Spiritualités

Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

Message  Invité le Lun 1 Nov 2010 - 1:23

Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

22 août 2006

Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien
par Sa Béatitude Mgr Michel Sabbah*, Mgr Swerios Malki Mourad*, Mgr Riah Abu El-Assal*, Sa Grâce Mgr Munib Younan*

« Bénis soient les bâtisseurs de paix ils seront appelés les enfants de Dieu » Mathieu (5:9)

Le sionisme chrétien est un mouvement politique théologique moderne qui adopte les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, nuisant ainsi à l’établissement d’une paix juste entre la Palestine et Israël. Le programme chrétien sioniste fournit une vue mondiale où l’Évangile est identifié avec l’idéologie de l’empire, du colonialisme et du militarisme. Dans sa forme extrême, il met l’accent sur des évènements apocalyptiques conduisant à la fin de l’histoire plutôt qu’au vécu actuel de l’amour du Christ et de la justice.

Nous rejetons catégoriquement les doctrines chrétiennes sionistes comme des enseignements faux qui corrompent le message biblique de paix, de justice et de réconciliation.

De plus, nous rejetons l’alliance contemporaine des dirigeants chrétiens sionistes et d’organisations qui ont des éléments dans le gouvernements d’Israël et des États-Unis qui imposent actuellement leurs projets de frontières établies de manière préventives et unilatérales et de domination de la Palestine. Ceci conduit inévitablement à des cycles de violence sans fin qui sapent la sécurité des peuples du Moyen-Orient et du reste du monde.

Nous rejetons les enseignements du sionisme chrétien qui facilite et soutient ces politiques comme elles prônent l’exclusivité raciale et la guerre perpétuelle plutôt que l’évangile de l’amour universel, de la rédemption et de la réconciliation enseignée par Jésus-Christ. Plutôt que de condamner le monde au destin d’Armageddon, nous appelons chacun à se libérer de ces idéologies du militarisme, de l’occupation. Au lieu de cela, qu’ils poursuivent le salut des nations !

Nous appelons tous les chrétiens de toutes les Églises sur chaque continent à prier pour les peuples palestinien et israélien, tous deux souffrant comme victimes de l’occupation et du militarisme. Ces actions discriminantes transforment la Palestine en ghettos paupérisés entourés de colonies exclusivement israéliennes. L’établissement des colonies illégales et la construction du mur de séparation sur des terres palestiniennes confisquées réduit la viabilité d’un État palestinien de même que la paix et la sécurité de toute la région.

Nous appelons toutes les Églises qui restent silencieuses, à rompre leur silence et parler de réconciliation avec justice en Terre sainte.

Par conséquent, nous nous engageons à suivre les principes suivants comme voie alternative :

Nous affirmons que toutes les personnes ont été crées à l’image de Dieu. Elles doivent à leur tour honorer la dignité de chaque être humain et respecter ses droits inaliénables.

Nous affirmons que les Israéliens et les Palestiniens peuvent vivre ensemble en paix, justice, et sécurité.

Nous affirmons que les Palestiniens sont un seul peuple, à la fois musulman et chrétien. Nous rejetons toutes les tentatives pour subvertir et fragmenter leur unité.

Nous appelons tous les personnes à rejeter les vues étroites du sionisme chrétien et d’autres idéologies qui privilégient un peuple aux dépends des autres.

Nous nous engageons dans la résistance non-violente comme le moyen le plus efficace de mettre fin à l’occupation illégale pour obtenir une paix juste et durable.

Nous mettons en garde dans l’urgence sur le fait que le sionisme chrétien et ses alliances justifient la colonisation, l’apartheid et la construction d’un empire.

Dieu demande que justice soit faite. Aucune paix durable, sécurité ou réconciliation n’est possible sans une base de justice. Les demandes pour la justice ne vont pas disparaître. Le combat pour la justice doit être poursuivi de manière diligente, et avec persistance, mais de façon non-violente.

« Homme, on t’a dit ce qui est bien, ce que le Seigneur demande de toi : rien que de pratiquer la justice, d’aimer la bonté et de marcher humblement avec ton Dieu « Michée 6:8

C’est là que nous puisons notre position. Nous réclamons la justice. Nous ne pouvons rien faire d’autre. La justice seule garantit la paix qui conduira à la réconciliation avec une vie de sécurité et de prospérité pour tous les peuples de notre terre. En se tenant au côté de la justice, nous nous ouvrons au travail de paix – et travailler pour la paix fait de nous des enfants de Dieu.


Mgr Michel Sabbah, Patriarche latin de Jérusalem (1987-2008). Président de Pax Christi International (1999-2007). Grand Prieur de l’Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem.

Mgr Swerios Malki Mourad, Archevêque du patriarcat orthodoxe syrien de Jérusalem.

Mgr Riah Abu El-Assal, Évêque de l’Église épiscopale de Jérusalem et du Moyen-Orient.

Mgr Munib Younan, Évêque de l’Église évangélique luthérienne en Jordanie et en Terre sainte. Président de l’International Christian Committee (ICC) à Jérusalem.




http://www.dailymotion.com/video/x4b1zx_entrevue-avec-michel-sabbah_news

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

Message  pat le Mar 2 Nov 2010 - 10:05

« Dieu n'est pas nerveux, Dieu est patient » dit Mgr Michel Sabbah dans cette très belle interview.
Pourtant on pourrait comprendre le manque de patience quand on est chaque jour dépossédé un peu plus.
La Terre dite Sainte, qui devrait, par son nom même, être un lieu exemplaire, un lieu d'amour entre des peuples issus d'Abraham.

Sa condamnation sans appel d'un courant fondamentaliste chrétien en Israël a le mérite de n'être a aucun moment ambiguë.
N'est ce pas la seule position compatible avec la croyance monothéiste d'un Dieu bon et miséricordieux ?
Merci njama pour cet article qui nous montre encore davantage la complexité du conflit israélo-palestinien.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

Message  Invité le Mer 3 Nov 2010 - 1:15

pat a écrit:La Terre dite Sainte, qui devrait, par son nom même, être un lieu exemplaire, un lieu d'amour entre des peuples issus d'Abraham.
J'aime beaucoup la phrase notée en exergue des versets du Livre XVI /17 à 20, Édition 2009 de la Révélation d'Arès:

« La vraie Jérusalem est là où règne le Bien »

En attendant que l'idée de Jérusalem soit "dématérialisée" dans les esprits (si je puis dire), il faut faire avec cette complexité actuelle de la situation en Palestine / Israél.
Le sujet est risqué, tant les avis sont partisans, contrastés et parfois passionnels. Faut-il pour autant s'interdire d'y réfléchir, et d'essayer de trouver une issue convenable pour ceux qui vivent là-bas ?

pat a écrit:
Sa condamnation sans appel d'un courant fondamentaliste chrétien en Israël a le mérite de n'être a aucun moment ambiguë.
N'est ce pas la seule position compatible avec la croyance monothéiste d'un Dieu bon et miséricordieux ?


Sa condamnation ne peut nous laisser indifférents, et en ce sens, elle mérite que nous nous y attardions un tant soit peu pour essayer de la comprendre. L'accusation portée dénonce le sionisme chrétien comme étant ni plus ni moins qu'une hérésie du christianisme, une idéologie politique.
Sur ce point "politique" on peut se remémorer que les apôtres, ou des disciples de Jésus, avaient espéré le voir rentrer sur ce terrain, ce qu'il se garda de faire.

En attendant, la seule solution compatible (il me semble comme toi, Pat), "au plan spirituel", me paraît de s'engager comme l'indique cette Déclaration, à suivre les principes énoncés comme voie alternative, et surtout d'éviter à tous prix l'écueil du "rejet de l'autre", ce qui pour le moins ne saurait se revendiquer de l'amour évangélique.

Du "sionisme", en général nous avons au moins connaissance sommairement que le mouvement sioniste démarre au congrès de Bâle en 1897, sous l'impulsion de Théodore Herzl, et nous l'associons de fait aux juifs.
C'est bien ainsi que je l'ai conçu fort longtemps dans mon esprit, et même mon séjour de quelques mois en Israël en 1981 n'avait pas entamé cette façon de voir, quand bien même il l'avait "relativisé" car dans ce pays qui se veut être par sa Constitution un État juif, il y a des juifs qui ne sont pas sionistes et qui ne reconnaissent pas ce Gouvernement politique, contraire selon eux, à la Thora. Je parle des juifs de Méa Shéarim, un quartier au Nord de Jérusalem, ou d'autres de Cisjordanie, descendants vraisemblables des samaritains.

Quels rapports donc, et à priori, avec les chrétiens ?
Dans ma logique d'esprit, le sionisme chrétien ne pouvait donc être que postérieur à ce sionisme juif de la fin du XIX°. Or, il n'en est rien, il le "précède" car le sionisme chrétien serait apparu au 17e siècle au sein du puritanisme protestant ...

Peut-être faudrait-il mieux l'appeler proto-sionisme, ou philosémitisme pour le distinguer du sionisme ?

C'est ce dont je voudrais vous faire part ...
@ suivre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

Message  Invité le Ven 5 Nov 2010 - 0:50

@ suivre ...

Désolé chers lecteurs, je n'ai guère eu le temps de travailler à cette synthèse annoncée. Merci de votre attention ...


Artwork:Remedios Varo
ICI

En guise d'interlude, pour patienter un peu ...
Erik Satie - Gnossienne No.5
http://www.youtube.com/watch?v=DIBgRO3GXCo&feature=related


Remedios Varo Armonia

Les Gymnopédies étaient des festivités religieuses et des exercices d'endurance pour les jeunes Spartiates en l'honneur d'Apollon, et en hommage aux guerriers morts à la bataille des Champions.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

Message  navy le Dim 7 Nov 2010 - 20:47

Sa condamnation sans appel d'un courant fondamentaliste chrétien en Israël

Merci njama pour cet article, je le lirai dés que je pourrai, pas le temps en ce moment

ps: Njama tu nous quitte ?


navy

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

Message  Invité le Mer 17 Nov 2010 - 0:35


http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=162276&language=fr


http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=162418&language=fr

Soleimane Frangié a été président de la République libanaise de 1970 à 1976. Sa présidence a vu le début de la guerre civile qui dura de 1975 à 1990.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sionisme chrétien, un fondamentalisme ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum