Spiritualités

Quest ce que la spiritualité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quest ce que la spiritualité?

Message  pat le Mar 19 Fév 2008 - 23:54

Un peu plus haut, j'ai posé la question de la spiritualité.
peut-être sera t-il plus facile de la définir en la comparant à l'humanisme.
D'en voir les différences et les ressemblances peut, peut-être nous éclairer?


Dernière édition par pat le Mer 20 Fév 2008 - 0:42, édité 1 fois

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  Invité le Jeu 6 Mar 2008 - 19:55

Bonjour à tous,

Toutes recommandations morales liées au changement, mais usées dans leur formulation morale ne visent pas autre chose que l'harmonie du vivre ensemble
Elles gardent leur actualité, mais il faudrait qu'elles quittent le registre moral pour entrer dans le registre de la conscience.

Cette phrase que tu as écrite sur le forum "Ouverture sur la vie" illustre bien la différence entre humanisme et spiritualité. La spiritualité, à mon avis, se situe dans le registre de la conscience tandis que l'humanisme s'appuie sur des valeurs de morales bien définie.
Mais je crois qu'il n'y a que la conscience qui nous donner une certitude quantà la "justesse" de l'action.

Amitié

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  Invité le Ven 7 Mar 2008 - 1:06

Bonjour Jean-Yves
Jean-Yves a écrit:Bonjour à tous,

Toutes recommandations morales liées au changement, mais usées dans leur formulation morale ne visent pas autre chose que l'harmonie du vivre ensemble
Elles gardent leur actualité, mais il faudrait qu'elles quittent le registre moral pour entrer dans le registre de la conscience.

Cette phrase que tu as écrite sur le forum "Ouverture sur la vie" illustre bien la différence entre humanisme et spiritualité. La spiritualité, à mon avis, se situe dans le registre de la conscience tandis que l'humanisme s'appuie sur des valeurs de morales bien définie.
Mais je crois qu'il n'y a que la conscience qui nous donner une certitude quantà la "justesse" de l'action.

Amitié
Les humanistes sont aussi spirituels et ne s'arrêtent pas à la morale qui, utilisée pour dire ce qui est bien et ce qui est mal, est réductrice, ils ne s'arrêtent pas "à une morale bien définie". Ils savent que seule une prise de conscience peut amener l'humain à changer profondément en lui-même et dans le monde. Ils n'imposent rien, ils proposent et acceptent toute proposition allant dans ce sens.
Ils espèrent que beaucoup de gens prennent conscience de la puissance qui est en eux, prennent conscience qu'ils peuvent se transcender, prennent conscience qu'ils on la capacité de changer en soi, vivent un changement en eux et changent le monde. Sans être croyants en Dieu (même si parmi eux il y a des croyants de toutes religions confondues, établies et non-établies), ils ont une grande foi en l'humain, en sa capacité de se changer et changer le monde. En cela ce sont de vrais spirituels.
Les humanistes du mouvement humanistes sont ainsi.

Mais je crois qu'il n'y a que la conscience qui nous donner une certitude quantà la "justesse" de l'action
Pour que la conscience éclaire l'action il est important de vivre la cohérence en soi afin de l'amener dehors" (penser sentir agir dans la même direction). Tout cela implique un travail sur soi car on ne peut amener dehors ce que l'on ne vit pas au fond de soi, ce qu'on n'a pas compris.

Je suis avec le mouvement humaniste et croit à ce que Dieu a révélé à Arès.
Voici mon site où tu peux faire connaissance du mouvement humaniste
http://regard-positif.xooit.com/index.php

Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  Invité le Ven 7 Mar 2008 - 23:28

Merci Assunta pour ta réponse et le lien vers ton site. Je crois effectivement que tout cela mérite réflexion; pour voir de quelle façon ce qu'on appelle la spiritualité libre (ou laïque) rejoint ou se retrouve dans ce qui est décrit comme "l'humanisme". J'ignorais qu'il y avait un mouvement de cette ampleur et dans mon précédent post je me suis tout simplement référé à la définition donnée par le dictionnaire...

A bientôt

Jean-Yves

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  Invité le Ven 11 Avr 2008 - 15:08

Bonjour à tous

Dans une correspondance avec Assunta, où elle me disait:
Et se rappeller aussi qu'on a tout en nous (se valoriser soi) pour mieux voir la beauté de l'autre.
Je lui proposais cette réflexion, que je recopie ici, car je trouve qu'elle y a sa place. Elle lie humanisme et spiritualité.

C'est juste, ce que tu dis.
Valoriser (le) SOI, c'est automatiquement valoriser l'autre. Nous sommes tous faits de la même pâte, si je peux dire. Argile + Souffle de Dieu (Vie).
Nier l'autre, c'est nier ça !

D'un point de vue "ontologique" nous sommes "égaux". D'un point de vue culturel, nous sommes différents, chacun étant singulier, parce qu'il n'y a pas 2 êtres sur terre qui suivent le même chemin.
Même si nous vivons au même endroit. Dans une fratrie, les enfants sont différents, ne vivent pas les mêmes choses, ne passent pas par les mêmes portes, sont décalés dans le temps, et n'ont pas les mêmes relations, ami(e)s, ...

L'egalité n'est pas extérieure, elle est intérieure, quelque chose de liée à notre Nature d'Homme, notre Essence. Dieu le rappelle à Arès: Adame, Awa ...
Le Coran, le rappelle aussi.
C'est pour cela qu'après, le respect va de soi, et de SOI. L'autre est miroir de ce que nous "SOMMES", puisqu'il 'EST", tout autant que "je SUIS".

Ontologie: du grec: to ôn, l'être ... et en philosophie, science de l'être dans son essence.

Sa réponse:
tu donnes une belle définition de l'humanisme, bcp ont réduit l'humanisme à une morale et/ou une philosophie de vie, même certains pèlerins d'arès qui croient tout savoir.
Une morale peut être humaniste, tout comme l'humanisme peut être vu comme une morale ou une philosophie.
Personnellement, je pense, que le fondement de l'humanisme, bien avant toutes sortes de discours, c'est un sentiment très particulier et très profond, une intuition vive (vivante), ardente, immédiate, ... d'identité drunken
L'humanisme est spirituel par Essence, même s'il ne parle pas de Dieu.
On pourrait peut-être parler d'une sorte de religion naturelle ? Rolling Eyes

Les morales seront toujours particulières, extérieures à "nous-mêmes", elles ne sont pas valables partout. Encore moins aujourd'hui, avec cette mondialisation, tous ces échanges culturels.
Les morales sont "discours".
La morale n'est pas à mon idée un bon point de référence, ni pour l'humanisme, ni pour la spiritualité (vie spirituelle), ni pour la vie sociale tout court. Se débarasser de la morale, n'est pas être immoral, c'est amoral (a privatif), ce qui n'est pas très original, ni anti-social, ni péché. La Science si chère a bien des esprits est parfaitement amorale.

http://video.google.fr/videoplay?docid=8932642400314354184
Free hugs Paris
http://video.google.fr/videoplay?docid=5672847202654955876&total=44&start=10&num=10&so=0&type=search&plindex=1
Free hugs in Tel Aviv
(Peut-être que navy pourra nous dire ce que raconte la chanson dans cette vidéo jocolor)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  Invité le Ven 11 Avr 2008 - 16:10

D'un point de vue "ontologique" nous sommes "égaux".
Pas seulement cela; les ontologues ont compris que Dieu a tout mis en nous (image et ressemblance), que nous sommes des Christ. Donc à partir de là, nous pouvons nous changer et appliquer ce que Jésus à vécu. Nous sommes responsables de la vie et de tout ce qui arrive de bien comme de mal dans ce monde et en les gens.
Les ontologues ne confondent pas Dieu et Jésus. Ils savent que Dieu est Dieu et Jésus un homme qui a accompli la parole de Dieu.

L'humanisme est spirituel par Essence, même s'il ne parle pas de Dieu.
Tout à fait et je vois - puisque je travaille avec des humanistes - combien ils accomplissent (changement en soi et hors de soi) ce que Dieu demande sans se référer à Dieu (préférant agir en toute réflexion et conscience plutôt que toujours se référer à Dieu même dans le pire des cas, comme le font les religieux). Valorisant la beauté, la force contenue dans chaque humain qu'ils appellent Sacré, pour se changer et changer le monde, plutôt que de parler au Nom de Dieu et accomplir tout ce que Dieu a horreur.
Une telle attitude met chacun face à lui-même. Il n'y a pas d'exclusion. C'est soi-même qui s'excluons momentanément car certains reviennent (toujours d'eux-mêmes) et apportent bcp plus car ils ont regardé en eux-mêmes. Personne ne les a jugé ou culpabilisé. Et les personnes qui reviennent (même si elles ne reviennent pas) savent que personne ne les juge ou culpabilise. L'auto-exclusion est très très rare.

Pour connaître la spiritualité du Mouvement Humaniste
http://regard-positif.xooit.com/t811-SPIRITUALITE-DU-MOUVEMENT-HUMANISTE.htm

Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  pat le Ven 11 Avr 2008 - 21:43

Bonsoir à tous,

Je crois, en effet, qu'il ne faut pas confondre la morale, qui est souvent une convention, un système pour vivre ensemble, mais qui peut être variable suivant les peuples, il ne faut pas la confondre, donc, avec les valeurs dégagées par notre vie spirituelle qui émanent directement de notre conscience.
Ces valeurs sont en principe des valeurs humanistes et donc, à ce titre : universelles, contrairement à la morale qui se rapporte plus à un code de savoir vivre.
Cela dit, il n'y a aucune incompatibilité entre la morale et les valeurs humanistes et parfois (c'est d'ailleurs excellent quand ça arrive), elles se rejoignent.

Pour autant les valeurs humanistes ne deviennent pas forcément « spiritualité ».
L'humanisme est spirituel par Essence,
Je ne pense pas que l'humanisme soit spirituel par essence. Je fais la différence entre un acte spirituel et un acte humaniste.

L'acte spirituel est un acte libre, vraiment voulu par la personne. C'est la volonté d'accomplir cet acte qui le rend spirituel. Car alors, il devient créateur de changement, créateur de nous-mêmes d'abord et du monde ensuite.
Quand tu dis, Assunta, parlant des humanistes :
i
ls ont une grande foi en l'humain, en sa capacité de se changer et changer le monde. En cela ce sont de vrais spirituels. »
C'est cette volonté de se changer, d'agir sur soi, de s'auto-créer qui donnent aux actes humanistes leur dimension spirituelle. Mais ce n'est pas toujours le cas. Cela ne veut pas dire que ce n'est pas bien, on est sur des plans différents.
Exemples :
1-J'accepte de bon cœur de payer des impôts pour financer le minimum garanti, je me comporte en bon humaniste.
2-Je suis offensé gravement par quelqu'un. Tout en moi crie vengeance. Et contre toute attente, je décide de pardonner. Aucun tribunal ne peut m'obliger à pardonner. C'est moi qui décide. Là, je me change, je me crée autre, j'ai dit non à ma nature qui me poussait à me venger. Je suis dans la spiritualité.

Ce qui caractérise la spiritualité, c'est la liberté.
Je ne dis pas, encore une fois, qu'il n'y a pas de passerelle entre les deux, je dis que ce sont des actes à portée différente.
Oui, comme tu dis, njama:
Une morale peut être humaniste, tout comme l'humanisme peut être vu comme une morale ou une philosophie.
Alors qu'on ne peut pas dire qu'une morale peut être spirituelle et encore moins, à mon avis, que la spiritualité peut être vu comme une morale ou une philosophie.
Nous sommes dans la création, pas dans le débat d'idée, lorsque l'on parle de spiritualité.
Bien sûr, lorsque je parle d'humanisme, je ne parle pas du mouvement humaniste dont les membres peuvent avoir une action purement humaniste ou spirituel (suivant la définition que j'en donne)
Pour moi, il est essentiel de différencier les deux termes parce que l'un n'implique pas forcément l'autre.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

a

Message  Invité le Sam 12 Avr 2008 - 0:39

Bien sûr, lorsque je parle d'humanisme, je ne parle pas du mouvement humaniste dont les membres peuvent avoir une action purement humaniste ou spirituel (suivant la définition que j'en donne)

Nous sommes dans la création, pas dans le débat d'idée, lorsque l'on parle de spiritualité.
Les actions des humanistes du Mouvement Humaniste n'est pas un débat d'idées ni des actions purement humanistes ou alors purement spirituelles. Ces actions forment un tout et sont créatrices de changement (en soi et dans le monde) : tournées vers l'humain car l'on croit en l'humain, en sa capacité de se recréer bon et meilleur qu'il n'est et tournées vers la spirtualité puisqu'on éveille ou re-éveille en nous le Sacré. Elles s'appuient sur le changement en soi qui est évident si l'on veut proposer quelque chose notamment à plus ou moins long terme amener la nation humaine universelle.
La spiritualité on ne la met pas en avant comme le font ceux qui se disent spirituels. On veut la vivre dans toutes les enceintes de notre vie, sans dire on croit en ceci ou en cela, on a la foi, etc. On préfère la vivre cela ne veut pas dire qu'on n'en parle pas mais on ne l'étale pas. De toute façon pour la mettre en application, les actes nous aident à nous forcir et réciproquement : notre changement interne donne sens à nos actions. Pour nous l'un ne va pas sans l'autre.

Les Pèlerins d'Arès ont du mal à accepter et à croire cela. Mais c'est leur droit.

Assunta

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  pat le Sam 12 Avr 2008 - 1:16

Je n'ai pas dit le contraire, encore une fois, je ne parle pas des humanistes. Je ne sais pas si leurs actes sont humanistes ou spirituels. Ce n'est pas mon propos.
J'avais pourtant pris des précautions oratoires pour signaler que je ne parlais pas des humanistes, mais que je mettais juste l'accent sur la différence entre un acte de spiritualité et un acte humaniste, en y introduisant la notion de liberté. J'ai même eu soin de prendre comme exemple de spiritualité, ta citation:
"Ils ont une grande foi en l'humain, en sa capacité de se changer et changer le monde. En cela ce sont de vrais spirituels. »

Et j'ajoutais :C'est cette volonté de se changer, d'agir sur soi, de s'auto-créer qui donnent aux actes humanistes leur dimension spirituelle".
Je ne peux guère être plus clair.
Je finirai par ne plus employer le mot humaniste.

pat

Messages : 1866
Date d'inscription : 31/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  Invité le Sam 12 Avr 2008 - 2:15

Pat a écrit:
Je finirai par ne plus employer le mot humaniste.
Oh, non s'il te plaît ...Sad

Ce que j'essayais de mettre en avant, et qui lie de très près humanisme et spiritualité, c'est ça:
Personnellement, je pense, que le fondement de l'humanisme, bien avant toutes sortes de discours, c'est un sentiment très particulier et très profond, une intuition vive (vivante), ardente, immédiate, ... d'identité
A partir de ce prémisse, accessible à chacun sans autre exigence que de taire ses préjugés, qui reconnaît dans l'Autre, miroir, quelque chose de très important - bien avant tous discours -, les actes spirituels se rejoignent et sont cousins. C'est quelque chose qui transcende des considérations ethniques, raciales, religieuses, politiques, d'âge, de classes sociales, de sexe masculin ou féminin, de niveau culturel, de capacités physiques ou intellectuelles, ... les différences pour résumer.
C'est au-delà ! ou en deça comme on veut.

La distinction que je ferais, dans une optique spirituelle qui se réfère(rait) au Divin, (mais l'ontologie que je ne connais pas, et dont Assunta nous parle, semble en tenir compte), ce sont les perspectives ... inouïes l'Homme Adame, et Awa, (mais floues aussi ... ou encore) que cette prise de conscience suscite.
L'humanisme ne prend pas d'emblée en compte que l'intention du Créateur ait été magnifique à l'égard de l'homme (qui n'en a fait qu'à sa tête Crying or Very sad ).
C'est le même constat que je fais avec la philosophie.
Mais l'idée de "Retour" à l'Essentiel est la même.

Le point commun et fort de l'humanisme et de la spiritualité, c'est de partir de la situation (expérimentale) telle qu'elle est, comme elle est, comme elle nous tombe sous les yeux, et non d'une croyance (toujours mentale).

Cela rejoint tout à fait ce que tu disais Pat et que Jean-yves rappelait:
Toutes recommandations morales liées au changement, mais usées dans leur formulation morale ne visent pas autre chose que l'harmonie du vivre ensemble
Elles gardent leur actualité, mais il faudrait qu'elles quittent le registre moral pour entrer dans le registre de la conscience.
Entrer dans le registre de la conscience.
Changer de paradigme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quest ce que la spiritualité?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum