Spiritualités

L'islam ouvert revient sur Terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'islam ouvert revient sur Terre.

Message  Invité le Sam 26 Nov 2011 - 19:58




En Tunisie, au Maroc... et j'espère en Egypte, au Yemen
- au-delà de tout jugement sur les représentants portés aux responsabilités, il me semble comprendre que les peuples affirment actuellement à pleine et belle voix leur amour renouvelé de la foi, mais en tournant clairement et définitivement le dos aux intégrismes, en faveur d'un islam ouvert et tolérant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islam ouvert revient sur Terre.

Message  Invité le Sam 26 Nov 2011 - 21:19

Un élément favorable pour le Maroc est que le parti qui remporte les élections a été fondé par Cheik Yassine et sa fille Nadia Yassine, une féministe musulmane spécialement courageuse et farouchement opposée à tout intégrisme, dont les réflexions sur l'islam et la démocratie sont d'une grande richesse et fécondité.
Voir son site :
http://nadiayassine.net/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islam ouvert revient sur Terre.

Message  Invité le Sam 26 Nov 2011 - 21:20

Ne me pleure pas, ma mère !
Poème de Nadia Yassine,
en Hommage aux martyr(e)s des soulèvements arabes -

04/09/2011


Ne pleure pas ma mère
Je ne suis pas mort
Car ceux qui meurent pour leurs frères
Sont plus grands que leurs corps
Ne pleure pas ma mère
Le baiser de la terre m’a réchauffé le cœur
Et insufflé à mon nom l’immortalité
Et le son lointain de tes pleurs
Plus doux qu’une berceuse dorée
M’a couvert de sa douce splendeur

Ne pleure pas ma mère
Je suis martyre, je suis sourire
Je suis parti mais bien ici
Je suis un souffle de douceur
Qui frôle tes yeux et ta sainte face
je suis un rêve de fraicheur
Je suis la langueur des jours
Et de la rose vermeil la touche de grâce

Ne me pleure pas ma mère
Je suis dans ton sillage
Entre tes mains, sur ton visage
Je suis ton ciel, je suis ta terre

Ne me pleure pas ma mère
La balle qui m’a transpercé le corps
A tué mon tueur pour toujours
Et mon sang en feu et en or
A tracé le chemin du retour
à la vie digne et à l’amour

Ne me pleure pas ma mère
Sur mon corps en poussière
A poussé la libératrice colère
De mes sœurs et de mes pairs

Ne me pleure pas ma mère
mon linceul maculé
m'a servi de manteau royal
et mes traits tirés et pâles
sont mon masque de fierté.

Ne me pleure pas ma mère
Les anges sont en symphonie
le ciel m’a ouvert ses bras
Et si je suis au Paradis
Je suis aussi sur tes pas.


Alors ne pleure plus, ne pleure pas.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islam ouvert revient sur Terre.

Message  Invité le Dim 27 Nov 2011 - 2:25

- au-delà de tout jugement sur les représentants portés aux responsabilités, il me semble comprendre que les peuples affirment actuellement à pleine et belle voix leur amour renouvelé de la foi, mais en tournant clairement et définitivement le dos aux intégrismes, en faveur d'un islam ouvert et tolérant.
Je crois que le Fond de l'islam est ouvert et tolérant, - j'ai eu la chance de rencontrer celui-là - c'est son expression politique, parfois religieuse, ici ou là, aujourd’hui ou hier qui ne l'est pas toujours ou ne l'a pas toujours été. Par analogie, en Europe, ou ailleurs dans le monde il s'est produit maintes fois la même chose.
"amour renouvelé de la foi", aspiration à la justice, à l'équité ... ton expression "résume" surtout des "valeurs" sous-jacentes, que l'on peut retrouver ailleurs, dans le christianisme, dans le judaïsme, dans l'humanisme.

Nadia Yassine est une femme posée, pleine d'intelligence, soucieuse de l'adaptation de la société musulmane au monde qui l'entoure, à l'opposé de tout intégrisme. Pour ceux des lecteurs qui ne la connaissent, écoutez-la dans ce sujet : http://vie-spirituelle.all-up.com/t865-islam-et-democratie

On ne comprend pas bien toujours pourquoi, un régime politique devient dur, violent même, alors que les peuples n'aspirent qu'à une grande modération de leur part, et à une concertation franche, simple.
A ce propos, parmi les éléments favorables au Maroc, je crois que Mohamed V est plus ouvert, plus diplomate avec son peuple, que ne l'était son père Hassan II, qui était à la limite d'être un dictateur aussi féroce que le Shah d'Iran et d'autres. Il est évident que cette société est en mutation, la promulgation de la Moudawana, le Code de la famille, en témoigne. Elle a su se faire de manière consensuelle ... par de nombreuses consultations populaires. Quand on touche à des valeurs traditionnelles, il faut savoir prendre son temps. Vouloir tout bousculer fait souvent pire que mieux.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moudawana
Pareillement à ce qui s'est passé en Tunisie qui a ouvert la voie à d'autres pays vers un élan de libération politique, le Maroc peut je pense l'ouvrir vers une évolution positive des traditions musulmanes sans en dénaturer l'âme. Il me semble avoir montrer la voie au moins dans ce domaine.

Malheureusement, et ce n'est jamais, je pense, ce que les peuples souhaitent, les évolutions passent souvent par des heurts, et des larmes. Il est si regrettable de devoir passer par la douleur ...

Le poème que tu cites Amine, m'a fait tout de suite penser à un autre de Mahmoud Darwich interprété par Marcel Khalifé. (je l'avais déjà fait connaître ici dans un autre sujet)

Oummi A ma mère
Texte d'une extrême tendresse, évoquant avec très profonde nostalgie l'image de la mère, associée métaphoriquement à celle de la patrie "Mère-Terre", ... nostalgie commune à ceux dont le pays est occupé et qui sont condamnés à l'exil et à l'errance.
Mahmoud Darwich a passé trente ans de vie en exil.

A ma mère
J'ai la nostalgie du pain de ma mère,
Du café de ma mère,
Des caresses de ma mère...
Et l'enfant grandit en moi,
Jour après jour,
Et je chéris ma vie, car
Si je mourais,
J'aurais honte des larmes de ma mère!

Fais de moi, si je rentre un jour,
Une ombrelle pour tes paupières.
Recouvre mes os de cette herbe
Baptisée sous tes talons innocents.
Attache-moi
Avec une mèche de tes cheveux,
Un fil qui prend à l'ourlet de ta robe...
Et je serai, peut-être, un dieu,
Peut-être un dieu,
Si j'effleurais ton cœur!
Si je rentre, enfouis-moi,
Bûche, dans ton âtre.
Et suspends-moi,
Corde à linge, sur le toit de ta maison.
Je ne tiens pas debout
Sans ta prière du jour.
J'ai vieilli. Ramène les étoiles de l'enfance
Et je partagerai avec les petits des oiseaux,
Le chemin du retour...
Au nid de ton attente!




« La terre est ma patrie et l'humanité ma famille.»
Khalil Gibran

Marcel Khalifé est libanais, un des plus grands musiciens de Oud, troubadour même puisqu'il chante ... et même bien !

« J'avais l'habitude d'aller à l'église et d'écouter de la musique chrétienne, ainsi que des récitations islamiques du Coran. Au Liban, nous avions un mariage des cultures islamique et chrétienne. Cela m'a beaucoup aidé à former ma prise de conscience musicale. »
Marcel Khalifé

A écouter ou re-écouter cette autre chanson magnifique Rita ...

Rita, fillette juive que Mahmoud Darwich a aimé dans son enfance ...
RITA est le mythe de l'amour et de la paix ...
L'AMOUR entre RITA et MAHMOUD DARWISH n'est pas mort en exil ...
Après des dizaines d'années le poète de la cause palestinienne a écrit ce poème : symbole de l'AMOUR qui défie toute contrainte ethnique ou religieuse ...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islam ouvert revient sur Terre.

Message  Invité le Dim 27 Nov 2011 - 15:25

Merci njama pour ces beaux liens sunny
Salam.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islam ouvert revient sur Terre.

Message  Invité le Dim 27 Nov 2011 - 15:44

Merci aussi d'avoir remis le lien de Nadia Yassine.
J'ai fait juste un p'tit saut par chez elle avant d'aller Sleep, ET ... trop belle surprise, je suis tombé sur le texte d'une chanson de Claude Nougaro qu'elle a mis dans sa rubrique Tribune libre > "Choeur à coeur"

Assez (1980)

Il serait temps que l'homme s'aime

Depuis qu'il sème son malheur

Il serait temps que l'homme s'aime

Il serait temps, il serait l'heure

Il serait temps que l'homme meure

Avec un matin dans le cœur

Il serait temps que l'homme pleure

Le diamant des jours meilleurs



Assez ! Assez !

Crient les gorilles, les cétacés

Arrêtez votre humanerie

Assez ! Assez !

Crient le désert et les glaciers,

Crient les épines hérissées,

Déclouez votre Jésus Christ

Assez !

Suffit.



Il serait temps que l'homme règne

Sur le grand vitrail de son front

Depuis les siècles noirs qu'il saigne

Dans les barbelés de ses fronts

Il serait temps que l'homme arrive

Sans l'ombre avec lui de la peur

Et dans sa bouche la salive

De son appétit de terreur



Assez ! Assez !

Crie le ruisseau dans la prairie,

Crie le granit, crie le cabri

Assez ! Assez !

Crie la petite fille en flammes

Dans son dimanche de napalm

Eteignez moi, je vous en prie

Assez !

Suffit.



Que l'homme s'aime, c'est peu dire

Mais c'est là mon pauvre labeur

Je le dis à vos poêles à frire

Moi le petit soldat de beurre

Que l'homme s'aime c'est ne dire

Qu'une parole rebattue

Et sur ma dérisoire lyre

Voyez, déjà, elle s'est tue...



Mais voici que dans le silence

S'élève encore l'immense cri

Délivrez vous de vos démences

Crie l'éléphant, crie le cri-cri,

Crient le sel, le cristal, le riz,

Crient les forêts, le colibri,

Les clématites et les pensées,

Le chien jeté dans le fossé,

La colombe cadenassée...

Entendez le ce cri immense,

Ce cri, ce rejet, cette transe

Expatriez votre souffrance

Crient les sépulcres et les nids

Assez ! Assez !

Fini.



Comme quoi, tout n'est pas qu'affaire de Parole de Dieu pour se comprendre ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'islam ouvert revient sur Terre.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum