Spiritualités



Février 19

Dieu, c'est nous quand nous faisons le bien.



Déc.2018

La vérité, à l'échelle humaine n'est que relative. Pour autant il se pourrait que nos parcelles de vérité coïncident avec la Vérité absolue, mais nous ne le saurons pas ici bas.



février 18

Il faut se rappeler que le mal n'est pas venu des religions dont l'enseignement est l'amour du prochain, mais du système religieux,celui qui produit l'esprit de clocher ou de minaret, entraînant division, compétition et finalement haine et rejet.




Aller en bas
pat
pat
Messages : 1899
Date d'inscription : 31/07/2007

Un prophète.... Empty Un prophète....

le Mar 30 Oct 2018 - 22:42
Mardi 28 aout 18

Le Royaume est au dedans de vous disait Jésus.
Il n'y a donc aucune raison de suivre qui que ce soit.

Pour ma part, je ne prétends pas être l'auteur de mes idées et bien souvent je les ai tricotées avec une laine et des aiguilles d'emprunts, et l'exemple ou le témoignage de quelqu'un m' a plus d'une fois nourri. Mais je ne peux me résoudre à suivre une personne, à être son disciple, quand bien même je le voudrais. Suivre c'est abandonner ses responsabilités, c'est confier à l'autre son évolution, son changement.

Consulter ? certes
Un prophète proclame la Parole de Dieu.

C'est cette Parole qui libère.Le prophète se tient derrière. Il en est le dépositaire, le vecteur, le Messager, pas l'auteur.

Un Homme peut être un phare pour l'humanité, il éclaire, produit de la lumière afin que le navire qui en a besoin puisse en profiter le temps d'arriver à bon port.

Mais le phare n'est pas le port.
Car en dernier ressort, c'est à nous d'accomplir la Parole.
Suivre reviendrait à démissionner, à accepter l'autorité d'un autre et finalement à compromettre la véritable portée de son changement personnel.

La liberté c'est accepter de prendre en main son évolution spirituelle
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum