en guerre parce que je ne veux pas faire le jeu des terroristes». «Depuis 10 ans, les choses n'ont jamais cessé de s'aggraver et nous n'avons jamais gagné aucune de ces guerres. Cette approche-là, de guerre contre le terrorisme, n'est pas la bonne», a-t-il encore affirmé.
http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/11/15/25001-20151115ARTFIG00076-villepin-le-piege-c-est-l-idee-que-nous-sommes-en-guerre.php
car en guerre, mais contre qui au juste ? et où ?
Certains pointent du doigt la Syrie, mais l'EI est aussi en Irak, au Yémen, en Libye, en Afrique ...
Je pense que de parler de guerre risque de semer la confusion.

Les djihadistes de daesh sont des organisations armées terroristes qui s'appuient certes sur une idéologie qu'ils fondent sur l'Islam, un Islam qu'il politise,  mais de mon point de vue, rien ne les différencie des terroristes, anarchistes de la fin du XIX° siècle qui avaient aussi recours à des actions terroristes, ni des terroristes nationalistes, comme les sionistes de l'Irgoun ou de la Haganah qui ont commis plein d'actions armées terroristes, ni des organisations révolutionnaires arméniennes comme  La FRA-Dachnak dans l’Empire ottoman (1890-1919) qui organisait des actions armées terroristes, ce qui est assez peu connu :

Mikael Varandian, ancien dirigeant de la FRA-Dachnak, écrit : « Il n’y a peut-être jamais eu de parti révolutionnaire qui ait une aussi riche expérience des méthodes terroristes que la FRA. […] Le Dachnak a produit les caractères les plus forcenés du terrorisme, et formé plusieurs centaines de maîtres du pistolet, de la bombe et du poignard2. » Toutefois, « La stratégie insurrectionnelle ou subversive utilisée par les deux partis révolutionnaires arméniens [Dachnak et Hintchak] au cours des années 1890-1896 débouche sur la répression, non sur l’intervention souhaitée des Puissances comme ce fut le cas naguère pour la Bulgarie (1878). Les partis révolutionnaires arméniens mesurent mal les paramètres de la politique d’équilibre entre les Puissances (rivalité anglo-russe) et la situation géopolitique des communautés arméniennes3. » La FRA subit de nouveaux échecs en 1905 : son principal fondateur, Christapor Mikaelian, se tue en manipulant une bombe destinée à tuer le sultan4, une deuxième tentative d’assassinat échoue à son tour (non sans tuer une quarantaine de passants) et les « dépôts de dynamite destinés à faire sauter les édifices gouvernementaux » sont découverts à Izmir ; puis, en 1908, une trahison conduit à la saisie d’« un millier de nos fusils, un million de cartouches et une quantité considérable de matières explosibles5. »


source : https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_r%C3%A9volutionnaire_arm%C3%A9nienne

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Nov 2015 - 1:00  visiteur

La Russie il y a quelques jours a eu 224 morts dans un avion qu'a fait exploser l'État Islamique au-dessus du Sinaï.
Le frère Michel a parlé un peu trop vite !
Avant d'annoncer des fausses vérités, il faudrait peut-être attendre les résultats de l'enquête. Ceci est vrai d'un point de vue spirituel, car ce qu'il en dit n'est que allégations sans fondement.

Les enquêteurs russes ont examiné les débris de très près avec des appareils très sophistiqués, et non découvert aucune trace d'explosifs de quelque nature qu'il soit. Donc toutes les thèses de bombes à bord, de missiles sont écartées.
Reste l'explication d’une défaillance du logiciel de pilotage automatique, dont les causes restent encore à déterminer... défaillance technique, ou prise de contrôle à distance du logiciel du pilote automatique ? l'enquête n'est pas finie ...
http://www.voltairenet.org/article189244.html

Beyrouth a eu 43 morts avant-hier dans un attentat à la bombe, etc.
Très bien de faire le rapprochement entre les attentats de Paris et le double attentat dans la banlieue sud de Beyrouth deux jours plus tôt, car l'EI les revendiquait également. Au moins pour compatir avec le Liban et les familles libanaises qui ont perdu des proches.
La seule différence, hormis le nombre de victimes inférieur (43 morts et 239 blessés), c'est que quand ça se passe dans son jardin ça fait plus mal
mais dans la réalité spirituelle qui dépasse les frontières ça a fait aussi mal à Beyrouth qu'à Paris

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Nov 2015 - 1:21  visiteur


Transcription :
 
Journaliste : Quelle est votre réaction à ce qui s'est passé hier à Paris ?
 
Bachar al-Assad : Tout d'abord, nous présentons nos condoléances aux familles françaises qui ont perdu leurs proches hier. Nous sommes les personnes les plus à même de comprendre leur situation car nous avons souffert de ce type de terrorisme durant les 5 dernières années en Syrie.
 
Et il n'est pas possible de dissocier ce qui s'est passé hier en France de ce qui s'est produit à Beyrouth il y a deux jours, car le terrorisme reste le terrorisme. Il ne faut pas le considérer comme frappant dans des lieux différents, le terrain syrien, le terrain yéménite, le terrain libyen ou le terrain français : en réalité, c'est un seul et même terrain mondial.
 
Journaliste : Vos services de renseignement ont-ils des informations sur les personnes qui ont commis cette opération terroriste, étaient-ils Syriens ou en relation avec des gens en Syrie ?
 
Bachar al-Assad : Non, nous n'avons aucune information sur ce qui s'est passé. Mais la question n'est pas de connaître le nom des terroristes ou de savoir d'où ils venaient. Cela fait 3 ans que nous avons averti que de telles choses allaient se produire en Europe. Nous avons dit : ne participez pas à ces événements cataclysmiques en Syrie, car les conséquences de cela s'étendront à toutes les régions du monde.
 
Malheureusement, les responsables européens n'ont pas accordé d'importance à nos déclarations, mais ils ont pensé que nous les menacions, de même qu'ils n'ont pas tiré les leçons des événements de janvier à Charlie Hebdo.
 
Leurs déclarations selon lesquelles ils sont contre le terrorisme n'ont aucune valeur. Ils doivent combattre sérieusement le terrorisme, et appliquer les bonnes politiques.
 
Journaliste : Les services de renseignement français ont-ils demandé l'assistance des vôtres, et êtes-vous prêts à les aider à combattre le terrorisme ?
 
Bachar al-Assad : La question n'est pas de demander de l'aide. Ils n'ont qu'une chose à faire, c'est d'être sérieux (dans leur lutte contre le terrorisme), et nous serons alors prêts à combattre le terrorisme à leurs côtés. Nous sommes prêts à combattre le terrorisme aux côtés de tout partenaire sérieux dans cette lutte, mais le gouvernement français n'est pas sérieux jusqu'à présent.
 
Journaliste : Avez-vous un message à adresser au Président Hollande ?
 
Bachar al-Assad : Agissez dans l'intérêt de votre peuple. La première question que pose tout citoyen français aujourd'hui est celle-ci : est-ce que la politique (extérieure) française de ces cinq dernières années a apporté le moindre bénéfice au peuple français ?
 
Et de fait, la réponse est non.
 
Donc ce que je lui demande est d'agir dans l'intérêt du peuple français. Et s'il veut faire cela, il doit changer sa politique.
 
Journaliste : Quelle est la condition pour que le gouvernement syrien puisse collaborer avec le gouvernement français, ou les services de renseignement syrien avec leurs homologues français ?
 
Bachar al-Assad : Il n'est pas possible d'envisager une coopération sur le plan du renseignement avant qu'il y aie une coopération politique. Il n'est pas possible d'avoir une coopération des services de renseignement pour la lutte contre le terrorisme tant que la politique française continuera à soutenir le terrorisme. Voilà ce que j'ai appelé le sérieux (dans la lutte contre le terrorisme).
 
Journaliste : Merci beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Nov 2015 - 4:33  assunta

Concernant l'avion russe il est évident que cela vient de l'EI... Mais peu importe...

Les politiciens (Sarko et Hollande entre autres) nous conditionnent pour que l'on accepte l'idée de la guerre, l'idée d'avoir un ennemi à abattre... Peut-être nous préparent-ils à une guerre qu'ils espèrent de tous leurs vœux pour utiliser et déployer tout leur arsenal qui reste encore dans leur placard !!! Et démontrer ainsi leur puissance ???....
Car c'est qu'ainsi malheureusement qu'ils démontrent leur puissance, leur jouissance que leur donne le pouvoir de vie et de mort sur les nations, sur les peuples, sur les humains !!

Certes il nous faut être solidaires entre tous, mais j'inclue dans cette solidarité toutes les victimes que l'occident par ses ventes d'armes et envoie de bombes, a causé...

Depuis des siècles, c'est toujours "œil pour œil, dent pour dent" et cela en restera ainsi tant que ces hommes dirigeants ne décideront pas à changer leur façon de croire... Idest croire qu'il  leur faut toujours lutter pour avoir, obtenir ce que qu'ils désirent.... et cette lutte se concrétise par des violences ; et aussi croire qu'il est possible de prendre/s'approprier sans demander la permission, pire en imposant une politique tout en ne tenant pas compte de la culture du pays à qui on croit imposer LA Vérité, LA bonne façon de vivre !!! et en se moquant des conséquences sur les peuples, qui souffrent terriblement !!!
Quel orgueil !! Que d'aveuglements pour dominer et spolier !!!
Que de méchanceté, de mensonges, etc....

Il est temps de se détourner de ces hommes dominants qui ne pensent de toute façon qu'à eux, qu'à l'argent, qu'à la puissance et à l'amour immodéré du pouvoir... Car c'est cela qu'ils nous démontrent... Sans parler de leur plaisir de faire joujou avec leurs armes et le plaisir de les utiliser, voire à refuser à certains d'avoir les mêmes par crainte d'être surpassés... Tout cela, en refusant de voir les conséquences de la bêtise de leurs actes, pire en refusant d'assumer leurs actes si les choses se terminent mal.

Ces attitudes nous laissent croire que, étant démunis, désarmés si j'ose dire, devant tant d'inhumanité et ignorance, nous ne pouvons rien faire. Mais nous pouvons agir malgré tout et contrebalancer ces méfaits, aussi terribles et inhumains soient-ils....

Devant les choses négatives, quelles qu'elles soient fussent à l'extrême des attentats, des guerres, la bonne attitude à avoir est de toujours cultiver dans son cœur et envoyer des pensées de paix, d'amour envers tous les Hommes souffrants sur toute la planète. De même pour tous les guerriers (politiciens et groupe "barbare") aimant la guerre, aimant le goût du sang, aimant tuer ou faire tuer, ne pas les haïr cela annulerait les bonnes pensées, ne pas projeter de mauvaises pensées, mais prendre conscience qu'ils sont très bas, avec une très très petite conscience de l'humain donc d'eux-mêmes et que leurs actes les ratatinent et étiolent leur grandeur en eux (car tout homme a une grandeur en lui). Leur envoyer de l'amour fraternel malgré tout, idest comme nous l'expliquait Martin Luther King aimer fraternellement ces hommes (car après tout ce sont des humains qui peuvent un jour changer) mais refuser leurs actes...

Nous pouvons agir, chacun d'entre nous, en cultivant notre paix intérieure, cette Jérusalem céleste ("cité de la Paix), qui, avant d'être extérieure visible dans le monde, doit se trouver, se vivre, à l'intérieur de chacun d'entre nous....
Ainsi, si nous sommes plusieurs, à cultiver cette paix, à être maîtres de nos pensées, à faire l'effort de maintenir nos pensées dans la bonne direction (idest refuser de les laisser dévier dans cette lutte qui entretient le mauvais, à les laisser s'égarer sur le chemin de la peur, de la violence, de toute rancœur, de tout ce qui est négatif), alors ce changement que l'on cultive au fond de soi, nos penses sciemment positives remplies d'amour, aura des répercussions bénéfiques sur soi d'abord certes, mais AUSSI sur nos frères humains, sur tout être vivant, et sur tout l'univers. Notre changement intérieur éclabousse alors le monde de paix et de Beauté et participe à ce que le Beau soit le plus important par rapport aux actes négatifs....
Cela demande une maîtrise et une constance importantes....

Evidemment on rétorquera que c'est "bisounours" ou impossible...
Mais je dis : non !!! Cela est faisable... J'ai des exemples dans ma vie personnelle, mais je préfère vous donner quelque chose qui m'a beaucoup touché....

Le premier exemple est certes très ancien : celui d'Akhénaton... Ce pharaon qui a imposé le Dieu unique, reléguant les prêtres ayant un pouvoir immense, à des rôles moindres... Lorsqu'on voulait lui faire la guerre, il envoyait des missives où il expliquait que toute violence était à abolir... Mais s'il était par la force des choses, amené à se défendre, lorsqu'il avait des prisonniers il faisait en sorte que ceux-ci soient traités avec tous les égards...
L'Amour est une puissance inouïe !!

Le deuxième exemple est moins ancien = Il y a plusieurs années, lors des informations, un reporter de guerre (je ne sais plus dans quel pays) s'adressait à un homme musulman lui demandant pourquoi il ne partait pas, sa maison étant en ligne de mire des tirs des ennemis... Il répondit qu'il n'avait nullement part où aller lui et sa famille, et expliqua qu'il avait remis sa vie est celle de sa famille, dans les mains d'Allah. "Allah protège notre maison!" disait-il. Et il expliqua que les balles et tirs divers passaient au-dessus de sa maison sans jamais la toucher...
Cela peut paraître incroyable, mais c'est ainsi, que l'on soit croyant ou athée, qu'il nous faut agir... Par exemple pour les attentats, si nous nous laissons aller à la peur ou bien si les médias ou nous-mêmes ressassons que d'autres attentats vont revenir, alors nous faisons provoquer, par nos façons de penser et des émotions qui les entourent ce que l'on craint le plus... La solution faire comme cet homme : se dire/croire que l'on est protégé et surtout envoyer de l'amour à tous les Hommes, fussent-ils les plus meurtriers du monde, et ne voir et ne vouloir que le meilleur pour tous.... L'amour est une puissance magnifique et inouïe dont on n'est pas totalement conscients car cela peut paraître abstrait...

Le troisième exemple est en plus visuel :
En 1993, un terrible incendie a ravagé 500 demeures à Laguna Beach, au sud de Los Angeles. Une seule et unique maison a été épargnée par les flammes. Le soir du drame, les propriétaires avaient prié Bouddha…
http://www.dailymotion.com/video/x5ezkd_une-maison-epargne-par-le-feu_news
Voir le reportage ici =

Cette femme dit à la fin du reportage "pourquoi cette maison a été épargnée"???

En fait sa question dénote tout le problème humain : l'Homme (hommes et femmes) a oublié que ses pensées, paroles, sont créatrices... et ce sont les sentiments les plus forts les recouvrant qui se concrétiseront dans l'espace de sa vie...
Ayant oublié cela, ne se connaissant plus ontologiquement, alors l'Homme (hommes et femme) se tourne vers les puissants, les dominateurs, voire vers leur maître qui leur dit quoi penser, quoi faire, comment réagir, etc... Oubliant qu'il a tout en lui, ou bien s'il le sait, ne sachant comment utiliser sa puissance en lui....
ICI dans le reportage la famille récite machinalement des prières, agit sans chercher à comprendre la profondeur des mots qu'ils récitent, tout en espérant voir leur demande se réaliser (ici leur sentiment le plus fort posé sur leur parole et pensée a fait réaliser leur souhait = que leur maison ne soit pas brûlée)... Ce qui explique l'incompréhension de cette femme puisqu'elle ignore cette réalité profonde de l'Homme....


Quand MP écrit "Consigne: Faites les étonnés si on vous en parle!" (cf des attentats) je dis non !!! Pourquoi ?
Parce que tout d'abord les gens en face seraient eux très surpris que des personnes se disant "spirituelles", se croyant/disant en plus seuls détenteurs de la solution à apporter pour changer le monde, les gens se questionneraient sur une telle attitude. Les gens se diraient : soit ils sont incapables de comprendre donc d'apporter une solution malgré leur appel à se changer et malgré leur connaissance/solution... soit ils sont hors de la réalité et passeraient pour des ignorants voire des sectaires....
On ne peut amener une solution style "faites pénitence" et en même temps fermer les yeux, faire les étonnés sur les événements qui se jouent actuellement...
Mais peut-être MP, devant l'ignorance de cette réalité ontologique de certains PA préfère-t-il qu'ils se taisent plutôt qu'ils se trompent ou disent des bêtises ? Lui-même a-t-il compris, vécue cette réalité ontologique ?


Vivre, Accomplir, exige d'apprendre à se connaître, pour mieux connaître son frère humain particulièrement ceux aimant la guerre et aimant tuer, et être ainsi capable d'amener une solution, une explication... Pour ainsi devenir, même si cela peut demander beaucoup de temps, un exemple à suivre...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Nov 2015 - 5:58  navy

Je n'avais pas fini Smile  

Je ne fais pas de politique, je me contente de réagir au commentaire du frére Michel. Smile
Certes, c'est la guerre (certes une guerre un peu particuliére) et le guerre c'est pas uniquement bombarder et regarder ça à la télé, c'est des 2 cotés - avec forcément des répercussions pour les populations ....
Ce dont n'ont pas assez pris conscience avant ces évenements du 13 novembre les gouvernements.
Certes, on peut parler de "vengeance sans fin" (RA 27/9 ) c'est l'occasion ou jamais et c'est tellement vrai que chaque guerre est la plupart du temps la conséquence de la guerre précédente O.K. MAIS enfin on ne peut pas mettre tout au même niveau, c'est de la part de Michel Potay une application un peu simpliste de sa Révelation d'Arès vous ne trouvez pas ?
Si je comprends bien pendant pendant la guerre (de 39-45) MP n'aurait pas pris position contre les nazis et aurait condamné les résistants .....




L’appellation EI (État Islamique) est trompeuse, aucun pays dans le monde ne connaît cet État auto-proclamé.
Nous sommes en guerre.
Nous avons des militaires francais qui combattent a travers le monde  et forcément des répercussions pour nos populations ....
EI n'est pas un état certes mais c'est quand même une guerre ....
de toute façon daech n'en a plus pour longtemps, les attentats actuels peuvent être compris comme un "sursaut d'énergie" désespéré des islamistes, comme les Allemands qui tuaient à tour de bras en 1943 - 1944, alors qu'ils savaient qu'ils étaient battus ! Il suffit d'une coalision internationale France-USA-Angleterre-Israël et en 15 jours 3 semaines, 1 mois  c'est fini. Ca a déjà commencé aujourd'hui dimanche 15 nov avec le bombardement français massif sur le fief de l'EI à Raqa. C'est dommage qu'on ait attendu qu'il y ait tous ces morts pour le faire.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Nov 2015 - 12:31  visiteur

Quand MP écrit "Consigne: Faites les étonnés si on vous en parle!" (cf des attentats) je dis non !!! Pourquoi ?
Entre évitez d'aborder le sujet et faire les étonnés !!!  c'est pas tout à fait pareil.
On peut comprendre que la réponse s'adresserait à ce Jeff qui lui pose la question  auquel ca MP aurait dû répondre "Faites l'étonné si ... vous ne vous sentez pas en mesure d'en parler ..."

mais Jeff lui-même parle au nom d'autres personnes ? " Mais pour l'heure, c'est sûr que nous sommes impréparés pour aborder frontalement le sujet... en tout cas pour l'approfondir."
Est-il "chef" ? au nom de qui parle-t-il ?
Entre consigne et conseil il y a une nuance ...


Concernant l'avion russe il est évident que cela vient de l'EI... Mais peu importe...   
Valentin Vasilescu, auteur de l'article est pilote d’aviation, ancien commandant adjoint des forces militaires à l’Aéroport Otopeni (Bucarest, Roumanie), diplômé en sciences militaires à l’Académie des études militaires à Bucarest 1992. Et expert militaire.

Je signalais cela car nous constatons que les médias, et certaines personnalités politiques pointent des doigts accusateurs sans la moindre preuve. D'un point de vue spirituel ce n'est pas accepetable.
Michel Potay n'a fait que répéter ce qu'il a lu et entendu.

Dès le début, les russes n'ont accusé personne, et ils poursuivent leur enquête. Dans le cas de figure la responsabilité de l'EI est écartée car il ne dispose pas de moyens de guerre électronique. L'hypothèse de l'incident technique du pilote automatique n'est pas impossible, ce qui aurait conduit l'avion a chuté, puis à se redresser au delà de ce que sa structure peut supporter, ce qui aurait provoquer la rupture du fuselage, et une impossibilité de manœuvrer l'avion ensuite. Un avion de ligne n'est pas un avion de voltige, ou de chasse ...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Nov 2015 - 12:41  visiteur

navy a écrit :
Nous avons des militaires francais qui combattent a travers le monde  et forcément des répercussions pour nos populations ....
EI n'est pas un état certes mais c'est quand même une guerre ....
C'est très juste la France mène des guerres à l'étranger ...  sans les nommer "guerre" ... puis ensuite déclare d'un air étonné "C'est la guerre !"
C'est un secret de polichinelle que la France est avec d'autres pays impliquée jusqu'au cou dans la déstabilisation de la Syrie depuis le printemps 2011 et mène des actions subversives pour renverser le régime syrien. Cela porte un nom, tentative de sédition. On ajoutera qu'elle trahit les valeurs qu'elle prétend défendre.
Faut-il donc être surpris de cet attentat ... puisque la France n'a pas les mains propres.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Nov 2015 - 22:26  visiteur

Je reste très surpris des déclarations politiques qui suivent ce drame ...
Je ressens une TOTALE DISPROPORTION entre ce qui s'est passé, même si c'est très grave, et très douloureux  ... et les déclarations du Président de la république François Hollande devant le Parlement : « La France est en guerre » !
Je ne cautionne pas cet appel à la guerre ...
Je ne cautionne pas cette "union nationale" si c'est pour qu'elle nous conduirait à la guerre ...
Je ne cautionne pas l'état d'urgence qui a été déclaré
Je ne cautionne pas l'usage qu'il veut faire de la force ... et là je rejoins tout à fait le "frère Michel", ce n'est rien d'autre que "vengeance sur vengeance" ... et si c'est arrivé sur Paris, cela n'a rien du hasard ...
Je ne cautionne pas ce gouvernement qui joue les oies blanches dans le dossier syrien ... et en profite pour se blanchir les mains (je pense particulièrement à Laurent Fabius qui déclarait que le Front Al Nusra (= Al Qaeda) faisait du "bon boulot" )

Je maintiens Beyrouth a connu 2 jours avant Paris un double attentat dans sa banlieue sud, 43 morts et 239 blessés.
Quand ça se passe dans son jardin ça fait plus mal, mais dans la réalité des cœurs, des âmes, qui dépasse les frontières ça a fait aussi mal à Beyrouth qu’à Paris.
BEYROUTH =  PARIS


« Bons baisers de Paris »
vengeance sur vengeance ...c'est à vomir ...
Plusieurs missiles américains devant être utilisés pour frapper les positions du groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie arborent les inscriptions « De Paris, avec amour ».
Des images montrant les missiles en question se sont répandues comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux.
D’après le journal Daily Mail, les « favoris » incontestables des internautes sont des missiles air-sol de type Hellfire et des bombes guidées par GPS connues sous le nom de JDAM. Chaque arme porte une inscription rendant hommage aux victimes des attentats perpétrées à Paris dans la nuit du 13 au 14 novembre, poursuit le quotidien.
Selon le Daily Mail, les inscriptions ont été réalisées par des soldats américains. Cependant, cette pratique ne date pas d’hier. La tradition d’écrire de tels messages sur les missiles existe depuis la Seconde Guerre mondiale.

http://arretsurinfo.ch/bons-baisers-de-paris-pour-les-djihadistes/

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 17 Nov 2015 - 10:48  assunta

Oui je suis d'accord avec vous Visiteur...
Ces politiciens veulent la guerre, ils l'espèrent, je pense même qu'ils n'attendaient qu'un attentat pour justifier la guerre...

Mais nous avons la solution elle est en chaque être humain croyant ou pas, puisque nous avons tout en nous... C'est en nous qu'il faut faire vivre ce que l'on veut voir se réaliser dehors... Cela peut paraître simpliste, cliché ou bizarroïde, mais c'est ainsi...
La solution est spirituelle. Il nous faut amener la paix et s'il l'on veut lancer une manif que ce soit une manifestation pour la PAIX..
Cela se fera car la majorité des peuples veulent vivre Heureux (c'est normal puisque l'Humain est créé pour être Heureux et non pour s'entre-tuer)...
Cela se fera de la même façon que cela a été en Irlande (bien que ce fut une guerre de religion, la guerre est la guerre, la violence est partout la même) : les femmes catholiques et protestantes ont manifesté ensemble pour demander aux hommes de ne plus s'entretuer et parce qu'elles avaient décidé de ne plus laisser leurs fils se faire tuer !!! 35000 femmes des 2 confessions avaient défilé pour la paix...
http://www.changeursdemonde.net/Mairead-Corrigan-et-Betty-Williams
"La non-violence est l’arme des forts" dira un jour Mairead Corrigan, avant d’ajouter "Je crois que l’espoir pour l’avenir dépend de chacun d’entre nous. Nous devons embrasser la non-violence dans nos esprits et dans nos coeurs... Pour ceux qui soutiennent que c’est impossible, rappelons que l’humanité a réussi à abolir l’esclavage. Notre mission aujourd’hui est d’abolir la violence et la guerre. Nous pouvons nous féliciter de vivre une période miraculeuse. Tout change et tout est possible."
Les femmes du monde entier se lèveront (même beaucoup d'hommes les accompagneront, je l'espère) car elles ne veulent pas envoyer leurs fils à la mort !!!! Pour l'instant aucune au Moyen Orient n'ont leur mot à dire... mais lorsqu'elles agiront (et refuseront de juste procréer pour donner des fils futurs guerriers à leurs hommes), en ensemble sur toute la planète, les hommes devront réfléchir à leurs actes, et réfléchir au sens qu'ils donnent à leur vie. Même s'ils ont toujours du mal à écouter les femmes, cela se fera...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 17 Nov 2015 - 11:41  pat

Je vous livre ici une réflexion personnelle pas forcément sur ce qui a été écrit sur ce forum, mais une réflexion d'ensemble qui vient compléter d'autres positions.

Je ne cautionne pas la guerre, c'est une abomination. Chaque tué de n'importe quel camp est une perte humaine irréparable.

Cependant ce n'est pas si facile d'être pacifiste et la question suivante que je pose n'aide pas à le rester :
-Face à la folie totalitaire d'un individu ou de quelques individus, a t-on intérêt à se mobiliser immédiatement pour arrêter l'escalade interminable de la violence et de la tyrannie ou doit-on garder l'attitude hautement spirituelle du pacifisme qui obéit au commandement sublime du « tu ne tueras pas » ?

L'histoire du siècle précédent nous donne quelques éléments de réflexion. On sait ce que la guerre contre le fascisme a coûté de sacrifice et de destruction. En revanche, a t-il été bénéfique pour l'humanité d'avoir laissé faire des tyrans comme Staline, Mao, Pol pot qui ont fait des milliers de morts pendant la durée de leur long règne. C'est vrai qu'en ne s'en mêlant pas, on a économisé nos propres vies.

En laissant faire Daech comme il l'entend, là où il veut faire sa loi,  nous ne sommes pas certain que la reculade d'un moment, ne donne pas plus de force à un groupe qui de toute façon, nous considérera toujours comme des mécréants à abattre. Car les organisations salafistes n'ont pas attendu notre intervention en Syrie pour s'en prendre aux occidentaux.

A priori nous n'avons rien à faire en Syrie comme les nord-américains n'avaient rien à faire en Europe, quand l'idéologie nazi était sur le point d'y triompher. L'éradication des juifs, des tziganes, des handicapées, des opposants est remplacé par le désir d'éradiquer les chrétiens, les chiites, les yézidis et les opposants.
L'idéologie salafiste djihadiste, celle de Daech, proche d'ailleurs de celle des pays arabiques, ne repose pas sur la conquête de territoire ou la libération de peuplades plus ou moins dépendantes, elle repose sur le concept de la guerre sainte sur fond d'apocalypse à venir. Elle tire sa légitimité de la partie médinoise du Coran qui prône la soumission des infidèles par les armes. S'appuyant sur des faits de l'histoire, naturellement dépassés aujourd'hui, elle se légitime par le livre saint dont l'essence spirituelle est ailleurs, aux antipodes de la justification d'une nouvelle guerre de religion.
Doit-on fermer les yeux sur les agissements de fanatiques qui se sont appropriés la Parole de Dieu pour justifier leurs exactions ? Est ce cela la volonté de Dieu, qui dans l'ensemble de sa Parole ne cesse de proclamer que le pouvoir d'un Homme sur un autre est une abomination.


Pour finir certes nous avons des responsabilités dans ce conflit, comme nous avions des responsabilités dans la montée du nazisme. Mais cela ne constitue pas de justification aux individus libres qui s’engouffrent dans des idéologies meurtrières et tyranniques qui nient la personne au point de considérer les femmes des communautés qu'ils récusent comme des esclaves sexuelles, ainsi qu'ils le pratiquent auprès de communautés plutôt pacifiques comme les Yézidis. Excuser les crimes des uns par une faute ou même par les crimes des autres c'est permettre une bonne conscience qui ne prédispose pas au changement. Je le dis pour nous occidentaux comme pour les autres. Notre engagement dans le conflit Syriens procède sur le plan spirituel de la vengeance sans fin, mais les attentats perpétrés sur notre sol sont du même ordre. Il ne faut pas faire d'analyse a sens unique, comme s'il nous fallait en plus des malheurs qui nous frappent expier des  fautes que l'ensemble des Hommes partage avec nous. Chacun doit prendre sa part des responsabilités L'occident n'est pas coupable de tout. C'est encore considérer l'autre comme un sous Homme que de lui refuser l'entière responsabilité de ses actes. Comprendre n'est pas excuser.

Vouloir imposer sa vision du monde par la menace et la violence est une décision de personnes responsables. Nous en sommes directement les destinataires. Doit-on laisser faire ?

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 17 Nov 2015 - 14:46  navy

Je suis plutôt d'accord avec Pat et pas d'accord avec Michel Potay.
Même s'il a raison sur le fond il faut quand même un minimum de réalisme et tenir compte des circonstances. Sinon ce qu'ils risquent c'est d'être considérés comme de doux rêveurs et rien de plus.

Dernière édition par navy le Mar 17 Nov 2015 - 16:01, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 17 Nov 2015 - 14:56  assunta

Merci Pat pour votre réponse très posée, réfléchie...
L'idéal serait que tout se règle pacifiquement...

Le problème actuellement est le MUTISME des musulmans... Ils ne font pas grand chose pour dire qu'ils se sent bien français, etc... et surtout respectent la république française....  et pour surtout affirmer HAUT ET FORT qu'ils sont contre l'islamisme en général !!!!
Personnellement cela me dérange beaucoup !!!
C'est ce mutisme qui est inquiétant car si l'islamisme venait, s'imposait en France on peut se demander, que choisiraient ces modérés????...

Je laisse une analyse d'un haut fonctionnaire qui a écrit un livre sous couvert d'anonymat (?) Interviewé par LE POINT =


Il se fait appeler "Camille Desmoulins". Dans son livre L'Islam au feu rouge, paru en septembre aux éditions du Cerf, cet ancien haut fonctionnaire accuse d'inaction les représentants officiels de l'islam de France. Contacté par Le Point, Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris, n'a pas souhaité s'exprimer.

Le Point.fr : Pour vous, le problème actuel de l'islam est d'être inaudible, sauf "à être mis en scène par les plus hautes autorités de l 'État". Mais l'a-t-on laissé vraiment s'exprimer ?
Camille Desmoulin. Évidemment, et c'est justement là qu'est l'échec. Nous sommes tous en train de payer le fait qu'aucune voix ne dispose aujourd'hui de l'autorité nécessaire. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Le Conseil français du culte musulman mis en place par Nicolas Sarkozy en 2003 est le résultat de plus de dix-huit ans d'efforts pour permettre aux musulmans de vivre leur foi en France sereinement et à égalité avec les autres religions. Mais par paresse, par culpabilité du fait d'un passé colonial mal digéré, par peur de stigmatiser, ces efforts n'ont mené qu'à la constitution d'une bureaucratie quasi inamovible qui vit plus de l'islam que pour l'islam, et dont la seule légitimité est la reconnaissance des pouvoirs publics.

Un islam que symboliserait Dalil Boubakeur, le recteur de la Mosquée de Paris, que vous attaquez frontalement …
Boubakeur est à la tête de la société des Habous et des lieux saints de l'islam dans le cadre d'un accord qui mélange intérêts publics et privés : il est d'abord l'héritier de son père qui, en 1982, a accepté que l'Algérie prenne le contrôle de la Grande Mosquée de Paris par l'intermédiaire du Cheik Abbas Bencheikh. Ce dernier va mettre en place le financement par l'Algérie de la mosquée et organiser l'arrivée des imams algériens en France. Le fils va reprendre la succession du père tout en maintenant l'allégeance à l'Algérie qui a permis à sa famille de recouvrer des possessions auxquelles le FLN lui interdisait d'accéder, son père ayant été SFIO et Algérie française. Ce mélange d'intérêts fait que Boubakeur n'a jamais pu être le porte-parole d'un islam de France. Il manque d'autorité chez les fidèles. Le voient-ils prier avec eux ou visiter les lieux de prière dont il a la responsabilité ? Jamais. En revanche, il n'hésite pas à mélanger culte et politique en soutenant publiquement Christian Estrosi à Nice, ce qu'aucun autre responsable cultuel ne s'autoriserait de cette manière.

Vous traitez les représentants des mosquées de "blédards". C'est insultant.
Non, c'est un terme que je reprends du spécialiste de l'islam des banlieues Gilles Képel. Il caractérise l'islam de ces pères qui ont gardé la mentalité du "bled" et qui sont d'une formation religieuse limitée. Or ce sont eux qui continuent de diriger les mosquées. Boubakeur, médecin de formation, germaniste et violoniste amateur, est une exception, ce qui fait qu'il semble incontournable.

Concrètement, quelles sont les avancées depuis 2003 ?
Les aumôneries, les carrés musulmans dans les cimetières, l'extension du hallal. En grande partie grâce à l'État. Les sujets où l'État n'a pu faire à la place des représentants du culte musulman, comme celui, fondamental, des imams, n'avancent pas. Pour suppléer cette carence, nous passons des accords avec le Maroc, l'Algérie et la Turquie à la fois pour importer et former des imams, qui ensuite reviendront en France. C'est mieux que rien, mais comment ces imams importés, qui parlent mal ou pas du tout le français et peuvent être porteurs d'un discours conservateur, pourront-ils avoir une parole religieuse en phase avec notre culture ?

Les musulmans se plaignent de ne pas avoir assez de mosquées …
Ils pourraient en avoir beaucoup plus. Dominique de Villepin a lancé en 2005 la Fondation pour les œuvres de l'islam de France et leur en a confié la gestion. Ils ne l'utilisent pas. Les mosquées qui ont été construites, plus de mille lieux de culte nouveaux en quinze ans, l'ont été grâce à l'argent des fidèles ou des dons extérieurs parfois même d'États étrangers.

Qui peut prendre la relève de ces dirigeants ?
Un jeune qui est profondément croyant a une image très négative de ceux qui dirigent la majorité des mosquées. Et quand il veut participer, on lui laisse rarement une place. C'est la même chose au niveau du CFCM, qui est animé par les mêmes représentants de l'islam maghrébin depuis des années, avec une moyenne d'âge élevée. Les jeunes en sont exclus, comme les femmes, d'ailleurs. Celles qui ont siégé au CFCM n'ont pas tenu le choc. Vous n'avez pas idée de l'ambiance islamo-machiste qui y règne.

Comment expliquez-vous qu 'aussi peu d'intellectuels musulmans s'investissent dans la vie religieuse ?
Les Français de culture musulmane ne sont pas tous croyants et, quand ils sont religieux, l'image de cette bureaucratie des mosquées est tellement négative que s'y intégrer leur apparaît comme une régression. Résultat, la production intellectuelle de cette communauté est très limitée. Ceux qui veulent se former ne disposent en dehors de l'Internet que de l'émission Islam sur France 2, qui est gérée par des représentants de la Grande Mosquée. Aujourd'hui, les rares intellectuels croyants qui s'expriment, tels Tareq Oubrou ou Tarik Ramadan, sont dans la mouvance de l'Union des organisations islamiques de France, proche des Frères musulmans. L'un et l'autre n'ont pas les mêmes positions, mais ils se placent dans le même espace de dialogue.

Pensez-vous comme Pierre Manent dans Situation de la France (Desclée de Brouwer) qu'il faille instituer un contrat social avec l'islam de France ?
Cela reviendrait à un partage de l'espace public entre les deux premières religions de France, le catholicisme et l'islam, aux dépens de la laïcité qui, pour Manent, n'est plus une identité suffisamment forte pour organiser un compromis avec l'islam. Mais cela implique un islam de France inspiré des Lumières et suffisamment organisé. Dans l'état actuel, ce serait pactiser avec l'islam le plus conservateur, qui est le terreau du djihadisme. L'urgence est plutôt à l'élaboration d'un discours de foi qui fasse barrage aux plus extrémistes, et à la création d'une organisation qui fédère et encadre discours et pratiques.

Que préconisez-vous alors ?
Il faut que les représentants des musulmans se remettent enfin en cause, et se battent pour former des imams adaptés aux besoins des musulmans français. Qu'ils acceptent de disqualifier publiquement ceux qui ne rempliraient pas ce cahier des charges. Qu'ils arrêtent de se défausser en disant que Daesh ou le djihadisme n'ont rien à voir avec l'islam. Comme si les Brigades rouges italiennes n'avaient rien eu à voir avec le mouvement communiste ! Le djihadisme est une maladie infantile de l'islam, et une telle attitude est un pur abandon des fils et filles qui sont en train de se perdre.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 17 Nov 2015 - 16:32  navy

Je suis plutôt d'accord avec Pat et pas d'accord avec Michel Potay.
Même s'il a raison sur le fond il faut quand même un minimum de réalisme et tenir compte des circonstances.
Mais qu'est ce que daech ?
Le "djihadisme" a commencé un peu avant le 11 septembre, et même si on remonte plus loin, les freres musulmans en Egypte en 1800 quelque chose... a pour caractéristique la haine de l'occident...
Tous ces mouvements, ces organisations ont pour caractéristique principale la haine de l'occident...

Quand aux dessous de la politique, que semble bien connaitre Visiteur, je ne suis ni expert militaire, ni amateur de politique surtout internationale. Very Happy
Ce que je crois c'est qu'il faut éradiquer Daech et se donner les moyens militaires de le faire.
Je ne crois pas que Daech soit si fort. Il suffit d'une coalision internationale France-USA-Angleterre-Israël et en 15 jours 3 semaines, 1 mois c'est fini. Ca a déjà commencé dimanche 15 nov avec le bombardement français massif sur le fief de l'EI à Raqa. C'est dommage qu'on ait attendu qu'il y ait tous ces morts pour le faire.



Ps: Maintenant pensons que la France a vendu des armes, des rafales 60 en ce moment, la France un des principaux fabricants d'armes. Donc on récolte ce qu'on a semé.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 17 Nov 2015 - 18:03  assunta

VU SUR FACEBOOK
http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/15/pourquoi-facebook-n-a-pas-cree-de-bouton-safety-check-pour-nous_4810469_4809495.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook



Dans un hôpital de Beyrouth après un double attentat, le 12 novembre 2015.

A Beyrouth : « Pourquoi Facebook n’a pas créé de bouton “Safety check” pour nous » ?

« Et nous ? » Ces deux mots tout simples résument la réaction de nombreux habitants du monde arabe, face à l’émotion planétaire suscitée par les tueries de Paris. Passé la stupeur et l’effroi, ressentis de façon quasi unanime, un sentiment d’amertume a très vite percé sur les réseaux sociaux au Proche-Orient.

Au Liban par exemple, des commentaires, relayés sur la Toile des dizaines de milliers de fois, ont déploré le fait que l’attentat commis à Bourj El-Barajneh, dans la banlieue sud de Beyrouth, qui a fait 43 morts jeudi 12 novembre, n’ait pas déclenché la même réprobation internationale que les attaques commises vingt-quatre heures plus tard à Paris.


Un montage qui circule sur les réseaux sociaux au Liban. Le texte sur fond de drapeau libanais dit : « La tour Eiffel n'est pas plus belle que Bourj Al-Barajneh ». C'est un jeu de mot sur le terme « Bourj » qui signifie « tour » en arabe.



« A nous, on ne crée pas de bouton d’absence de danger sur Facebook », s’indigne le blogueur libanais Joey Ayoub en référence à la fonction activée par le réseau social, dans la foulée des fusillades, qui permet de signaler à ses amis que l’on est en sécurité. « On ne reçoit pas de déclarations de la part des hommes et des femmes les plus puissantes au monde », ajoute-t-il en allusion aux messages de solidarité envoyés par le président américain Barack Obama et de nombreux autres chefs d’Etat. « Mon corps n’intéresse pas le monde. La plupart d’entre nous continuent à être exclus des préoccupations dominantes du “monde”. »


Caricature arabe qui montre un homme représentant la communauté internationale en train de s'apitoyer sur le sort de Paris, blessée au doigt, alors que la Syrie, derrière lui, est couverte de bandelettes des pieds à la tête.


Contrairement à l’attaque de janvier contre Charlie Hebdo, qui avait suscité un certain malaise au sein de l’opinion publique arabe, en raison des très controversées caricatures de Mahomet publiées par le journal satirique, l’hécatombe de vendredi soir a été dénoncée sans arrière-pensées. Les tirs à l’aveuglette contre les terrasses de café, destinés à faire le maximum de victimes, sans la moindre distinction de religion, de sexe ou d’ethnie, ont suscité un rejet immédiat, même dans les cercles islamistes. Dans la bande de Gaza, par exemple, le Hamas, auteur d’attentats-suicides anti-israéliens dans les années 1990 et 2000, a stigmatisé des « actes d’agression et de barbarie » alors que le Jihad islamique, une autre formation armée palestinienne, a critiqué « un crime contre des innocents ».

« Les gens ont beaucoup plus de facilité à exprimer leur solidarité et leur sympathie à l’égard des victimes que lors des attentats de janvier, analyse Yazan Al-Saadi, un journaliste syrien installé à Beyrouth. Mais à côté de la tristesse, il y a aussi de l’appréhension. Beaucoup de gens redoutent que ce carnage relance l’horrible et prétendue guerre contre le terrorisme. Et puis, il y a une forme de dépit face au relatif silence de l’Occident sur nos souffrances, en Syrie, en Palestine ou en Irak. N’y aurait-il des êtres humains qu’à Paris ? »



« Toutes les vies importent. Paris, 13 novembre 2015. Palestine, 24/7 ». Image publiée sur le site propalestinien Free Palestine.

Un autre blogueur libanais populaire, Blogbaladi, s’est lui aussi étonné que la fonction de « Contrôle d’absence de danger » (safety check, en anglais) de Facebook n’ait pas été ouverte après les attentats de Bourj El-Barajneh. « Ce pourrait être très utile pour Beyrouth et le monde arabe aussi. Au Liban, nous avons eu plus de 20 explosions et attaques depuis 2014 et au moins dix d’entre elles visaient des civils », écrit l’auteur, qui précise qu’après chaque attentat les réseaux téléphoniques ont tendance à saturer… en oubliant cependant que cela peut aussi être le cas pour les connexions 3G !

L’accusation de deux poids, deux mesures faite à Facebook n’a pas tardé en tout cas à arriver aux oreilles de Mark Zuckerberg. Samedi 14 novembre, le fondateur et PDG de la compagnie a déclaré sur son propre compte avoir pris en compte ces critiques « légitimes ». Il a annoncé que la fonction « Safety check », inventée pour les situations de catastrophes naturelles, sera désormais disponible dans les cas de « désastres humains ».

------------

3 liens sur les ventes d'armes et qui arme l'etat islamique

Cela dénote bien la bêtise humaine au fond....

Il est temps que les peuples se tiennent la main et fassent changer la donne...

http://www.europe1.fr/economie/ventes-darmes-2015-une-annee-record-pour-la-france-2522917

http://www.liberation.fr/futurs/2015/06/14/ventes-d-armes-le-grand-boomdes-exportations-francaises_1329625

http://www.courrierinternational.com/article/moyen-orient-dou-viennent-les-armes-de-letat-islamique

Et sans parler du Hamas, amoureux de la guerre et aveuglés par la haine
http://alyaexpress-news.com/2015/11/hamas-nous-allons-liberer-la-cisjordanie-et-puis-le-reste-de-la-palestine/

------------------
------------------
VOIR AUSSI (toujours vu sur Facebook !)

L’anthropologue française Dounia Bouzar : «Daesh est plus proche du nazisme que des frères musulmans»

http://lobservateurdumaroc.info/2015/11/13/lanthropologue-francaise-dounia-bouzar-daesh-est-plus-proche-du-nazisme-que-des-freres-musulmans/

Le profil inattendu =
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/11/18/01016-20141118ARTFIG00158-le-profil-inattendu-des-djihadistes-francais.php

Son rapport = MUTATION DU PROCESSUS D’ENDOCTRINEMENT ET D’EMBRIGADEMENT DANS L’ISLAM RADICAL
http://www.bouzar-expertises.fr/metamorphose

--------------
INDE des musulmans lancent une fatwa contre daesh
http://www.directmatin.fr/monde/2015-09-10/inde-des-musulmans-lancent-une-fatwa-contre-daesh-710536

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 19 Nov 2015 - 23:03  pat

J'ai déjà écrit précédemment sur ce forum, le texte ci-dessous en vert. Je l'ai envoyé aussi sur le blog du frère Michel. Voir plus bas en rouge sa réponse qui considère le problème essentiellement sur un plan spirituel. Pour plus de clarté j'ai reproduit une nouvelle fois mon texte en préambule.

Frère Michel,
....Je voudrais juste vous faire part d'une réflexion différente sur les événements qui viennent de se produire. On jugera que mon propos n'est pas si neutre que cela, cependant il se termine sur une sincère interrogation.

Je ne cautionne pas la guerre, c'est une abomination. Chaque tué de n'importe quel camp est une perte humaine irréparable.

Cependant ce n'est pas si facile d'être pacifiste et la question suivante que je pose n'aide pas à le rester :
-Face à la folie totalitaire d'un individu ou de quelques individus, a t-on intérêt à se mobiliser immédiatement pour arrêter l'escalade interminable de la violence et de la tyrannie ou doit-on garder l'attitude hautement spirituelle du pacifisme qui obéit au commandement sublime du « tu ne tueras pas » ?

L'histoire du siècle précédent nous donne quelques éléments de réflexion. On sait ce que la guerre contre le fascisme a coûté de sacrifice et de destruction. En revanche, a t-il été bénéfique pour l'humanité d'avoir laissé faire des tyrans comme Staline, Mao, Pol pot qui ont fait des milliers de morts pendant la durée de leur long règne. C'est vrai qu'en ne s'en mêlant pas, on a économisé nos propres vies.

En laissant faire Daech comme il l'entend, là où il veut faire sa loi,  nous ne sommes pas certain que la reculade d'un moment, ne donne pas plus de force à un groupe qui de toute façon, nous considérera toujours comme des mécréants à abattre. Car les organisations salafistes n'ont pas attendu notre intervention en Syrie pour s'en prendre aux occidentaux.

A priori nous n'avons rien à faire en Syrie comme les nord-américains n'avaient rien à faire en Europe, quand l'idéologie nazi était sur le point d'y triompher. L'éradication des juifs, des tziganes, des handicapées, des opposants est remplacé par le désir d'éradiquer les chrétiens, les chiites, les yézidis et les opposants.
L'idéologie salafiste djihadiste, celle de Daech, proche d'ailleurs de celle des pays arabiques, ne repose pas sur la conquête de territoire ou la libération de peuplades plus ou moins dépendantes, elle repose sur le concept de la guerre sainte sur fond d'apocalypse à venir. Elle tire sa légitimité de la partie médinoise du Coran qui prône la soumission des infidèles par les armes. S'appuyant sur des faits de l'histoire, naturellement dépassés aujourd'hui, elle se légitime par le livre saint dont l'essence spirituelle est tout autre, aux antipodes de la justification d'une nouvelle guerre de religion.
Doit-on fermer les yeux sur les agissements de fanatiques qui se sont appropriés la Parole de Dieu pour justifier leurs exactions ? Est ce cela la volonté de Dieu, qui dans l'ensemble de sa Parole ne cesse de proclamer que le pouvoir d'un Homme sur un autre est une abomination.

Pour finir certes nous avons des responsabilités dans ce conflit, comme nous avions des responsabilités dans la montée du nazisme. Mais cela ne constitue pas de justification aux individus libres qui s’engouffrent dans des idéologies meurtrières et tyranniques qui nient la personne au point de considérer les femmes des communautés qu'ils récusent comme des esclaves sexuelles, ainsi qu'ils le pratiquent auprès de communautés plutôt pacifiques comme les Yézidis. Excuser les crimes des uns par une faute ou même par les crimes des autres c'est permettre une bonne conscience qui ne prédispose pas au changement. Je le dis pour nous occidentaux comme pour les autres. Notre engagement dans le conflit Syriens procède sur le plan spirituel de la vengeance sans fin, mais les attentats perpétrés sur notre sol sont du même ordre. Il ne faut pas faire d'analyse a sens unique, comme s'il nous fallait en plus des malheurs qui nous frappent expier des  fautes que l'ensemble des Hommes partage avec nous. Chacun doit prendre sa part des responsabilités L'occident n'est pas coupable de tout. C'est encore considérer l'autre comme un sous Homme que de lui refuser l'entière responsabilité de ses actes. Comprendre n'est pas excuser.

Vouloir imposer sa vision du monde par la menace et la violence est une décision de personnes responsables. Nous en sommes directement les destinataires. Doit-on laisser faire ?



Doit-on laisser faire ?" demandez-vous, frère Patrick. Bien sûr que non, mais ce n'est pas par les armes, dans les circonstances où nous sommes qu'une solution sera trouvée. C'est d'autant moins par les armes que nous ne sommes pas attaqués sur notre sol et que nous ne sommes pas en état de légitime défense. Il s'agit de meurtres gratuits, barbares, mais simplement de meurtres. Les anarchistes français en leur temps commirent aussi des meurtres en France. Pas plus tard qu'hier soir je feuilletai un livre dans une librairie: "À travers la mort" de Louise Michel, Mémoires Inédites. Je connaissais plus ou moins la vie de cette révolutionnaire et anarchiste, une égérie de la Commune, mais j'ignorais ses extraordinaires talents littéraires, qui m'ont impressionné en feuilletant ces pages qu'elle écrivit à la fin des années 1880. J'avais oublié qu'elle avait été institutrice. J'ai acheté le livre et le lisant cette nuit je me suis dit que les militants de l'État Islamique pouvaient écrire des chose des choses du même élan idéaliste, seulement version musulmane arabe au lieu de version anarchiste française. Mais quelle différence au fond ? Il y aura des adversaires du système aussi longtemps qu'existera le système et les pauvres citoyens du système en feront toujours les frais. 15 millions de morts en 1914-18, 50 millions en 1939/45, et 129 le 13 décembre 2015... Si l'on parle d'état de guerre pour 127 meurtres à Paris aussi ignobles soient-ils, comment qualifier les terribles conflits de 1914-18 et 1939-45 ?
Notre aviation de combat, notre marine, notre armée sont faites pour la défense légitime, pas pour envoyer des hommes commettre on ne sait trop quels meurtres à leur tour dans des régions lointaines d'où partiront toujours des terroristes même quand Al Qaïda, Daech, d'autres organisations fanatiques auront disparu, aussi longtemps que l'Islam n'aura pas courageusement résolu les contradictions du Coran et établi un pacte de fraternité entre ses croyants.
Votre commentaire est plein de bon sens et pose des questions que se sont posé depuis des siècles... des millénaires même, les hommes, sans trouver de réponse. Toujours la guerre a engendré la guerre ; toujours aux morts des siens ont répondu les mise à mort des autres, etc. Vengeance sans fin. Alors, le Père coupe court à tout cela en adressant aux humains le Sermon sur la Montagne :Vous avez entendu dire: Tu aimeras ton prochain et tu haïra ton ennemi. Eh bien ! moi je vous dis : Aimez vos ennemis... Vous avez entendu dire: Œil pour œil, dent pour dent. Eh bien, moi je vous dis de ne pas tenir tête au méchant... Quelqu'un te donne-t-il une gifle sur la joue droite ? Tends-lui ta joue gauche ! Etc. C'est la suprême sagesse que nous devons faire nôtre.
Oui, les Américains sont entrés en guerre en 1942, mais c'est parce qu'ils étaient attaqués à Pearl Harbour. Oui, ils nous ont délivré et nous leur en sommes reconnaissants... Oui, les nazis massacraient les Juifs, les Francs Maçons, les Gitans, les homosexuels, etc., mais qui nous dit que les Allemands eux-mêmes n'auraient pas mis fin à ce programme criminel, qui nous dit que, si le premier attentat contre Hitler avait échoué, un second n'aurait pas réussi ? J'arrête de supposer des choses qui, après tout, se seraient produites de toute façon, car la majorité des Allemands n'aimait les Nazis. J'abrège encore...
C'est pour quoi notre pénitence, à nous Pèlerins d'Arès, consiste à aimer tous les hommes, ennemis compris, pardonner toutes les offenses, faire la paix par tous les moyens, parler avec intelligence spirituelle et en étant libre de tous préjugés et toutes peurs à l'égard de n'importe qui.
C'est très simple. Certes très difficile à accomplir, parce qu'au fond de nous nous sommes encore des guerriers ou des vengeurs, nous avons encore des morales limitées, nous mettons encore des bornes à notre paix. À preuve, moi-même je parle de l'égitime défense... J'ai encore une part de Mal en moi.
Pardon, Père ! Mais vous, frère Patrick, soyez meilleur que moi et je serai le premier à me réjouir.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 20 Nov 2015 - 13:50  navy

Je voudrais ici féliciter Pat pour son texte, je voulais même te sugerrer de l'envoyer au frere Michel mais tu l'as fait toi-même. Smile
Pas le temps de répondre à FM, désolé.
j'ai trop de choses à faire en ce moment, y compris problèmes de santé.
NON je suis pas d'accord avec le frere Michel.
Le FM ne se rends tout simplement pas compte de ce qu'il dit.
voyez vous si quelqu'un par exemple s'attaquait au pèlerinage ...
le FM serait le premier à exiger une reponse ....

A +

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 20 Nov 2015 - 13:53  navy

FM a écrit:C'est d'autant moins par les armes que nous ne sommes pas attaqués sur notre sol et que nous ne sommes pas en état de légitime défense.
Si quand même nous sommes état de légitime défense.



Le problème actuellement est le MUTISME des musulmans... Ils ne font pas grand chose pour dire qu'ils se sent bien français, etc... et surtout respectent la république française....  et pour surtout affirmer HAUT ET FORT qu'ils sont contre l'islamisme en général !!!!
Personnellement cela me dérange beaucoup !!!
Le rassemblement musulman prévu vendredi après-midi devant la grande mosquée de Paris pour dire non "au terrorisme" et à "l'amalgame" a été annulé, "les conditions de sécurité indispensables" à son organisation n'étant pas réunies, a annoncé jeudi la mosquée.

http://www.bfmtv.com/societe/grande-mosquee-de-paris-le-rassemblement-vendredi-annule-pour-des-raisons-de-securite-931450.html

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 20 Nov 2015 - 17:00  assunta

Parfois des événements imprévus (que l'on regarde de loin à travers notre télé sans penser qu'ils peuvent arriver à nos portes) nous poussent à nous défendre...

J'espère qu'on n'obligera pas les hommes à prendre les armes et aller guerroyer comme certains politiques le souhaitent et les médias à leur suite (que de parole et d'encouragement aux émotions de plainte)... N'oublions pas toutes les victimes partout sur la terre !!

Quand défilerons-nous pour la Paix ???
Par exemple la couleur du drapeau sur la Tour Eiffel va durer jusqu'au 24ou25 nov. Il doit y avoir un logo dessus et la majorité des français voudraient le LOGO DE LA PAIX !!
Oui les peuples veulent la paix et il est temps d'entendre leurs voix !!!

--------------------------


Je vous mets un témoignage de David Vallat, ex-djihadiste

http://acteursdeleconomie.latribune.fr/debats/grands-entretiens/2015-11-19/moi-david-vallat-ex-djihadiste-repenti-par-l-entreprise.html#xtor=AL-13

Son parcours
http://www.liberation.fr/societe/2012/05/01/terreur-de-jeunesse_815549

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 20 Nov 2015 - 18:44  assunta

Le rassemblement musulman prévu vendredi après-midi devant la grande mosquée de Paris pour dire non "au terrorisme" et à "l'amalgame" a été annulé, "les conditions de sécurité indispensables" à son organisation n'étant pas réunies, a annoncé jeudi la mosquée.

Quel amalgame ???? Celui des djihadistes qui prennent ce qui les arrange dans la Parole du Coran, truffé de versets de tuerie envers les "impies" autres que musulmans et les non-croyants ??? Envers le butin de guerre et l'esclavage des femmes ???

Ou bien celui que l'on fait croire : les français feraient cet amalgame entre terrorisme et religion musulmane ??

Ce mensonge m'insupporte!!
Certes il y aura toujours des anti ceci ou cela, des anti-étrangers. Mais paradoxalement les évènements de janvier et les derniers démontrent tout le contraire : les français sont ouverts, tolérants et acceptent les gens tels qu'ils sont... Le contraire n'est pas toujours semblable !!
Par contre : certains médias jouent sur les peurs, entretiennent les amalgames, alliés à ces politiciens qui aiment diviser pour mieux régner, et entretenir l'idée de guerre...

Ainsi que ces religieux musulmans qui ont peur de remettre leur religion en question, de voir les erreurs d'interprétations que certains versets posent aujourd'hui et dont ils ne supportent pas qu'on critique, jouant sur le fait que le texte du Coran est SAcré donc intouchable !!!

Il y a cette réalité qui est conjuguée au fait que l'islam est politisé. Etant politisé, le problème est alors beaucoup plus complexe. Les musulmans vivant dans des sociétés où la religion et l'état sont séparés, ils osent remettre en cause nos façons de vivre, d'être, jusqu'à refuser l'idée même de laïcité ou tout du moins la remettant en cause !!

Il est temps de ne plus se voiler la face ni de se mentir.... Et de ne plus cracher sur la laïcité si on ne comprend pas ce que la laïcité à apporté de beau, de grand, de riche (richesse intérieure ici) et surtout de libérateur du carcan religieux, qui , quelle que soit l'esprit religieux, veut toujours emprisonner les esprits... Et qui permet le vivre ensemble !!! Aucun état islamiste n'est aussi tolérant et respectueux envers les autres croyants et aussi non-croyants que l'est l'esprit laïque qui permet justement ce bien vivre ensemble !!! ...

Ceux qui crachent sur la laïcité, jusqu'à faire croire que c'est une religion (notamment la religion arésienne affirme cela ce qui est un comble !!!) espèrent voir leur dire dominer, voire dominer ou redominer eux-mêmes....
Soyons prudents avec tous ces anti-laïcités !!

On ne comprend pas la laïcité aujourd'hui, si on ne connait pas l'horreur qu'ont été les guerres de religion.

Comment pourraient comprendre les musulmans (certains musulmans), les guerres de religion que l'Europe dont la France a vécu,  tant que leur propre religion elle-même est en guerre contre tout ce qui n'est pas elle, et même contre ses propres croyants ??? Et tant que leur religion règne avec la politique ?? Car alliée à la politique il lui sera difficile de faire jaillir la Paix !!

Ce sont eux qui sont dans l'amalgame, il est urgent qu'ils en sortent pour libérer la Vérité du Coran et rejeter toutes les mauvaisetés inscrites dedans !!!


Il y a une contradiction qui ne veut pas s'avouer et, conjuguée au communitarisme qui enferme les gens et les empêche totalement d'être des individus à part entière, décidant librement de leur choix,
donc ces contradictions sont à porte-à faux avec les façons de vivre, occidentales... et dévoilent les hypocrisies criantes, que l'on connut aussi lorsque le christianisme était au pouvoir !!!

Il est temps de revoir les textes du coran, les contradictions qui permettent d'un côté de guerroyer et de l'autre prôner la Paix. Il est temps d'apprendre à ne plus être soumis à un groupe mais à réfléchir aussi par soi-même, même si on vit dans un groupe !! Vivre dans un groupe ne veut pas dire que tous doivent se ressembler mais au contraire que chacun puisse vivre, libérer leur potentiel et soit à lui/elle seule un reflet des roches et non pas des copies conformes... Vivre en groupe ne devrait pas empêcher cela !!!!

Daesh est une inquisition comme le fut hier l'inquisition chrétienne qui dura 6 siècles !!!
Espérons que cette inquisition dure moins longtemps !!!!

On ne comprend pas la laïcité aujourd'hui, si on ne connait pas l'horreur qu'ont été les guerres de religion
--------------
Pour se rafraîchir la mémoire :
http://www.philisto.fr/article-25-la-legende-noire-de-l-inquisition-medievale.html
http://www.linternaute.com/histoire/inquisition/2134/a/1/1/3/
http://www.ironmaidencommentary.com/index.php?url=album10_xfactor/inquisition&link=albums&lang=fra
http://www.herodote.net/20_avril_1233-evenement-12330420.php
http://www.linquisitionpourlesnuls.com/2012/07/35/linquisition-contexte-et-bref-historique/
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en|fr&u=http://www.bibliotecapleyades.net/vatican/esp_vatican29.htm
http://www.theologe.de/inquisition.htm
http://www.cosmovisions.com/$Inquisition.htm
http://kropot.free.fr/LAAC-Inquisition.htm
------------
Il est temps que l'islam se réforme… Certaines et certains (cf Kamel Daoud) au risque d'une fatwah, osent vouloir dénoncer les archaïsmes et hypocrisie de l'islam.
http://afrique.lepoint.fr/culture/question-a-kamel-daoud-peut-on-etre-musulman-et-boire-du-vin-08-10-2015-1971627_2256.php
http://www.lacauselitteraire.fr/le-sort-fait-aux-femmes-revele-la-liste-des-peuples-maudits


Il est intéressant à noter que seul le judaïsme ne pratique pas la conversion (contrairement à l'islam et le christianisme), encore moins la conversion de force. Parce que, c'est seul face à lui/elle même que la personne décide de prendre cette religion, sans aucun intermédiaire, après mûre et profonde réflexion… Le judaïsme se transmet pour expliquer la Parole et dans le but d'humaniser le monde et aussi mettre en avant cette Vérité : l'être humain est seul face à Dieu et donc à le devoir de se connaître et faire attention à son attitude générale...
C'est en cela que je préfère de loin le judaïsme !! Et dans l'islam seul le soufisme m'intéresse !!!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 21 Nov 2015 - 10:45  assunta

POUR MIEUX COMPRENDRE DAESH

http://www.franceinter.fr/emission-le-zoom-de-la-redaction-daesh-la-fabrique-d-un-monstre

durée : 00:04:33 - Le zoom de la rédaction - La France peut-elle continuer de signer des contrats avec l’Arabie Saoudite et le Qatar, alors que ces deux pays ont contribué à fabriquer le groupe Etat Islamique contre lequel nous sommes aujourd’hui en « guerre » ?

10265-20.11.2015-ITEMA_20845486-0.mp3

Secret d'info - France Inter : "Doit-on continuer de faire des affaires avec ceux-là même qui ont armé les bras des terroristes que l'on combat aujourd'hui ... ?"

La France doit-elle continuer à faire des affaires avec le Qatar et l'Arabie Saoudite ?
En Mai 2015, François Hollande signait au Qatar un contrat portant sur la vente de 24 rafales. En octobre de la même année, soit un mois avant les attentats de Paris, Manuel Valls lance devant un parterre de dignitaires saoudiens : « Venez investir dans notre pays, au cœur de l’Europe, c’est le moment plus que jamais ».
La question est simple : doit-on continuer à faire des affaires avec des pays qui ont financé une organisation contre laquelle nous nous disons en guerre ? N’y a-t-il pas deux poids deux mesures ? Une posture morale qu’on voulait adopter à Damas, et une autre beaucoup plus cynique, en Arabie Saoudite. Alain Chouet, autre ex patron du renseignement de la DGSE l'exprime clairement :
"On ne pourra pas continuer éternellement dans une politique schizophrène. On a fermé les yeux sur l’idéologie prônée par ces pays parce que rien ne se passait chez nous. On n’en voyait pas les effets. Eh bien maintenant on les voit"

1 vidéo intéressante :

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 22 Nov 2015 - 12:46  navy

La question est simple : doit-on continuer à faire des affaires avec des pays qui ont financé une organisation contre laquelle nous nous disons en guerre ?
Non.

Mais arrêtez cette culpabilisation de l'Occident !
Certes les USA en attaquant l'Irak, la France aussi en vendant des armes (rafales) au Quatar je crois et à l'Arabie saoudite a une part de responsabilité.
Vendre des armes ce n'est jamais innocent. Shocked
Mais on ne peut pas dire que l'Occident a contribué à fabriquer le groupe Etat Islamique.
Ils se sont fabriqué eux mêmes. point.

Dernière édition par navy le Jeu 26 Nov 2015 - 16:34, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 26 Nov 2015 - 12:58  navy

JE RAJOUTE:

La question est simple : doit-on continuer à faire des affaires avec des pays qui ont financé une organisation contre laquelle nous nous disons en guerre ?
Non. Mais je ne suis ni expert militaire, ni amateur de politique ni à plus forte raison des dessous de la politique internationale.
mais bêtement, d'aprés ce que j'ai pu lire Daech (donc les auteurs des attentas) n'est pas financé par l'Arabie saoudite. 
Contrairement à d’autres organisations comme Al Qaida, dont les revenus proviennent essentiellement de dons extérieurs, Daech se finance avant tout grâce aux ressources pétroliéres tirées des territoires qu’il contrôle.
Ce n’est toutefois qu’une source de revenus parmi d’autres : les extorsions en tout genre représenteraient à elles seules 800 millions de dollars. 

cela dit bon, Daech, Al Qaida ou autre c'est du pareil au même. Shocked











Revenir en haut Aller en bas

Message Aujourd'hui à 20:54  Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum