Spiritualités

Vie spirituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vie spirituelle

Message  pat le Lun 13 Avr 2015 - 21:45

Avant de parler de spiritualité, il faut que nous admettions un seul principe, c'est que, en tant qu'Homme nous avons une dimension spécifique que nous devrons réaliser, que nous pouvons appeler dimension spirituelle.

Ainsi tout être humain naît libre et possède en naissant, un potentiel qui se différencie de son potentiel matériel. C'est la maîtrise et l'épanouissement de cette dimension que j'appelle vie spirituelle. Elle n'est pas mesurable en quantité mais en qualité.

La considération d'une vie qui serait d'un autre ordre que notre vie matérielle n'est pas nouvelle. Par contre ce qui est nouveau, c'est  la toute récente prise de conscience que nous pouvons agir sur le monde.

Les découvertes scientifiques du 19ème puis du 20ème siècle nous ont appris à mesurer l’importance de notre action sur le monde, sur sa transformation, voire sur son évolution. Nous ne nous considérons plus, désormais comme des êtres complètement soumis à la nature, au hasard, ou à la providence, mais nous avons pris conscience que nous pouvions agir sur ce monde. Le développement de la physique, de la chimie, de la cosmologie nous rend acteur du devenir du monde.
Les sciences de l’homme : sociologie, psychologie, médecine,  participent également à notre évolution. Nous devenons les artisans de notre propre création pour une large part. Du même coup, notre responsabilité est devenue immense.L'homme n'est plus l'acteur passif de cette création.Une phrase de Bergson illustre tout à fait cela : «L'humanité gémit, à demi écrasée sous le poids des progrès qu'elle a fait. Elle ne sait pas assez que son avenir dépend d'elle.»
Ainsi la  prise de conscience de notre liberté de plus en plus significative ouvre des horizons nouveaux dans le domaine spirituel. Les croyants comme les athées peuvent, unis dans une même perspective, prendre  la mesure des potentiels liés à l’humain : les croyants dans une sorte de partenariat avec Dieu, et les athées, quant à eux, plutôt dans la perspective humaniste qui est la leur.A ma connaissance, la Révélation d'Arès est la premier message spirituelle qui s'adressant d'abord aux croyants n'exclut pas les incroyants et les place d'emblée sur un même plan à qualité de vie spirituelle égale.

 Ainsi la vie spirituelle, pour moi, se caractérise avant tout par cette prise de conscience de notre responsabilité et de notre pouvoir créateur de nous-mêmes par nous-mêmes. C'est ce qui fait la spécificité  de notre humanité.

« La vérité, c'est que le monde doit changer » dit le Message arésien. Ainsi nous ne sommes pas condamnés à être et à rester dans une sorte de « nature humaine » figée et sans avenir. Parce que nous sommes capables de changer, on ne peut pas parler de nature humaine. Nous sommes justement probablement, les seuls animaux capables de dire non à notre soit disant nature.
Ainsi notre nature n'existe que dans la mesure où nous l'acceptons comme une fatalité
Nous ne sommes ni bons ni méchants, nous sommes ce que nous décidons d'être.

Nous sommes ainsi au cœur du sujet : comment actionner en nous cette vie spirituelle, créatrice d'une dimension propre à l'homme ? Quel genre d'humanité voulons nous construire ?

En réalité, la vie spirituelle est la mise en action de choix que je vais traduire en actes. Si d'autres veulent en faire autant je dois les encourager. Mais cet homme nouveau c'est moi et d'une certaine façon,je me façonne seul.
Tout ce qui m'amène à devenir bon, à agir dans le souci de la fraternité et de la justice construit mon être spirituellement. Prenons quelques exemples très significatifs :
1-Le pardon. Le pardon est un acte libre. Personne ne peut obliger quelqu'un à pardonner. Nous pouvons décider librement de résister à la tentation de la vengeance. Le choix du pardon ou de la vengeance engendre un tout autre individu.
Cet acte est d'autant plus intéressant qu'on peut l'accomplir, alors même que notre mental n'y serait pas vraiment prêt. C'est l'honneur de notre humanité que de pouvoir décider d'une autre voie que celle que nos instincts ou nos sentiments nous commandent.
2-Refuser de mentir. Même chose, on crée en soi quelque chose qui va agir non seulement sur nous mais aussi sur le monde.

On pourrait prendre d'autres exemples d'actes constructifs de notre dimension spirituelle. La constatation serait à chaque fois la même : ma vie spirituelle ne se mesure ni à mes émotions qui ne sont ni bonnes ni mauvaises, ni à des prises de position ou à des convictions religieuses, ni même à la foi, mais à l'accomplissement de la bonté en moi.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Vie spirituelle

Message  bruno72 le Mer 15 Avr 2015 - 14:19

Mon bien chère frère Pat,

À ma première lecture de ton texte, je n'avais pas compris qu'il venait de toi et plus je lisais, plus je me disais : « où Pat a-t-il dégoté cet article, tout cela est bien écrit et tellement en phase avec ce que je ressens... » Puis, j'ai ris de ma méprise en voyant que c'était toi qui en était l'auteur.
Voilà une belle approche de la Vie Spirituelle.
Aujourd'hui, je souhaite aller un peu plus loin pour comprendre la vie spirituelle.
J'aimerais l'illustrer concrètement. Non pas ce qui permet de l'activer ou le chemin qui y mène (l'amour, le pardon, la paix, la liberté et l'intelligence du cœur), mais les effets de cette vie retrouvée. En premier guide, on peut penser au 5 dons qui font de l'homme Image et Ressemblance du Créateur : l'Amour, l'Individualité, la Parole, la Liberté et la Créativité. Mais aussi quelques conséquences comme l'apprentissage de se laisser guider.

Pour ma part, je sens une confiance pleine sur ce qui va m'arriver (même si parfois les échanges sont rudes, car il nous faut bien faire face de temps en temps au manque d'ouverture d'esprit).
J'ai également été quelques fois averti de dangers par des rêves et quelques fois, je sentais comme une main qui m'arrêtais dans ma démarche.
En 1999 avant de découvrir la Révélation d'Arès (le 4 janvier 2000), porté par l'étude de spiritualités indiennes, j'ai mené un jeûne total de 10 à 15 jours, cela m'a fait percevoir cette vie riche au fond de nous et m'a fait dépasser la peur de ne pas avoir de nourriture. Cela n'est pas la voie du milieu que nous invite a prendre la Révélation d'Arès, mais cette expérience m'a enrichie.

Ces temps-ci, j'entends beaucoup parlé de Amma. Une femme née en 1953 en Inde, qui semble avoir dès sa jeunesse ressenti des signes particuliers de la vie spirituelle et qui aujourd'hui donne de l'amour en étreignant les personnes dans ses bras. Amma me semble avoir les signes d'une prophétesse de l'orient, car une Force lui aurait dit : « Tu sais les bienfaits de la Vie, maintenant témoigne ».

As-tu quelques exemples qui illustre cette Vie Spirituelle enfouie au fond de nous et qu'il nous faut redécouvrir en la faisant cailler ?
Merci pour ton message. Très bonne journée à toi, mon frère Pat.

bruno72

Messages : 9
Date d'inscription : 19/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafrat72.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum