Spiritualités

juillet 08- Messe ? Assemblée-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  pat le Jeu 7 Aoû 2008 - 10:35

Messe

27 juillet 2008
Une de mes filles va se marier prochainement.

Sans être vraiment catholiques, elle et son futur mari sont croyants. Lui d 'éducation chrétienne a projeté tout naturellement de se marier à l'église catholique. Quant à ma fille, plutôt catholique par ses grands parents, et élevée dans le respect des valeurs évangéliques par sa mère et moi-même, elle s'est aussi naturellement tournée vers l'église catholique. Dans la mesure où ce qu'ils s'apprêtaient à faire ne constituait pas un simulacres de ce que d'autres font dans la sincérité, nous avons été tout à fait heureux de leur décision.

Le prêtre qui doit célébrer la cérémonie est un ami de la famille du futur marié. Il était curé de la paroisse où il a passé son enfance pour devenir curé de celle à laquelle nous sommes rattachés aujourd'hui.
Ils ont fait une préparation au mariage et à chaque fois, ce prêtre leur a suggéré qu'ils pourraient, quand ils sont de visite chez nous le dimanche, venir à la messe.

Ayant fait sa connaissance depuis quelques mois, ce prêtre est désormais très à l'aise avec moi. Le rencontrant un jour, il me dit pour plaisanter et me provoquer (il sait que je ne vais pas à la messe et que je ne suis pas catholique) : « Je ne vous ai pas vu à la messe, dimanche dernier... » Je lui ai répondu pour plaisanter aussi : « ça ne m'étonne pas »
Lors de la dernière entrevu de ma fille et de son futur mari avec ce prêtre, plus insistant (la date du mariage approche) il leur a demandé d'assister à la messe du dimanche suivant, précisant non sans un certain humour « et avec le papa ».

Puisque je voyais que cela faisait plaisir aux enfants que nous allions avec eux, ma femme et moi avons décidé d'aller tous ensemble à la messe.

L'église de la paroisse. L'église de toutes les cérémonies de mon enfance qui fut bercée dans la foi catholique. Ce matin là, le soleil frappait sur les vitraux qui filtraient une lumière colorée. La nef gorgée de lumière donnait à la cérémonie une grande sérénité.
Une célébration simple, avec cependant l'orgue des grands jours.

Contrairement à ce que j'avais pensé, beaucoup de monde était réunis pour prier dans une ferveur et une fraternité que je n'ai pas connu depuis longtemps dans un lieu de culte.
Il y régnait une atmosphère chaleureuse.

Même si je ne partage pas et ne partagerai plus jamais la croyance que Dieu a envoyé son fils pour la rémission des péchés, même si je ne partage pas la transmutation du pain et du vin en corps de Dieu, même si je refuse d'être béni par un homme auto proclamé représentant de Dieu sur terre, il n'en reste pas moins vrai que ce que je pense n'a rien à voir avec la sincérité de ces croyants. Ils sont comme moi les fils de Dieu et Dieu est parmi eux lorsqu'ils décident d'être plus fraternels, moins menteurs, et plus équitables.

Je leur demande de ne pas me juger, la moindre des choses est que j'en fasse autant. Ils ont leurs dogmes et leurs préjugés. J'ai les miens.
A nous de sortir des impasses spirituels dans lesquelles nous nous sommes engagés.
Pas plus qu'ils n'ont à me convertir à quoi que ce soit, je n'ai à le faire, sauf à s'encourager à devenir meilleurs.

Ce jour-là, j'ai compris que Dieu ne nous demandais pas de juger de l'erreur ou de la vérité de l'autre, mais de s'aider à rendre ce monde plus juste et à faire corps ensemble pour qu'il en soit ainsi.


Dernière édition par pat le Jeu 8 Sep 2011 - 5:27, édité 4 fois

pat

Messages : 1865
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  navy le Mar 19 Aoû 2008 - 19:18

Salut Pat, je passais par là, je te fait un petit coucou au passage Very Happy cat

Tous mes voeux de BONHEUR aux futurs mariés et bonne messe sunny

navy


Dernière édition par navy le Mer 1 Oct 2008 - 13:25, édité 1 fois

navy

Messages : 912
Date d'inscription : 20/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://vie-spirituelle.forums-actifs.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  pat le Mar 19 Aoû 2008 - 21:40

Merci navy d'être passé par là.
Merci pour tes bons voeux
Je suis très sensible à ces petits signes d'amitié qui sans être de grande déclaration n'en témoignent pas moins de la solidité d'une relation, dans ce désert internet.

pat

Messages : 1865
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  Invité le Dim 9 Nov 2008 - 14:38

Je me reconnais en pat ou pat se reconnaît en moi. C'est pareil.
Depuis bientôt 35 ans que La Révélation d'Arès existe, bien des nouveaux lecteurs ont cru que ce Message, s'il le suivait, leur interdisait désormais toute fréquentation d'autres lieux de prière que La Sainte Parole à Arès et notamment leur interdisait de participer à des rituels juifs, catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans. Je me suis toujours étonné qu'ils aient si mal lu La Révélation d'Arès
et notamment le magnifique verset 25/6.
Ce n'est pas croire que Dieu sous la forme de Jésus est mort sur la croix pour la rédemption de mes péchés qui me perd ou me sauve, mais c'est uniquement être homme de bien, ce que La Révélation d'Arès appelle simplement faire pénitence.
Si je crois que Jésus est mort pour moi, mais que je reste égoïste, menteur, voleur, assassin, etc., cette croyance ne me sert à rien, mais si je crois que lutter contre le mal en moi et inviter le monde à se délivrer du mal par l'effort personnel, je suis sauvé même si je ne crois ni à Dieu ni à rien de transcendant, et cela, que j'aille ou n'aille pas à l'église, à la synagogue, à la mosquée, etc.
La fraternité entre les hommes, telle est l'immense église sans murs qu'espèrent un jour construire les Pèlerins d'Arès.
J'assiste donc moi-même à la messe avec respect, si d'aventure j'y suis amené, même si je n'en partage pas l'idée théologique et sacramentelle.
Je ne comprends pas l'hostilité, parfois très méchante, de l'église à l'égard des Pèlerins d'Arès. La colère du Créateur contre la religion est une constante de sa Parole depuis l'aube des temps. Cette colère n'est pas plus dure dans La Révélation d'Arès qu'elle l'est d'un bout à l'autre de la Bible: Vos prières, vos sacrifices me dégoûtent, dit Yawhé...
Je crois qu'en dernier ressort l'église et toute religion après elle relira avec un regard plus constructif cette Parole qui prouve que le Père n'abandonne jamais ses Enfants et qu'il ne les abandonne jamais à la religion, notamment.
Ceci dit, ce n'est pas l'église qui marie vos parents, mais l'amour qu'ils se portent l'un à l'autre (Rév d'Arès 33/21).
Puissent-il garder cet amour jusqu'à leur dernier souffle!
C'est le plus beau vœu que je peux leur adresser.

(signé Homme_Michel)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  pat le Mar 11 Nov 2008 - 16:42

Homme_michel, merci infiniment pour les vœux que vous adressez à tous les amoureux de la terre et en l'occurrence à ma fille et mon gendre.

D'autre part, vous me donnez une joie immense (et je pense ne pas être le seul) avec ces quelques lignes :

Depuis bientôt 35 ans que La Révélation d'Arès existe, bien des nouveaux lecteurs ont cru que ce Message, s'il le suivait, leur interdisait désormais toute fréquentation d'autres lieux de prière que La Sainte Parole à Arès et notamment leur interdisait de participer à des rituels juifs, catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans.


Un jour, après quatre générations, mais peut-être avant , des pans entiers de convictions dogmatiques vont s'écrouler parce qu'un courant réformateur aura été accompagné par le « souffle divin », celui par qui toute vie reconnaît la voix de Dieu.

J'ai la conviction que de grandes évolutions vont se faire dans les différentes Eglises et notamment dans l'Eglise catholique. Il y aura un rendez-vous qu'il ne faudra pas manquer. Une trop grande méfiance risque de nous mettre hors jeu.
Ce courant réformateur existe déjà dans toutes les religions et dans tous les mouvements spirituels .
On ne peut pas savoir comment cela évoluera, mais il faut être prêt : prêt à aider ceux qui auront décidé de changer. On sait tous comme c'est difficile de changer. Il faut se préparer à la douceur.

Le Créateur a dit beaucoup de choses sur la religion conçue comme une autorité indépassable, conçue comme une foi statique et dogmatique. Je crois qu'il n'a pas besoin de moi pour insister et se faire comprendre. Il suffit de renvoyer les gens à la Parole de Dieu. A eux d'en faire bon usage et de trouver par eux-mêmes comme nous tous la part d'erreur qui les tient éloigné du Royaume. Tous les jours, je découvre quelques chose en moi qui m'en tient éloigné. Que pourrais-je leur dire qui ne soit pas perçu comme un abus ?

Pour autant je ne suis pas naïf, je sais très bien les résistances violentes qui peuvent aussi se manifester.
Pour ça aussi, il faut être prêt, mais je pense surtout à tous ces Hommes qui s'accrochent aujourd'hui aux certitudes de leurs ancêtres et qui les voient s'effilocher. Ces Hommes nous devons les aimer. Ils vont avoir besoin de nous, pas pour qu'on les juge mais pour qu'on les accompagne.

Déjà un prêtre catholique écrivait, il y a trente ans :
« Que ceux qui sont animés par la parole laissent l'Eglise à elle-même : la poussée spirituelle la fera craquer de partout et se refaire peu à peu de l'intérieur. C'est l'âme qui fait son corps. Confiance à l'Esprit. »
.....
« Nous avons vécu sous le règne de l'aliénation religieuse, d'une foi dégradée en idéologie, proclamée, rabâchée dans les catéchismes, avec son cortège d'obligations et de culpabilité entretenue, liée à des situations historiques et à des intérêts précis dont la visée à travers l'apostolat devenu propagande était le grand nombre c'est à dire la puissance. »

(Jean Sulivan, La traversée des illusions)

Je crois vraiment que notre grand bateau va se fissurer de partout et qu'il ne s'agira pas pour nous d'appuyer sur la têtes de ceux qui se noient, mais au contraire de leur tendre la main sans condition.

pat

Messages : 1865
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  Invité le Mer 12 Nov 2008 - 0:14

Ce courant réformateur existe déjà dans toutes les religions et dans tous les mouvements spirituels. On ne peut pas savoir comment cela évoluera, mais il faut être prêt : prêt à aider ceux qui auront décidé de changer. On sait tous comme c'est difficile de changer. Il faut se préparer à la douceur

Beaucoup refusent le Dieu des religions et ont bien raison. Les mouvements spirituels ont une autre idée de Dieu et, très important, savent qu'ils ont des capacités divines en eux, comprenant donc qu'ils sont responsables de leur vie, et non plus tributaires de pouvoirs extérieurs. Ces personnes tendront aussi la main à ceux qui se noient.
D'autres, sans croyance en un Dieu, ont commencé un changement car ils ont compris l'importance de changer ce monde et amènent diverses actions, que ce changement en eux d'abord appelle.
Ces personnes, croyant en une puissance en l'Homme, tendront aussi la main à ceux qui se noient.

Je crois vraiment que notre grand bateau va se fissurer de partout et qu'il ne s'agira pas pour nous d'appuyer sur la têtes de ceux qui se noient, mais au contraire de leur tendre la main sans condition.

Les PA seuls n'y arriveront pas. Dieu appelle tous les Hommes de Bien. Et c'est fantastique toute cette diversité qui nous ramène à notre propre centre et nous fait prendre conscience de l'Humanité en nous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  Invité le Mer 12 Nov 2008 - 2:59

Pat a écrit:
Je crois vraiment que notre grand bateau va se fissurer de partout et qu'il ne s'agira pas pour nous d'appuyer sur la têtes de ceux qui se noient, mais au contraire de leur tendre la main sans condition
La Révélation d'Arès laisse entrevoir une grande et belle espérance fraternelle visible que Michel résume très bien par:

La fraternité entre les hommes, telle est l'immense église sans murs qu'espèrent un jour construire les Pèlerins d'Arès.

Cette idée est également le rêve d'autres qui ne veulent plus pour l'instant entendre parler de Dieu.
D'autres, sans croyance en un Dieu, ont commencé un changement car ils ont compris l'importance de changer ce monde et amènent diverses actions, que ce changement en eux d'abord appelle.
Ces personnes, croyant en une puissance en l'Homme, tendront aussi la main à ceux qui se noient.
La fraternité entre les hommes, telle est l'immense village planétaire sans murs qu'espèrent un jour construire les hommes.

Je partage ce sentiment, qu'il n'est pas question de laisser voguer des radeaux de la Méduse, de laisser des cœurs en errances ou en désespoir (quelles que soient leurs origines) ... si tout se délite, si les murs de fissurent, mais j'ai partagé aussi une époque ce sentiment d'une impossibilité de changer les choses de l'intérieur, et le désintérêt le plus profond pour toutes ces chapelles désunies, ce qui était plus radical que l'impuissance de jean Sulivan (DCD en 1980).
« Que ceux qui sont animés par la parole laissent l'Eglise à elle-même : la poussée spirituelle la fera craquer de partout ...
Son propos est presque schismatique !
Encore aujourd'hui je viens de lire sur un blog un témoignage surprenant d'une volonté de changement à la base qui essaie de se faire entendre là haut au Vatican. Je ne pense pas que ces Monseigneurs soient prêts d'agréer ces changements qui ne sont pourtant pas doctrinaux mais qui pourraient nettement dépoussiérer le visage de l'Eglise catholique.
La volonté de changement existe à l'intérieur de l'Eglise. Est-elle entendue ?

À MON FRÈRE BENOÎT XVI : POUR UNE ÉGLISE À L’IMAGE DE JÉSUS DE NAZARETH

Seule la foi en ce Jésus de Nazareth que je partage avec vous me permet cette proximité et d’une certaine façon cette familiarité qui caractérise les relations des personnes d’une même famille. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur. Le propos de cette correspondance se veut un apport fraternel à cette volonté que vous avez de faire de l’Église d’aujourd’hui une présence vivante de ce Jésus de Nazareth et des Évangiles qui en témoignent. Il y a évidemment le chemin de la transformation des cœurs, de l’ouverture des esprits, du témoignage de tous les chrétiens selon les dons reçus.
[...]
1. D’abord, ne trouvez-vous pas que le protocole des titres dont s’enveloppent les divers personnages en autorité contraste radicalement avec cette manière d’être de Jésus qui invita les siens, donc nous, à ne pas se faire appeler maîtres, docteurs, père mais d’être pour tous d’humbles serviteurs? Vous pourriez faire un grand ménage dans tous ces titres qui n’apportent absolument rien à la valeur des personnes.
[...]
2. La seconde conversion ressemble un peu à la première. Elle porte sur le dépouillement de tout cet accoutrement qui transforme les divers responsables de l’administration vaticane et diocésaine en personnages de théâtre et qui les éloigne du naturel de Jésus et de son appel à la simplicité. Je ne doute pas que vous devez souffrir beaucoup de tout ce décorum dont on vous enveloppe. Sincèrement, pouvez-vous imaginez un instant Jésus de Nazareth dans vos souliers et sous vos habits?
[...]
3. La troisième conversion, pas plus que les deux premières, ne comporte aucune modification dogmatique. Elle porte sur les divers niveaux administratifs du Vatican. La plus grande majorité des postes, à l’exception, dans la situation actuelle, de celui de Pape, ne requière pas l’ordination sacerdotale telle que nous la concevons aujourd’hui. C’est donc dire que tous ces postes peuvent être accessibles aux femmes qui ont les compétences pour les assumer. [...]
Ce partage entre hommes et femmes du centre du pouvoir temporel
apporterait un visage nouveau du Vatican dans le monde. Ce serait un pas important visant la reconnaissance de l’égalité de la femme dans
l’Église, ces dernières pouvant accéder aux plus hautes fonctions administratives.

[...]
Ces trois mesures, sans incidence dogmatique, conduiront sans aucun doute à d’autres conversions, cette fois plus profondes et plus doctrinales dans le sens d’une Église toujours plus transparente au Jésus de Nazareth de l’histoire et plus présente au monde d’aujourd’hui.

Avec tout mon respect et l’union de mes prières
Un frère dans la foi

Oscar Fortin 25 juin 2008


Article sur son blog > http://humanisme.blogspot.com/2008_06_01_archive.html
ou sur ce lien > http://www.alterinfo.net/A-MON-FRERE-BENOIT-XVI-POUR-UNE-EGLISE-A-L-IMAGE-DE-JESUS-DE-NAZARETH_a21401.html?PHPSESSID=e3dd21052ab904f05b97174bbcba3131

"Le muet lasse l'oeil"
Livre I, 3° verset, C'est le premier "constat" >> l'athéisme résulte d'une attente déçue !!!! (dit le commentaire).

Les églises se sont vidées un peu à la fois, "comme par un mouvement naturel" sans à-coups, sans manifs, sans violences, ... plus ou moins vite selon les pays, crises des vocations, désintérêt pour le religieux mais pas pour le spirituel avec l'émergence de tas de groupuscules de personnes en recherches spirituelles (phénomènes des sectes, intérêt pour les spiritualités exotiques, désaveu de la religiosité, une laïcité que l'on veut défendre bec et ongles...).

... et se refaire peu à peu de l'intérieur. C'est l'âme qui fait son corps. Confiance à l'Esprit. »
Au moins Jean Sulivan avait cette Confiance dans l'avenir, que le bébé n'allait pas se noyer dans l'eau du bain.

Wait and see ... telle est ma position sur comment se passera cette mue. Un jour à la fois.
Faut-il gaspiller son énergie à tirer d'inutiles plans sur la comète ?
Celui qui se noie tend la main le premier en général par instinct de survie, et encore plus vite si on lui en offre une qu'il s'empressera de saisir.
C'est bien d'exprimer que celles des Pélerins d'Arès sont grandes ouvertes et celles d'autres personnes de bonne volonté aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  pat le Jeu 13 Nov 2008 - 21:21

Très beau texte d'Oscar Fortun.
Non seulement beau, mais potentiellement efficace, car tout ce qu'il dit est acceptable. Dans ce qu'il écrit, on ne sent pas d'agressivité. C'est une critique positive qui peut permettre à l'interlocuteur de progresser. J'aime ce genre d'analyse qui donne à l'autre la possibilité de s'améliorer sans se sentir rabaissé.
Merci pour ce texte.

D'autre part, tu poses la question : Faut-il gaspiller son énergie à tirer d'inutiles plans sur la comète ?
Non surement pas.
Le tout est de savoir si les prospectives que l'on fait sont inutiles ou pas.
Je crois qu'a force de ne pas en faire on finit par n'être jamais prêt lorsque ça arrive. Moyennant quoi, on est toujours en retard d'un train.
Ceci dit je suis d'accord pour dire que tirer des plans trop précis ou d'essayer de voir l'avenir coute que coute n'a pas de sens.
Mais quand on sent que des choses sont en gestation, c'est mieux de se mettre en état d'attention et de réflexion.

pat

Messages : 1865
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: juillet 08- Messe ? Assemblée-

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum