Spiritualités

Incarnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Incarnation

Message  pat le Mer 14 Mar 2012 - 10:53

Incarnation
La Révélation d'Arès nous éclaire sur l'Incarnation:
Dieu, par Jésus-Christ est enfin né à l'humanité qu'il a créée et qu'il a fait à Sa Ressemblance.
Dieu nait enfin de l'Homme.

« C'est le Christ Qui est Dieu,
c'est Moi né de Jésus, né de Marie »(32/2)
,

Et Dieu en retour fusionne l'Homme en Lui.

« Je l'ai fondu en moi », « Il est devenu Moi »(32/5).



Dernière édition par pat le Mer 25 Avr 2012 - 12:20, édité 2 fois

pat

Messages : 1865
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incarnation

Message  Invité le Jeu 15 Mar 2012 - 21:43

Bonjour Pat
Je vous remercie de m'éclairer sur ce sujet : l'incarnation.
Par exemple lorsque je lis "Dieu, par Jésus-Christ" je me dis voilà la religion qui récitait leur couplet le dimanche et on partait comme on entrait, sans avoir rien compris.

Pour moi l'incarnation c'est vivre dans son corps, sa chair, l'état de Christ. C'est ce qu'a fait Jésus, alors Dieu a fondu en lui Jésus redevenu Christ, Jésus le Christ. Donc cela a pu se faire que parce que Jésus à retrouvé son état divin qui l'a transcendé.
Dieu "par Jésus le Christ" est plus juste et cela n'a pas la même signification.
qu'en pensez-vous ??

Cela veut dire quoi "Dieu, par Jésus-Christ est enfin né à l'humanité qu'il a créée et qu'il a fait à Sa Ressemblance.
Dieu nait enfin de l'Homme."

N'est-ce pas plutôt l'Homme qui doit faire naître Dieu en lui et ainsi réilluminer l'humanité où à ce moment-là Dieu pourra se montrer ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incarnation

Message  pat le Jeu 15 Mar 2012 - 23:10

Bonsoir Assunta,
vous avez dit :

Dieu "par Jésus le Christ" est plus juste et cela n'a pas la même signification.
qu'en pensez-vous ??
Pour moi Jésus-Christ, c'est l'homme Jésus devenu dieu, mais j'aurais pu aussi bien dire Jésus le Christ à ceci près, que Jésus n'est pas né Christ et qu'il a été pendant toute sa vie ou tout au moins une bonne partie de sa vie, Jésus seulement. Il est devenu Jésus-Christ. Bref, l'important est d'être d'accord sur ce que cette dénomination représente.
Vous dites aussi :

Pour moi l'incarnation c'est vivre dans son corps, sa chair, l'état de Christ. C'est ce qu'a fait Jésus, alors Dieu a fondu en lui Jésus redevenu Christ
Pour moi aussi
Dieu, par Jésus-Christ est enfin né à l'humanité qu'il a créée et qu'il a fait à Sa Ressemblance.

Et quand vous dites : l'Homme fait naître Dieu en lui, je dis la même chose que vous en disant : Dieu nait enfin de l'Homme.

Je redis les choses d'une autre façon :
L' Image et Ressemblance de l'Homme avec son Dieu crée une relation de filiation qui est une sorte d'incarnation de Dieu dans l'humanité, dont Jésus est l'exemple incontestable.
Mais, à partir du moment où l'Homme décide de faire naitre Dieu en lui, il y a comme un retour de filiation ou Créateur et Créature dans un état d'amour fusionnel ne cessent de s'incarner mutuellement. Dans un mouvement circulaire sans fin, le Père incarne le Fils et le Fils incarne en lui le Père.
Ainsi non seulement la Créature accède au divin qui est sa véritable nature, mais aussi le Créateur accède à la parfaite Humanité de celui qu'il a initialement pétri de sa propre Ressemblance, en fusionnant avec lui.


pat

Messages : 1865
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incarnation

Message  Invité le Dim 18 Mar 2012 - 19:38

Merci beaucoup je n'avais pas vu cette réciprocité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incarnation

Message  pat le Sam 7 Avr 2012 - 12:55

Je reviens un peu sur ce thème de l'incarnation pour redire sous une autre forme ce que j'ai sans doute déjà dit. Mais ce que dit l'Evangile d'Arès à ce propos me paraît vraiment nouveau par rapport à ce qu'en disent les religions.

Les monothéismes dans leur ensemble enseignent que Dieu, en créant l'Homme à son Image et à sa Ressemblance, s'est en quelque sorte incarné dans l'Humanité. Dieu s'est donné une filiation. L'Homme nait spirituellement de Dieu.

Contrairement à la Chrétienté, l'Evangile d'Arès en conformité sur ce point avec le Coran professe que l'incarnation de Dieu en Jésus-Christ, n'est que la filiation normale que Dieu a prévu pour tout Homme dès le commencement du monde, quand celui-ci s'engage dans la voie du bien.
L'Eternel n'est, certes, pas descendu pour sauver le monde sous l'incarnation humaine de Jésus.
Il s'est « incarné » spirituellement en Jésus comme il s'incarne en permanence dans chaque être humain. L'histoire de Jésus, serait l'histoire d'un homme qui aurait parfaitement réussi son incarnation divine.
A partir de là tout Homme est appelé à accomplir aussi sa nature divine.

Les religions, à notre époque, sont toutes plus ou moins d'accord avec cette idée.

Cependant la Révélation d'Arès est plus précise et nous donne des éléments pour mener à bien cet accomplissent qui est une véritable imitation de Jésus considéré comme un modèle de réussite.
En mettant
« ses pas dans ceux de Dieu », il ne s'est pas contenté d'assumer la filiation divine telle que la genèse nous la décrit en nous assurant que nous sommes Image et Ressemblance de Dieu, il a fait véritablement naître Dieu en lui.
Quand Dieu dit à propos de Jésus qu'il est devenu Christ et que ce Christ c'est Dieu, il affirme par là qu'un Homme peut passer d'une identité humaine (Jésus par exemple) à l'identité divine (Christ)
Le Christ serait Dieu né de l'Homme accompli, ainsi que le dit la Révélation d'Arès,

«  C'est le Christ Qui est Dieu,
c'est Moi né de Jésus, né de Marie »(32/2),

Cette nouvelle identité si on peut l'exprimer ainsi, est véritablement un changement de nature. On passe d'une nature humaine potentiellement divine à une nature vraiment divine qui est de l'ordre de la fusion.
Le fils doit faire naitre le Père en lui
.
« Je l'ai fondu en moi », « Il est devenu Moi »(32/5).
Et cela affecte tellement la nature humaine que l'Homme se trouve « enlevé à tout ascendant »(2,13).
Ce que dit Dieu à propos de Jésus s'applique à tout Homme.
" ….en faire un Dieu
en le fondant en Moi sans retour
comme l'argent s'allie à l'or
...(2,13-14
)" (Lire ces merveilleux versets http://michelpotay.info/RevelationdAres2009-evangile.p27.html

C'est le destin de celui qui a fait naitre Dieu en lui. Il n'y a plus de frontière entre le Créateur et sa Créature. Il s'agit d'une fusion et non pas d'un dédoublement divin, sorte de fission dont Jésus aurait été le seul bénéficiaire. Il dépend donc, de tous les Fils que le Père naisse en eux.
C'est ici que se situe l'amour fou, insensé de Dieu : avoir partagé son règne avec un être dont l'engagement à ses cotés, est très incertain. Et c'est cet amour qui régit notre rapport au divin.
Au final, le Père et le fils sont UN comme le suggère cet évangile où la Parole de l'un est aussi la Parole de l'autre. Il y a fusion véritable. Le mode d'expression de l'un se confond avec le mode d'expression de l'autre. Dieu reconnaît alors véritablement sa propre Image dans ce que l'homme donne à voir de Lui.


Voilà pour moi, toute la complexité et la subtilité de l'incarnation.

A partir de là, l'aventure humaine prend tout son sens.
Nous ne sommes plus dans un monde en attente d'une récompense après la mort, mais dans un monde en attente de notre nouvelle naissance.
Après être né de Dieu, l'Homme fait naitre Dieu en lui. Le Père engendre le fils qui a son tour engendre le Père, provocant ainsi la fusion dont parle si bien Dieu lorsqu'il évoque l'alliage de l'or et l'argent formant  un miroir plus éblouissant que mille soleils.

Je vous livre une petite illustration de cela en rappelant une réflexion que j'avais déjà proposé dans un autre article :
« Abba » (Père, papa) est le mot araméen que Jésus emploie pour désigner Dieu. Ce mot est vraiment structurellement le symbole de cette incarnation en forme de cercle. La lettre A (le Père) engendre le b (le fils). En retour le fils (b) engendre le Père (A) dans un mouvement perpétuel, puisque le mot est une sorte d'anagramme (exactement palindrome : mot qui écrit à l'envers reste identique).

pat

Messages : 1865
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Incarnation

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum