Spiritualités

La prière est parole d'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La prière est parole d'homme

Message  visiteur le Mar 26 Jan 2016 - 18:31

La prière va de l'homme à Dieu, et non l'inverse. Du fini, vers l'Infini.
La prière est parole d'homme, pas Parole de Dieu.
La prière est  parole d'homme.

De cette évidence, on en déduira que dans l'Évangile d'Arès, le texte rectifié de la prière des chrétiens n'est pas Parole de Dieu, et qu'ainsi dans ce Texte, tout n'est pas Verbe de Dieu.

Du Père de l'Univers (prière) au "Père de l'Univers", Autre Nom du Créateur, il y a autant de distance que de Jésus (qui "n'est pas Dieu", Év. d'Arès 32/01) au Christ ("Qui est Dieu", Év. d'Arès 32/02); autant de distance que de l'homme à Dieu.
La prière fait juste le lien de l'un à l'Autre.

"Le Père de l'univers (Rév d'Arès 12/4), lui, ne fait pas de théologie, n'édite pas de catéchisme, ne distingue pas entre religions et non-religions (Rév d'Arès 25/6), n'est ni chrétien, ni juif, ni musulman, ni bouddhiste, ni rien d'autre. Il n'a rien fait de plus que revenir vers les hommes, tous les hommes, pour les rappeler à la vie spirituelle simplement faite d'amour, de pardon, de paix, d'esprit libre et d'intelligence. De la vie spirituelle seule sortira le bonheur universel jamais retrouvé encore après la grande erreur d'Adam, notre ancêtre (Rév d'Arès 2/1-5)."

# Entrée 8 avril 2006 (0017)
les Pèlerins d'Arès... c'est quoi?
http://michelpotayblog.net/jAG/jAGtv.html

Si le Père de l'Univers, Dieu, n'est ni chrétien, ni juif, ni musulman, ainsi que l'indique le "frère Michel" dans son Blog cité ci-dessus, et, ainsi Qu'Il le rappelle dans Sa Parole à Arès, Livre XXXII/8, "Le bruit d’homme : yhoudi, mousselmi, christane.", pas plus Qu'Il n'est ni bouddhiste, ni rien d'autre, la prière Père de l'Univers, est quant à elle bien incontestablement juive de par ses sources *, de par les Évangiles palestiniens - Matthieu (6: 9-13) et Luc (11: 2-4) - qui rapportent les paroles de l'homme Jésus, avant que d'être devenue la prière "spécifique" des chrétiens, plus exactement des "baptisés", ainsi qu'ils se nommés au début.
Elle est incontestablement d'émanation humaine, il ne pourrait en être autrement. Pourrait-on imaginer Dieu dire aux hommes, Priez-Moi comme ceci, ou comme cela. Un peu comme s'Il distribuait le "mantra" magique, un peu gri-gri divin qui remplacerait tous les précédents, et autres formes d'expressions poétiques venues du fond de l'âme.
Le Père de l'Univers est à juxtaposer sans rivalité avec bien d'autres prières toutes aussi valables. C'est à mon sens, la sincérité de l'expression qui prévaut dans tous les cas.
* Les sources juives du Notre Père :
http://vie-spirituelle.all-up.com/t744-les-sources-juives-du-notre-pere

PÈRE DE L’UNIVERS,
TOI SEUL ES SAINT. QUE RÈGNE SUR NOUS TA SAINTETÉ POUR QUE NOUS FASSIONS TA VOLONTÉ, POUR QUE NOUS RECEVIONS NOTRE NOURRITURE, POUR QUE NOUS PUISSIONS PARDONNER ET RECEVOIR PARDON, POUR QUE NOUS RÉSISTIONS AUX TENTATIONS ET QUE SOIT ABATTU LE MALIN, POUR QUE RÈGNENT A JAMAIS SUR NOUS TA SAINTETÉ, TA PUISSANCE ET TA LUMIÈRE.

Si la rectification s'imposait car le Notre Père des chrétiens avait subi l'usure des siècles, des tribulations, et avait été plusieurs fois remanié, et de traductions en traductions ..., en quoi, ce "modèle" de prière indiqué par Jésus "comme Je l’ai livré à Mes Témoins" (12/4), rectifié à Arès en 1974 par le Père de l'Univers, est-il si différent du Notre Père des chrétiens ?

Courte parenthèse en passant. On en déduira à l'évidence, sans qu'il soit besoin de les nommer, à qui s'adresse donc cette petite correction Wink ... qui permettrait on le supposera de mieux "accomplir" (Mt 5/17-20 ; Év. d'Arès 24/01) puisque cette prière retrouverait ainsi, sinon sa forme exacte exprimée dans la langue araméenne, ce qui ne se peut, au moins son sens originel précis. Et par extrapolation "logique", à qui s'adresse principalement cet Évangile d'Arès. Rolling Eyes

Les versions en langue française selon Matthieu 6 : 9-13
Versions catholiques

De la Bible Crampon de 1923
Notre Père qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié. Que votre règne arrive ; que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd'hui le pain nécessaire à notre subsistance. Remettez-nous nos dettes, comme nous remettons les leurs à ceux qui nous doivent. Et ne nous induisez point en tentation, mais délivrez-nous du mal.

Versions protestantes
De la Bible Martin de 1744, la version officielle des églises wallonnes de l'époque
Notre Père qui es aux cieux, ton Nom soit sanctifié. Ton Règne vienne. Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien. Et nous quitte nos dettes, comme nous quittons aussi les dettes à nos débiteurs. Et ne nous induis point en tentation ; mais délivre-nous du mal. Car à toi est le règne, et la puissance, et la gloire à jamais. Amen.
De la Bible Segond de 1910, la version la plus répandue parmi les protestants francophones d'aujourd'hui
Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!
https://fr.wikipedia.org/wiki/Notre_P%C3%A8re


Dernière édition par visiteur le Jeu 28 Jan 2016 - 20:28, édité 1 fois

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  assunta le Mar 26 Jan 2016 - 23:51

L'église a lu la RA puisque très récemment elle a changé le "notre Père", avec toutes les justifications dont elle est capable, idest sans dire que c'est parce que la RA existe...

L'église a durant des siècles avec ses 6 siècles d'obscurantisme (inquisition) fait détourner les gens de Dieu. Elle a besoin aussi non seulement de redorer son blason mais aussi de donner une image positive de Dieu. Elle s'est servie de tous les athées, ontologues, déistes, des gens amenant un développement personnel aussi, etc... et de quelques croyants hors système religieux pour évoluer. Car ne l'oublions pas c'est l'extérieur, idest le monde, la société qui fait évoluer l'église, jamais le contraire.

Tant mieux si elle évolue, mais honte à elle de ne pas reconnaître l'apport des autres, c'est bien l'esprit religieux cela de ne pas vouloir reconnaître l'apport du monde et des sociétés qui évoluent.... Parce que sans le monde elle en serait toujours au même point... Ce n'est pas pour rien qu'un jésuite est au pouvoir !!! Je ne juge pas j'apporte une rectification ou j'éclaire un non-dit...

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/L-Eglise-valide-une-nouvelle-traduction-du-Notre-Pere-2013-10-15-1042839

http://www.liturgiecatholique.fr/Modification-de-la-priere-du-Notre.html

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/notre-pere-la-texte-de-la-priere-des-catholiques-devrait-legerement-changer-7780404306
En fait, le verbe grec « eisphérô » (Mt 6,13) qui signifie littéralement « porter dans », « faire entrer », aurait dû être traduit par « Ne nous induis pas en tentation » ou « Ne nous fais pas entrer en (dans la) tentation », ou encore « Ne nous introduis pas en tentation ». « Ce verbe exprime un mouvement vers un lieu où l’on pénètre », avance Mgr Hervé Giraud, évêque de Soissons. 
Or la formulation de 1966 laissait supposer une certaine responsabilité de Dieu dans la tentation qui mène au péché, comme s’il pouvait être l’auteur du mal. « Cette traduction pouvait prêter à confusion et méritait donc un approfondissement théologique », poursuit Mgr Podvin. Pour autant, « il faut avoir envers les fidèles qui ont prié ainsi pendant des décennies beaucoup de sens pastoral », s’empresse-t-il d’ajouter....
....
Quand les fidèles vont-ils voir ce changement entrer en vigueur ? 
En 2014, le mardi 11 mars et le jeudi 19 juin, lorsque sera proclamé dans les paroisses catholiques l’Évangile sur l’enseignement par Jésus de la prière au Père (Mt 6,13), les fidèles n’entendront pas la nouvelle version du « Notre Père ». Car la nouvelle traduction n’entrera officiellement en vigueur dans les lectionnaires (livre liturgique catholique) et ne sera donc lue dans les paroisses et les communautés chrétiennes qu’après leur « recognitio » (reconnaissance) romaine : « sans doute en 2014 », selon Mgr Podvin. Et ce n’est qu’ensuite, « pas avant 2015 » que le nouveau Missel, avec la nouvelle version du « Notre Père », sera approuvé, puis imprimé. « D’ici là, estime Mgr Podvin, les esprits chrétiens auront le temps de se préparer. »

-----------------

La parole pour l'Homme (hommes et femmes) est un don de Dieu. Elle est prière puisqu'elle a une force incommensurable. Isaîe le dit : chapitre 55, 10-11
Comme la pluie et la neige descendent des cieux, Et n'y retournent pas Sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, Sans avoir donné de la semence au semeur Et du pain à celui qui mange,
Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins
Et beaucoup ont oublié que notre parole est créatrice !!!
Nous sommes comme Dieu, des Créateurs (et non de simples cafards comme l'écrit MP), des architectes de nos existences, des bâtisseurs des temps nouveaux...
Il est temps de prendre en compte cette dimension en nous et de la vivre, là de suite. Et ne plus regarder ce qui rabaisse mais ce qui élève !!!!
Il faut encourager les gens à se voir autrement que comme ils se voient à travers les miroirs qu'on leur tend : sociétal, religieux, etc... Ils se voient comme des pauvres Hères, abrutis, pas capables, de pauvres boucs émissaires ou insectes....
Non c'est faux, nous sommes des Dieux, idest nous avons les qualités et attributs de Dieu en nous et si nous changeons nos regards, si nous retournons nos mirioirs alors nous nous reconnecterons à notre puissance en nous et notre parole qui est une baguette magique, nous transformera et nous redeviendrons des princes et des princesses magnifiques et merveilleux.
Il suffit de peu....
La prière : mais ce sont les mots, des mots bien humains, des paroles : les paroles qui nous font élever notre conscience...
Que ce soit le Père de l'Univers ou une prière scientifique (idest qui se démontre), voire même une supplication (devant la peur de perdre, de mourir, etc) les mots de ces prières doivent exprimer le beau, dévoiler la Beauté et nous affranchir de toutes peurs, de tous doutes, de toutes angoisses, etc... et ces mots doivent refléter notre état d'eprit (cohérence entre ce qui est récité et ce qui est pensé et senti au fond de soi).
C'est pour cela que la prière est valable si et seulement si mes pensées et sentiments sont en cohérence avec ce que je dis... Sinon cela ne sert à rien de prier (quel que soit le type de prière) !!!! Idest la prière n'élèvera ni soi-même ni le monde sans cohérence.

Oui la prière est humaine.....
Oui dans des cas forts, la prière Sauve. Elle sauve lorsque devant des choses terribles qui arrivent, les mots, ces mots tirés de prières, mots qui deviennent alors ici des demandes, des supplications, ces mots nous amène à nous tourner et à ne voir si j'ose dire qu'en 1er lieu Dieu (le mettre au 1er plan, nous tourner vers Lui). Agir ainsi fait réduire en force le mauvais qui attaque et alors là, Dieu peut intervenir, il fait tomber ce mauvais d'une pichenette et il en devient physiquement tout petit insignifiant devant la Puissance Divine (je l'ai vécu récemment)...

.....Et elle se fait lumière (se réalise, apporte les bienfaits) s'il y a cohérence totale en soi..

Nous sommes vraiment des êtres extraordinaires !!!!!!

assunta

Messages : 387
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  visiteur le Mer 27 Jan 2016 - 14:22

assunta a écrit:L'église a lu la RA puisque très récemment elle a changé le "notre Père", avec toutes les justifications dont elle est capable, idest sans dire que c'est parce que la RA existe...
Non, ce n'est pas exact, c'est même faux, pour des questions de date. L'Évangile d'Arès, n'est publié la 1° fois qu'en septembre 1974, or cette modification est à attribuer au combat de l'abbé Jean Carmignac qui démarre bien avant, puisqu'il publie sa thèse Recherches sur le « Notre Père » en 1969.
Seulement la presse ne le dit pas, l'attribuant à un débat "interne" qui n'a jamais vraiment existé.Le Vatican est une machinerie énorme, une lourdeur administrative digne du modèle soviétique, kafkaïenne, chaque modification est supputée un temps fou ... avant qu'une décision soit prise. L'Église marche à la vitesse d'une limace, ... cette modification, une petite poignée de mots au final, cela fait déjà plus de deux ans qu'elle était annoncée

Pourquoi le «Notre Père» va-t-il changer ?
Une révolution dans les sacristies ? L’Église catholique a décidé de retoucher l’une des formules du «Notre Père», sujette à débats depuis une quarantaine d’années.
Par Bernadette Sauvaget — 18 octobre 2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/10/18/pourquoi-le-notre-pere-va-t-il-changer_940533

L'abbé Jean Carmignac (1914 – 1986 à Paris) est un prêtre catholique séculier français qui a consacré sa vie à l'étude des Manuscrits de Qumrân et des textes des évangiles.
...
Il participa aux séances de travail de la commission chargée de préparer les traductions françaises des textes liturgiques après le Concile de Vatican II. Toutefois, les solutions que ses grandes connaissances linguistiques lui permettaient de proposer ne furent pas souvent adoptées. Comme l'a écrit l'évêque de son diocèse d'origine, « il connut un véritable drame de conscience face à certaines traductions qu'il récusait en savant et en prêtre ». Il s'agit notamment de la traduction de la sixième demande du Pater Noster : la version proposée (version actuelle) lui paraissait une injure à Dieu. Attribuer au Père le désir malsain de nous tenter était pour lui blasphématoire. Et puisque l'Écriture affirme explicitement que « Dieu ne tente personne » (Jacques 1,13), il semble absurde que Jésus nous ait prescrit de demander au Père de ne pas faire ce dont il est moralement incapable. Carmignac fut alors chassé de la paroisse dans laquelle il exerçait son ministère paroissial. C'est alors qu'il écrivit sa thèse sur le Pater Noster, thèse qu'il soutint avec succès le 29 janvier 1969 à l'Institut catholique de Paris devant le cardinal Jean Daniélou. L'abbé Carmignac demanda et obtint l'autorisation de réciter le Pater Noster en latin pour ne pas utiliser la traduction officielle de ce verset.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Carmignac

Jean Carmignac, Recherches sur le « Notre Père », 1969, Éd. Letouzey et Ané. (Il s'agit de la thèse de Carmignac)

Association Jean Carmignac
http://www.abbe-carmignac.org/

L’abbé Carmignac, un prêtre persécuté par son évêché
7 octobre 2011


http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/labbe-carmignac-un-pretre-persecute-par-son-eveche

A propos de la traduction du Notre Père
un article de Monseigneur Grégoire
    
Phrase 11 « Ne nous soumets pas à l’épreuve... »

Le Père Carmignac insiste beaucoup sur ce détail car, dit-il, on demande à Dieu de ne pas nous laisser venir volontairement dans la tentation, c’est l’idée de consentement qui domine et que l’on oublie, hélas, de traduire.

On devrait dire : « Fais que nous ne consentions pas à la tentation. »

La meilleure traduction en français, qui préserve la forme positive et l’idée de consentement serait : «Garde-nous d’entrer dans (ou de consentir à) la tentation».
http://www.eglise-orthodoxe.eu/texte_notre_pere.htm

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  assunta le Mer 27 Jan 2016 - 18:52

Toutes les instances religieuses ont reçu la RA donc c'est remonté au plus haut niveau c'est évident.... Il faut pas se leurrer François et toute la clique savent très bien et savent ce qu'ils font...



Le prêtre Carmignac réfléchissait et pensait à ce qui allait lui attendre une fois parti de l'autre côté, ou peut-être voulait-il réhabiliter Dieu..

assunta

Messages : 387
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  navy le Jeu 28 Jan 2016 - 18:17

Visiteur a écrit:De cette évidence, on en déduira que dans l'Évangile d'Arès, le texte rectifié de la prière des chrétiens n'est pas Parole de Dieu.
Où veux-tu en venir ?
LE PÈRE DE L’UNIVERS Arésien n'est qu'une copie du notre pére Chrétien qui lui même hérité du judaïsme. 



Le Père de l'Univers est à juxtaposer sans rivalité avec bien d'autres prières toutes aussi valables. C'est à mon sens, la sincérité de l'expression qui prévaut dans tous les cas.
évidemment .
tu sembles le découvrir. Smile

navy

Messages : 914
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  visiteur le Jeu 28 Jan 2016 - 18:32

@ assunta

En fait c'est la traduction en français effectuée par une commission liturgique « œcuménique » (donc avec des protestants) qui posait une équivoque sur le sens du verset. Tout cela remonte au début du Second Concile du Vatican (1962-1965)
Ce ne sont que des mots pourrait-on dire, mais ils ont un sens, ils portent une "intention". Ils peuvent nous engager, à l'action, comme à la passivité ... et au fatalisme, plutôt qu'à la création.
On notera aussi que l'on passe du vouvoiement en usage avant 1966, au tutoiement, bien qu'il était employé en latin. Au moins la RA permet de départager cette épineuse question super bénigne au fond clown   Car, si Dieu Tutoie, dans l’altérité - et donc dans la prière -  nous pouvons bien en faire autant, et Il ne serait pas froissé j'imagine qu'on Le vouvoierait ... (perso, je lLe tutoie, et jusqu'à présent il ne m'est rien arrivé de fâcheux). En fait je pense surtout qu' Il nous Tutoie, car il s'adresse à chacun, tr-s personnellement, à chacun dans sa non-dualité  Wink  - ce qui élimine d'office le "vous" -, et non à des groupes d'hommes, des nations.


Traduction latine utilisée dans la liturgie catholique:

Pater noster, qui es in caelis
Sanctificetur nomen tuum;
Adveniat regnum tuum;
Fiat voluntas tua
sicut in caelo et in terra.
Panem nostrum quotidianum da nobis hodie,
et dimitte nobis debita nostra
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris
et ne nos inducas in tentationem
sed libera nos a malo.
Amen


Traduction française utilisée dans l'Église catholique avant 1966

Notre Père, qui êtes aux cieux ;
Que votre nom soit sanctifié ;
Que votre règne arrive ;
Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien (ou : de ce jour).
(Et) pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
(Et) ne nous laissez pas succomber à la tentation.
Mais délivrez-nous du mal.
Ainsi soit-il.
Amen.

Traduction française dite « œcuménique »

Il s'agit de la version utilisée dans l'Église catholique après Vatican II, dans de nombreuses communautés orthodoxes et dans la plupart des communautés protestantes depuis 1966.

Notre Père, qui es aux Cieux,
Que ton nom soit sanctifié,
Que ton règne vienne,
Que ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
Et ne nous soumets pas à la tentation,
Mais délivre-nous du mal.
(Amen)

Traduction française utilisée dans certaines communautés orthodoxes

Certaines communautés francophones de l'Église orthodoxe utilisent la version dite « œcuménique » (toutefois, en remplaçant souvent « mal » par « Malin »), d'autres communautés préfèrent cette autre traduction :

Notre Père qui es aux cieux Que Ton Nom soit sanctifié, Que Ton Règne arrive, Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain substantiel Et remets-nous nos dettes comme nous remettons à nos débiteurs, Et ne nous soumets pas à l’épreuve, Mais délivre-nous du Malin.

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  visiteur le Jeu 28 Jan 2016 - 19:14

navy a écrit:Visiteur
De cette évidence, on en déduira que dans l'Évangile d'Arès, le texte rectifié de la prière des chrétiens n'est pas Parole de Dieu.

Où veux-tu en venir ?
dans ce verset 12/4 "Voilà la prière des pécheurs comme Je l’ai livrée à Mes Témoins", on devine aisément que les témoins, sont des disciples, voire peut-être même une foule *, puisque la version de Matthieu 5/17-20 est située dans ce que l'on appelle Le Sermon sur la montagne (Mt, 5.1–7.29).
* Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne; et, après qu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui.  (Mt 5/1)
Mais qui parle ?
et dans les Évangiles de Palestine ?
Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu'il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples.
Il leur dit: Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne.
Donne-nous chaque jour notre pain quotidien; pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation.

(Luc 11: 1-4) Bible Louis Segond 1910

Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;
que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien;
pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;
ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!

(Mt 6/9-13) Bible Louis Segond 1910
si ça fait plaisir à des gens de croire que c'est une Parole de Dieu, juste parce que c'est dans la Bible, ça ne me dérange pas, mais je n'y crois pas personnellement.

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  pat le Dim 31 Jan 2016 - 0:32

Je pense que même quelqu'un reconnu comme un être exceptionnel n'échappe pas aux idées de son temps. C'est vrai pour Jésus, c'est vrai pour Mouhamad et c'est vrai pour Michel. Leur possibilité de novation est limitée et sans doute croyait-on dur comme fer que Dieu nous induisait en tentation au temps de Jésus.
C'est en tout cas une idée qui flotte aussi dans la prière judaïque.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  visiteur le Dim 31 Jan 2016 - 20:10

pat
Oui tout à fait, et les possibilités d'évolution sont liées aussi aux capacités des auditeurs, à leurs représentations du monde
C'est en tout cas une idée qui flotte aussi dans la prière judaïque.
Induire en tentation, Dieu ne l'autorise-t-il pas d'une certaine manière dans le Livre de Job, un des Livres du Tanakh et de l'Ancien Testament : "L'Éternel dit à Satan: Voici, je te le livre: seulement, épargne sa vie." (Job, 2/6)
Et puis il y a la lecture à la "lettre, et celle dans "l'esprit de la lettre".
Les Évangiles de Matthieu et de Luc en donnent deux versions, les siècles ont composé sur ce matériau, les deux s'accordant sur ce "ne nous induis pas en tentation" que l'on retrouve dans les anciennes versions de l'an 1120, 1321, 1621
Pour les lecteurs qui souhaiteraient approfondir le sujet, ils pourront consulter ce fil de discussion de octobre 2010 assez documenté, dans lequel Jean Carmignac était déjà cité
Le Notre Père, Observance ? pas Observance ?
http://vie-spirituelle.all-up.com/t748-le-notre-pere-observance-pas-observance#

C'est donc aussi les Évangiles qu'il faudrait rectifier ?
Dans le cas qui nous occupe, Jésus n'avait pu livrer cette prière "à ses Témoins" dans cette forme, en français comme il la donne en 1974 à Arès, car il usait de son temps de l'araméen ou d'un dialecte proche . Si la forme change, on ne l'accusera pas de mentir pour autant, on va être sympa et pas trop orthodoxe Wink , c'est le sens, le fond spirituel qui est restitué correctement, lequel avait été plus ou moins déformé suivant les versets d'ailleurs comme on peut s'en apercevoir.
Dans les deux premiers les différences paraissent assez minimes, pas très fondamentales, non ?
Notre Père, qui êtes aux cieux ; Que votre nom soit sanctifié ; // Notre Père de l'univers, Toi Seul es Saint.

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  visiteur le Sam 20 Fév 2016 - 4:14

On retiendra tout de même qu'une Prière, quelle que fut la forme qu'elle a (collective, dans le liturgie par consensus, ou dans nos mots intimes du cœur) est dans son esprit  un lien - qui se veut - "VRAI" entre Soi, le plus profond de notre âme (conscience, l'être) et "Celui" que nous nommons Dieu, "Créateur", quel que soit Le Nom qu'on Lui donne dans nos idiomes culturels respectifs...

donc très indépendamment du lien culturel qui nous relie (mystérieusement) au Mystère, à Celui de de notre vie, et de la Création, ...
il semble aller de soi que dans la formulation de ce "Père de l'univers", elle établit un lien clairement plus monothéiste que dans l'antique prière connue et pratiquée depuis des siècles  (car dans la Vulgate, un Dieu, dans quels cieux ? parmi quels cieux ?)...

Pour le lecteur du forum, il ne me vient nullement à l'esprit, de pas un atome, de juger l'antique version* chrétienne tirée des Évangiles de Matthieu ou de Luc, car cela supposerait de juger de "la ferveur" qui est bien au-delà des mots ...  mais bien plus d'essayer de voir humblement ce que "celle rectifiée (avec Grâce)  en 1974" nous guiderait vers plus de perfection fraternelle ...

* Notre Père, qui êtes aux cieux
PÈRE DE L’UNIVERS, ... [affirmation on ne peut plus clairement "monothéiste" !!! Père, Celui qui A Engendré, le Créateur de TOUT]

mais plus que cela, la suite nous pose aussi clairement que la "Sanctification" (Fait de donner la Grâce sanctifiante, Action de Sanctifier, de rendre Saint ou Sacré,  Fait de rendre noble, sacré) n'appartient pas à l'homme. Et que Dieu Seul, dans Sa Perfection (au moins supposée), mérite d'Être Nommé ainsi)

* Que votre nom soit sanctifié ;
TOI SEUL ES SAINT. [le Verbe est ici, ne peut plus péremptoire ! Toi Seul ...]


dans la suite, nous abordons une sorte de contradiction entre l'antique version du Notre Père, et, celle Rectifiée en 1974

* Que votre règne arrive ;
* Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.


QUE RÈGNE SUR NOUS TA SAINTETÉ
POUR QUE NOUS FASSIONS TA VOLONTÉ,

Ici se joue une sorte de contradiction entre la version héritée des siècles et la "Rectifiée de 1974" (qui pourrait paraître minimaliste, mais qui ne l'est pas du tout) entre le fait que le "Règne (de Dieu)" [le Jour dans la version RA] arriverait en raison de la Volonté de Dieu (et d'Elle Seule, prédestination, fatalisme , ... ? ), alors que la version "actualisée" nous indique clairement que c'est à nous, à l'homme, de l’accomplir ... au moins en partie ...
Les deux versions "juxtaposent" donc très pertinemment le fait que le Dessein de Dieu ne saurait s'accomplir  sans la participation "active" de l'homme ...sans sa "co-création" participative à cette Œuvre

Et c'est tout l’objet des versets de la suite de cette Prière
...
l'antique version nous pose l'impuissance, le fatalisme, la prédestination, l'impotence stérile ... tel l'inéluctable mythe de Sisyphe en quelque sorte,  (Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!)

alors que la "rectifiée de 1974" nous "Annonce" qu'il dépend entièrement de NOUS, de l'homme (femme et homme), que se réalisent les conditions pour y parvenir :
 
POUR QUE NOUS PUISSIONS PARDONNER ET RECEVOIR PARDON, POUR QUE NOUS RÉSISTIONS AUX TENTATIONS ET QUE SOIT ABATTU LE MALIN, POUR QUE RÈGNENT A JAMAIS SUR NOUS TA SAINTETÉ, TA PUISSANCE ET TA LUMIÈRE.

PS : même si, enfant j'ai été éduqué dans cette religion catholique, 
je ne me sens pas (plus) particulièrement chrétien, néanmoins, je suis et reste très croyant - et même qu'à vrai dire dire je n'ai pas d'autre option par la Grâce que de l'être ... - par contre sans faire "mienne"  cette prière Père de l'Univers,  je la trouve furieusement passionnante, tant elle "résume", en quelques lignes, en deux poignées de mots le chemin à suivre, l'attitude juste envers Dieu Qui n'attend ... que s'accomplisse Son Dessein.Ce n'est pas "ma" Prière, mais c'est une très belle Prière.

Bien à vous tous, et bon chemin ...

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  pat le Sam 20 Fév 2016 - 10:48

Visiteur a écrit:Les deux versions "juxtaposent" donc très pertinemment le fait que le Dessein de Dieu ne saurait s'accomplir  sans la participation "active" de l'homme ...sans sa "co-création" participative à cette Œuvre.
Oui, je crois que c'est tout à fait cela
Visiteur a écrit:
même si, enfant j'ai été éduqué dans cette religion catholique, je ne me sens pas (plus) particulièrement chrétien, néanmoins, je suis et reste très croyant - et même qu'à vrai dire dire je n'ai pas d'autre option par la Grâce que de l'être ... - par contre sans faire "mienne"  cette prière Père de l'Univers,  je la trouve furieusement passionnante, tant elle "résume", en quelques lignes, en deux poignées de mots le chemin à suivre, l'attitude juste envers Dieu Qui n'attend ... que s'accomplisse Son Dessein.Ce n'est pas "ma" Prière, mais c'est une très belle Prière.
Personnellement je me sens Chrétien par la personne du Christ et aussi de Marie qui sont fascinants non seulement par leur destin personnel mais aussi par le destin culturel et spirituel qu'ils ont eu.

J'essaie de proclamer tous les matins cette prière dont tu parles (Père de l'univers) en remplaçant souvent dans mon esprit le mot Père par le mot Mère, afin de me déculturer du patriarcat dont nous sommes héritiers.

Je dis aussi la prière de l'islam "Al-Fatiha" dans la traduction suivante :
Au Nom de Dieu, Clément et Miséricordieux,
Louange à Toi Maître du monde
Clément et Miséricordieux, c'est Toi que nous adorons, c'est Toi que nous implorons.
Dirige nous dans la voie droite.
Je m'arrête à cette phrase et ne dis pas la suite.
Le voie de ceux qui ont la faveur de tes bienfaits, non celles de ceux qui encourent ta colère ni celle des égarés

Je dis cette prière pour plusieurs raisons.
La première c'est de pouvoir me connecter en fraternité avec le monde musulman.
La deuxième parce que je trouve le balancement "Clément et Miséricordieux", répété deux fois, très harmonieux, très divin, aussi bien dans sa signification que dans sa proclamation sonore. Mais je m'arrête à "dirige nous dans la voie droite" parce que je ne veux pas me positionner dans ceux qui reçoivent les faveurs de Dieu (je ne les reçois ni plus ni moins qu'un autre), ni me poser en juge de ceux qui encourent la colère divine encore moins de ceux qui pourraient s'être égarés. J'ai l'impression de rentrer dans un domaine qui n'appartient qu'à Dieu.

Pour rejoindre Visiteur dans son analyse, je dirai même que l'expression "Dirige nous dans la voie droite" est une expression qui suppose trop l'assistanat de l'Homme et donc pas assez sa participation. Mais bon.....


Je dis aussi le "Je vous salue Marie" en ayant remplacé l'expression Mère de Dieu, par Mère du Christ. C'est pour moi une belle louange et une belle imploration auprès d'une humaine ayant elle-aussi, comme Jésus, accompli sa nature divine par une vie de bonté.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  assunta le Sam 20 Fév 2016 - 16:17

Dans le "Notre Père" des religions chrétiennes les Hommes s'adressent à Dieu à travers Jésus puisqu'ils ont fait croire que Dieu était incarné en un homme. Donc Jésus était Dieu... D'où le vouvoiement peut-être.
Les chrétiens ont beaucoup de mal à se départir de cela et sont perdus quand on leur demande qui est Dieu, qui est Jésus. L'un et l'autre font un pour eux. Et cela explique pourquoi ils croient et font croire qu'il est impossible à un humain d'accomplir ce qu'a fait Jésus. les humains sont trop pécheurs et n'y arriveront pas. Même s'ils sont aidé ce sont des faibles... Ils parlent rarement de Dieu mais de Jésus. Quoique depuis qu'ils ont vu que bcp allaient ailleurs ils essaient de parler davantage de Dieu, de le nommer. Mais ils gardent le doublon Jésus-Dieu en tête...
Les ouailles sont un peu perdus notamment avec la trinité. J'écoutais rdio ND où un horaire est laissé aux protestants pasteurs. Eux-mêmes ne savaient pas expliquer lorsqu'une auditrice se disait perdue devant cette croyance.

Il y a un tel embrouillami dans la religion chrétienne qu'elle ne m'a jamais plue, ceci depuis très tôt le catéchisme. Que dire des dogmes!
Je suis Déiste (moi face à Dieu) sans les religions.

Malgré tout la foi c'est ma grand-mère qui me l'a montré et transmise. Elle me disait souvent (même si elle m'a appris les prières religieuses) de parler "au Seigneur" (qu'elle prenait pour Jésus).
Je me suis toujours adressé à Dieu en lui parlant comme à un Ami de la famille à qui je pouvais tout confier sans qu'il répète quoi que ce soit. Et j'ai très tôt senti que Jésus n'était pas Dieu. Je pense (mais pas sûre) que c'est la méthode italienne de ma grand-mère qui a fait cela. Elle avait dans sa chambre une photo de Marie et Jésus bébé dans ses bras. On priait devant la photo (Notre Père, Acte de Contrition et Je vous salue Marie) et ensuite elle me disait "dis bonne nuit au petit Jésus". Je faisais tout par amour immense pour elle. Même si cela me choquait de m'adresser à un bébé puisque dans l'église se trouvait une immense et horrible sculpture en bois d'une croix où un homme presque complètement nu y était cloué dessus. Cette croix faisait au moins 2 mètres de haut, on ne pouvait l'éviter du regard elle se trouvait immense face à nous. On aurait pu même décrocher l'homme de la croix... Le contraste était si violent, la mise à mort si horrible, que je préférais m'adresser à Dieu et quelque chose me disait que j'avais raison.
La journée je parlais toujours à Dieu et le soir je m'adressais à Marie.
Avant de dormir je priais (volontairement) énormément (70 fois je NP, 70 fois l'Acte de C et 70 fois pour Marie). Je pense que c'est ça qui m'a sauvé des années plus tard... parce que j'avais compris inconsciemment grâce paradoxalement à la transmission religieuse que tout était en nous...

Ma grand-mère était triste que je ne crois plus aux hiérarchies et certains croyances religieuse, notamment le Pape. Elle les avait tous en photos et espérait que je lui en demande au moins une. "Quel dommage" disait-elle en essayant de me faire changer d'avis.
Elle m'avait aussi donné un ultimatum "rejeter la croyance au prophète Mahomet pour pouvoir me transmettre les coutumes siciliennes" mais devant mon refus, était respectueuse "heureusement tu as la foi"... On parlait souvent de Dieu, de ma vision des choses...

Je ne renie rien, il faut aimer son passé. Je me suis détournée très tôt de tous ces embrouillaminis et j'en suis très heureuse. J'ai épuré et ne crois pas à tous ses sytèmes religieux où il faut absolument passer par une seule personne... La Vérité est en Tous. Certains, certaines peuvent aider, OUI, mais tout est momentané, la décision et réflexion et action, finales doit venir de soi-même... Il faut rester libre...

On peut prendre les prières qui nous conviennent, l'essentiel c'est de rester simple. Je récite consciemment quelques psaumes, la prière que Jésus a rappelé à Arès et m'adresse à Dieu directement... Je l'appelle Eternel et parfois Père (j'aime bien l'idée d'un Père Spirituel)...

assunta

Messages : 387
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  visiteur le Mar 8 Mar 2016 - 10:14

# Entrée 173 "vraie piété"

Sauf Père de l'Univers qu'Il recommande de dire trois fois le jour, une fois la nuit (12/5), le Père ne fixe pas de règle de prière (Rév d'Arès 25/6), mais Il en enseigne l'esprit, qu'il appelle la vraie piété (35/6).

http://michelpotayblog.net/173.html/173vraiepiete-comments-french.html

Évangile d'Arès 1974

Voilà la prière des pécheurs comme Je l’ai livrée à Mes Témoins mais qu’ils n’ont pas pu livrer au monde :
PÈRE DE L’UNIVERS, ...

???
"Je", Jésus ou Le Père ?
Bien sûr, si on veut dans l'absolu TOUT est de Dieu, mais en raisonnant de cette façon tout perd sens.

Visiblement nous ne comprenons pas le même français ! Peut-être celui enseigné sous la III° république quand Michel Potay usait ses fonds de culotte sur les bancs d'école n'était-il pas le même que le mien sous la V° ?
Autre option, une lecture sous le filtre du dogme chrétien ?
Je ne peux adhérer à ce genre d'interprétation, je jette l'éponge .., et laisse ce Champ d'Israël derrière moi, pour ne plus m'intéresser qu'au Livre de 1977. Qu'est-il besoin d'ailleurs d'avoir DEUX Paroles de Dieu du reste, UNE ne suffit-elle pas ?

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  assunta le Mar 8 Mar 2016 - 15:00

Très beau le portrait "dessin".

Je pense que si Jésus n'était pas venu, MP n'aurait pas écouté Dieu.
Parce qu'il vient d'un monde religieux hiérarchisé et dogmatique avec un chef à sa tête. (Les orthodoxes aussi ont leur dogme représentés par les 7 premiers conciles https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glises_des_sept_conciles .)

De plus Jésus, non seulement n'est pas tendre avec cette hiérarchie, toute la hiérarchie chrétienne, mais il est venu redire que tous sommes tous couronnés, tous sommes représentants de Dieu si on suit Sa Parole.
Dès le début c'est clair et net :

E/03/09 - Homme Michel, dépose ta couronne, descends de ce trône ; ce sont les Miens, Que J’ai donné en héritage à tout Mon Peuple ; tous sont princes, tous règnent sur la mort et sur l’enfer quand ils vivent selon Ma Parole. J’ai couronné tous Mes Fidèles.

C'est magnifique !!! Et ontologique puisque sachant cela, tout Homme (hommes et femmes) peut réfléchir à QUI il est et CE qu'il est, peut comprendre, se réapproprier que c'est lui seul face à Dieu l'Eternel, sans aucun intermédiaire.
Et enfin Mahomet est valorisé ainsi que les athées.
Donc affirmer tout de go à un Evêque tout cela, jamais celui-ci n'aurait écouté Dieu, c'est logique car les propos lui paraîtrait trop brutaux, surtout lorsqu'on vient et vit dans un milieu religieux !!


Important aussi : Jésus devait être Redéfini. C'est un magnifique Prophète... Ce qui a dû être un choc aussi à accepter.

L'Eternel est sage. Dans Sa Sagesse, Il savait que pour un évêque, Jésus devait préparer le terrain pour la Venue du Saint Béni Soit-Il !!!

-------------
Il est vrai que par la suite, Dieu parlant à travers Jésus (ce "je" et "Je" différenciés) prêtent à confusion et rappelle l'erreur chrétienne de dire que Dieu s'est incarné dans l'homme Jésus et durant des siècles on nous a appris que Dieu = Jésus.
C'est cela qui te perturbe peut-être ??

Comme Jésus est devenu Christ, alors Dieu l'a fondu en Lui. Idest Jésus est devenu Ressemblance de Dieu.
Image, on l'est tous puisqu'on a tous les attributs de Dieu en nous et si on suit ce que nous dit Jérémie 31,33, cette image (Image de Dieu Eternel) est gravée en nous.
Jérémie 31,32-33 - 32 Mais voici quelle alliance je conclurai avec la maison d'Israël, au terme de cette époque, dit l'Eternel: Je ferai pénétrer ma loi en eux, c'est dans leur coeur que je l'inscrirai (C'est clair, net et précis on a tout en nous!!!) ; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. 33 Et ils n'auront plus besoin ni les uns ni les autres de s'instruire mutuellement en disant: "Reconnaissez l'Eternel!" Car tous, ils me connaîtront, du plus petit au plus grand, dit l'Eternel, quand j'aurai pardonné leurs fautes et effacé jusqu'au souvenir de leurs péchés

En l'appliquant, nous devenons Ressemblance...
Pour cela il faut se connaître, s'unifier en soi et vivre donc appliquer (par les pensées, émotions, paroles et actes) ce que l'Eternel nous rappelle depuis la Torah jusqu'à aujourd'hui.. Et ne reconnaître qu'Une Seule Puissance, celle de l'Eternel pour vivre suivant Ses Paroles (Devarim) (rejeter tout ce qui n'est pas L'Eternel. L'Homme doit cesser toute lutte interne comme externe et se tourner vers lui-même pour utiliser les dons mis en lui pour bâtir son existence par son changement qui rejaillira partout sur tous les Etres vivants et l'Univers même dans l'Au delà);
Jésus est donc, par cette application, devenu Ressemblance ce qui explique que Dieu dise "je l'ai fondu en Moi"... "J'en ai fait un Dieu" idest Jésus est devenu en tant que Dieu, comme Dieu l'Eternel... Et c'est ce que nous tous tendons ici !!!

E/32/05 - Je l’ai fondu en Moi ; J’en ai fait un Dieu ; il est devenu Moi. Quelle intelligence d’homme, faible lumignon, peut comprendre cela ?
Quand jésus s'est transcendé (devenu ce est dit plus haut) alors il est devenu un Christ = reconnecter en soi et avec l'Eternel.
Devenir un christ est vivre dans la conscience que la Source Divine (Dieu, Allah, etc) est en nous et tout autour de nous. Donc c'est (re)devenir conscient de vivre avec tout ce qui nous entoure, en devenant conscient de l'autre, de la nature, du Cosmos Univers, de la beauté de la vie. Nous sommes dans le Tout, formons le Tout, nous sommes le Tout.

Quand le Christ s'exprime le Je majuscule est utilisé. Certes c'est Jésus qui parle mais pas seulement l'homme de chair et d'os, c'est l'homme TOTAL qui est devenu un Etre Divin en mettant en pratique la Ressemblance avec Dieu qui dit "Je".

C'est mon explication, Voici ce qui est écrit :
E/30/16 - Le Christ (l'homme transcendé devenu Dieu ou Etre Divin, il parle comme Dieu) n’écoute pas les aveux des pécheurs, Il les appelle à la pénitence, Il attend qu’ils ne pèchent plus, Il leur montre Ses Plaies sanglantes, Ses Sarments blessés étendus devant eux pour qu’ils Les pansent, pour que Mon Jour illumine le ciel au-dessus d’eux.


E/32/02 - Ma Main (de l'Eternel) a oint les lèvres de Mon Messager (Jésus) ;
son enseignement est vrai : l’homme Jésus n’est pas Dieu ; c’est le Christ Qui est Dieu,
c’est Moi (= Jésus transcendé devenu Dieu, un être divin, en tant que Dieu) 
né de Jésus (= l'homme Jésus changeant intérieurement et devenu Christ par la transformation de son esprit, idest de ses pensées, émotions gérées, paroles et donc actes)  
né de Marie (= Jésus même devenu Christ, est né d'une femme comme tout humain passe par une femme pour sortir/naître. Peut-être aussi ??? éduqué spirituellement par Marie qui l'a aidé à comprendre l'Eternel et ce qu'Il attend des humains????) .


E/32/03 - Un espace plus long qu’un rayon de soleil va de Jésus au Christ (= un grand travail sur soi est sous-entendu qui pourrait nous effrayer mais on doit mettre la Confiance Absolue en sa Puissance Intérieure et en l'Eternel puisque ce changement personnel doit être effectif tout le long de sa propre vie) ; la distance infinie qui sépare la terre du Ciel il l’a parcourue, parce qu’il a mis ses pas dans Mes Pas, il ne s’En est jamais écarté, il s’est embrasé de Mon Amour pour l’homme, son frère, et comme une fumée pure il s’est élevé vers Moi ; (whaouh !!!! magnifique !!)


Voilà ce que j'ai compris personnellement.
C'est super de connaître l'avis d'autres personnes....

Je pense que MP aurait pu faire un livre à part (et non surcharger, changer, transformer ses annotations chaque fois qu'il comprend quelque chose et qui font se poser des questions) pour transmettre ses propres explications, évitant alors des erreurs et confusions voire que les gens se posent des questions et finissent par douter ; ou pire se tromper dans ce qu'ils croient être vrai (sur son blog il corrige l'erreur de certains engagés auprès de lui).
---------------------------

Jérémie aussi a été choisi comme MP
chapitre 1, verset 4 à 6
4-La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots: 5-Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. 6-Je répondis: Ah! Seigneur Eternel! voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant.…

assunta

Messages : 387
Date d'inscription : 01/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  visiteur le Mar 8 Mar 2016 - 17:53

on nous a appris que Dieu = Jésus.
C'est cela qui te perturbe peut-être ??

C'est simple, la prière "Père de l'univers" ne peut être pour moi de Dieu, du Père, comme le laisse entendre le frère Michel "Sauf Père de l'Univers qu'Il recommande" ... sans fixer de règle.

Je bloque là-dessus, cela ne se peut, cette prière est celle de Jésus, inspirée (ou Inspirée) des sources juives, de la Torah orale et écrite,  "comme Jean l'a enseigné à ses disciples" (Luc 11: 1-4)... sûrement, mais pas Parole du Père. Parole de Jésus dont le prophétisme s'est poursuivi dans le temps puis en Arès.

Dans la citation du Blog # Entrée 173 que je donne, donc dans l'esprit de l'homme Michel je suppose, le "IL" (recommande...), et le "Père" (ne fixe...) sont une seule et même Personne (ou Personnalité). Je n’interprète rien de ce que dit le frère Michel, c'est simplement du français, c'est dans la même phrase.

La seule explication que j'ai de ce que le frère Michel en dit, est qu'il interprète(rait) sous le prisme du dogme chrétien dont il est peut-être encore imbibé (?). Et Dieu, Christ, Jésus, Père et Fils tout se mélange joyeusement ... au risque de perdre du sens.

Car où seraient les exploits de Jésus (2/12), de mettre ses pas dans Mes Pas, etc ...  s'il est (était) Dieu ? car s'il l'était, aucun exploit ! ou alors Dieu le Père est un vulgaire tricheur qui a pipé les dés.

Je pense que Christ, fondu en  Moi , tout cela appartient à une autre sphère de perception "hors du temps" (12/6);  hors de l'Intellect, dont d'ailleurs le Verbe Lui-Même dit "Quelle intelligence d’homme, faible lumignon, peut comprendre cela ?" ; Hors de nos représentations et perceptions humaines ("mais des Cieux Qui sont Mon Séjour. La Mer Qu’on trouve sur les Hauteurs" ?). De la même façon, qu'exprimer  ce que l'état de Élie Glorifié, et Jésus plus Glorifié encore (2/11-12)... ne serait pas plus intelligible que ce que rapporte l'évangéliste Luc de la Transfiguration (qui ne prouve en rien la divinité de Jésus, mais qui le place clairement  prophète dans la suite de la tradition juive, confirmée à Arès par l'expression Champ d'Israël, Moisson d'Israël ) :

"Pendant qu'il priait, l'aspect de son visage changea, et son vêtement devint d'une éclatante blancheur. Et voici, deux hommes s'entretenaient avec lui: c'étaient Moïse et Élie, qui, apparaissant dans la gloire, parlaient de son départ qu'il allait accomplir à Jérusalem."
(9.30-32)

http://vie-spirituelle.all-up.com/t917-la-transfiguration?highlight=Transfiguration


Ce qu'il (Jésus) livrait aux Témoins c'est la prière des pécheurs ... ce n'est pas une Théophanie ! c'est juste une prière à adresser au Père ainsi que Jésus appelait Dieu "Et il disait: Abba, Père, toutes choses te sont possibles; ..." ; prière pas n'importe laquelle, éminemment symbolique puisqu'elle a eu son charisme au point de fédérer encore aujourd'hui toute la chrétienté dans les rites des multiples obédiences catholiques, protestantes, orthodoxes. Un point assez clair dans l'esprit de Michel Potay puisqu'il écrit en note page 40 de l'Édition 2009 : "Père de l'Univers remplace de lui-même le "Notre Père" des églises".

Je reste sur cette idée qu'au travers de cet Évangile donné à Arès en 1974, c'est le prophétisme de Jésus qui se poursuit ... et c'est bien comme cela qu'il était compris au début par celui qui en avait reçu la Révélation et qui l'a auto-édité. Cf Liminaire de l'Édition de 1974 qui figure dans les différentes Éditions jusqu'à celle de 1995.

visiteur

Messages : 210
Date d'inscription : 14/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière est parole d'homme

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum