Spiritualités
Spiritualités
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



13 Oct 20

S’agissant de Dieu, les mots sont vains, et pourtant nous n’avons pas d’autres choix si nous voulons partager un peu de transcendance.


Oct.20

Nos actions découlent évidemment de nos prises de conscience. Autrement dit même les pensées les plus hautes sont de la fumée si elles ne s’incarnent pas dans une action.

Et, pourtant, il me semble, sans que je puisse étayer cette pensée rationnellement, qu’ une pensée de compassion vis à vis de quelqu’un, va vers lui réellement et qu’il en reçoit le bienfait d’une certaine façon.

Car, il n’y a pas plus de raison de croire aux ondes téléphoniques que de croire à celles que nous émettons.


Sept 20

L’amour de l’autre commence par le simple regard que nous portons sur lui. Ce simple regard est conditionné par celui que nous portons sur nous.

Notre regard intérieur est notre temple, le lieu d’un amour possible avec soi et le monde.



Sept.2020

Homme,

tout occupé de toi

Devant toi,

L'autre (Autre)


Février 19

Dieu, c'est nous quand nous faisons le bien.



Déc.2018

La vérité, à l'échelle humaine n'est que relative. Pour autant il se pourrait que nos parcelles de vérité coïncident avec la Vérité absolue, mais nous ne le saurons pas ici bas.



février 18

Il faut se rappeler que le mal n'est pas venu des religions dont l'enseignement est l'amour du prochain, mais du système religieux,celui qui produit l'esprit de clocher ou de minaret, entraînant division, compétition et finalement haine et rejet.



-29%
Le deal à ne pas rater :
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
25 € 35 €
Voir le deal

pat
pat
Messages : 1901
Date d'inscription : 31/07/2007
11072016
Notre principale difficulté en tant que croyant, c'est de faire la connaissance de Dieu à partir de notre image et ressemblance tellement imparfaite. Comment trouver le plus petit germe de la divinité dans une histoire humaine aussi violente, criminelle et haineuse ? Comment trouver en nous un reflet de la transcendance divine ? Car il ne suffit pas  de dire que nous sommes fils de Dieu, si nous ne le sentons pas.

Et pourtant nous ne pouvons appréhender Dieu que par nous-mêmes. Nous ne connaissons de lui que ce que nous connaissons de nous. Notre image et Ressemblance nous conduit à imaginer une bonté parfaite, une justice parfaite, un amour sans limite....Nous le saisissons uniquement par nos qualités, élevées au rang d'absolues. Mais Dieu se tient derrière un voile qui le cache à notre vue. Nous ne savons rien du Dieu que nous prions. Il y a même de l'impudeur à vouloir dévoiler Dieu

En réalité, on le fait naitre en étant bon. Il se révèle vraiment par nos actes. Il se dévoile dans la bonté de l'Homme.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

avatar
le Mer 13 Juil 2016 - 8:46Invité
Mais Dieu se tient derrière un voile qui le cache à notre vue.


Je ne crois plus que Dieu se cache à notre vue. Je pense au contraire que c'est nous qui ne savons plus le voir.

D'abord par la religion prosélyte chrétienne : depuis des siècles qui nous a fait croire que l'on était indigne de lui, (et prenant Jésus pour Dieu) qu'Il était trop grand pour qu'on s'approche de lui ou même pour pouvoir l'imiter.

La religion, celles qui veulent convertir (chrétiens et islam) nous éloignent de Dieu et nous en donne une version erronée.

Par contre, sans mettre à défaut la religion, sans chercher à l'extérieur d'où vient l'erreur, c'est souvent soi-même, par nos croyances ou par notre refus de se remettre en question, c'est soi-même qui cachons Dieu et nous cachons de Lui.



Dieu attend qu'on le mette à l'Honneur, à Sa Vraie Place. Le vrai Dieu, pas celui des systèmes religieux.

Et en suivant ce Vrai Dieu, on découvre que, même si nous sommes imparfaits, c'est à partir de cette imperfection que nous avons la capacité en nous de nous transformer. Il faut accepter ce que l'on est, pour accepter de se transformer (et non plus culpabiliser).



Et ce Vrai Dieu ne se soucie pas de savoir à quoi on croie, à quelle religion on adhère, ou bien si l'on n'a aucune religion ou encore si on ne croit pas en Lui, Tout cela ne le préoccupe pas (c'est l'Homme qui cherche des poux ici).



Ce que le Vrai Dieu désire c'est que l'on retrouve la Vie en nous, que l'on devienne cohérent (entre penser, sentir, agir, dans la même direction) ce qu'Il nomme "Etre Un en Soi"...

Des gens en témoignent :

Des Humanistes l'ont compris et le vivent, sans se référer à aucune religion ni Dieu potentiel. Paradoxalement ils croient que l'Homme est un Dieu !!

D'autres personnes ayant vécus des NDE le confirment aussi : la religion est celle de l'Amour, être relié à l'amour en soi et entre tous car nous formons un Tout. Tout le reste (croyance, appartenance à une religion...) est décorum.



En criant aux gens "pénitence" les gens entendent "religion, système abrutissant". Il est important de leur expliquer qu'on a tout en nous et comment se reconnecter à sa divinité en soi afin de changer. Ce qui est l'étymologie du mot "pénitence". Mais ce mot est empreint de christianisme, de religiosité que les gens ne veulent plus.

A preuve, cette croyance erronée que Dieu se cache de l'Homme !!!



------------

Pénitence = "Retour du pécheur à Dieu (présence divine en soi ou bien Force interne), avec une ferme résolution de ne plus pécher à l'avenir."
avatar
le Mer 13 Juil 2016 - 9:00Invité
Même le mot "pécheur" a son empreinte tout culpabilisatrice religieuse;
Rater le but est plus juste puisque cela permet de justement le rectifier le tir...

Pénitence = "Rectifier le tir pour se connecter à la présence divine en soi ou bien Force interne), avec une ferme résolution de ne plus pécher à l'avenir."

C'est plus dynamique et valorisant que ce mot religieux qu'est "pénitence"... En parlant ainsi aux gens (en donnant la bonne définition) ils se sentiront valorisés, dynamisés positivement.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum