Spiritualités
Spiritualités
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



13 Oct 20

S’agissant de Dieu, les mots sont vains, et pourtant nous n’avons pas d’autres choix si nous voulons partager un peu de transcendance.


Oct.20

Nos actions découlent évidemment de nos prises de conscience. Autrement dit même les pensées les plus hautes sont de la fumée si elles ne s’incarnent pas dans une action.

Et, pourtant, il me semble, sans que je puisse étayer cette pensée rationnellement, qu’ une pensée de compassion vis à vis de quelqu’un, va vers lui réellement et qu’il en reçoit le bienfait d’une certaine façon.

Car, il n’y a pas plus de raison de croire aux ondes téléphoniques que de croire à celles que nous émettons.


Sept 20

L’amour de l’autre commence par le simple regard que nous portons sur lui. Ce simple regard est conditionné par celui que nous portons sur nous.

Notre regard intérieur est notre temple, le lieu d’un amour possible avec soi et le monde.



Sept.2020

Homme,

tout occupé de toi

Devant toi,

L'autre (Autre)


Février 19

Dieu, c'est nous quand nous faisons le bien.



Déc.2018

La vérité, à l'échelle humaine n'est que relative. Pour autant il se pourrait que nos parcelles de vérité coïncident avec la Vérité absolue, mais nous ne le saurons pas ici bas.



février 18

Il faut se rappeler que le mal n'est pas venu des religions dont l'enseignement est l'amour du prochain, mais du système religieux,celui qui produit l'esprit de clocher ou de minaret, entraînant division, compétition et finalement haine et rejet.



Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €

pat
pat
Messages : 1901
Date d'inscription : 31/07/2007
30112016
Je vous invite à écouter ce témoignage dans l'émission "Questions d'Islam" sur France culture. Passionnant. Farid Abdelkrim a écrit autre autre "Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste"
https://www.franceculture.fr/emissions/questions-dislam/farid-abdelkrim
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

avatar
le Ven 2 Déc 2016 - 14:00Invité
Je ne suis pas d'accord avec toi Pat.
" L'islam sera français ou ne sera pas "  ??? Laissons l'Islam là ou il est, de l'autre coté de la méditerrannée.
On peut certes se réjouir si l'Islam évolue mais de grâce laissons la France en dehors de tout ça . C'est leur affaire pas la notre.
pat
le Sam 3 Déc 2016 - 0:14pat
Curieux comme réaction ?
Je ne pense pas devoir ajouter autre chose. C'est à chacun de voir.....
avatar
le Mer 7 Déc 2016 - 21:33Invité
Curieux comme réaction ?
Je ne pense pas devoir ajouter autre chose.

Very Happy

Pourquoi curieux comme réaction Pat ? Au contraire je crois que tu devrais ajouter quelque chose car je ne comprends pas ce tu dit. Tu devrais le préciser.
avatar
le Mer 7 Déc 2016 - 22:01Invité
Curieux comme réaction ?
Je ne pense pas devoir ajouter autre chose.
Pourquoi curieux comme réaction Pat ? pourquoi sous prétexte que tu n'es pas d'accord avec moi ( c'est ce que je crois avoir compris mais...) tu te crois obligé de dire "curieux comme réaction" ? Au contraire je crois que tu devrais ajouter quelque chose car je ne comprends pas ce que tu veux dire. Tu devrais le préciser. Very Happy

Tu crois que "L'Islam sera français ou ne sera pas " ? moi non.

D'autre part contrairement à ce que tu crois (là encore c'est ce que je crois avoir compris mais...) et à ce que crois le frére Michel, il y a une certaine renaissance catholique en France, Quebec, dans les pays francophones.
pat
le Sam 10 Déc 2016 - 23:14pat
Bonsoir navy,
Oui j'ai écrit "Curieux comme réaction ? Je ne pense pas devoir ajouter autre chose", car nous savons, arrivés à ce stade de l'échange,  ce que nous pensons l'un et l'autre. En rajouter, c'est forcément provoquer une polémique de trop. Cependant je ne me dérobe pas. Aussi je vais te dire le fond de ma pensée devant une affirmation telle que: "laissons l'Islam là ou il est, de l'autre coté de la méditerranée".
D'abord, il est trop tard pour promulguer ce souhait. Qu'on le veuille ou pas, l'Islam a quitté les rives de la méditerranée. Bientôt et même maintenant, l'islam est une réalité européenne. On peut se crisper sur notre identité religieuse, rien ne changera cette réalité. On peut composer sereinement avec l'islam et on achètera la paix sociale. Rien n'est exclu à notre choix.

Mais pour moi la question n'est pas là. Nous sommes des croyants, nous avons en face de nous des croyants, s'ils veulent la fraternité, l'équité et un peu plus de bonheur sur cette terre, nous devons coute que coute nous unir à eux. Pour ceux qui ne veulent pas cette évolution, nous n'accorderons pas notre soutien spirituel.
Que ça passe par un islam de France, pourquoi pas si cela doit libérer les englués de la réglementation religieuse. Il y a des lois, des commandements dans toutes les religions qui sont devenus des freins, non seulement au progrès humain mais aussi au progrès spirituel. Il faut reléguer ces lois dans les tiroirs de l'histoire. Et si la France par son statut laïc peut aider à mettre de l'ordre dans l’archaïsme comme elle l'a fait vis à vis de la chrétienté, ce ne sera pas du temps perdu.
Pour autant je ne dis pas qu'il n'y a pas de véritable écueil dans le projet laïc, je dis que c'est une chance et qu'il faut la saisir pour progresser. Alors pourquoi pas un islam de France ?
Certes, la croyance ne devrait pas avoir d'étiquette, mais comme pour le reste, il faut être pragmatique et accepter les transitions porteuses de progrès et demeurer vigilant pour contrer ceux qui utilisent la laïcité aux fins d’éradiquer la vie spirituelle et sa diversité.    
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum