Spiritualités

Vive 2012, Éloge de la modernité.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vive 2012, Éloge de la modernité.

Message  Invité le Dim 8 Jan 2012 - 2:57

Rappel du premier message :

« Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ».

Chers lecteurs

Meilleurs vœux pour l'année 2012

Dans le domaine de la spiritualité, nous rencontrons presque à chaque coin de rue, des tas de sortes de rabat-joie qui veulent nous empester de leurs discours que rien ne va plus, que le monde croule sous le péché, qu'il n'y a jamais eu rien de bon depuis l'aube de l'humanité, que le diable est le rival de Dieu, ... ou que nous allons tous mourrrrrrrrrrriiiiiiiiiir de la grippe A/MACHIN-NIN-NIN, que c'est la criiiiiiiiiiiiiise ... et j'en passe, car faire l'inventaire du nombre des imbécilités pessimistes me prendrait trop de temps.
Pour certains même, 2012, c'est la fin du monde comme l'annonçait le prophète Philippulus dans "L'étoile mystérieuse" de Tintin!

« Faites pénitence !.. la fin des temps est venue !.. ».



ça n'a pas changer depuis l'an mille (au moins). A les croire, vous n'êtes que des croûtes, ou des poussières dans la galactique mécanique céleste ... nous sommes au bord du gouffre.

You are lucky ! ... chers frères humains Very Happy , car à notre époque il nous pleut des évangiles ... qui nous permettent de sortir enfin de toutes ces superstitions.
Finie la sélection du Concile de Nicée qui nous coupait les cheveux en QUATRE avec ses QUATRE Évangiles autorisés, toujours en vigueur aujourd'hui aussi bien chez les cathos, les orthodoxes, que chez les protestants, témoins de Jéhovah, évangélistes et autres sectes chrétiennes. Adios Nicée qui devient complétement OFF ! Comme le mur de Berlin, Nicée est mis en pièces.
Paix à son âme !

QUATRE ! une misère ! d'ailleurs je me permets de rappeler que parmi ces QUATRE évangélistes, au mieux, il n'y a eu que 3 apôtres, car Marc n'en faisait pas partie. Pour ce qui est de celui de Jean, pas évident de faire des corrélations avec les 3 autres. Aucune parabole ...
Au final, sur les Quatre, deux seulement seraient peut-être crédibles, peut-être (?)
Voir le sujet "La source Q"
http://vie-spirituelle.all-up.com/t638-la-source-q


Ben oui, braves gens... nous n'en avons jamais eu autant d'évangiles sous le coude que de nos jours. A portée de main, YAKA se servir ....
L'école vous a appris à lire (remercions Dieu de ce bienfait hi-hi ... il a inventé Jules Ferry) , il vous suffit de lire et de vous en faire votre propre idée, ou, comme disait "Djiiiizeusse" "Jugez par vous-mêmes de ce qui est juste" (faites un p'tit effort tout de même). Puisez-y ce que qui vous fortifiera spirituellement, et, surtout, méfiez-vous beaucoup de ceux qui vous voudraient vous dire ce qu'il faut en comprendre.

Éloge de la modernité, il n'y a jamais eu de l'histoire de l'humanité, aussi peu d'analphabètes.
Saviez-vous qu'il a fallu PLUS DE MILLE ANS, pour que POUR LA PREMIÈRE FOIS les évangiles (autorisés) soient traduits en langage vernaculaire (= en langage du coin, parce que la latin ou le grec, seule l'élite le comprenait) , en langue d'oc précisément, par des amis du dit Pierre de Valdo (1130 - mort vers 1217, appelé aussi parfois Jean de Vaux), duquel naîtra le mouvement Vaudois, qui existe toujours.

RENDONS GRÂCE AUX REMOUS DE L'HISTOIRE
AMEN ALLÉLUIA !

"Par vous-mêmes" ... il faut que vous preniez bien en compte cet aspect philosophique de l'enseignement de ce galiléen devenu célèbre on se sait comment au juste ... , que bien d'autres philosophes avaient exprimé sous d'autres tournures, en d'autres lieux, sans le plagier, car ils ne le connaissaient pas, et étaient arrivés aux mêmes conclusions intelligentes. Comme KOUA, ce n'est pas pour tout ce qu'a dit ce valeureux personnage qu'il en faut en faire, pour chaque mot qu'il aurait prononcé, un génie sorti de la cuisse de Jupiter (Père des dieux chez les romains, Zeus chez les grecs).
Petite remarque au passage, ce que l'on appelle "monothéisme" en se référant aux 3 religions juive, chrétienne et musulmane n'est qu'un artefact théologique pour "disqualifier" les religions plus anciennes qui étaient aussi monothéistes.

Parmi les derniers Évangiles "manifestés"et disponibles en librairies, ou gratos en ligne:

parus récemment, "l'évangile de Judas"
http://www.infologisme.com/art/EvangileJudas.html


"L'évangile d'Arès" paru en 1974" (je ne m'attarderais pas dessus, suffisamment de choses ont été dites ici à son sujet)

"L'évangile tel qu'il m'a été révélé", de Maria Valtorta, une mystique chrétienne.
http://www.maria-valtorta.org/
Une petite parenthèse sur cet évangile, car l'anecdote mérite d'être signalée, tant elle est significative des mises en garde que j'exprimais:
Cet ouvrage est d'emblée interdit de publication en 1949 par la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le livre est néanmoins publié en 1956-1959. Il est alors mis à l'Index par le Vatican le 16 décembre 1959. L'Osservatore Romano, journal officiel du Vatican, commente l'événement dans un article du 6 janvier 1960. En dépit de cette mise à l'Index, une seconde édition voit alors le jour. De nouveau, L'Osservatore Romano répète les termes de la condamnation, dans un article du 1er décembre 19611.

Malgré la dissolution de l'Index en 1966, le cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI, confirme en 1985 qu'il n'est « pas opportun » de diffuser ou de recommander l'ouvrage de Maria Valtorta, en raison des « dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Valtorta
En gros, le pape vous prend pour des cons, en fait pas tout à fait, mais ça veut un peu dire la même chose. "naïfs", un peu "demeurés" en fait ... = "cons" en langage populaire. Tout est question de niveau de langage, mais pour le sens, c'est assez identique.
On se demande bien ce qui les dérange dans cette histoire (?).
Je croyais personnellement les mises à l'index, d'un autre temps ... presque préhistorique. A décharge pour l’Église romaine, l’État français ne fait pas mieux, il faut plus des dix doigts pour compter le nombre de livres ou d’œuvres cinématographiques qui furent censurés à la même époque.

Mais peut-être que l’Église catholique s'occupe de ses ouailles comme une vieille mère très timorée qui, aurait peur que ses petits fidèles trébuchent si elle ne leur tient pas la main (?)

Pour d'autres évangiles plus anciens, auparavant connus des seuls "experts" en la matière, ils sont disponibles depuis peu en ligne grâce à cet avatar de la technologie accouché de la créativité humaine qu'est le Web, qui, au delà des différentes critiques dont il peut faire l'objet, nous permet de communiquer tous azzzzzzzzzzimuts ... Ô joie !

"L'Évangile de Marie" queen (très court - il manque des morceaux hélas -) mais un Évangile de FEMME, ça vaut son pesant d'OR (je n'en connais pas d'autre personnellement) ... C'est quand même une PERLE RARE, UNIQUE, que je ne saurais que vous recommandez vivement. Vous y découvrirez que ces apôtres qu'elle côtoyait avaient des mentalités de gros machos. Faut dire que le judaïsme encore très tribal reléguait la femme comme servante de l'homme. On retrouve les mêmes travers dans les écrits de Paul de Tarse dit "saint Paul".
http://www.infologisme.com/art/EvangileMarie.html

"L'Évangile de Philippe"
http://www.infologisme.com/art/EvangilePhilippe.html

"L’Évangile de Thomas" découvert en 1945, près de la ville de Nag Hammadi, en Egypte.
http://www.infologisme.com/art/EvangileThomas.html


Voilà de quoi animer un peu votre vie spirituelle, ... pour vos éventuelles longues soirées de printemps, d'été, d'automne ou d'hiver.
Vous êtes assez intelligents, savoir lire suffit, un certificat d'études est largement assez. Pas besoin de prêtres, rabbins, pasteurs, de cours alpha (payants), ... au mieux n'acceptez que leurs conseils. S'ils sont péremptoires, méfiez-vous en comme de la peste.

Bonne année ... et si 2012 c'est bientôt la fin du monde Wink je vous souhaite de la vivre Carpe Diem *.
2012 sera pour moi, une année très chargée, et je n'aurais vraiment plus le temps de m'occuper de ce forum.

* locution latine d'un poème de Horace, Carpe diem (quam minimum credula postero) « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ».



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Re: Vive 2012, Éloge de la modernité.

Message  Invité le Ven 20 Jan 2012 - 15:43

J'avoue que pour le coup, en très peu de mots, l’Évangile d'Arès et Le Livre remettent les pendules à l'heure, là où, malgré une expansion assez foudroyante de l'islam sur un siècle et demi (ce qui devrait normalement questionner un peu, car ce ne fut pas le cas du christianisme), presque 14 siècles n'auront pas réussi à convaincre les chrétiens de la force de cette impulsion prophétique, sans compter que dans leurs obstinations dogmatiques ils se mettent en porte-à-faux des enseignements de leur livre, le Nouveau testament.

bravo Njama, tu résumes parfaitement et clairement la situation, mais n'oublie pas une chose essentielle, c'est que dans cette histoire de la Chrétienté, les princes et les prêtres ont joués un rôle essentielle, d'où cette attaque sans ambiguité de Jésus et de Dieu contre leur pouvoir. quand on regarde l'histoire de l'église en ce qui concerne la messe, ce n'est que récemment que la messe ést dite dans la langue du pays, avant la messe était dite en latin, donc qui ne comprenait pas le latin ne pouvait comprendre ! Est ce que Jésus parlait latin, non, il parlait l'Araméen et l'hébreux peut-être. Bien peu de Chrétien on lu et étudié le Coran, alors qu'il y a autant de Chrétien que de Musulman sur cette planète. Ceci dit, dans la réalité, les musulmans sont très différent d'un pays, d'une culture à l'autre, ils doivent donc eux aussi évoluer dans la tolérance, ce qui est loin d'être le cas. D'où on peut supposer que les musulmans seront très intéressé par la Ra et les idées simples mais fondamentales qu'elle contient.

Pat tu dis :
Dieu interdit aussi qu'on commente sa Parole

je ne crois pas que Dieu interdise de commenter sa parole, nous devons juste ne pas faire passer nos commentaires pour sa Parole.
d'où le problème de la bible où sa Parole se mélange avec la parole des hommes. je crois profondément que la Parole de Dieu est beaucoup plus simple que la paroles des hommes, d'où sa critique du monde des hommes car Dieu nous dit que nous parlons trop souvent en Bruit ! je crois que c'est un avertissement à méditer par tous les êtres humains de la planète sans exception aucune

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vive 2012, Éloge de la modernité.

Message  pat le Ven 20 Jan 2012 - 20:46

Il faut bien lire ce que j'écris. Je n'ai pas dit
Dieu interdit aussi qu'on commente sa Parole.
J'ai dit :
Dans le même cadre précis de l'Assemblée, Dieu interdit aussi qu'on commente sa Parole.
Car c'est ce qui est écrit en (32, versets 8 à 10).

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

pèlerin

Message  Invité le Ven 27 Jan 2012 - 16:54

Michel Potay se qualifie lui-même de "simple pèlerin" dans les Renseignements pratiques en fin de sa première Édition en septembre 1974.

"Michel Potay rappelle qu'il se joint à ces réunions et qu'il prend la parole à son tour comme n'importe quel pèlerin. Il n'y trône ni s'y expose à la curiosité (16/6), apportant simplement son témoignage qui aidera à surmonter les faiblesses de ce siècle (40/3)."

Quelques années plus tard dans son Blog # Entrée du 8 avril 2006 il écrit:

"Alors, pourquoi Pèlerins d'Arès? Ce terme est en fait un sobriquet, utilisé à partir de 1975 par la population locale "

Un peu plus tard dans l'introduction de son Édition 2009, page 12, il note:

"ceux que le Père appelle petit reste, que le monde appela d'abord d'un quolibet: Pèlerins d'Arès, par quoi ils se désignent eux-mêmes aujourd'hui."

C'est marrant au plus le temps passe plus c'est dépréciatif dans son esprit. Sobriquet c'est gentil, il y a un fond d'humour, une intention taquine ou plaisante, un petit sourire en coin, pas méchant. Alors que "quolibet", c'est assez moqueur, railleur, ou injurieux.


"pèlerin" c'est quand même de son invention ! ... y-a-pas photo comme on dit.
Ou il a oublié qu'il se qualifiait comme cela à l'époque (et faut lui envoyer la photo de son livre), ou il se mélange les pinceaux dans ses souvenirs, ou il abuse son monde en adoptant une attitude "victimaire", plaintive ("les gens se moquent de nous !") ?

Voilà qu'avec sa "pénitence" il essaie de redonner un peu de lustre à ce terme tout biscornu par les ans, tout grinçant et lourd comme une porte de prison car il nous a donné "pénitencier" (et Dieu sait que c'est pas simple de le retordre dans le bon sens), y-ferait bien de faire la même chose avec le mot "pèlerin", ce sera mille fois plus facile qu'avec pénitence. D'ailleurs "pénitent" est un synonyme de "pèlerin".

- cheminant, voyageur, vagabond
- Les pèlerins d’Emmaüs, ceux qui partagèrent leur repas avec le Christ après sa résurrection.
- faucon-pèlerin (maison des faucons pour les initiés)
- Requin-pèlerin >> ils sont gentils, ils ne mordent pas vu qu'ils sont végétariens Wink tout le contraire des "dents de la mer".

Deux petites citations:

« Pluie du matin n’arrête pas le pèlerin. »

« L'âne peut aller à la Mecque, il n'en reviendra pas pèlerin. »
que je propose d'adapter pour la circonstance à: « L'âne peut aller à Arès, il n'en reviendra pas pèlerin. » Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vive 2012, Éloge de la modernité.

Message  Invité le Dim 29 Jan 2012 - 13:51

Vraiment ce n'est pas difficile de donner de la lumière au mot "pèlerin", les pèlerinages sont antiques.

Un petit poème d'Eugenio Garibay Baños *

"El Camino"

Poussière, boue, soleil et pluie,
C'est le chemin de Santiago.
Des milliers de pèlerins
Et plus d'un millier d’années.
Pèlerin, qui t'appelle ?
Quelle force cachée te mène ?

Ni le chemin des étoiles
Ni les grandes cathédrales.
Ce n'est pas non plus la brave Navarre,
Ni le vin de Rioja,
Ni les fruits de mer galiciens
Ni les chants castillans.
Pèlerin, Qui t'appelle ?
Quelle force cachée te mène ?

Ni les personnes sur le Chemin
Ni les coutumes rurales
Ni l'histoire, ni la culture,
Ni le coq de la Calzada,
Ni le palais de Gaudi,
Ni le château de Ponferrada.

Je vois tout en passant,
Et c'est plaisir de tout voir.
Mais la voix qui m'appelle,
Je l'entends au plus profond de moi-même.

La force qui me pousse,
La force qui me mène,
Je ne sais pas moi-même l'expliquer:
Seul Celui d'En-Haut le sait.

* traduit de l'espagnol, tiré d'un petit livret sympa acheté sur le Camino. J'aime assez l'illustration. Bien que l'idée de représenter Dieu soit très discutable, celle de "Père" - "Fils" est assez acceptable. Ce petit "guide du pèlerin" a été rédigé par deux communautés catholiques, implantés sur la route du Puy: L'abbaye Sainte Foy de Conques, communauté de religieux de l'Ordre des Prémontrés, et l'Hospitalité Saint Jacques d'Estaing, communauté de laïcs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vive 2012, Éloge de la modernité.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum