Spiritualités

LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  Invité le Lun 26 Jan 2009 - 12:37

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/L-Agence-juive-a-qualifie-de--scandale--la-decision-du-pape-15357322
L'Agence juive a qualifié de «scandale» la décision du pape
En Israël, l'Agence juive a qualifié dimanche de «scandale» la décision officialisée samedi par le pape Benoît XVI de lever les excommunications prononcées contre quatre évêques intégristes.

La décision du pape Benoît XVI de lever les excommunications contre quatre évêques intégristes n'est pas du goût de tout le monde. (Photo: AFP)Les évêques, ordonnés par le défunt archevêque français ultraconservateur Mgr Marcel Lefebvre et qui sont concernés par la décision du pape, sont le Suisse Bernard Fellay, l'Espagnol Alfonso de Gallareta, le Français Tissier de Mallerais et le Britannique Richard Williamson. Ce dernier a nié l'existence des chambres à gaz dans un entretien diffusé mercredi soir par la télévision suédoise, affirmant que les preuves historiques allaient «massivement à l'encontre des six millions de Juifs gazés délibérément».

«Je pense que c'est un scandale», a déclaré Amos Hermon, chef du groupe de travail contre l'antisémitisme à l'Agence juive, un organisme quasi officiel, lors d'une conférence de presse.

Amos Hermon a ajouté que la réhabilitation de Richard Williamson insultait Israël et les 200.000 survivants de l'Holocauste qui y vivent. Pour nous, il s'agit de commémorations, a-t-il expliqué, en parlant de l'Holocauste. «Pour eux, c'est toute leur vie».

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor a déclaré à l'Associated Press: «Ce n'est pas une question qui concerne les interactions entre les deux Etats».
Le pape souhaite se rendre en Terre Sainte au printemps prochain.
Excommunier, ne pas excommunier, ne change rien au fait que les propos des extrêmistes (et ils ne sont pas QUE musulmans) démontrent le manque d'amour envers, notamment ici, un peuple qui a terriblement souffert.
Les religions prouvent qu'elles sont has been, elles démontrent souvent que leurs dires et attitudes, entretenues par les traditions et cultures, sont contraires à ce que Dieu demande.
L'attitude du pape me surprend à peine, sachant qu'il a été dans les jeunesses hitlériennes. "Chassez le naturel il revient au galop".

Chrétiens, Juifs, Musulmans, Protestants, et tous les autres inconnus ou connus appelés sectes ou groupes religieux (Pèlerins d'Arès, Témoin de Jéhova, etc...) : refusons d'obéir dès que ce qui est demandé par les "chefs religieux" (ou quelle que soit l'appellation donnée) provoque souffrance, négation de l'individualité, refus d'écouter et de comprendre, dès qu'il y a autoritarisme et manipulation pour soumettre et asservir, violation de la liberté de l'homme et de la femme dans ses choix de vie, condamnation dès que les gens utilisent leur libre-arbitre, etc....
Dieu n'est pas avec ces religieux-là, comme il n'est pas avec les athées ni même les politiques ayant le même état d'esprit.

Il est important que chacun (appartenant ou pas à un groupe religieux quel qu'il soit) prenne conscience de l'importance de ce ses dires et de ses actes. Et évidemment ne pas oublier que l'Autre c'est Soi-même.


Faire partie d'une religion ou d'un groupe religieux ne fait pas d'un humain AUTOMATIQUEMENT un être spirituel ! Seuls ses choix mûrement réfléchis et sa conscience déterminent ce qu'il est. Le reste c'est du décorum le plus souvent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  pat le Lun 26 Jan 2009 - 19:06

Assunta a dit :
L'attitude du pape me surprend à peine, sachant qu'il a été dans les jeunesses hitlériennes. "Chassez le naturel il revient au galop".
Vous avez le droit, bien sûr, d'écrire ce que vous voulez, mais je veux vous dire que je m'oppose vigoureusement à ce genre de propos.
Il avait 13 ans en 1940 et donc moins de 17 ans quand il a fait partie des jeunesses hitlériennes.

Je trouve très bien, (bien que je sois à des années lumières d'un catholique conservateur ou à plus forte raison, intégriste) cette levée d'une excommunication qui n' a de sens que justement pour un croyant intégriste.
Qu'il y ait l'un d'entre eux qui nie la persécution des Juifs, c'est dommage pour lui qu'il soit aussi con, mais cela n'a rien à voir avec l'interdiction dont il faisait l'objet. Et c'est un amalgame insupportable de laisser supposer qu'on le réintègre dans l'Eglise catholique parce qu'il est négationniste.

Il faut savoir ce que l'on veut : ou une société plus ouverte, plus diversifiée, pluraliste plus représentative de tous les courants de pensée ou nous voulons une société fermée avec une pensée unique, telle que les Eglises les ont toujours souhaitées
Nous avons maintes fois constater l'esprit d'uniformité des religions et leur intolérance à tout ceux qui ne pensent pas comme elles, pour nous offusquer aujourd'hui d'une ouverture vers la liberté de pensée. Il faut de la cohérence.
On ne peux à la fois espérer une richesse d'opinion, un débat ouvert et en même temps applaudir la coercition, les condamnations pour insoumission à la pensée unique.
Les intégristes doctrinaux sont ce qu'ils sont, ils ont leur place dans le pluralisme de la pensée religieuse. (je ne parle pas des intégrismes religieux ou politiques violents, c'est un autre débat, ceux-là ne sont tolérables que dans la mesure où ils respectent au moins la vie de leurs opposants.)

On jugera les mouvements, les assemblées de toutes sortes à leur capacité à digérer leurs dissidents. Le mouvement arésien qui se veut ouvert, aux antipodes de la secte, sera lui, plus que d'autres qui sont plus centralisateurs, confronté à ce type de problème. Lorsqu'un jour fleurira autour de ce message d'ouverture toute une richesse, toute une pluralité de ressentis y aura t-il quelqu'un pour excommunier ? Ou pour dire tu n'es pas un bon pèlerin, tu devrais faire ceci ou cela. Il me semble , à lire les uns et les autres que certains ont déjà trouvé leur censeurs.
Je préfère de loin adhérer à ce que vous avez écrit ensuite :
Chrétiens, Juifs, Musulmans, Protestants, et tous les autres inconnus ou connus appelés sectes ou groupes religieux (Pèlerins d'Arès, Témoin de Jéhova, etc...) : refusons d'obéir dès que ce qui est demandé par les "chefs religieux" (ou quelle que soit l'appellation donnée) provoque souffrance, négation de l'individualité, refus d'écouter et de comprendre, dès qu'il y a autoritarisme et manipulation pour soumettre et asservir, violation de la liberté de l'homme et de la femme dans ses choix de vie, condamnation dès que les gens utilisent leur libre-arbitre, etc....
Dieu n'est pas avec ces religieux-là, comme il n'est pas avec les athées ni même les politiques ayant le même état d'esprit.

Maintenant que le milieu juif parle de scandale, entre nous il ferait mieux d'utiliser leur énergie à essayer de régler un problème qui est aussi un scandale dans sa violence et dans sa durée.
C'est vrai que l'histoire des Juifs depuis leur défaite face aux Romains, il y a deux mille ans, histoire qui se termine par une tentative d'extermination totale est un scandale sans précédent. Mais ce n'est pas faire honneur à ceux qui sont morts que de les prendre à nouveaux en otage en les utilisant pour mettre en difficulté quelqu'un dont le but n'a jamais été de nier cette souffrance.
Si tous les Etats étaient occupés à balayer à leur porte les saletés qu' ils ont accumulées, ils s'éviteraient pour l'avenir les souffrances historiques qu'ils dénoncent.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  Invité le Lun 26 Jan 2009 - 22:47

Qu'il y ait l'un d'entre eux qui nie la persécution des Juifs, c'est dommage pour lui qu'il soit aussi con, mais cela n'a rien à voir avec l'interdiction dont il faisait l'objet.
L'évêque Robert Williamson ne nie pas la persécution des Juifs. Il nie qu'ils soient morts dans des chambres à gaz. Il reconnaît que beaucoup sont morts dans des camps de concentration mais pas dans des chambres à gaz.
Ce que je voulais dire par là que tout se joue sur les mots, sur la bêtise.
Le Fond, les religions-religieux n'en tiennent pas compte. Et c'est flagrant ici. C'est pour cela que je disais "Excommunier, ne pas excommunier, ne change rien au fait que les propos des extrêmistes démontrent le manque d'amour envers les autres" (allusion ici au peuple Juif). Le mot extrêmiste paraît fort je vous l'accorde mais je l'emploie dans le sens où de tels propos tenus par un religieux soit-disant ouvert ne peut que susciter une polémique chez un peuple qui a souffert.
Et c'est un amalgame insupportable de laisser supposer qu'on le réintègre dans l'Eglise catholique parce qu'il est négationniste.
Je me fiche qu'il soit négationniste ou pas, réintégré ou pas. Je dis "qui se ressemble s'assemble". L'histoire - heureusement - et les témoignages a confirmé que les chambres à gaz ont existé et les ignorants (religieux et politique aussi) jouent sur cela en se croyant proches de Dieu.
Je démontrais ici l'aberration et le non-accomplissement de l'Evangile puisque ces gens de robe sont censés représentés leurs ouailles et pire l'esprit d'une religion ouverte et tolérante !!

Il faut savoir ce que l'on veut : ou une société plus ouverte, plus diversifiée, pluraliste plus représentative de tous les courants de pensée ou nous voulons une société fermée avec une pensée unique, telle que les Eglises les ont toujours souhaitées.
On peut être ouvert, prôner la diversité, la tolérance et affirmer que des gens de robe comme cela sont stupides et non religieux dans le sens RELIGARE, voire même dangereux s'ils avaient un pouvoir.
Je n'empêche rien du tout, je laisse le Pape libre de ses choix. Leur attitude démontre que eux sont des gens fermés. Certes ils sont inoffensifs aujourd'hui mais demain au pouvoir ils deviendraient - je vous cite "des intégrist(m)es religieux ou politiques violents, c'est un autre débat, ceux-là ne sont tolérables que dans la mesure où ils respectent au moins la vie de leurs opposants."

Je n'adhère pas à ce courant de pensée religieux. Je le dis ici, mais je ne les empêcherai jamais d'exister et d'être. Pour l'instant cela va ils sont inoffensifs, mais si des gens ayant de telles mentalités revenaient au pouvoir (je prends une image extrême), là la prudence s'imposerait et on devra se positionner clairement. Pour ma part je m'insurgerai, je refuserai que tels gens de robe ayant une conscience limitée, décident de mes choix.
Dieu ne nous demande aucune soumission. De plus il n'y a pas à accepter sans réfléchir. L'Amour c'est se battre (dans le sens démontrer une autre voie) pour la liberté des autres, la défendre, pas la laisser brimer.

On jugera les mouvements, les assemblées de toutes sortes à leur capacité à digérer leurs dissidents. ... y aura t-il quelqu'un pour excommunier ?
Cela dépend de quels dissents on parle. Personne ne parle de dissidents ici. Je démontrai le non-accomplissement de la Parole de Dieu. Le pape peut réintégrer ces gens s'il veut mais il aurait du parler DE SUITE de prudence, etc... Son attitude est très ambigüe à mon avis !!!

C'est vrai que l'histoire des Juifs depuis leur défaite face aux Romains, il y a deux mille ans, histoire qui se termine par une tentative d'extermination totale est un scandale sans précédent. Mais ce n'est pas faire honneur à ceux qui sont morts que de les prendre à nouveaux en otage en les utilisant pour mettre en difficulté quelqu'un dont le but n'a jamais été de nier cette souffrance.
Oui certes. Le pape reconnaît la souffrance du peuple Juif mais il faut rappeler que lors de son premier discours dès son élection il a clairement demandé au musulmans de bien élever leurs enfants pour ne éviter d'en faire des terroristes. Donc je pense qu'il faut être prudent et vigilant devant ces représentants de l'ordre religieux.

N'oublions pas que lorsque tout va mal - et nous traversons une crise à tous les niveaux - l'esprit de certains régressent et les gens (pas tous mais beaucoup) se tournent vers le passé.
ma vigilance est grande.

Si tous les Etats étaient occupés à balayer à leur porte les saletés qu' ils ont accumulées, ils s'éviteraient pour l'avenir les souffrances historiques qu'ils dénoncent.
OUi c'est sûr !!! Et de plus on peut personnifier cette phrase, la prendre pour soi (sans parano bien sûr). Je me disais si je balaie devant ma porte et en moi-même les saletés acculumées j'évite moi aussi des souffrances. Du coup j'aurai fait attention :
Vous avez le droit, bien sûr, d'écrire ce que vous voulez, mais je veux vous dire que je m'oppose vigoureusement à ce genre de propos. Il avait 13 ans en 1940 et donc moins de 17 ans quand il a fait partie des jeunesses hitlériennes.
Je pensais qu'il était beaucoup plus âgé que cela, au moins 20 ans. Si jeune on est hyper influençable. Merci de me l'avoir rappelé.
Pour info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeunesses_hitl%C3%A9riennes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  Invité le Mer 28 Jan 2009 - 1:10

Les gens jouent sur le mots ou les quantités de morts gazés ou morts autrement. Des Juifs, tziganes, homosexuels, handicapées mentaux, prostituées, opposants politiques, et plein d'innocents (des Roméo et Juliette sûrement) sont morts dans ce conflit, sans parler des soldats et civils tués par la guerre. C'est davantage ce que je vois, et je ne conteste pas que la communauté juive a payé le prix fort, à la simple raison "d'être juif", qu'ils aient été bébés, enfants, femmes, hommes, vieillards ce qui est incompréhensible et une honte.

Je trouve les propos de cet évêque Robert Williamson plus que très déplacés, provocants, outranciers, à chipoter sur des mises à mort d'une façon ou d'une autre. L'horreur est que tout cela était bel et bien "organisé", "systématisé" (chambres à gaz ou autrement). Rien que sur cet aspect, sans parler de ce négationnisme, je trouve ça honteux d'aller réveiller ces souffrances. Je rejoins ce que dit Assunta:
Ce que je voulais dire par là que tout se joue sur les mots, sur la bêtise.

A propos de la jeunesse du pape actuel, je voudrais rappeler qu'elle s'inscrit dans le prolongement de l'exacerbation des nationalismes en Europe de la fin du XIX° et début XX° - guerre de 1870 et 1914/18 -, et du culte de la "mère Patrie" qui va avec, véhiculé en partie d'ailleurs par les écoles.

Gratuite, obligatoire et laïque depuis les lois de 1881-1882 de Jules Ferry, l’école a été marquée, en profondeur, par la défaite de 1870 et le contenu de l’enseignement intensément imprégné de patriotisme et de l’espoir de la revanche : la carte de France affichée dans chaque salle de classe, avec une Alsace-Lorraine en violet noir, couleur du deuil, entretient le souvenir des provinces perdues. Un livre de lecture « Tu seras soldat » décrit les armes en usage dans l’armée française et fait naître la haine de l’Allemand en racontant les souvenirs des prisonniers de guerre. Mais ce sont surtout les chants, les récitations, les devoirs de rédaction et l’enseignement de l’histoire qui entretiennent un véritable chauvinisme.
[...]

L’enseignement historique est, lui aussi, fortement orienté avec l’exaltation de la France et du patriotisme, la primauté est donnée au récit historique des batailles, à l’histoire des grands hommes et on constate l’absence presque complète des notions concernant l’évolution de la civilisation. Dans la deuxième année d’ Histoire de France de LAVISSE 1886, on peut lire « Nous avons été vaincus parce que beaucoup de Français aimaient trop la douceur de la paix, la tranquillité qu’elle donne et les richesses qu’elle procure… » « Les Allemands haïssent la France et se préparent à la guerre contre nous ; nos désastres nous apprennent qu’il ne faut pas aimer ceux qui nous haïssent mais, avant tout, la France, notre Patrie. »

A l'école, en 1900
http://www.souffle-et-chemins.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=43&Itemid=2
Si on n'était pas soldat, on n'était pas un homme ! Qu'on se le dise dans les chaumières. (c'était ça l'ambiance !!! Je me souviens de ma grand-mère qui avait "absolument" voulu me voir en tenue de bidasse - j'avais fini par céder à son souhait- et qui m'avait dit: "Ah, qu'est ce que t'es beau en militaire!" . Si elle savait ce que j'en pensais Suspect , mais je n'ai pas voulu lui gâcher son plaisir juste le temps d'une photo). Le mythe de la caserne confused

L'attitude du pape me surprend à peine, sachant qu'il a été dans les jeunesses hitlériennes.
Je comprends que l'on soit tenté de faire le lien Assunta, mais ici encore on joue sur les mots "jeunesses hitlériennes", argument pour le mettre à son passif, il y avait tant de jeunes dans ces mouvements de jeunesse ... on reporte sur le personnage, ... en fait la mentalité de toute une époque qui a forcément eu une influence sur les esprits dont le sien. L'embrigadement de la jeunesse à des fins idéologiques n'est pas spécifiquement "allemande", il a existé dans bien d'autres pays. Tellement facile de formater de jeunes esprits ...

Je trouve très bien, (bien que je sois à des années lumières d'un catholique conservateur ou à plus forte raison, intégriste) cette levée d'une excommunication qui n' a de sens que justement pour un croyant intégriste.

L'excommunication est par elle-même un pouvoir intégriste (ou absolutiste) ! C'est la "mise au ban", ce pouvoir est totalement anachronique, et permet "d'écarter" toute critique dissidente sans Droit pour se défendre !.
En miroir dans la société civile, il y avait l'exil ... qui était également une forme de châtiment politique consistant à éloigner des personnes indésirables.

"L'exil en tant que sanction a été utilisé très tôt dans l'histoire humaine. Dès l'Antiquité, le Sénat romain avait le pouvoir de le prononcer, et les citoyens athéniens pouvaient prononcer l'ostracisme pour dix ans." (Wikipédia)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  Invité le Mer 28 Jan 2009 - 3:23

La vidéo de l'interview de Richard Williamson. Le journaliste le questionne sur des phrases que ce prélat avait prononcées il y a de nombreuses années au Canada.
Il s'explique dans un entretien diffusé par la télévision suédoise. ... (vidéo 5' 30 sous-titrée)
http://video.aol.com/video-detail/mgr-richard-williamson-nie-lexistence-des-chambres-gaz/1023961130/?icid=VIDURVENT10


voir paragraphe > Négationnisme > il n'y a pas eu que le gaz de cyanure comme procédé utilisé. Ce prélat semble l'ignorer !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chambres_%C3%A0_gaz

Ceci dit l'antisémitisme n'est pas une invention allemande, il existait de forts courants de pensées antisémites en France également avant guerre, ainsi que dans toute l'Europe. Le seul antisémitisme n'explique pas le nazisme qui semble être un cocktail de pouvoir totalitaire, de théories raciales donc d'épuration ethnique ... et de guerre.

un antisémitisme profondément enraciné commun à tous les pays chrétiens d'Europe.
Les mesures antijuives (1933-1939)
Immédiatement après leur arrivée au pouvoir en 1933, les nazis font de « l'expulsion des juifs de la société allemande » l'une de leurs principales priorités.
http://www.alliancefr.com/actualite/antisemitisme/memoire/expo7.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le monde selon Williamson

Message  Invité le Ven 6 Fév 2009 - 0:36

Article publié sur le site chrétien d'actualité LA VIE.
On y découvre ... ça me coupe la chique ! je ne sais quoi dire, ... c'est un retour vers la préhistoire, les vieilles querelles tribales.
Je me demande dans quelle mesure il sera possible d'avoir un dialogue spirituel avec des chrétiens de la sorte. Les juifs responsables de tous les maux de la terre (ou presque), peuple déicide, la Culture une sous-religion, et pour les femmes ... le meilleur choix le bonheur du couvent peut-être ?

Le commentaire de Françoise ROUX De AIX EN PROVENCE qui suit l'article (voir lien + bas) n'en est pas moins dogmatique:
"théologie du "silence de Dieu" ..."l'unique Holocauste est le Sacrifice du Christ. Admettre un autre "holocauste" salvifique et meta- historique à côté de celui de Jésus, serait un acte d'apostasie."

05.02.09 - n° 3310
Le monde selon Williamson
par Marco Schütz
http://www.lavie.fr/l-hebdo/une/article/0988-le-monde-selon-williamson/retour/11/hash/a7d7ad131c.html

Revenons un instant à l’épicentre du séisme médiatique qui fait trembler les murs du Vatican. Le fameux enregistrement vidéo où on peut voir l’évêque schismatique Richard Williamson exposer ses convictions négationnistes n’a pas surpris les connaisseurs des milieux intégristes. Car l’homme est un récidiviste. Au cours de l’interview diffusée par la télévision suédoise, Williamson lui-même renvoie d’ailleurs à ce qu’il avait « dit au Canada il y a des années ».

Après enquête, le magazine allemand Der Spiegel a retrouvé cette déclaration datant de 1989. En célébrant une messe dans une petite ville québécoise, l’évêque affirmait alors à propos de la shoah : « Tout cela, ce ne sont que des mensonges. Les juifs ont inventé l’holocauste pour nous mettre à genoux, pour faire accepter leur nouvel Etat, Israël. »

Ces propos avaient été rapportés par la presse locale à l’époque. Une plainte avait même été déposée contre l’évêque, mais celui-ci s’était dépêché de quitter le pays. Au sein même de l’Eglise, l’affaire fut vite étouffée.

Dans le même article, le magazine allemand démontre que l’antisémitisme et le racisme sont des « valeurs » partagées par d’autres responsables de la Fraternité Saint-Pie-X. Mais Williamson reste à cet égard leur représentant le plus emblématique. Parce qu’il est l’un des évêques dont l’excommunication vient d’être levée par le pape. Et surtout parce qu’il ne peut pas s’empêcher de dire ce qu’il pense.

« Depuis le jour où les juifs se sont rendus responsables de la crucifixion de notre Seigneur Jésus Christ, ils ont, en tant que race et en tant que religion, et toujours avec de nobles exceptions, continué de le rejeter jusqu’à aujourd’hui… C’est par exemple un fait historique que la conception et le lancement du communisme destiné à éloigner l’humanité de Dieu était largement de leur fait », a-t-il noté sur son blog le 1er mars 2008.

Au fil des notes, l’évêque dévoile son univers mental. Voici un petit florilège de citations révélatrices des thèmes qui l’obsèdent :

Le 11 septembre. « Ceux qui croient à la version médiatique des événements du 11 septembre 2001 n’ont pas prêté attention aux faits. » (27 septembre 2008)

La crise économique. « Quel est le plan du Seigneur ? Il utilise précisément ses ennemis, ces maîtres de l’Or avides de domination planétaire, comme un fléau s’abattant sur ses enfants apostats dans le monde entier. Ses enfants qui l’ont délaissé pour se tourner vers le matérialisme… vers l’or. » (6 décembre 2008)

Le concile Vatican II. « Y a-t-il une doctrine qui puisse mettre les hommes de manière aussi certaine sur le chemin de l’Enfer que ce soi-disant ‘tournant vers l’Homme’ ?» (30 août 2008) « D’un côté, il y a l’Homme tourné vers Dieu, comme le dit la véritable religion catholique. De l’autre, Dieu est focalisé sur l’Homme, comme le proclame la fausse religion de Vatican II. » (16 août 2008)

La culture. « L’Art, la Littérature, l’Histoire, la Culture, la Musique sont des religions de substitution. Leurs pratiquants font gonfler ces sous-produits de la vraie religion dont ils prennent la place. » (19 avril 2008)

Les femmes. « Cette ‘liberté’ qui peut couper les instincts naturels les plus profonds d’une jeune fille – à savoir faire son nid et se sacrifier pour son homme – ne va pas nécessairement la rendre heureuse. Les filles, si vous cherchez le bonheur dans cette vie - pour ne pas parler de la vie éternelle - faites confiance à la mère Eglise ! » (24 mai 2008)

On l’aura compris, Richard Williamson est un réactionnaire pur jus et un antisémite qui a tendance à voir des complots partout. Lui-même se voit plutôt comme une sorte de dinosaure portant la mitre. « Dinoscopus », le nom de son blog ainsi que l’emblème qu’il s’est choisi avec une certaine autodérision l’attestent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  Invité le Ven 6 Fév 2009 - 22:38

On y découvre ... ça me coupe la chique ! je ne sais quoi dire, ... c'est un retour vers la préhistoire, les vieilles querelles tribales.

Heureusement qu'il y a à l'intérieur de l'Église des personnes qui réagissent devant ces attitudes féodales ...

La charge d’un prêtre contre Benoît XVI

Charlotte Menegaux (lefigaro.fr)
Dans un billet au ton très vigoureux, il interpelle Benoît XVI : «Tu sais qu’ils ne sont qu’une poignée, ces intégristes et que nous sommes des millions ?» Et de poursuivre : «Le pape a donc été ‘paternellement sensible au malaise spirituel manifesté par les intéressés’, ces 4 évêques excommuniés. Tant que tu y es, si tu étais aussi paternellement sensible au malaise manifesté par les autres, les divorcés remariés par exemple qui se sentent exclus de la pleine communion avec l’Église, et bien d ‘autres qui finissent par ne plus même éprouver de malaise et nous quittent sur la pointe des pieds ou avec fracas.»

Ou encore : «C’est bien de te préoccuper de nos frères séparés. Mais tu sais qu’il y a des millions de protestants, des millions d’orthodoxes ? Ils ne te font pas souffrir ceux-là ? On ne pourrait pas dialoguer avec eux parce que c’est nous qui avons la vérité ? Mais c’est possible avec un quarteron d’évêques intégristes qui refusent de faire le moindre pas dans notre direction ?»

Une position inattendue et volontairement piquante. Ecoutez les explications de Christian Alexandre :
Ecouter la vidéo sur ce lien:
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/02/06/01016-20090206ARTWWW00524-la-charge-dun-pretre-contre-benoit-xvi.php

Blog de Christian Alexandre
http://rachri.bx.free.fr/wordpress/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  pat le Sam 7 Fév 2009 - 11:02

La religion, catholique où une autre, peut générer le meilleur et le pire.
J'ai tendance, à m'intéresser au meilleur.
Mais il existe aussi le pire, qui comme le meilleur bénéficie du droit d'expression.
A partir du moment où l'on accepte le principe de la liberté d'expression il faut surveiller de près le pire pour ne pas se laisser contaminer.

L'article que publie et que dénonce ici le journal « la vie », (publication destiné essentiellement à un public catholique) montre bien (heureusement) que ce journal et ses lecteurs n'approuvent pas le pire. C'est déjà important de le signaler. Ce n'est pas le cas dans toutes les presses religieuses.

Ici nous avons affaire au type même du dogmatique obtus. Le dogmatisme suppose déjà une certaine fermeture d'esprit que le fait d'être obtus transforme carrément en obscurantisme.

Il n'y a même pas lieu de réfuter ce que cet évêque dit, il y a juste à dire qu'il n'est pas de nos amis comme le fait « la Vie ». Même si et c'est là le plus difficile, il faut aimer ce genre d'homme d'amour évangélique; (il a été fait de nombreux articles sur ce genre d'amour fraternel difficile)

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  Invité le Dim 8 Fév 2009 - 0:43

Mais il existe aussi le pire, qui comme le meilleur bénéficie du droit d'expression.
Heureusement d'ailleurs que le monde "athée" a su produire cette tolérance. Je reste fidèlement attaché à cet esprit voltairien " ... je me battrais jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire".
Mais par moments nous sommes sans voix devant tant de rigidité psychologique anachronique (très XIX° siècle qui mélange communisme, colonisation, et christianisme > voir article ... comme si le monde était figé une fois pour toute (par des dogmes ?) et si peu fraternelle.

Qu'est-ce qu'un "intégriste" ?
Le mot « intégriste » apparaît vers 1880 en Espagne pour désigner un parti politique fondé sous l’invocation du Syllabus de Pie IX qui condamne, in fine, l’idée selon laquelle le pape « peut et doit se réconcilier et transiger avec le progrès, le libéralisme et la civilisation moderne ».

En France, il s’impose au début du XXe siècle pour désigner ceux qui s’opposent au « progressisme » en matière d’exégèse biblique. Mais il ne s’agit pas ici d’un terme revendiqué : les opposants au « modernisme », condamné en 1907 par Pie X, préfèrent se référer à un « catholicisme intégral ». Nourri par l’Action française, vivant la décolonisation comme une offensive alliant le communisme au nationalisme musulman, l’intégrisme voit dans le XXe siècle la fin de la civilisation chrétienne. D’où son refus de Vatican II vécu comme la ratification par l’Église de la philosophie des Lumières, à l’origine, selon eux, de tous les maux.

Après 1988, on emploiera le mot « traditionaliste » pour désigner ceux qui ont refusé de suivre Mgr Lefebvre dans le schisme et demeurent fidèles à Rome, par opposition aux « intégristes », disciples de Mgr Lefebvre. Au fil des ralliements de ces dernières années, la frontière est devenue beaucoup plus floue.
03/02/2009 http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2364186&rubId=786

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  pat le Dim 8 Fév 2009 - 8:29

Je trouve que le mot "traditionaliste" n'est pas judicieux pour désigner ceux qui ont suivi le bouleversement qu'à suscité le concile
"Vatican II" Il s'agissait d'une véritable révolution interne qui justement allait contre la tradition. En les nommant traditionaliste, on veut sans doute dire qu'ils ont suivi Rome et en ce sens la tradition. mais j'ai plus entendu les autres, les adeptes de Mr Lefeuvre se faire traiter justement de traditionalistes que d'intégristes à l'époque. les autres étant des progressistes.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  pat le Lun 9 Fév 2009 - 22:05

Heureusement d'ailleurs que le monde "athée" a su produire cette tolérance

Je ne pense pas que le monde athée soit particulièrement tolérant. Dans l'affirmation des principes, sans doute, mais dans la réalité, nous avons les mêmes types d'hommes que dans les autres milieux.
En prenant soin de ne pas faire d'amalgame, j'ai pu constater que les gouvernements de gauche qui revendiquent le plus l'athéisme et la tolérance ont été les plus intolérants vis à vis des minorités religieuses ou médicales. C'est sous leur administration que les gens ont connu le plus de tracasserie dans les espaces publiques et dans la liberté d'expression que pourtant la charte des droits de l'Homme leur garantissait. C'est à ce moment qu'on a connu le plus d'arbitraire en ce qui concerne les accusations de sectarisme (création de liste officielle à partir d'une liste à usage interne des RG, utilisation politique dénoncée parait-il par les RG eux-mêmes) (création de comité de surveillance des sectes payées par les deniers publiques, véritable outil dirigé contre des minorités qui la plupart du temps n'avaient d'autres nocivités que d'ouvrir le débat publique à la diversité)
Ceux qui se sont le plus révoltés contre ce matraquage ont été les protestants, peut-être savent-ils ce qu'il en coute d'être, à certains moments de l'histoire, considérés comme spiritualité en marge ou en rupture.

Quoiqu'il en soit, je trouve dans la laïcité autant de gens tolérants que d'intolérants. Il ne suffit pas de vouloir une stricte neutralité de l'état pour devenir tolérant et respectueux de la diversité.
J'ai connu une époque, pas si éloigné que cela, où régnait dans les petites villes et les villages une véritable guerre d'influence entre les laïques et les chrétiens (école,cinéma, équipe de sport, politique locale ). Les coups étaient vraiment très bas de part et d'autre.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  Invité le Lun 9 Fév 2009 - 23:04

j'ai pu constater que les gouvernements de gauche qui revendiquent le plus l'athéisme et la tolérance ont été les plus intolérants vis à vis des minorités religieuses ou médicales. C'est sous leur administration que les gens ont connu le plus de tracasserie dans les espaces publiques et dans la liberté d'expression que pourtant la charte des droits de l'Homme leur garantissait. C'est à ce moment qu'on a connu le plus d'arbitraire en ce qui concerne les accusations de sectarisme (création de liste officielle à partir d'une liste à usage interne des RG, utilisation politique dénoncée parait-il par les RG eux-mêmes) (création de comité de surveillance des sectes payées par les deniers publiques, véritable outil dirigé contre des minorités qui la plupart du temps n'avaient d'autres nocivités que d'ouvrir le débat publique à la diversité).
Oui les gouvernements de gauche ont été les plus implacables et durs aussi. On l'a vu dans le Mouvement Humaniste. Ils n'ont pas été tendres. Cela m'avait choqué (étant de gauche et pas du tout de droite).
Paradoxalement, étants tous fichés (PA, MH, etc) lors d'action publique du Mouvement Humanistes quelques personnes des RG sont toujours là et ils voient très bien qui on est aussi. Grâce à cela ils se rendent compte que entre ce qui est écrit et ce qui se réalise, il y a une différence. Cela joue en la défaveur de ceux qui veulent salir gratuitement ou par ignorance ou par peur.

Quoiqu'il en soit, je trouve dans la laïcité autant de gens tolérants que d'intolérants. Il ne suffit pas de vouloir une stricte neutralité de l'état pour devenir tolérant et respectueux de la diversité.
Certes mais les laïcs (tolérants et intolérants) ont ouvert malgré tout des portes que les religieux maintenaient - à coup de culpabilité et de peur - fermées. Qu'ils soient de droite ou de gauche est une autre histoire.

J'ai connu une époque, pas si éloigné que cela, où régnait dans les petites villes et les villages une véritable guerre d'influence entre les laïques et les chrétiens (école,cinéma, équipe de sport, politique locale ). Les coups étaient vraiment très bas de part et d'autre.
A cette époque il est important de dire que la religion en France avait une influence énorme sur la vie des gens (jusque dans leur vie privée et aussi sexuelle) et la réponse en face était semblable et même aussi "lourde" que le poids religieux qui étouffait les gens (certains pas tous).
Il est à noté que c'étaient pour la plupart des communistes qui ripostaient et essayaient d'apporter des réponses (et des coups bas et des coups de pieds aux fesses parfois) face aux religieux. N'oublions pas que la religion avait un poids énorme à cette époque.
Les communistes sont réputés pour ne pas croire en Dieu et étaient fiers de le dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PAPE DEVRAIT ENTRER EN PENITENCE TELLE DEFINIE PAR LA RA

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum